Aller au contenu

Enfant 4 ans lit et compte TB. Précoce?

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Je m'inscris gratuitement

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement [user_count] les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Enfants Précoces Info Forums Mon enfant est-il précoce ? Enfant 4 ans lit et compte TB. Précoce?

6 réponses et 2 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 6 mois et 1 semaine.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • Bonjour. Mon fils aîné vient d’avoir 4 ans la semaine dernière. Nous sommes une famille franco-espagnole et mon fils va à la crèche anglaise depuis qu’il a 5 mois.

    Mon fils sait lire des livres pour enfants (il lit et comprend ce qu’il lit) depuis 2 mois environs. Il a appris à lire en regardant une sorte de dessin animé sur you tube en anglais. Il lit en anglais et est capable de très bien déchiffrer les mots espagnols. Je suppose qu’il est également capable de lire des petits livres en espagnol, mais je n’ai pas encore testé. (Je n’ai absolument pas testé non plus la lecture en français mais je suis certaine qu’il ne saura pas lire des sons comme au, ou, on, ain, ouin, ai… car il ne les a encore jamais vu. Je ne voulais pas que cela lui crée des confusions…). En math il est aussi impressionnant: pour faire rapide: il sait compter de 0 à 100 en ordre croissant et décroissant, il sait compter de 10 en 10 en ordre croissant et décroissant, il sait compter de 5 en 5 au moins en ordre croissant, il sait compter de 100 en 100 jusqu’à 1000, il sait compter de 1000 en 1000 jusqu’à 10 000. Il reconnait les nombres écrits de 0 à 100 mais pas encore de 100 à 1000 (il va tellement vite que peut-être que d’ici une semaine il saura le faire?). Il a compris les concepts d’addition, de soustraction et de multiplication et en fait de tête un certain nombre, pour d’autres ils les connait par cœur : il a une très bonne mémoire. Il a fait des progrès en math extraordinaires en l’espace de 2 semaines suite à avoir vu le même programme que celui des lettres mais pour les nombres (remarque mon fils ne regarde jamais de dessin animés ni la TV, c’est la seule chose que je lui ai permis de voir et il me le réclame évidemment…). Il nous surprend de temps en temps par exemple, la semaine dernière il faisant une construction avec des blocs que j’ai type perles de Montessori. Il s’énervait car sa construction tombait. Puis d’un coup il a crié “Ca y est! 2100”. Il avait pris un cube de 1000, 10 carrés de 100 et 10 barres de 10…

    Mon fils est actuellement dans l’équivalent anglais de la petite section de maternelle et à la rentrée de septembre il rentrera en moyenne section. Dans un article de ce site une phrase m’a interpelée: “Un enfant qui sait lire avant 5 ans (et d’autant plus s’il a appris quasiment seul), qui sait compter jusqu’à 1 million à 4 ans, qui est capable d’additionner, de soustraire ou de multiplier en moyenne section de maternelle, n’est pas dans la norme et ne le sera jamais. ”

    En ce qui concerne le reste mon fils est tout à fait normal: il a appris à marcher à 14 mois, il a parlé en même temps que les autres et surtout son comportement est excellent! En classe comme à la maison (à priori plus en classe qu’à la maison même…) il range, obéit (à la maison plus ou moins mais il est sage… ne se bagarre jamais… Il a beaucoup d’amis, participe beaucoup… Bref… Pourvu que ça dure… C’est un enfant très sociable : il a besoin de voir du monde: il aime la compagnie des adultes et leur parle sans problème mais adore jouer avec des enfants de son âge…

    Je me pose donc des questions… Je reconnais que je suis une maman exigeante et que je l’ai beaucoup stimulé (au moins jusqu’à la naissance de son frère lorsqu’il avait à peine plus de 2 ans, maintenant j’essaie mais je suis un peu débordée), mais la rapidité à laquelle il apprend me surprend.
    J’ai essayé d’en parler à la maîtresse, mais ça réaction m’a énormément frustrée. Elle n’avait pas l’air de me croire, elle m’a même dit: il est très intelligent mais ils sont plusieurs à avoir ce niveau dans la classe (ce qui est possible!?) ils sont 20 élèves… Elle m’a même dit que je ne le fasse surtout pas lire, qu’ils devaient découvrir tous ensemble quelques lettres au 3ème trimestre… Le problème c’est que quand elle m’a dit ça mon fils lisait déjà des petits livres, des phrases entières…
    Étant dans le doute et voyant que la maîtresse faisait l’autruche j’ai peut être exagéré (et je me sens un peu mal pour cela…) mais j’ai envoyé une vidéo de mon fils en train de lire à la maîtresse ainsi qu’à la psychologue scolaires en copie. Cette dernière nous a contacté et nous a dit qu’elle suivrait son évolution après les vacances puis lui ferait passer un test (elle ne savait pas encore lequel, elle nous a dit qu’il y en avait plusieurs) pour faire un bilan… Elle nous a dit qu’il était intelligent mais que son comportement en classe n’est pas typique d’un enfant précoce. (Ceci coincide parfaitement avec votre article). Elle ne nous l’a pas dit clairement mais c’est ce que nous avons interprété.

    D’un côté je suis contente d’avoir fait cela car je me dis qu’au moins il seront plus attentif à l’évolution de mon fils, mais quelle serait l’utilité de ce test?
    – Pour le bonheur de mon fils je ne souhaite pas que le test dise qu’il est précoce (pour la suite je dirai test “positif”) car je crois que les enfants non précoces ont une probabilité d’être heureux supérieure aux enfant précoces.
    – La seule chose que changerait un résultat “positif” à ce test c’est que cela me donnerait des arguments pour demander aux maîtresse “d’apprendre des choses à mon enfant” car cette année mon fils ne s’ennuie pas mais je vois bien sur les photos qu’ils en sont à mettre les chiffres de 1 à 5 dans l’ordre… Précoce ou pas précoces, je ne veux pas que mon fils ne s’ennuie, perde l’habitude de faire un effort ou d’apprendre… Et si le test est “négatif” cela va être plus difficile pour moi de demander à la maîtresse d’adapter un peu le contenu pour mon fils…
    – la deuxième chose que donnerait un résultat “positif” c’est que je me mettrais à fouiller beaucoup plus profondément sur le monde des enfants précoces pour pouvoir anticiper et me préparer au mieux pour aider mon fils à être heureux et épanouis.
    – Rien de plus.

    Bref je me pose des questions, pensez-vous que mon fils puisse être précoce? Un test à 5 ans serait-il utile et fiable? Un enfant qui sait toutes ces choses là si petit peut-il après oublier ou stagner et finalement se retrouver au même niveau que les autres élèves de la classe? Avez-vous déjà rencontré des difficultés avec les maitresses? Si oui quelles solutions utiles avez-vous trouvé? Avez-vous eu cela avec votre enfant et après finalement le test était “négatif” (encore une fois ce mot ne me plait pas mais c’est pour me faire comprendre). Bref, je me pose 1000 questions…

    Quelconque aide, conseil, expérience seront bienvenus. Merci d’avance pour votre intérêt.

    Bonjour,

    Il y a beaucoup de choses dans votre message pour lesquelles je vais vous donner mon point de vue :

    – la probabilité de haut potentiel : a priori c’est possible : en fait un enfant à haut potentiel se distingue par cette faculté à aborder, comprendre, assimiler des notions plus rapidement (moins de répétitions) et en avance par rapport à l’âge moyen. Cette faculté est naturelle, n’est pas le résultat d’un bourrage de crâne, ils emmagasinent (et comprennent, c’est important) ce qu’ils entendent parce que cela les intéresse. Ils jouent à lire, calculer etc…comme d’autres joueraient aux voitures par exemple. Je rebondis à ce sujet sur la remarque de la maîtresse, s’il a envie de lire vous ne pourrez pas l’en empêcher et cela ne servirait qu’à le frustrer.

    – Votre fils a l’air à l’aise à l’école, sociable, joueur etc… cultivez cela, si cela suffit à son bonheur dans le cadre scolaire pour l’instant, tant mieux. Ses apprentissages peuvent aussi être tournés vers le dessin, bricolage, activités diverses. Si un jour il ressent de la frustration vous le verrez, mais je prends une précaution : veillez à ce que ce soit la sienne et non la vôtre, l’école maternelle ne pourra de doutes façons pas lui apporter grand chose sur le plan de la numération s’il a compris les principes. Par contre vous pourrez vous servir de certains outils comme les cubes /réglettes pour favoriser la motricité fine en lui donnant un but : construit une tour de 10 étages etc…sur la base de quoi vou spourrez approfondir en lui posant des questions pour son plaisir.

    – le test : sera sans doute utile pour comprendre la hauteur des besoins de votre fils dans le sens où, en cas de haut potentiel et en fonction des résultats, vous serez sans doute amenée à sortir du cadre normal, répondre à ses questions, nourrir sa curiosité, et l’âge ne sera pas une référence. Pour info, il n’y a pas de test négatif ou positif, il vous donne simplement une information sur les capacités cognitives de votre enfant par rapport à une moyenne et établit un écart plus ou moins significatif.
    – les difficultés comportementales ne sont pas un critère pour évoquer le haut potentiel (c’est une dérive liée à la présentation par la négative du haut potentiel dans certains cas), si elles y sont liées elle sont plutôt la conséquence de frustrations.

    Vous avez l’air d’avoir un enfant avec des caractéristiques hp, bien dans sa peau, bien entouré, bien sollicité, voilà ce que je peux vous dire.

    Bonjour,

    Je vous remercie sincèrement de votre réponse.

    Je prends note de votre remarque en ce qui concerne la frustration, vous avez raison et je vous remercie.

    Depuis ce message, j’ai lu un certain nombre de questions auxquelles vous avez répondu et je me demande si passer un test l’année prochaine sera judicieux (mon fils aura 4 ans). Me conseillez-vous d’attendre qu’il ait 6 ans ou dans son cas un test à 4 ans peut être intéressant ou la fiabilité de ces test est trop faible?

    Je ne sais pas le test que pense lui faire passer la psychologue scolaire (elle nous a dit qu’il y en avait plusieurs), elle nous a parlé d’un test ou le nombre “60” était la limite à atteindre pour pourvoir envisager une possibilité de précocité. Mais elle ne nous en a pas dit plus. Existe-t-il plusieurs tests pour les si petits? Ont-ils vraiment de l’intérêt?

    Merci de vos réponses toujours très instructives!

    Bonjour,

    Oui en effet il y a différents outils à disposition des psychologues qui ne sont pas forcément des tests de qi.
    Le test habituel pratiqué pour évaluer un haut potentiel est le WPPSI IV.
    Pour la pertinence à le faire, ça dépend en fait de vous, il n’y a pas de règle. Vous pouvez attendre l’avis de la psy scolaire et vous faire expliquer comment elle va procéder, ou envisager un test en libéral.
    Avec mon aîné qui avait ( et a toujours) le même profil matheux que le vôtre, je l’ai fait à 4 ans aussi, car on sentait bien qu’il avait des besoins non comblés, à l’école surtout, qui le plongeaient dans la rêverie et l’absence d’échanges avec les enfants du même âge. Cela nous a servi à négocier avec l’école pour le faire avancer.
    Si vous le faites, voyez juste à ne mettre aucune pression sur votre enfant. Un premier rendez-vous avec un psychologue, en présence de votre fils, vous permettrait aussi d’avoir une avis et de vérifier que votre enfant accroche avec la personne et soit réceptif au principe (c’est le risque chez les jeunes enfants qui peuvent se braquer, dans ce cas il vaut mieux attendre).
    L’intérêt des tests : vous comprendrez mieux des décalages qui peuvent se présenter à vous de façon plus ou moins flagrante, exp des maths, à la fois pour les apprentissages mais dans ses rapports avec les autres enfants qui en fonction des activités pratiquées peuvent être plus ou moins compliqués.

    BOnjour.
    Merci pour votre réponse et vos reponses qui sont toujours très enrichissantes et très claires. (Je pensais vous avoir repondu mais je me rends compte maintenant que le message n’était pas “parti”).
    Nous profitons des vacances… et je serais attentive à l’évolution de mon fils avec la nouvelle maîtresse l’année prochaine. En espérant qu’il continue d’être “bien dans ses basquettes” et qu’il maintienne un goût pour l’effort.
    J’ai aussi pu vérifier que c’est un enfant qui: s’il voit que c’est trop difficile pour lui, préfère ne pas essayer que de mal faire… Et je travaille dessus pour qu’il n’ait pas peur de l’échec mais ce n’est pas facile…

    Depuis mon dernier message je continue de lire et de m’informer sur les enfants hp et je continue de me poser des questions… Pour l’instant sans réponses biensur… il faudra attendre au moins le mois d’octobre.

    Encore 1000 fois merci pour vos précieux conseils et vos réponses si instructives.

    Bonjour Françoise, je reviens vers vous quelques mois plus tard pour 2 raisons:

    1/ vous poser 2 questions, si cela est possible.

    2/ compléter mon témoignage précédent pour que cela aide éventuellement des mamans qui comme moi ont lu toutes les questions de ce forum dans l’espoir de trouver des pistes sur mon enfant…

    Voila: nous venons d’avoir l’entretien concernant les résultats du wippsi et du RIST de mon fils (4 ans et femi) passé dans le privé. Nous aurons le compte rendu ecrit la semaine prochaine. Et je suis un peu perdue: selon la professionnelle notre fils est un Enfant a haut potentiel (elle n’a pas laissé le moindre doute) cependant ses résultats ne me convainquent pas… il obtient un global de 126 de QI au wippsi avec 120 en CV (=capacité verbale) selon elle ce nombre est en dessous de ses capacités réelles mêmes s’ils ont fait des tests supplémentaires elles ont retrouvé 120 (il a 3 langues est ce que ca peut influencer?) , 137 en VE (visio spacial), 131 en RF (raisonnement fluide) 126 en MT (memoire de travail) et 120 en VP (vitesse de “procesamiento”) soit un percentil supérieur à 95% sur tous les domaines. Il lui ont fait passer le RIST en complément et il a obtenu 148 (pourcentil superieur a 99%).
    Je me demande si a 126 on peut etre considéré comme hp alors que je pensais que la limite est a 130…(je sais ce n’est qu’un numéro… mais… ??) dans le système publique , la où nous vivons la limite est 130 et point… ma premiere question est: que pensez vous de ces “resultats” même si ce ne sont t que des nombres… Un enfant peut etre hp avec 126 de QI?
    2/ mon objectif maintenant est de m’informer au mieux pour accompagner mon fils. Biensur je vais lire tous les articles de ce site que je n’ai pas encore lus, mais je ne sais pas trop par où commencer… je vais chercher des livres, des pistes… des infos pour anticiper… mais si vous savez par ou commencer?

    Merci pour ce magnifique site très riche en informations!

    Bonjour,

    Vous avez finalement fait les tests. Pour répondre à votre première question, la mienne serait : qu’est-ce qui vous a motivée à réaliser les tests ?
    Je vous demande cela car au final le chiffre n’est pas (très) important, ce qu’il faut voir à travers les tests, c’est quel accompagnement proposer à votre enfant compte tenu de ce qu’il vit au quotidien ?
    Votre fils a de toutes façons des résultats hauts, après c’est à la psychologue de les interpréter en fonction de ce qu’elle a vu sur place, résultats mais aussi comportement de votre fils, fatigue ou non…, réceptivité…et c’est elle qui doit surtout vous donner des préconisations pour la scolarité de votre enfant qui en principe doivent être suivies par l’établissement scolaire. Autrement oui, je pense (mais ne suis pas professionnelle) que la présence de 3 langues peut influencer les résultats, mais là encore, votre enfant est jeune donc il se situe à minima dans une zone de haute potentialité qui peut varier peu ou prou en fonction de cela et d’autres facteurs comme le stress…
    J’espère vous rassurer par rapport à ce chiffre, ce qui compte est comment vos pourrez, à l’aide de la psychologue, obtenir le meilleur suivi pour votre fils, en fonction des besoins qu’il exprime.
    Sinon pour la question 2, que faire, je vous mets un lien vers un article que j’ai rédigé et qui expose un peu plus globalement la problématique de l’école, car à mon sens, notre grande difficulté est vraiment celle-ci : https://www.enfantsprecoces.info/ecole-et-enfant-precoce-comment-eviter-la-frustration/
    En général, las mamans sentent très bien ce dont les enfants ont besoin et s’ils sont bien dans leur peau ou pas : les réponses sont là, faire en sorte qu’ils aillent bien avec leur façon d’être particulière.
    N’hésitez pas à revenir vers moi en cas de besoin.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement [user_count] les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris