Le piano pour l’enfant précoce

Publié le Catégories L'enfant précoce, LoisirsMots-clés ,
Sylvie Stéphanidès

A Nantes, Sylvie Stéphanidès enseigne le piano aux enfants précoces. Elle a choisi de se spécialiser dans l’enseignement aux enfants à haut potentiel après en avoir rencontré beaucoup durant ses 25 ans passés en tant que professeur au conservatoire.

Cours de piano pour enfants précocesLa pianiste explique en effet que sa classe de conservatoire accueillait jusqu’à 80 % d’enfants précoces, ce qui l’a peu à peu amenée à mettre en oeuvre une pédagogie adaptée tenant également compte des différents troubles associés que peuvent connaître un certain nombre d’enfants (troubles d’apprentissage, hyperactivité, dyslexie et autres « dys »…)

Je me suis aperçue que j’avais une écoute particulière, une sensibilité qui me faisait choisir des élèves que les autres professeurs refusaient aux concours d’entrée à cause de leurs trop gros défauts techniques. Je pensais qu’ils avaient quelque chose à dire même s’ils jouent n’importe comment. J’ai remarqué au bout d’un moment que dans mes classes, je n’avais presque que ce genre d’élèves, des enfants précoces, que j’avais acceptés par intuition.

Mon hypersensibilité et  mon intuition musicale m’ont permis tout au long de ma carrière de choisir intuitivement ces enfants différents rien qu’en les entendant au piano lors des concours d’entrée au Conservatoire par exemple.

J’ai toujours été immédiatement très émue par leur sensibilité souvent cachée derrière une fausse image d’assurance, d’indifférence voire de rejet face à l’adulte.

Au-delà des difficultés particulières rencontrées par les enfants précoces au clavier, Sylvie Stéphanidès met en avant les nombreux bénéfices découlant d’une pratique adaptée et régulière du piano.

L’étude du piano dès le plus jeune âge est un moyen qui permet de « baliser » en amont le futur de ces enfants :

  • D’une part cet apprentissage va nourrir leur curiosité intellectuelle par une forme d’exercice difficile mais accessible donc stimulant,
  • D’autre part, il permettra la mise en place de la méthode de travail qui leur fait si souvent défaut dans  leur parcours scolaire.
  • Enfin et surtout, la pratique du piano pourra devenir le mode d’expression privilégié à leur hypersensibilité.

La pédagogie adaptée utilisée par ce professeur de piano s’appuie sur le respect de la spécificité de l’enfant surdoué, avec une grande exigence et « une patience infinie » qui s’exerce dans un cadre ferme où les limites sont bien posées. En partant de ses points forts, l’enfant apprend à apprendre, sa mémoire et ses intelligences multiples sont stimulées. Pour Sylvie Stéphanidès, l’objectif est avant tout que l’enfant acquiert une certaine rigueur, pour le faire passer du stade « je joue vite bien » à « je joue très bien ».

Si vous vous trouvez dans la région nantaise et que vous envisagez de faire apprendre le piano à votre enfant précoce, un premier contact avec ce professeur atypique s’impose sans aucun doute.

N’hésitez pas à nous communiquer les initiatives de ce genre dont vous auriez connaissance afin que nous puissions les partager avec d’autres parents d’enfants précoces désireux d’apprendre la musique,que ce soit la piano ou tout autre instrument.

Visitez le site de Sylvie Stéphanidès

Lire aussi cet entretien avec Sylvie Stéphanidès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.