Informez les enseignants de votre enfant sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l’élève à haut potentiel intellectuel

Au mois de mai, nous allons expédier notre plaquette d'information sur l’élève à haut potentiel intellectuel à  8 000 établissements scolaires

Nous pouvons la faire parvenir à l’établissement ou à l'enseignant de votre choix. Nous pouvons aussi vous l'envoyer pour que vous puissiez le remettre en main propre au professeur de votre enfant si vous le souhaitez.

Ne tardez pas, il ne reste que quelques jours pour bénéficier de cette opportunité unique.

Précoce ou pas ? Erreur de diagnostic ?

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 18615 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

1 réponse et 2 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 1 semaine et 1 jour.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour, je suis la maman d’un garçon (fils unique) de 11 ans et demi et je suis un peu perdue. Les problèmes ont commencé en CE2 quand son maître nous a convoqués pour nous expliquer que notre fils s’ennuyait beaucoup en classe et qu’il était sans doute précoce. Après lecture de différents ouvrages, j’ai effectivement reconnu chez mon fils une très grande partie des caractéristiques des enfants précoces: mon fils a toujours été très éveillé, très petit dormeur depuis son plus jeune âge (“je réfléchis trop donc je ne peux pas dormir” me disait-il à 4 ans), hypersensible (bruit, odeurs), ne supportant pas l’injustice, avec un sens de l’humour très développé et décalé par rapport à son âge (d’après ses professeurs), il adore les maths (savait faire des racines carrées à 6 ans), récitait les poésies à l’envers en CP ( plus intéressant), il est passionné par beaucoup de sujets (astronomie, dinosaures, mythologie)…Et puis tous les gens autour de nous (pédiatre, médecins, nounous, kiné etc..) nous disaient que c’était un enfant très intelligent, perspicace et disons, original. Mais c’est aussi un enfant qui avait (et a encore) de très grosses difficultés à l’écrit (fainéantise d’après son maître de CE2) et en sport (équilibre,espace).
    Suite à cette discussion avec son maître, nous sommes allés consulter dans un CMP (centre médico psychologique). Après quelques temps de suivi psychologique en groupe et aucune allusion à une éventuelle précocité, ils lui ont finalement fait passer le WISC 5 et autres tests psychologues Tat et Rorschach (en CM1) suivis d’un bilan psychomoteur. Le psychologue du CMP a calculé un QIT de 151, m’a expliqué qu’il était précoce mais qu’il avait des résultats très bas dans certains subtests indiquant des problèmes psychomoteurs. Le bilan psychomoteur a ensuite effectivement révélé des problèmes d’ordre général expliquant ainsi également ses problèmes d’écrit. Nous avons donc mis en place le suivi psychomoteur et puis il a continué un suivi psychologique (car très angoissé) au CMP. Aucune référence n’a depuis été faite à sa précocité puisque le seul contact avec le CMP se fait via un rdv tous les 3/4mois avec un pédopsychiatre qui nous pose quelques questions banales pendant que notre fils fait des origamis en faisant semblant de ne pas écouter…
    Mon problème est que je me sentais (et me sens) perdue face à tout ça et surtout seule face au collège..je ne sens aucune aide venir du CMP, le PAP mis en place pour la dysgraphie ne semble servir à rien (non pris en compte par les professeurs qui le pénalisent systématiquement pour le soin, la lenteur d’écriture), il s’ennuie beaucoup dans certaines matières et a des mots dans son cahier quasiment tous les jours, en maths il répond uniquement aux questions compliquées mais refuse de répondre aux questions de cours censées relever les notes des élèves moyens etc….globalement il a des bons résultats (15 DE moyenne générale malgré un 10 en sport et en arts plastiques) mais ne reflétant pas toujours ses connaissances (histoire géo notamment où il est très pénalise par l’écrit ou Maths car ne répond pas à toutes les questions).

    Perdue, je suis allée consulter un psychologue spécialisé dans les enfants précoces. Après revue des documents du CMP, le psychologue m’annonce que le test WISC effectué n’est pas clair…. pas conforme selon lui, passé en 2 ou 3 étapes à une semaine d’intervalle a 18h après une journée d’école…. il n’arrive pas recalculer le QIT indiqué sur le bilan…Résultats très hétérogènes voire étonnants (test Matrices à 6, cubes 8, ARITHMÉTIQUES A 18, similitudes 17,SlC 15…). Il me dit que même en faisant divers calculs il obtient un QIT 118-125 max. Mais en voyant mon fils, il me dit qu’il est vraiment “le cas d’école” de l’enfant précoce. On a donc décidé de lui faire repasser le test (car cela fait plus de 2 ans donc possible)… Ma question est : est-il possible que le CMP se soit trompé à ce point et que mon fils ne soit pas précoce ? Est-ce possible d’avoir une “note” aussi basse aux Matrices et cubes en étant quand même précoce ? Je tiens à préciser que je ne cherche pas à avoir un enfant précoce à tout prix mais je veux juste qu’on puisse enfin poser un diagnostic clair, expliquer certaines choses et comportements, pouvoir l’aider… et j’ai l’impression de retourner à la case départ. Merci beaucoup de votre aide


    Admin bbPress

    Bonjour,

    Il me semble en tous cas difficile d’obtenir un qi total de 151 (qui par ailleurs est un score énorme et mérite une réflexion approfondie sur l’enfant en question) avec des résultats hétérogènes. Il se peut par contre que votre enfant soit à haut potentiel et ait en plus des difficulté de type dys…
    qui masquent une partie des résultat : https://www.enfantsprecoces.info/le-temoignage-rassurant-dune-maman-denfant-surdoue-a-double-etiquette/
    . Un professionnel compétent se doit dans ce cas de faire la part des choses et d’approfondir ce qui doit l’être.
    Je pense qu’il vaut mieux refaire le tout avec le psy spécialisé pour repartir sur des bases actuelles et fiables.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 18615 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris