Aller au contenu

une fois diagnostiqué, comment le lui dire?

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 25030 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

6 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par Frederic Z il y a il y a 2 années.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • Particulier

    Bonjour à tous,

    il y a quelques semaine, je postais sur ce forum mes questionnements sur l’opportunité ou non de faire tester mon fils de 4 ans. Je vous remercie pour vos réponses et donc voici la suite…
    Nous avons en effet décidé de faire tester le loulou et avons eu le retour en début de semaine : il n’est pas HP mais THP (QI 145)… Je me doutais qu’il était plutôt “au dessus” et nous nous étions préparer à accueillir cette info, mais je vous avoue que le “très” nous a fait l’effet d’une douche froide, notre inquiétude principale étant sur le plan de ses relations sociales et de l’isolement qu’il peut ressentir, dont il se plaint déjà régulièrement et qui visiblement s’explique au moins partiellement par ce THP.

    Bref nous voilà à discuter avec mon conjoint de ce qui va se passer ensuite et une foule de questions apparaissent…

    Il y a notamment deux questions que je voudrais vous poser :

    _ La psy nous a reçu avec le petit bonhomme pour la restitution, mais à notre grand étonnement elle ne s’est pas du tout adressée à lui pour lui expliquer les conclusions du test. Elle nous a simplement indiqué en fin de rdv qu’il fallait être prudent avant 6 ans dans notre manière de lui en parler car certains enfants apprenant qu’ils sont précoces se donnent encore moins de droit à l’échec et notre loulou se met déjà une pression d’enfer pour tout réussir… De notre côté et après réflexion il nous semble trop peu naturel de ne rien lui dire de ces rdv qu’il a eu, de cette discussion avec la psy qu’il a forcément entendu au moins d’une oreille etc. Je lui ai pour l’instant demandé s’il avait des question par rapport à tout ce qu’il avait entendu mais il a juste répondu non et est passé à autre chose.
    Bref nous en sommes là : que lui dire et comment lui dire?

    _ Autre question, plus théorique: quelles sont en fait les effets de ce “très”? Faut-il s’attarder sur cette distinction supplémentaire en HP et THP? La répartition dans la population semble plus rare, 1/1000 enfants concernés nous a dit la psy… Là aussi nous sommes dans le flou et serions très intéressés par vos différents retours…

    Merci beaucoup aux administrateurs pour votre action, aux autres parents pour vos retours d’expérience!

    Mylène

    ps : désolée si je ne poste pas sur le bon forum, n’hésitez pas à me dire si un autre serait plus adapté…

    AdminPremium

    Bonjour Mylenn,

    Alors oui, enfant thpi veut dire que vous avez un enfant très particulier par rapport à la norme et à la majorité des enfants qu’il sera amené à fréquenter dans sa classe d’âge. Donc l’isolement et le décalage qu’il ressent sont normaux dans ce contexte et il faut dans ce cas trouver les meilleures solutions pour lui afin qu’il reste un enfant épanoui et stimulé la plupart du temps.
    La psychologue vous a t-elle parlé de sa scolarité ? Une accélélération en GS dès maintenant me semble presque une évidence et ne suffira pas forcément à terme, c’est pourquoi sa scolarité sera un élément important à évoquer dès maintenant avec l’équipe enseignante pour qu’il évolue dans les meilleures conditions possibles. Pour en enfant jeune comme le vôtre l’idéal est de permettre un décloisonnement en fonction de ses aptitudes, GS voire plus pour les domaines dans lesquels il manifeste des compétences accrues, éventuellement activités sportives ou de motricité avec les enfants de son âge… C’est quasiment du cas par cas qu’il faudrait faire : je vous donne l’exemple de l’un des miens : saut de la GS pour aller en CP, activités de maths en CE2, aurait eu besoin de faire du sport avec les enfants de son âge car était assez maladroit par rapport aux autres.
    Pour l’aspect explications, je pense que la psy a raison, il ne faut pas insister mais répondre à ses questions et surtout expliquer quand l’occasion se présente : s’il s’énerve pour une activité par exemple, ils ont un niveau d’exigences très haut pour eux-mêmes car ils imaginent bien le résultat escompté mais ne parviennent pas toujours à suivre manuellement, ou encore lorsqu’il réalise ou comprend quelque chose qui manifestement n’est pas de son âge, c’est l’occasion de lui dire que lui comprend mais que tous les enfants du même âge ne peuvent comprendre à ce moment là… ou ne peuvent jouer aux mêmes jeux que lui…
    Et vous, parents, votre plus grand travail sera de vous défaire du cadre imposé par la norme afin de voir votre fils avec un oeil différent et lui fournir le +++ dont il a besoin sans complexe et compenser un maximum ce que l’école ne peut pas faire : je vous mets un lien : https://www.enfantsprecoces.info/ecole-et-enfant-precoce-comment-eviter-la-frustration/

    Particulier

    Bonjour et merci à vous pour votre réponse.
    En effet la psy nous a fortement conseillé de rencontrer l’équipe pédagogique pour discuter avec eux des aménagements qu’ils pouvaient proposer… Comme notre fils est du mois de novembre il n’est pas certain selon elle que le saut de classe soit la meilleure solution, elle a évoqué d’autres idées comme le tutorat ou l’apprentissage par contrat… Connaissez vous ces idées ? J’ai commandé le livre de Roselyne Guilloux pour préparer ce rdv.
    Nous avons également commandé Zakari petit ourson précoce, que nous regarderons ensemble le jour où nous fils nous reparlera de tout cela…

    Merci pour ces échanges !

    Bonne journée
    Mylène

    Particulier

    Bonjour Mylenn,

    Je vous réponds car je suis dans le même cas que vous : mon Loulou de 4,5 ans (5 ans en avril) vient d’etre testé THQI.

    Pour ce qui est des explications à donner, nous avons dit cela à notre fils :
    Ta tête à toi va très vite, mais ta main un peu moins. Pour d’autres enfants c’est l’inverse.
    En gros nous lui avons expliqué que tous les enfants sont différents (pour que, justement, il ne se sente pas trop différent ou pire, meilleur que d’autres !). Il a des facilités et des difficultés, comme tous les enfants. Pour lui ce sera peut être l’aspect social, pour d’autre ce sera le côté scolaire.
    Mon Loulou a une grande sœur de 6 ans qu’il surpasse dans de nombreux domaines, du coup nous avons eu ce discours dès le départ. Nous valorisons les progrès de chacun d’eux et favorisons l’entraide, ce qui ne fonctionne pas trop mal (entre autres Loulou explique les maths à Poupée et elle lui fait faire de l’ecriture).
    Concernant la scolarité, Loulou ira en CP l’an prochain (il est passé en GS au mois d’octobre suite à un grand malaise à l’ecole). La psy nous a expliqué que la priorité était de le nourrir intellectuellement, de lui donner du grain à moudre. Je ne sais pas ou en est votre enfant (lecture, math, écriture) mais s’il a le niveau scolaire je pense qu’il ne faut pas hésiter.

    Voilà ce qui me vient aujourd’hui !

    AdminPremium

    Bonjour à toutes les 2,

    Oui, je suis de l’avis de la psy de Pep, il faut leur donner la possibilité d’apprendre et d’échanger. A cet âge, sauf problème particulier, votre fils n’aura aucun mal à s’adapter aux élèves de grande section et surtout il pourra mieux échanger. La difficulté qui pourrait survenir se situe éventuellement au niveau moteur (mains, corps en général) mais je dirais que c’est dans ce sens que l’adaptation doit être faite : le laisser avancer pour qu’intellectuellement il y trouve du mieux et l’accompagner pour l’écriture et la motricité en général, soit un accompagnement par le haut et non par le bas en le laissant dans sa classe. Le type d’accompagnement proposé (tutorat, contrat…) pourra venir par la suite s’il a besoin d’encore plus voire d’approfondissement, ce qui risque fortement d’arriver, mais là je pense qu’il est trop jeune pour en comprendre le sens et que ce n’est pas la solution la plus simple ni la plus appropriée à ce stade (c’est juste mon avis personnel tiré de mon expérience). Pour vous faire une idée du décalage qu’il vit, je conseille souvent de consulter des livres scolaires, Ms, GS, vous constaterez rapidement qu’en dehors des aspects graphiques les notions ne présentent en général aucune difficulté, et même s’il a de petites difficultés en gs, le but du jeu est de lui permettre de faire travailler sa tête et d’être confronté à l’effort comme tous les autres.

    Particulier

    Bonjour et merci à vous,

    Ces échanges sont vraiment importants! Je pense que nous attendrons ses questions pour parler plus avec lui de ce que signifie ces tests etc.L’idée de départ étant selon ce que je lui avais dit d’essayer de comprendre comment il fonctionne et pourquoi certaines choses semblent plus faciles pour lui que pour d’autre enfants, comme la lecture, et pourquoi au contraire d’autres choses comme se faire des copains semblent plus difficile pour lui. La période des vacances est plus calme sur ce point et je suppose que cela va revenir avec la rentrée, d’autant plus si des modifications sont décidées avec l’équipe pédagogique.
    Je vous remercie Françoise pour cette idée, en fait tout à fait logique, qu’il faudrait pouvoir lui permettre d’avancer à son rythme en l’aidant sur ses points faibles plutôt que de le laisser sans être confronté à l’effort… Cela inverse mais remet les choses dans le bon sens à mon avis.

    Bon we, et merci encore !

    ps : nous avons reçu le livre “Zacchary l’ourson précoce” que nous laissons de côté pour l’instant, mais le texte est très bien écrit et permettra à mon avis de bien en discuter avec lui le jour venu…

    Particulier

    Bonjour,

    Pour compléter tout ce qui a été dit, quelques points complémentaires :

    – un enfant THP (I ou E) a besoin non seulement d’être “nourri”, stimulé intellectuellement tout en tenant compte de son rythme : cela reste un enfant !

    – la notion de sens est quelque chose de primordial chez lui et c’est important d’avoir cela en tête : en effet, il va avoir des facilités pour répondre, pour trouver des réponses et les solutions aux problèmes posés mais ne saura pas expliquer comment il a trouvé la réponse, tellement c’est évident et “inné” chez lui. Il faut lui expliquer quel est l’intérêt des règles, en quoi cela est rassurant pour lui, utile pour qu’il y trouve du sens et se les approprie. Que ce soit dans les règles familiales, sociales, scolaires, d’apprentissage… mais en adaptant le discours à son âge, à sa compréhension et sans bêtifier.

    – la notion de “recevabilité” : un enfant THP sera naturellement et “intuitivement” attiré par les personnes qui sont recevable à ses yeux, c’est-à-dire en capacité de répondre à ses attentes intellectuelles indépendamment d’un niveau social, d’études… Il recherchera les personnes qui stimulent son esprit, qui provoque une émulation positive en lui, qui a du “répondant”. Scolairement, cela pourra se traduire plus tard par des résultats en dents de scie en fonction de l’enseignant et ce, même dans une matière qu’il adore. Il aura besoin de creuser, décortiquer les sujets qui l’intéressent et sera en attente de cela.

    Ce sont des points qui peuvent être utiles d’avoir en tête, même pour un enfant de quatre ans : celui-ci, en plein développement, est une véritable éponge pour les apprentissages mais également pour absorber les émotions qu’il ressent chez les parents et l’entourage. Pour aider dans des moments délicats, ne pas hésiter à se faire accompagner par des professionnels pour passer ces différents caps.

    Mais avant tout, votre enfant reste un enfant, ayant besoin également de ses temps à lui, de son rythme de repos, de votre soutien et affection.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 25030 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Depuis 2002, Enfants Précoces Info est un site d'information et de partage au service des familles d'enfants intellectuellement précoces. Espace d'échange et de dialogue, il permet également de trouver une information de qualité sur la question, une écoute attentive et de nouer des liens avec d'autres personnes concernées à travers la communauté de ses membres.

Enfants Précoces Info participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

© 2002-2017 Enfants Précoces Info. Tous droits réservés