Et si votre enfant était surdoué ?

JE FAIS LE TEST

Vos avis, vos souhaits, vos besoins…

Nous souhaitons faire de ce site un lieu de rendez-vous convivial et un espace d’information le plus complet possible pour les personnes (parents, jeunes, enseignants…) intéressées par le sujet des enfants intellectuellement précoces ou surdoués.

Dans cette perspective, nous sommes à l’écoute de vos avis et suggestions. N’hésitez pas à les déposer à la suite de cet article et nous en tiendrons le plus grand compte, dans la mesure de nos possibilités évidemment.

16 Comments

  1. Francoise marchal sur 5 juin 2010 à 11 h 59 min

    Bonjour,
    Le profil particulier de mon petit garçon fait que nous nous sentons un peu isolés, parfois aussi incompris (à cause d’une ignorance que je partageais d’ailleurs auparavant).
    Je souhaiterais pouvoir rencontrer d’autres parents dans le même cas dans ma région, et peut-être permettre aussi à mon fils de 9 ans d’échanger avec quelqu’un qui connait un peu les mêmes soucis que lui.

    Mon fils a tendance à s’isoler ; je souhaiterais l’aider mais je ne sais comment faire… Trouver des conseils pour l’aider sur le site ou par divers liens serait aussi un plus.

    Françoise



  2. Françoise sur 10 juin 2010 à 14 h 28 min

    Vous pouvez entrer en contact avec des personnes ayant les mêmes soucis que vous en vous adressant aux associations de votre secteur (AFEP, ANPEIP,…) qui organisent des rencontres et parfois même des activités. Il est vrai qu’il est important de pouvoir parler de ses problèmes et surtout de se sentir compris. Votre fils a -t-il des centres d’intérêt particuliers qu’il pourrait partager à travers des activités ?

    Françoise.



  3. laure sur 14 juin 2010 à 21 h 20 min

    Bonjour,
    Après la lecture de vos témoignages et des différents messages qui circulent sur le net, je voulais dire que les enfants précoces ne sont pas forcément mal dans leur peau et il n’y a pas de fatalité.

    J’ai 2 enfants, un garçon de 9 ans et une fille de 6 ans qui ont tous les 2 été détectés précoces et qui le vivent très bien.
    (Attention, ni l’un ni l’autre ne connaissent leur QI et nous ne l’avons dit à personne, strictement personne)

    Je croies que la difficulté ne vient pas des enfants eux mêmes mais de la difficulté de certains adultes à accepter la différence (notamment le milieu scolaire s’il n’est pas bien préparé).

    Il est vrai, qu’en tant que parents, cela a été au début parfois difficile à accepter car il faut « suivre » le rythme. La réflexion des parents peut être blessante mais il faut faire aussi comprendre à l’enfant que la vie n’est pas forcément toujours juste même si cela doit l’être à ses yeux.

    Les enfants précoces sont aussi souvent très sensibles et ont besoin d’un cercle d’amis proches. Le prochain challenge pour nous sera de pouvoir aussi accepter de faire confiance sur certaines activités car ils évoluent aujourd’hui avec des enfants plus grands qui prennent une certaine autonomie.

    Je suis d’accord avec le message précédent sur les centres d’intérêts et les activités extérieures à l’école. Ceux ci sont très importants pour leur équilibre.

    Bon courage à tous les parents.
    Laure



  4. ollier sur 10 juillet 2010 à 19 h 47 min

    je pense que tous les enfants précoces sont souvent solitaires, je ne suis pas d’accord de caché sa précocité a son enfant. Mon fils on lui a expliquer, porquoi il était comme cela, et pourquoi il avait du mal en écriture, et il a été trés rassurer car maintenant il sait qu’on vas l’aider, il était trés content d’avoir vu qu’on s’interressait a lui. car les autres enfants sont assez méchants quand un autre enfant à quelque chose de different.Mais je suis quand meme rassurer car dans l’ecole de mon fils, il se sont bien documenter par apport à la précocité



