Et si votre enfant était surdoué ?

Et si votre enfant était surdoué ?

Accueil » L'enfant précoce et l'école » 12 nouvelles écoles pour enfants à haut potentiel en 5 ans

12 nouvelles écoles pour enfants à haut potentiel en 5 ans

C’est l’objectif affiché par l’association Arborescences, qui gère déjà un établissement de ce type à Nogent-sur-Marne depuis 2009. A travers une chronique audio, le site du journal La Croix de ce jour nous présente le projet et le mode de fonctionnement d’Arborescences.

Ce sont des classes multi-niveaux qui mixent les élèves de CP jusqu’au CM2. La manière d’enseigner s’effectue en « mode projet » d’une durée de 3 semaines chacun (la science, les maths, l’écriture, …). Les enseignements spécifiques tournent autour de la gestion des émotions, du développement personnel, de la capacité à interagir, à s’écouter, à prendre la parole, à travailler en équipe, apprendre à apprendre. Ce sont des classes d’une quinzaine d’élèves. Les parents sont associés à la pédagogie et passent une journée par trimestre avec le corps enseignant. C’est aussi une opportunité de recevoir des réponses à leurs propres questionnements.

Lire l’article et écouter la chronique sur le site du journal la Croix

Présentation vidéo de l’école Arborescences

Soutenez nos projets pour aider les enfants précoces et recevez l'ABC de l'enfant surdoué

Un lexique clair et précis pour vous aider à accompagner votre enfant dans son développement !

Administrateur du site et papa de 4 enfants précoces nés entre 1997 et 2012.

7 commentaires

  1. CHABOT sur 23 février 2016 à 0 h 50 min

    bonjour,
    je recherche des informations pour ma fille qui est scolarisée en seconde mais est malgré sa précocité en échec scolaire. Mon mari et moi sommes désemparés.,Nous ne trouvons pas de solution pour l’aider, elle a un suivi avec un psychologue toutes les semaines.
    Pouvez vous me conseiller s’il vous plaît ?
    Merci

    • Françoise sur 23 février 2016 à 15 h 31 min

      Bonjour,

      L’échec scolaire à ce stade n’est pas rare, malheureusement. Je pense que le suivi à lui apporter serait plutôt un suivi au niveau des méthodes de travail, de la compréhension de ce qui est attendu au lycée, de la démarche à expliquer qui change beaucoup par rapport au collège. Vous pouvez essayer d’en discuter dans un premier temps avec l’équipe éducative afin qu’elle vous donne son ressenti et trouve comment aider votre fille de façon efficace.

  2. violene sur 15 décembre 2016 à 15 h 34 min

    bonjour, habitante d ‘un petit village des deux sèvres. Mon fils de 8 ans à était diagnostiqué enfant précoce depuis peu test à l’appui. Nous avions le projet de déménager en gironde avec mon mari. Depuis le diagnostique, je suis perdu face à la souffrance et au décrochage de mon fils en classe grandissant chaque jour. Question exist-il des école pour EIP partout en France, doit on se saigner dans notre quotidien face au coup de ses écoles pour le bien être de nos enfant que faire? merci

  3. Rizzo sur 16 janvier 2017 à 11 h 26 min

    Bonjour
    Min petits-fils âgé de 6 ans vient d’être reconnu enfants précoce par la psychologue de son école (équivalence langage enfant de 11 ans).
    Existe-t-il un projet de création d’une école EIP dans la Nièvre ou le Cher ? Sinon où ma fille peut-elle s’adresser (ils résident bientôt à Nevers).
    Merci pour votre réponse.

  4. chrislag sur 18 janvier 2017 à 13 h 57 min

    Bonjour,
    Nous sommes très intéressés par cette école pour notre fils de 6 ans et demi, HP (psychologue privée), qui montre des signes de démotivation et de mal-être évident dans le système scolaire actuel. C’est l’aîné d’une fratrie de 3 et nous nous demandons si le fait de mettre un enfant dans un cursus spécialisé et laisser le 2ème (en MS actuellement) dans le système public ne sera pas mal vécu par chacun de nos enfants : notre fils aîné ne risque-t-il pas de devenir exigent et arrogant parce qu’il se croit « supérieur » (même si ce n’est absolument pas l’image que nous en avons et que nous lui donnons. Nous considérons juste qu’il a des besoins particuliers). Notre 2ème fils ne se sentira pas un jour « dévalorisé » (là encore, ce n’est pas comme cela que nous considérons les choses, mais il faudra réussir à lui faire comprendre). Et notre fils aîné ne sera-t-il pas trop « coupé » des autres enfants de son âge (il sera toujours inscrit au club de sport et éventuellement à d’autres activités de son âge). De plus, l’école Arborescence accueille les élèves pour la primaire seulement. Comment se passera le « retour » dans le circuit « classique » ?
    Y-a-t-il des parents qui ont fait ce choix avec qui nous pourrions échanger pour nous aider à répondre à ces questions ?
    Merci d’avance.
    Des parents en plein questionnement.

Laissez un commentaire





Ensemble pour les enfants précoces !

Découvrez nos 10 projets pour développer l'information et l'entraide en faveur des enfants à haut potentiel.

  • La création d'un annuaire des écoles.
  • L'envoi d'une plaquette explicative aux établissements scolaires de votre choix.
  • La mise en place d'un annuaire des professionnels.
  • Des événements physiques près de chez vous.
  • Et plus encore

Je veux en savoir plus