Accueil » L'enfant précoce » Le cerveau des enfants à haut potentiel vu par l’imagerie fonctionnelle

Le cerveau des enfants à haut potentiel vu par l’imagerie fonctionnelle

Dominic Sappey-Marinier, biophysicien, chef du département IRM au CERMEP-Imagerie du Vivant à Lyon et enseignant-chercheur à la faculté de médecine Lyon-Est de l’Université Claude Bernard-Lyon I vient de mettre en ligne une vidéo fort instructive que je vous invite à visionner ci-dessous.

Durant son intervention, Dominic Sappey-Marinier nous fournit d’abord quelques rappels utiles quant au fonctionnement du cerveau, ses neurones, ses cellules gliales et son million de milliards de connexions. C’est sur ces éléments que se basent les observations faites par IRM sur les cerveaux des enfants précoces étudiés. L’étude cherche en effet à observer les différences de traitement de l’information entre les enfants à haut potentiel dits « laminaires », ceux qui obtiennent des résultats homogènes aux tests de QI et les enfants dits « complexes » pour qui le diagnostic est moins aisé du fait de résultats hétérogènes et qui rencontrent plus fréquemment des problèmes dans la vie quotidienne.

Grâce aux IRM fonctionnelle et de diffusion il est possible d’observer l’activité des différentes zones du cerveau, mais aussi la façon dont l’information se déplace à travers les réseaux de neurones, durant des processus comme la mémorisation ou l’expression langagière. Les résultats sont saisissants et montrent bien que le mode de fonctionnement des enfants diffère totalement selon qu’ils soient considérés comme laminaires ou comme complexes.

Pour finir, Dominic Sappey-Marinier nous livre quelques pistes pour aider les enfants précoces au profil complexe à surmonter les difficultés qui sont les leurs et à retrouver l’homogénéité qui leur fait défaut.

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

2 commentaires

  1. Bertrand sur 17 octobre 2016 à 21 h 36 min

    Bonjour,
    Avez-vous des informations sur des professionnels pouvant aider à mettre en place les prises en charge évoquées dans la vidéo?
    Y a-t-il des logiciels recommandés?
    Merci

  2. Mélanie sur 20 octobre 2016 à 10 h 39 min

    merci pour ces infos très claires!

Laissez un commentaire