  5. ARnaud. sur 20 juillet 2010 à 15 h 29 min

    Bonjour, je voudrais partager l’expérience que je vis avec ma fille de bientôt 7 ans en novembre et que j’appellerai C. Elle sait lire et écrire depuis ses 4 ans et très vite est apparut chez elle une aisance en classe et sur le point psychologique. il faut savoir que C. est toujours plongée dans les livres, qu’elle adore les mots fléchés,que c’est une excellente narratrice: ponctuation,intonation etc….qu’elle reproduit dans sa chambre les cours de la maitresse avec ses poupées, invente des exercices et les corriges, et vient de terminer son cahier de vacances en 1 semaine!! C. est également très forte en orthographe et conjugaison, ah oui elle lit également quelques romans et ce depuis 2 ans maintenant.Bilan: Âpres entretien avec la pédopsychiatre de l’école durant quelques séances il apparait que C. possède un QI de 139 et donc passe directement du CP en CE2.Je me pose plusieurs question:
    Faut il songer à lui faire suivre un enseignement spécialisé?
    Faut il juste « attendre et voir » en surveillant son attitude et ses résultats l’année prochaine?
    Certaine personne disent que bien souvent les enfants à HP sont bien souvent malheureux?
    Quelle attitude adopter avec elle?
    je souhaiterai connaitre vos avis sur le cas de ma petite C. car je suppose que beaucoup d’enfants et de parents sont dans mon cas.



  6. Jachet sur 16 août 2010 à 13 h 34 min

    Je reviens visiter ce site qui figure dans mes liens amis depuis le début. Tous mes compliments pour le contenu et la présentation.
    dj



  7. harel christine sur 5 octobre 2010 à 11 h 36 min

    je crois que l’édudation nationale s’intéresse peu aux enfants précoces, différents ou autres
    l’école est là pour former des individus passifs sans esprit critique d’où le recours aux règlements basé sur la peur (punitions, colles, sanctions)
    sinon, elle stimuerait davantage la création d’écoles différentes (type Freinet ou autres)
    j’ai une fille de 10 ANS en 6 ème au collège; je songe à la retirer et à l’ instruire à la maison car elle s’y ennuie, certains profs sont sadiques avec les élèves , le règlement fonctionne sur la peur et non l’intelligence etc
    il n’y a rien d’autre dans ma région, pas d’école différente ou adaptée aux enfants précoces
    rien
    l’alternative: soit se fondre dans le moule (et accepter que son enfant en souffre!) soit se débrouiller!



  8. LECOEUR sur 7 novembre 2010 à 19 h 46 min

    Bonjour,

    je souhaiterais vous informer de la parution du nouvel ouvrage de la psychanalyste Raymonde Hazan intitulé « Le secret du surdoué ».

    pour plus d’information, je vous invite à me contacter,

    cordialement,

    François Lecoeur



  9. lotus1 sur 18 novembre 2010 à 15 h 37 min

    Bonjour,

    Ma petite fille qui a 5 ans a des difficultés en GSM, sa maîtresse est très dure avec elle, elle qui connait l’alphabé par coeur et qui me dit sans cesse je m’ennuie à l’ecole je veux apprendre à lire compte je sais déja et c’est la vérité je lui est fais moi même un test de calcul addittion et soustraction qu’elle réussie à la perfection.
    La maîtresse nous a dit qu’elle aura des difficulté pour le passage au Cp car elle est trop remuante, elle nous impose une aide pour enfant en difficulte scolaire le rased.
    Sachant que ma fille a des capacités et des connaissances qui sont peu commune, je suis allé voir une psychologue qui lui a fait passé des tests.
    J’attend les résultats cette semaine tout en sachant que je vais la changer bientôt école au vu de la dégradation relationnelle entre la maîtresse et ma fille.
    J’ai un peu de mal à comprendre pourquoi l’education nationnal permet a certaine maîtresse de casser les éléves qui a la longue refuse de dormir de s’alimenter tellement ma fille était stressée et d’isoler les parents.



  10. bugeaud sur 25 novembre 2010 à 20 h 22 min

    bonjour
    ma fille est en seconde ,a un an d’avance .comment gerer son stress lors des controles? elle trouve en general de suite les réponses surtout en maths et physique mais finit par rayer les bonnes réponses pour au final aller se chercher des complications et marquer des réponses fausses.ses notes sont plus que corrctes mais elle se désespere de savoir tout faire et de ne pas avoir une note qui le reflette .je n’arrive pas à lui faire prendre confiance en elle .avez -vous quelques pistes?



  11. flahaut sur 14 décembre 2010 à 19 h 00 min

    Bonjour,

    J’ai un garçon qui va avoir 6 ans le mois prochain.
    Sa précocité nous a été révélée car il a apprit à lire quasiment tout seul lorsqu’il était en moyenne section de maternelle, et posait beaucoup de questions très pertinentes.
    Malheureusement cette précocité est accompagnée d’une sorte d’hyperactivité qui fait que c’est un enfant assez difficile a canaliser. Il comprend tout, tout de suite et s’ennuie rapidement.
    Sa maitresse en maternelle n’a rien remarqué et l’a catalogué dans les « enfants terribles ». Puni tous les jours, privé de bibliothèque régulièrement, envoyé passé la journée chez les petits etc… Résultat : catastrophe. Nous voici avec un enfant qui était déjà un brin stressé et maintenant avec une très mauvaise estime de lui-même.
    La psychologue scolaire ne nous a pas aidé.
    Nous avons dû faire appelle à une psychologue extérieure qui l’a détecté et aidé à sauter une classe malgré l’opposition de la psy de l’école.
    Aujourd’hui il est en CP, a ce stade de l’année, il est de nouveau très en avance et donc de nouveau difficile à canaliser…
    Sauter une nouvelle classe n’est pas la solution, il est plutôt chétif et angoissé pour rien.
    Nous sommes un peu dépassé par son comportement et par la situation, et ne trouvons pas de structure ou de soutien du côté de chez nous (Melun 77).



  12. choupette sur 20 décembre 2010 à 15 h 04 min

    bonjour !!
    voila mon histoire !! mon fils agé de 7 ans 1/2 et en CE1 il est tres agité a l’ecole deja en creche !!! je lui ai fait faire un test a l’age de 5 ans !!! il est precoce !! le maitre de mon fils me dit qu’il est tres bagareur et suis tres bien et participe aussi terriblement a ne pas laisser les autres repondre !!! il sait tout me dit le maitre et mon fils aussi !!! c’est tres fatiguant a gérer !!! y a qu’a la maison qu’il est calme et posé !!!
    que faire a part d’aller consulter la psy scolaire comme me conseil le maitre !!??? et je recherche une stucture d’accueil où nous pourrions tous (les parents et enfants) de precoces se reunirent dans le 94 !!! merci de vos reponses



  13. paulo de andrade sur 6 janvier 2011 à 11 h 05 min

    Bonjour,

    En novembre, nous avons fait évaluer notre fils, né le 2 janvier 2003, dont voici les résultats: CV= 155
    RP= 122 (+ test facultatif fortement réussi,non compté) MT= 115 (+ test idem)
    VT= 78 (n’y a trouvé aucun intérêt et stressé par le chronomètre).
    À ce jour nous n’en avons pas plus d’explication, cela signifie quoi? Problèmes? Que faire? Précoce? Surdoué? Comment l’aider?
    Ces tests ont été fait par la psychologue scolaire à notre demande, trouvant notre fils de plus en plus en décalage et pas totalement épanoui, trop exigeant avec lui-même se qui provoque de fortes colères de frustration et idem en cas d’injustice, ainsi qu’en larmes face au moindre échec. Ayant de plus en plus de mal à faire accepter ses idées de jeux à ses copains (à la fois trop bébé et trop élaborés), bien que très sociable, ayant beaucoup d’humour, etc…
    Et il nous semblait avoir un léger retard psychomoteur (descendre les escaliers un pied à la fois, faire ses lacets,bouton etc…) et ayant des difficultés à retranscrire de manière scolaire le cheminement fait pour trouver le résultat àun problème etc….
    Craignant que cet écart se creuse, nous aimerions pouvoir l’aider, comprendre….Mais que faire?De quoi s’agit-il exactement?
    Il est en CE2 (en classe double avec CM1) toujours en tête de classe mais se démotive de jour en jour sauf en histoire, géographie et sciences, lecture, musique.Il a sauté le CP sachant lire,écrire et compter en début de grande section de maternelle.
    Merci de bien vouloir nous éclairer d’un premier avis et toutes autres informations utiles afin de mieux le comprendre, soulager ses angoisses et ses colères et pouvoir l’ expliquer au corps enseignant qui semble encore plus désarmé que nous.Y a t-il des lieux de rencontres entre enfants, parents pour partager, discuter de ces soucis?



  14. GRAND sur 5 février 2011 à 18 h 31 min

    Bonjour,

    Je suis psychologue scolaire et je viens de sortir un livre destiné aux enfants précoces, à partir de 10 ans. Ce livre a pour but de leur expliquer la précocité intellectuelle et les aider à mieux vivre avec.

    Je me permets de vous présenter ce livre qui s’appelle « Toi qu’on dit surdoué » de Claire GRAND, aux éditions l’Harmattan :

    http://www.amazon.fr/gp/product/2296140165/ref=as_li_ss_tl?ie=UTF8&tag=enfantsprecoc-21&linkCode=as2&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=2296140165

    En espérant que ce livre pourra rassurer vos enfants.

    Cordialement,

    Claire GRAND



  15. Marlene sur 18 avril 2011 à 5 h 24 min

    Bonjour,

    Etre parent, cela s’invente chaque jour… Nous n’avons aucune formation préalable pour cela…
    Alors, on peut s’en sortir pas trop mal de manière empirique avec nos enfants comme cela se fait de génération en génération…

    Mais lorsque l’on a affaire à des enfants dits »précoce », un soutien pédagogique spécifique ne serait pas superflu… sous forme de conférence ou de réunion… Cela nous éviterait de errer avec les problèmes et les souffrances de nos enfants, ce qui pourrait être évité.
    Même chose auprès du corps enseignant de la maternelle au lycée, je sais qu’il y a déjà des actions en ce sens, mais pas encore suffisament dans certaines régions, à mon humble avis.
    Pourquoi jusqu’au lycée, parce qu’on retrouve les mêmes incompréhensions qu’en primaire ou maternelle. Les profs de collège semblants plus attentifs au bien-être de leurs élèves…
    Petite anecdote très récente : L’écrit n’est pas le fort de notre fils, malgré tout, il fait d’énormes efforts en français pour se maintenir à la moyenne et en histoire-géo pour rédiger correctement… Dernière note :6,5/20…J’étais un peu fâchée et mon fils m’explique que la note initiale était 11,5 mais que le prof lui a emputé sa note de 4 point parce qu’il avait rendu le travail en retard… et pour finir, d’un point en moins encore, pour le comportement car de colère mon fils a déchiré et chiffonné le devoir devant son prof… Voilà le genre de petites scènes auxquelles nous sommes confrontés chaque semaine. Notre fils plonge inexorablement vers la dépression et cela ne va pas lui relever le moral…



  16. esteben sur 25 mai 2011 à 14 h 01 min

    bonjour,
    je travaille sur un mémoire professionnel sur les enfants à haut potentiel (je préfère dire cela) et je voudrais savoir s’il était possible de faire passer un questionnaire concernant le ressenti des parents par rapport à l’accopagnement qu’ils ont pu avoir de la part des enseignants de leur enfant. Je me destine au métiers de l’enseignement et je voudrais trouver des pistes pour améliorer l’intégration des EHP dans le système scolaire français. merci de votre aide.



Laissez un commentaire