Et si votre enfant était surdoué ?

Et si votre enfant était surdoué ?

Accueil » L'enfant précoce » La psychologie des enfants précoces » Non, le surdoué n’est pas un malade !

Non, le surdoué n’est pas un malade !

Nadine Kirchgessner, créatrice du site Planetesurdoues.fr et maman de trois enfants précoces, s’intéresse depuis près de vingt ans à la question du surdouement. Elle est également l’auteur du livre Des femmes surdouées.

Dans cette vidéo, tirée d’une conférence qu’elle a donnée à Lausanne en septembre 2016, elle s’attache à démonter quelques idées reçues sur le haut potentiel, chez l’enfant comme chez l’adulte. Mythe de l’échec scolaire des surdoués, dangers de l’idée de pensée différente, influence négative de la psychanalyse, la conférence de Nadine Kirchgessner aborde avec intelligence des sujets parfois présentés de façon trop simpliste. Elle termine son intervention en donnant quelques conseils pleins de bon sens.

Si, en ce qui me concerne, je souscris en très grande partie aux propos de Nadine, j’imagine qu’il n’en va pas de même pour chacun de nos visiteurs. N’hésitez pas à engager la conversation à travers vos commentaires.

Administrateur du site et papa de 4 enfants précoces nés entre 1997 et 2012.

1 commentaire

  1. aymilya sur 15 octobre 2016 à 19 h 57 min

    Merci Nadine! Merci de rectifier tout ce qui a pu être mal interprété au sujet de la douance ces dernières années. Ayant découvert il y a un an le haut potentiel de mon enfant, je me réjouis de vous entendre et de vous lire après avoir cru (injustement) qu’il s’agissait d’une malediction! Bien sûr certains ne réussiront pas très bien leur vie, mais est-ce dû au fait qu’ils sont « trop intelligents pour être heureux »??? Non, être intelligent n’est pas un fléau, alors oui:
    Osons l’intelligence!

Laissez un commentaire





Vous aussi, soutenez la cause des enfants précoces !