Le bébé surdoué

Une maman qui se pose beaucoup de questions

Ce sujet a 11 réponses, 8 participants et a été mis à jour par  Maptitetoile, il y a 1 mois.

  • Auteur
    Réponses
  • #22684
    Photo du profil de GaïaEarth GaïaEarth 
    Participant
    Points: 30

    Bonjour,
    J’ai une fille de quatre ans. Avec son papa, nous nous posons énormément de questions sur son développement.
    Les caractéristiques décrites pour les « bébés surdoués » collent en tout point avec le profil de notre fille. En effet, à trois semaines, elle tenait déjà sa tête. C’est un bébé qui ne dormait quasiment jamais la journée et qui demandait tout le temps d’être en contact, dans les bras. Impossible de la déposer dans son lit. Dès qu’elle entendait un bruit du genre un véhicule qui passait dans la rue (nous vivons en milieu rural), elle se mettait à hurler. Elle a eu peur de l’aspirateur jusqu’à ses trois ans. À neuf mois, elle se déplaçait de meubles en meubles mais n’a marché qu’à un an (et une semaine :)) sans passer par le quatre pattes. Son regard est intense et en regardant les photos, c’est très perceptible! En revanche, elle n’a sourit que vers six mois, ce qui nous a beaucoup inquiété d’ailleurs. Bref.. Un bébé très tonique, qu’on ne pouvait même pas mettre en position assise dès ses trois mois car elle était raide comme un piquet et à six mois elle était déjà debout sur le canapé. A 18 mois, elle assemblait des legos par code couleur du genre un jaune, deux violets, un jaune deux violets. Elle a mangé seule à 13 mois et elle était capable de désigner les choses que nous lui demandions sur des livres (ou est le chien,…). A deux ans elle a parlé correctement et cela étonnait bon nombre de personnes. D’ailleurs en y repensant, on nous a toujours dit que notre fille était en avance pour son âge. Vers 20 mois, elle mettait ses chaussures seule: j’en ris car avec mon conjoint on se posait la question mutuellement de savoir si c’était lui ou moi qui lui avions mis ses chaussure! A deux ans elle nous posait des questions sur la mort, elle nous sortait des choses du genre: » maman les nuages sont parterre »; parce qu’il y avait du brouillard!
    Désolée, je pars dans tous les sens, tellement nombres de souvenirs me viennent à l’esprit!
    Aujourd’hui, elle sait compter au moins jusqu’à 100, elle sait additionner les chiffres et reconnaît pas mal de lettres de l’alphabet sans que nous l’ayons stimulé sur ces sujets. Elle a un vocabulaire incroyable et nous surprend par moment (mais d’où elle sort cette expression?). Elle est hypersensible, se frustre très vite et depuis cette rentrée en moyenne section, son comportement à la maison devient difficile. La maîtresse nous avait dit en fin d’année scolaire, que c’était une petite fille très intelligente et soucieuse de bien faire. Qu’elle avait des facilités. Qu’elle aidait les autres enfants en difficulté.
    Bref… Désolée du pavé. Mais tout cela pour dire que je m’inquiète beaucoup depuis sa naissance si je puis dire! Nous voyons bien qu’elle n’est pas comme les autres enfants, mais nous nous sentons démunis et n’osons pas en discuter avec la maîtresse de peur qu’on nous prenne pour des parents prétentieux.
    Elle est née en début d’année et nous avons essayé de la faire rentrer à l’école à 2 ans et demi mais elle n’était pas prioritaire par manque de place.
    Je ne sais pas quoi faire de tout cela. Dois-je prendre mon mal en patience? Est-ce qu’on se fait des films avec le papa? Je commence même à me poser des questions sur mon conjoint et moi-même. Plus j’en lis sur le sujet, plus j’ai l’impression de voir un autoportrait…

    #22685
    Photo du profil de ben75 ben75 
    Participant
    Points: 107

    Bonjour et merci pour votre « pavé » lol
    je suis moi meme maman d un petit garçon qui a 32 mois et que j eleve entièrement seule, qui va a la creche et j ai les memes questions que vous…
    quoi faire de tout ça et comment trouver l environnement qui va lui convenir.
    je ne vais pas vous apporter de réponse et j en suis désolée, mais j espère qu on en aura toutes les deux grace a ce forum, et je voulais juste vous remercier d avoir poser les questions a la communauté. 😉
    ces questions que je n ose pas poser moi même car j ai cru comprendre qu avant qu il soit detecté par un test a partir de 4 ans, il n y a pas grand chose a faire… pourtant j ai pas mal d inquiétude et de questions, son comportement me montre que son environnement ne lui convient pas sauf quand il n est qu avec moi et que je suis disponible pour lui à 100%. c est evidemment impossible de l etre tout le temps.
    alors que faire? je dois travailler, et j ai l impression que trouver des gens qui comprendront ses angoisses et son stress, son fonctionnement, c’est mission impossible!.. j en souffre c est evident.
    Il coche toutes les cases lui aussi, y compris les peurs, le marcher tot, le parler tot, les questions qui derangent, comme, à 3h du matin : « maman, est ce que tu m aimeras toujours??? »… les terreurs nocturnes qd il etait plus petit, les insomnies ensuite, besoin de calins et de bisous tout le temps, les peurs du moindre bruit, l impression qu il ne debranche jamais son petit cerveau, l’oreille bionique, l’oeil perçant qui scrute le détail, le sommeil ultra leger (et bcp trop court à mon goùt!!), il a aussi une memoire d elephant, il sait faire semblant de dormir depuis qu il a 10 mois… plein de trucs hallucinants comme ça, qui m ont fait bcp rire les 2 premières années mais qui m inquiètent davantage maintenant. l école, j essaie aussi de le faire entrer car il demande a y aller mais il est de 2014 alors pour l instant je ne trouve pas. c est assez compliqué, d autant que j habite actuellement en province à Chartres, et que je travaille sur PARIS. voià un autre pavé ! merci de vos conseils, reponses, avis éclairés, tout … 😉

    #22686
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2759

    Bonjour à toutes les 2,

    L’avantage est que vous avez toutes les deux bien analysé vos enfants et cela va vous permettre de réagir en conséquences et de vous adapter à eux et à leurs besoins (dans la limite du raisonnable bien sûr !).
    S’adapter ça veut dire ne pas les frustrer dans les apprentissages lorsqu’ils sont demandeurs, leur donner de la matière, et aussi faire tomber la tension lorsqu’il y en a (peurs, terreurs nocturnes : parler de la nuit , des bruits de la nuit, élargir aux planètes…), leur apprendre à gérer la frustration : ils imaginent facilement ce qu’il veulent dans leur tête mais souvent leurs petites mains ne leurs permettent pas de réaliser ce qu’ils ont imaginé d’où énervements…Vous pouvez leur expliquer tout cela avec des mots simples, par exp avec les legos les petits ont bien souvent du mal, leur dire « tu sais ce n’est pas facile à manipuler, les pièces sont petites, viens demander de l’aide si tu n’y arrives pas… »
    Voilà pour le côté parent.
    Ensuite il y a l’environnement extérieur (école, nounous…) car ils ont besoin de cet équilibre tout le temps et souvent les tensions d’après école sont le signe qu’ils ne sont pas tout à fait à l’aise. L’idéal est bien sûr de pouvoir en parler à l’école, pourquoi ne pas saisir l’occasion lorsque la maîtresse parle de « petit fille intelligente » pour parler de ses activités, de ce qu’elle fait, éventuellement montrer un cahier…Ou encore demander naivement lors de prochaine réunion parents/enseignants quel est le niveau global des enfants et vous étonner des connaissances de vos enfants. A un moment de toutes façons si la différence est trop grande avec les autres et si vos enfants sont mal à l’aise, il faudra trouver le moyen d’aborder le sujet. Pour la nounou : proposer d’emporter des jeux, cahiers d’activités qui plaisent à vo enfants pour qu’ils fassent ensemble.
    Pour permettre à mon fils de se détendre après l’école, je prévoyais toujours une activité qui lui plaisait et pour laquelle il puisse se réjouir.
    En espérant vous aider un peu !

    #22690
    Photo du profil de caibe caibe 
    Participant
    Points: 54

    bonjour a toutes
    ma fille fais aussi des choses pas de son age, et ce depuis un moment (elle a trois ans). comme il y en a pas d enfant de son age dans mon entourage, je ne me suis pas posé des questions tout de suite.la pouce à l oreille est venu quand elle avait a un peut plus de deux ans; chez une copine que je vois peut car nous avons déménage,et qui a une fille un an et demie de plus que ma pouce.ma fille disais les couleurs des enveloppes sucre (en français et en espagnol, car je ne suis pas française), et la tête de ma copine m a fais comprendre que quelque chose n été pas « normal ». un peut plus tard elle a commencé a « lire » les chiffes, à deux et demie l’alphabet… alors j ai commencé à m interroger; j’en ai parlé dans mon entourage, à d’autres parents, à mon pédiatre… et ici. les parents, oublier d en parler, car au mieux ils vont dire « c est bien » au pire « tu est une mytho ». le plus répandu est le « c est normal, tu est tout le temps sur elle » et le « laisse la être enfant » lancé par le pédiatre. j ai eu le conseil de laisser le temps, voir comment ça se passe à l école, et s alarmer si problème. et c est ce que j ai fait. pour l instant elle fais comme les autres,(quand un jour je lui ai demandé de lire une lettre et qu un autre enfant été avec nous, elle n a pas voulu le faire). seul problème rencontré pour l instant à l école,elle ne voulais pas sortir à la cour, car les enfants « font du bruit » ah bon?? dis donc, première nouvelle. mais pour le reste tout va bien. donc, je laisse passer le temps, et je surveille. rien de plus à faire, croiser les dois pour qu elle soi seulement « très intelligente » ou bien que vraiment je suis la meilleur prof du monde. donc pas de réponse, seulement un partage dans vos doutes. ma fille aussi me demande sans cesse à être câliné et rassuré, elle se réveil la nuit souvent, et je dois aller dormir avec elle… elle m a fait quelques crises d insomnie,et elle à peur de pas mal de choses(mais la encore c est ma faute car je suis trop présente). mais j ai compris que je ne peut pas attendre de soutien de personne (sauf ma sœur), le reste du monde (mon mari compris) me prends pour une maman obsédé. donc, je ne dis plus rien, et j attends de voir comment ça évolue. et puis je continue à faire des choses « pas de son âge » avec elle, quand elle me le demande. la, elle adore jouer au petits chevaux, ben voila!!! on joue, même si je commence à détester ça…

    #22695
    Photo du profil de GaïaEarth GaïaEarth 
    Participant
    Points: 30

    Bonsoir,
    Je vous remercie pour vos réponses. Ça fait énormément de bien de pouvoir confier ses angoisses à des personnes qui peuvent comprendre ce que l’on ressent. Je me sens plus apaisée.
    Vos témoignages me parlent. Je vis des choses similaires avec ma fille. C’est d’ailleurs compliqué de répondre à toute l’attention qu’elle réclame car j’ai aussi un petit garçon de 18 mois qui lui aussi est en demande +++ de câlins.
    Peut-être que je m’inquiète pour rien. D’autant plus que je suis éducatrice et que peut être que le défaut professionnel prend le dessus. J’analyse peut-être de trop…
    Je vais tenter de tâter le terrain auprès de la maîtresse pour voir comment elle perçoit ma fille et savoir comment cela se passe actuellement, car le soir en ce moment c’est crise sur crise. Elle m’a dit ce soir qu’elle ne voulait plus aller à l’école car  » le travail est trop difficile » dixit ma fille. Je ne sais pas ce qu’elle entend par cette phrase, mais visiblement y a un hic!
    En tout cas merci à vous. Je vais pouvoir me coucher l’esprit plus léger 😉

    #22770
    Photo du profil de Henriette Henriette 
    Participant
    Points: 35

    Bonjour,
    merci pour tous vos pavés passionnants et quelque part rassurants : on n’est pas seule!
    Je reconnais beaucoup ma fille dans vos témoignages même si elle n’a que 18 mois. Nous attendons qu’elle soit plus âgée pour passer d’éventuels tests, mais les commentaires de proches, moins proches, ou professionnels de santé sont tous les mêmes.
    Nous avons néanmoins un énorme problème de gestion des émotions : elle fait des crises de frustration très violentes. C’est très dure à vivre pour elle et moi, d’autant que rien ne la calme parfois, on ne sait plus comment l’aider. Je voulais savoir si vous avez rencontré ce problème d’hypersensibilité qui fait parfois partie du tableau je crois, et si vous avez des conseils pour la gestion des émotions chez les tous petits (activités, lectures, comportements…).
    Merci de m’avoir lue, et pour vos réponses.

    #22771
     Olivier 
    Admin bbPress
    Points: 18925

    Bonjour Henriette. Pour ce qui concerne les livres sur la gestion des émotions et l’hypersensibilité, nous avons sélectionné deux ouvrages en particulier.

    Le premier s’adresse directement aux enfants. Vous pouvez le lire à votre fille dès à présent, même si elle est encore toute jeune : http://www.enfantsprecoces.info/mon-grand-livre-des-emotions/ ;

    Le second vise plutôt à aider les parents à mieux gérer spécifiquement l’hypersensibilité chez leur enfant : http://www.enfantsprecoces.info/les-enfants-hypersensibles/ .

    #22780
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2759

    Bonjour Henriette,

    Pour les crises de frsutration, si vous parvenez à en cerner l’origine, un petit truc tout bête avec les petits même si a priori cela semble vain car justement ils sont petits, c’est de leur parler et leur expliquer, par exp « oui, tu es un petite fille et c’est normal que tu ne puisses pas faire ça toute seule, c’est trop dur pour toi, trop dangeureux… » L’air de rien ils comprennet quand même et à force ça paie !

    #22783
    Photo du profil de EloHello EloHello 
    Participant
    Points: 32

    Bonjour, je viens de rejoindre votre groupe je souhaite me présenter, je suis moi même HP et maman d’une petite fille de bientôt 2 ans et demi pour laquelle je me pose aussi bcp de questions depuis déjà longtemps car elle toujours eu une curiosité débordante (des Pourquoi incessants sur des sujets complexes), une mémoire extraordinaire, un langage très élaboré, beaucoup de mal à gérer la frustration etc… Avec elle je n’ai aucun souci puisque je la comprends parfaitement, lorsque nous sortons c’est une vraie demoiselle, les adultes me font des éloges sur son comportement de mini-adulte. C’est d’ailleurs les remarques extérieures qui m’ont mis la puce à l’oreille, moi même je ne remarquais rien car je suis toujours avec elle. Ce que je crains c’est l’entrée en PS l’année prochaine, j’ai très peur qu’elle s’ennuie et qu’elle s’isole comme je l’ai fait étant petite (je n’ai aucune confiance dans le monde enseignant suite à une très mauvaise expérience de l’école) Je l’ai inscrite à la garderie mais il y a un décalage flagrant avec les autres enfants. J’essaie de lui présenter la garderie comme qqchose de super mais je vois bien qu’elle est déçue. Je ne sais pas si je dois évoquer le sujet avec les puéricultrices ou laisser faire le temps

    #22788
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2759

    Bonjour,

    Effectivement il y a un risque d’ennui… L’expérience m’a appris que la première chose à faire est de ne pas leur présenter l’école comme un lieu de fantastiques apprentissages, mais plutôt comme un endroit où elle pourra jouer, dessiner, bricoler, côtoyer d’autres enfants… Selon son caractère, si elle est joueuse ou non, scolaire ou non sur le plan des activités manuelles (dessin, collages…) si elle entre facilement en contact ou non, cela peut se passer bien ou pas. C’est difficile car on veut les motiver et en même temps on prend le risque de les décevoir.
    Passe t-elle beaucoup de temps à la garderie ? Sinon une piste pourrait être une gardienne avec un enfant un peu plus âgé. Cela lui permettrait d’avoir un ou une copine et une relation plus personnelle et profitable avec la gardienne pendant le temps scolaire.

    #23198
    Photo du profil de Henriette Henriette 
    Participant
    Points: 35

    Merci beaucoup pour vos conseils et lectures!

    #23432
     Maptitetoile 
    Participant
    Points: 84

    Bonjour à tt
    Comme c est rassurant de lire des témoignes de mamans inquiètes. Car voilà tt à fait le mot: inquiétude
    Bien sûr min enfant de 15 mois va bien, il n est pas malade, n est pas en retard, ms son avance, son comportement est tellement surprenant q on en arrive à se demander si tt cela est normal, jusqu’où cela va le mener et surtt comment vit il tt ça.

    Les micros siestes, les réveils nocturnes, être à l affût de tt, du moindre bruits, de la moindre lumière, le goût de la précision, l observation des autres, de leur faits et gestes, de sa concentration… J en passe et des meilleures.

    Il est difficile d en parler autour de soi afin de ne pas le mettre sur un pieds destal et engendrer un sentiment de mépris à son égard.

    Bon courage à tt

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account