Aller au contenu
Accueil » L'enfant précoce » L’enfant précoce et son rapport particulier au bonheur

L’enfant précoce et son rapport particulier au bonheur

Le bonheur est une notion très importante pour chacun d'entre nous, mais aussi un état parfois difficile à atteindre. Selon Arielle Adda, les enfants à haut potentiel semblent particulièrement bien armés pour y parvenir.

L'enfant précoce et son rapport particulier au bonheur

Pour la psychologue, les enfants surdoués savent trouver des sources de joie dans toutes sortes de petites choses, que ce soit un coin de verdure ou un rayon de soleil. Dans sa dernière chronique pour le journal des femmes, elle nous parle de leur quête du bonheur et de la place particulière que celle-ci occupe dans leur vie.

Bébé souvent très éveillé, l’enfant précoce aime observer et rire du monde qui l’entoure. En grandissant, cet appétit d’humour l’aidera à surmonter les obstacles et à discerner les aspects positifs d’une situation compliquée.

Leur façon de porter un regard exhaustif et de saisir à la fois les grandes lignes et les détails permet de détecter aussi l’infime aspect qui pourrait prêter à rire. Peut-être est-ce grâce à leur extrême sensibilité que les personnes douées peuvent discerner sans peine les aspects les plus divers d’une même situation et trouver la cohérence qui forme leur unité.

Pour Arielle Adda, les sources potentielles de bonheur sont nombreuses. Parmi celles-ci, la musique, outre la joie qu’elle procure à l’écoute et au jeu, est un excellent moyen d’apaiser les tensions et les émotions de l’enfant surdoué. Une musique agréable et harmonieuse est d’autant plus plaisante qu’elle satisfait le besoin d’harmonie et de cohérence de l’enfant précoce. Même pour un adulte à haut potentiel, reprendre une pièce musicale travaillée il y a longtemps permet de relativiser la situation, de laisser la nostalgie remplacer la colère ou la frustration. De la même manière, la lecture permet bien souvent de s’évader pour peu que le lecteur prenne la peine de chercher un ouvrage susceptible de lui plaire.

D’une façon générale, le plus sage est de fournir aux enfants des moyens faciles à utiliser pour qu’ils puissent s’extraire, en imagination, des contraintes, parfois rudes, du quotidien sans plonger systématiquement dans une tablette pour s’absorber dans un jeu qu’il est, ensuite, difficile de quitter.

Selon Arielle Adda, il est important que les enfants surdoués trouvent par eux-mêmes les activités qui leur procurent du plaisir. En explorant de leur propre chef des domaines inconnus jusqu’alors, ils peuvent se découvrir une passion insoupçonnée qui nourrira longtemps leur curiosité et leur soif de connaissance et leur permettra de rencontrer d’autres enfants passionnées, mus par la même impulsion.

Plus tard, un adulte qui a appris à se connaître, qui donc sait ce qu’il aime, ce qui le rend heureux, mène une vie plus riche, plus intéressante que s’il n’avait jamais, dans son enfance, fourni l’effort de rechercher par lui-même des sources de joies.

Si ce sujet vous intéresse, je vous invite à retrouver la chronique complète sur le site du journal des femmes. Vous pouvez également à en discuter en commentaires ou sur les forums et nous faire part de vos témoignages.

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes