Aller au contenu
Accueil » L'enfant précoce » Psychologie » Les intelligences multiples en images

Les intelligences multiples en images

Dans cette courte vidéo, le GRENE nous présente la théorie des intelligences multiples d'Howard Gardner de manière imagée.

intelligences multiples

Voici une courte vidéo (4 minutes 24), réalisée par des élèves ingénieurs pour le compte du GRENE, (Groupe de Recherches en Neurosciences pour l’Education), émanation de l’Université Catholique de l’Ouest, située à Angers. Elle présente de manière imagée la théorie des intelligences multiples d’Howard Gardner.

J’avoue que je ne suis pas fan de cette théorie mais je pense qu’il faut tout de même la connaître. La conclusion de la vidéo me semble particulièrement indigente, bien révélatrice de l’époque, empreinte d’égalitarisme plus que de réelle égalité (et ne parlons même pas d’équité). Je serai curieux de lire vos commentaires sur ce sujet ci-dessus. N’hésitez pas à laisser un petit mot si vous voulez en discuter.

Et si vous voulez en savoir plus sur les intelligences multiples, je vous conseille de lire le livre d’Howard Gardner lui-même.

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

4 commentaires

  1. anne sur 27 août 2015 à 17 h 21 min

    Chacun a ses propres compétences, certes. Mais en tant que mère d’une personne “surdouée”(ou quelque soit le nom qu’on lui donne), j’affirme que ces personnes ont un fonctionnement cérébral très particulier et qui n’est pas de tout confort pour eux-même. Mon fils a entre autre une mémoire phénoménale mais ne sait pas quoi faire de toutes les informations qu’il enregistre.

  2. Céline sur 23 septembre 2015 à 10 h 32 min

    Impressionnant! Le parfait mode d’emploi pour banaliser et enterrer le sujet gênant de la précocité. Tout le monde il est beau, il est gentil et intelligent pareil. Nous sommes peut-être naïfs mais pas idiots! Et oui les hommes sont différents. Dans chaque domaine, la supériorité des uns implique l’infériorité des autres et réciproquement. Et c’est là toute la richesse de l’humanité, des différences de chacun naît une alliance entre les hommes, car ils se complètent. Le déni de ces différences, cette volonté de mettre tous les hommes au même niveau pour éviter les compétitions et les conflits, sont malsains. Car chaque homme a un désir commun, celui d’évoluer, de progresser. Or, pour cela il faut reconnaître les ressources et lacunes de chacun. L’égalitarisme empêche l’homme de progresser. Et dans le cas des personnes précoces, il serait temps de reconnaître que leur intelligence est supérieure et la mettre à profit. Car ces personnes ont des lacunes dans d’autres domaines, souffrent énormément et ont besoin d’être reconnues et soutenues pour évoluer.

    • Olivier sur 23 septembre 2015 à 10 h 43 min

      Oui Céline, je suis bien d’accord avec vous et c’est la raison pour laquelle j’ai apporté un bémol dans mon commentaire sur cette vidéo. Je trouve néanmoins qu’il faut connaître cette théorie, ne serait-ce que pour mieux pouvoir la relativiser.

  3. Cara sur 27 janvier 2016 à 11 h 49 min

    Je connais cette théorie qui a pour mérite… particulièrement dans son contexte historique … de réhabiliter les capacités de chacun et de redonner confiance à ceux en échec scolaire. Cela a permis d’ailleurs aux enseignants et formateurs d’explorer de multiples approches pédagogiques pour permettre à chacun d’évoluer avec son propre mode d’apprentissage. Dès 1987, date où j’ai enseigné dans une université américaine, nous avions l’opportunité de participer à des séminaires pédagogiques réguliers et d’interroger notre approche si un étudiant était en échec.
    Cette approche a permis aussi de reconnaître les compétences des métiers manuels, sensoriels, artistiques et autres jusque là dévalorisées au profit des compétences dites intellectuelles. Cette discrimination et les échecs scolaires sont encore d’actualité… et pas seulement aux USA.
    J’ai compris pour ma part, que Howard Gardner dit bien que chacun est différent, quoique doté des 8 types d’intelligences identifiées alors et que chacun a loisir de développer une forme ou une autre en fonction des contraintes de son environnement, donc de ses besoins ou de ses propres intérêts.
    Ce qui est précieux dans son approche, c’est qu’il encourage les adultes à se réconcilier avec leurs dits “échecs” ou intelligences non encore exploitées. Il affirme que chacun peut explorer des domaines nouveaux tout au long de la vie et développer à cette occasion de nouvelles compétences. Howard Gardner recommande donc aux parents de précoces d’observer les enfants dans différentes situations pour voir quelles types d’intelligences est spontanément utilisé. On peut alors – ou pas – stimuler un autre type d’intelligence pour apporter une nouvelle corde à l’arc. Néanmoins rien n’est figé ni à cet âge ni plus tard. Ses contributions ont permis le développement de méthodes ouvertes dès la très petite enfance au Canada aussi par exemple. Cette théorie associée à une meilleure compréhension du fonctionnement du cerveau humaine aide beaucoup les pédagogues.
    Dans le blog ” Les tribulations du petit zèbre” Howard Gardner répond aux questions des parents en France. Lien vers les articles : http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2015/03/26/les-intelligences-multiples-en-france-dans-lenseignement-la-croix-lamontagne-mars-2015/
    Vous aurez compris que j’ai beaucoup de respect pour sa recherche et que pour moi il est apporteur de progrès.
    Cheers

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes