Et si votre enfant était surdoué ?

JE FAIS LE TEST

Et si votre enfant était surdoué ?

Accueil » La psychologie des enfants précoces » Enfant à haut potentiel et dys, un cocktail détonnant

Enfant à haut potentiel et dys, un cocktail détonnant

Enfant à haut potentiel et dys, un cocktail détonnant

Sur le site toutapprendre.com, Isa Lise, enseignant spécialisée et auteur, entre autres de Faire l’école à la maison, publie un article intéressant sur le syndrome de l’imposteur qui touche particulièrement certains enfants à haut potentiel qui connaissent par ailleurs des troubles dys tels que la dyslexie, la dyscalculie, la dyspraxie, par exemple. Ce sont les enfants qui se retrouvent sous le profil de l’enfant à double étiquette.

L’auteur rappelle notamment combien il est difficile pour un enfant de ce genre de se sentir reconnu.

Ne doutez pas de ses difficultés. Oui, son haut potentiel l’aide dans certaines circonstances (possible capacité à rebondir, compréhension plus rapide), mais celui-ci le dessert également (besoin du mot juste, besoin de justice, besoin de comprendre, sentiment d’imposture tant le grand écart peut être grand entre son « potentiel » et ses difficultés). Si on minimise ou -pire- nie sa dys pourtant avérée, le syndrome d’imposture grandit. Son cerveau s’emballe, il ne comprend pas pourquoi il doit déployer tant d’efforts, il perd confiance, il perd pied.

Si vous êtes concerné par ce sujet, je vous invite à lire l’article en entier. Vous pouvez aussi rejoindre le groupe Haut potentiel et dys sur Enfants Précoces Info pour échanger avec d’autres parents dans le même cas.

Lire l’article en entier sur toutpourapprendre.com

Enfant à haut potentiel et dys, un cocktail détonnant.  Attention, le syndrome de l'imposteur guette les enfants qui cumulent précocité intellectuelle et troubles dys !

Olivier

Administrateur du site et papa de 4 enfants précoces nés entre 1997 et 2012.

2 Comments

  1. CHATELET sur 12 février 2018 à 16 h 16 min

    Help, une maman de 3 enfants en détresse,
    Je lance une bouteille à la mer à qui pourra m’aider !!!

    Je suis inquiète pour mon grand, je ne sais pas comment l’aider et vers qui me tourner!
    CMPP psychologue, psychiatre, enseignants, enseignants spécialisés…. et j’en passe,
    tous me refuse de faire passer les tests de QI et de personnalité.

    Pourtant au vue du comportement de mon fils et de toutes vos affirmations sur les enfants précoces, il s’avère que cela reflète beaucoup son attitude.
    J’ai fait le test sur votre site, résultat 49/60.

    Âgé de 9 ans, il est sous traitement médicamenteux et rien n’y fait, ce jour je viens de me fâcher car les « médecins » veulent l’hospitaliser quelques jours.
    (actes automutilations, colérique en classe, interrompt / déconcentre la classe …)

    La maîtresse est dépassée, en pleurs, l’inspecteur académique souhaite accompagner mon enfant en le retirant du cursus scolaire quelques jours de la semaine, en sachant qu’il y est déjà, car mon fils est suivi par la CMPP et l’enseignant spécialisé de l’école privée.

    J’ai calculé son temps de travail réel est de 8 h par semaine et il n’est pas en échec scolaire.
    L’an dernier il était 1 er de sa classe avec 19.5 de moyenne générale et avec une maîtresse qui l’occupais avec des cours de la classe supérieure à la sienne.

    Cela fait 4 ans que je me bats pour que mon fils soit détecter et pris en charge mais personne ne me prend au sérieux, limite on me prends pour une « folle » car moi même la psy m’a fait un suivi, soit disant si la maman n’est pas bien cela se répercute sur l’enfant.

    En bref, je suis exténuée de chercher des solutions, des explications.
    J’aimerais faire au moins un test Qi, or je n’ai aucunes connaissances d’un spécialiste en MAYENNE qui pourrait me faire passer le test afin de vérifier les capacités cognitives.

    Je suis ouverte aux discutions, conseils et informations.

    Cordialement

Laissez un commentaire