Aller au contenu

TDA ? HPI ? Les deux ? Besoin de conseils

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 24159 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

4 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Jeanne44 il y a il y a 1 mois et 1 semaine.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • Bonsoir à tous,

    Voilà je m’interroge beaucoup sur le comportement de ma fille de 5 ans. Moïra est une petite fille très extravertie, pleine de joie de vivre, remuante mais attachante. Elle entre cette année en grande section de maternelle mais au bout de 3 jours d’école seulement les remontrances arrivent et je crains pour cette nouvelle année scolaire.

    Avant toute chose il me faut vous parler d’elle. Elle a eu 5 ans fin avril, mais Moïra a commencé à déchiffrer spontanément les syllabes après Noël l’année dernière (début de 2eme trimestre de moyenne section). Depuis février/mars elle écrit en phonétique des petits mots en autonomie notamment au dos de ses dessins (exemple : c’est pour maman et papa, gros bisous je vous aime -> C poure maman papa, gro bisou je vou zème) et elle lit des textes simples.
    Cet été elle a appris les syllabes complexes et lit maintenant couramment (mais doucement, bien entendu). Nous avons, durant l’été, terminé les grandes lignes du programme de CP à raison d’une petite leçon par jour.
    Au niveau de son rapport avec les chiffres ça va bien aussi, elle compte jusqu’à 100, fait sans difficulté des additions et des soustractions, a compris le principe unité/dizaine/centaine/milliers.
    La chose la plus difficile c’est l’écriture. Former les lettres cursives entre deux interlignes sans dépasser lui demande vraiment beaucoup d’efforts. Mais elle s’en sort vraiment bien pour son âge.

    Par contre, elle a beaucoup de mal à suivre une consigne qu’elle discute ou qu’elle change à sa convenance, s’évade souvent dans son monde ce qui oblige les enseignants à se répéter (ils me disent qu’elle est dans sa bulle, dans son monde, ils ont cru au début qu’elle avait un problème d’audition puis qu’elle faisait exprès de les ignorer). L’année dernière elle était souvent perturbatrice en classe donc elle se retrouvait punie très régulièrement, et surtout elle gigote beaucoup. Elle est capable de tenir assise sur une chaise ce n’est pas une pile électrique mais y a toujours une partie de son corps qui bouge, ou bien si elle ne peut pas bouger elle va chantonner ou pousser de petits cris (même lorsqu’elle est seule, ce n’est pas pour attirer l’attention). En bref elle ne reste jamais inactive et sa concentration est limitée. Cela a le don d’agacer les adultes encadrants à l’école. Lorsqu’on va faire les courses c’est épuisant, elle cours de long en large, touche à tout, parle à tout le monde. Je dois tout le temps avoir un oeil sur elle comme sur un petit enfant. Elle n’est pas pour autant désobéissante, si je lui demande de venir elle le fera de bon coeur. Mais quelques instants plus tard c’est reparti, comme si c’était plus fort qu’elle.

    A la maison, elle se plonge dans ses rêves et se met à dessiner des pages et des pages de fées et de créatures qu’elle invente (comme des sortes d’escargots avec des ailes) tout en faisant les voix de ses personnages dessinés. Il faut 10 minutes pour lui faire enfiler un pyjama parce qu’elle butine d’une activité à l’autre. Elle est très câline, débordante d’amour. Dès qu’elle voit un enfant elle se précipite vers lui quelque soit son âge dans l’espoir de s’en faire un ami. Elle adore les jeux de sociétés, mais si les règles du jeu ne lui conviennent pas elle ne se gêne pas pour négocier le changement des règles.

    Autre problème : elle a des troubles du sommeil assez handicapants. Malgré un rituel du coucher très codifié (sans écran ni aucun aliment excitant), une veilleuse, l’histoire du soir, le câlin, la chanson, le coucher est un cauchemar pour toute la famille. Dès qu’elle se retrouve seule elle angoisse, elle se met à pleurer, à supplier qu’on reste avec elle. Elle dit qu’elle pense à plein de choses et que ça lui fait peur (sur la mort, la vie, les égoûts…!) et elle n’arrête pas de bouger dans son lit. Ces mouvements l’empêchent de trouver son sommeil si bien qu’on en vient parfois à se mettre avec elle pour la tenir et l’empêcher de bouger. Là elle parvient à sombrer en moins de 10 minutes. Mais seule il n’est pas rare qu’elle lutte durant 1 à 2h chaque soir avant de s’endormir enfin, le visage rougi de larmes. Et dans la nuit elle se réveille plusieurs fois mal dans sa peau, a des périodes d’insomnie… Du coup son sommeil n’est pas très réparateur.
    Elle a toujours eu des soucis de sommeil, même bébé. Elle faisait des siestes de 15 à 20 minutes et rechargeait ses batteries pour le reste de la journée. Elle nous réveillait jusqu’à 6 fois par nuit jusqu’à 13 mois avant de réduire à 1 à 3 réveils nocturnes par périodes.

    J’ai prévenu la maîtresse de ce problème, car plus la semaine avance, plus elle est dissipée à cause je pense de la fatigue. Ce soir elle est sortie de l’école extrêmement vexée car la maîtresse était mécontente de son travai et le lui a fait remarquer (à l’oral et à l’écrit sur sa feuille) car elle n’a pas suivi la consigne en classe. L’exercice était de colorier un dessin. Elle au lieu de cela, elle a dessiné des personnages sur l’image et elle a fait de la neige. Moïra m’a dit que la maîtresse avait entouré ses dessins et écrit quelque chose sur sa feuille pour attirer notre attention lorsque nous verrons son travail. Je lui ai demandé si elle savait que la consigne était de colorier. Très honnêtement elle m’a répondu que oui, mais que 6 petits dessins c’était pas grand chose et que c’était tout de même beaucoup plus joli comme ça.
    Je lui ai reparlé de l’importance de suivre les consignes, mais j’ai l’impression qu’elle n’en voit pas l’intérêt. Elle n’aime pas colorier, et en plus elle trouvait le dessin laid. Alors pourquoi le faire ?

    J’ai peur que la maîtresse ne la prenne en grippe et que si elle s’entête, arrivée en classe élémentaire, elle n’ait que des mauvaises notes.

    Je m’adresse donc aux parents de fortes têtes, et à ceux qui pourraient se retrouver dans ce témoignage. Comment accompagner ma fille pour qu’elle suive les consignes et apaise ses angoisses ?
    J’ai aussi un peu peur qu’elle s’ennuie en classe car elle a pris un peu d’avance sur le programme.

    Désolée pour le pavé, et merci à ceux qui prendront le temps de tout lire ! A bientôt

    AdminPremium

    Bonjour Lauraranel,

    On ressent dans votre description, ici et sur votre message de présentation, effectivement la possibilité de la présence de caractéristiques de haut potentiel à travers la description de ses capacités de compréhension (lecture, chiffres…) et aussi le fait qu’elle se mettre dans sa bulle, semble dans la lune dans certaines circonstances. Ce serait à faire vérifier par des tests au moment opportun.
    Il me semble cependant que vous soyez plus gênée pour l’instant par le caractère “impulsif” ou une certaine agitation décrite chez votre fille. Elle pourrait être liée dans une certaine mesure au haut potentiel, mais la question me semble tout de même à approfondir car j’ai ‘impression qu’elle revêt un caractère constant (supermarché par exp), avec les soucis de sommeil qui s’y superposent. Il pourrait donc y avoir autre chose de type TDA mais pas forcément non plus.
    J’aime bien en général les conseils d’Isabelle Filliozat en matière d’éducation des enfants et vous renvoie à une vidéo émanant de sa chaine youtube mettant en lien les problèmes d’alimentation et la nourriture
    Peut-être une piste à creuser ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 3 semaines par Françoise.

    Bonjour Françoise,

    Merci pour votre message. Très intéressant cette vidéo sur le sucre et les additifs. Pour les additifs j’y fais attention (et ce depuis ma grossesse, et notamment sur la présence des colorants azoïques qui sont déclarés comme affectant l’attention des jeunes enfants) mais c’est vrai que le sucre… C’est un bec sucré, elle est très gourmande. J’ai banni les sodas, et elle n’a du jus de fruit qu’au petit déjeuner. Mais elle me réclame souvent un peu de sirop dans son eau, les gateaux et autres produits industriels pour les enfants sont vraiment hyper sucrés. Je vais tenter de réduire cela et voir comment elle fonctionne avec moins de “carburant”, ça ne m’était même pas venu à l’esprit !

    Ce week-end, elle m’a fait douter du TDA. En visite chez ses grand parents, nous avons partagé la même chambre. Sachant que nous allions venir dormir dans la même chambre qu’elle, elle s’est endormie sans faire d’histoire et a fait une nuit presque d’une traite (un seul réveil pour boire). Le lendemain elle était bien, rien à voir avec la petite fille de la semaine ou même de la veille qui grimpait sur tous les sièges sans tenir assise, qui poussait des cris et se mettait la tête à l’envers ! Elle est restée plus d’une heure dans un fauteuil, à dessiner dans son cahier, à faire des jeux (relier les points, trouver les différences, labyrinthes…) puis elle a fait 3 heures dans la voiture sans jamais se plaindre. Je ne revenais pas de l’impact d’une bonne nuit sur elle.

    La journée d’école s’est bien passée, mais tout ce qu’elle a retenu c’est la récréation et le fait qu’en arrivant ils les ont mis devant un dessin animé. Le reste… Elle m’a dit que c’était facile et que la maîtresse leur faisait faire des choses de bébé. Qu’elle ne se souvenait même plus de quoi ça parlait.

    AdminPremium

    Bonjour Lauraranel,

    Le haut potentiel est complexe mais il est clair que les enfants ont à la fois besoin d’être rassurés (grande sensibilité) et valablement occupés comme vous en témoignez dans cette phrase qui résume beaucoup de choses :”Elle est restée plus d’une heure dans un fauteuil, à dessiner dans son cahier, à faire des jeux (relier les points, trouver les différences, labyrinthes…)”. L’école maternelle est souvent difficile pour eux car les écarts entre les enfants sont énormes et les activités proposées (même si elles ont un but bien précis) ne présentent pas beaucoup de sens pour eux. Rajoutez à ceci la difficulté à échanger et jouer avec les enfants…
    J’avais écrit un article sur l’école et la motivation que je vous mets aussi en lien : https://www.enfantsprecoces.info/ecole-et-enfant-precoce-comment-eviter-la-frustration/

    Bonjour Lauraranel.
    Désolée de ne te repondre que maintenant, j’ai eu beaucoup de mal à retrouver ton mail sur le site car je l’avais reçu sur ma boite perso..Ton témoignage m’a énormément touché car tu as décris exactement tout ce que nous avons vécu avec notre fils au même âge que ta fille..Les problèmes de sommeil, les difficultés d’endormissemnt avec les multiples reveils..Le soir il nous disait qu’il n’arrivait pas à éteindre son cerveau..Et son oreiller était souvent trempé le matin. nous avons tout essayé..musique, lumiere, tisane, bain..pfffff seul les massages semblaient l’apaiser..La mort lui faisait terriblement peur a 6 ans.. Finalement épuisés nous avions mis un matelas a côté de son lit. Mais, des que nous allions nous coucher, il se reveillait et c’était reparti pour 1/2 heure ou 1 h.. Nous ne voulions pas le prendre dans notre lit mais épuisés nous avons finalement mis un matelas par terre dans notre chambre et nous lui avions dit que si il ne se sentait pas bien la nuit il pouvait venir dormir sur ce matelas sans faire de bruit..Cela nous a permis de récuperer un peu de sommeil…Bon les magasins, une horreur….grgrgrgr il partait aussi en courant. Nous avons abandonné les courses avec lui car j’ai du laisser une fois mon caddie et partir avec lui sous le bras.. Ah j’oublie aussi l’angoisse des salles d’attente, oulalalala…Impossible pour lui de rester assis sans bouger… Comme ta fille, il bouge sans cesse, les repas sont compliqués..Le restaurant: mission impossible..Pourtant il pouvait rester plusieurs heure a faire des construction en capla..mais les jeux, des qu’il avait compris comment ca fonctionnait cela ne l’interressait plus..Les legos trop vite construits puis demontés, c’est une éponge mais il se lasse de tout…sauf des jeux vidéos que nous limitons énormément…
    En classe, petits bruits incessants, pliage , jeux..il s’ennuie. Les trajets en voiture étaient aussi très compliqués.. En CE1 son instit ne le supportait plus, carton rouge presque tous les jours. C’est d’ailleurs a cette époque que nous l’avons fait tester…Lorsque nous sommes allés voir son instit avec les résultats elle nous a rit au nez et nous a montré ses cahiers en disant “mais regardez son travail c est bien loin d’être parfait “..La psycholoque scolaire et notre psy ont decidé apres noel de le changer de classe..Il a donc integré une classe a double niveau CE1 CE2..Il a eu une institutrice extraordinaire et à la fin de l’année il avait le niveau des CE2 et a donc fait son CE1 et ce2 en 1 an..Sur le moment cela a été une bouffée d’oxygene pour nous..plus de conflits et de negociation à la maison et le sourire est revenu..Aujourd hui notre fils Titouan a 11 ans est vient d’entrer en 4ème..Aujourd hui, nous regrettons beaucoup ce saut de classe car étant né en nov, il y a 2 voir 3 ans de différence avec les autres collegiens et le rapport avec les autres est TRES TRES compliqué..je pourrais en écrire des pages sur toutes les difficultés que nous rencontrons actuellement. Titouan est hyper sensible, certaines reflexions le blesse profondement.. Nous affrontons ses tempêtes émotionnelles du mieux que nous pouvons mais c’est tres dur. Il a une memoire a tres long terme et a appris a lire tout seul (nous voyons la différence aujourd hui avec son frére qui est en CE1 et qui a peine à lire).
    Titouan est un HP =, un zebre(QI sup a 130) mais il a un trouble de l’attention sur modalité orale. Il a besoin de manipuler ou d’ecouter quelque chose pour se concentrer..C’est deroutant..Impossible de lui faire apprendre ses tables de multiplications (il calculait).. Le par coeur faut oublier.. ..Il a une exellente memoire visuelle mais ne sait pas écouter. Il fait toujours 2 choses en même temps temps et a beaucoup de mal a s’organiser. Il peut être devant la télé, jouer sur tablette et écouter et intervenir lors d’ une conversation entre adultes.
    Son expression : “je m’ennuie”.
    Je suis vraiment heureuse de pouvoir communiquer avec quelqu’un qui ENFIN connait les mêmes difficultés que nous..Chaque enfant HP est différent et jusqu’a ton message nous avions l’impression d’être un peu seul au monde!
    J’espère que tu auras ce message.
    merci de confirmer.
    Annick

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par Françoise.
5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 24159 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris