Soutenez notre campagne d'information à destination des enseignants !

Des parents se rassemblent pour agir en faveur d'une meilleure prise en charge des élèves à haut potentiel intellectuel à l'école. Découvrez comment les rejoindre maintenant.

écoles informées
Accueil » L'école » L'école à la maison » Vivre l’école à la maison avec un enfant surdoué

Vivre l’école à la maison avec un enfant surdoué

Olivia est la maman d'une petite fille à haut potentiel qu'elle a choisi d'instruire en famille. Son témoignage riche d'enseignements nous donne l'occasion de revenir sur cette alternative méconnue à la scolarité traditionnelle, particulièrement adaptée aux enfants précoces.

Vivre l'école à la maison avec un enfant surdoué

Parmi les possibilités d’adaptations scolaires face à un enfant en décalage, il en est une qui est rarement évoquée ou inquiète parfois les parents. Il s’agit de l’instruction en famille, abrégée en IEF.

Au moment où la prise en charge des enfants à haut potentiel fait l’objet de progrès au niveau de l’Education nationale, nous relayons ici le témoignage positif d’Olivia sur cette solution alternative qui lui a permis de mieux connaître le fonctionnement et les besoins de son enfant.

Des apprentissages approfondis

Pour un enfant à haut potentiel, l’intérêt premier de l’instruction en famille, que ce soit avec un support par correspondance ou non, est de pouvoir l’éduquer à hauteur de ses capacités et besoins réels.

Tout en s’assurant de lui fournir le minimum nécessaire et légalement obligatoire, en principe acquis assez facilement, le parent en charge de son instruction a tout loisir d’enrichir, d’approfondir, de développer les cours pour répondre aux demandes de son enfant.

A 5 ans elle suivait le programme de CP, elle savait lire… J’ai analysé les tableaux de fonctionnement de son cerveau et mis en place une instruction rien que pour elle.

ourlittlefamily.fr

Plus d’activités diverses

Le deuxième avantage est de pouvoir passer moins de temps sur du travail purement scolaire pour proposer des activités annexes, sportives, culturelles, créatives, tout aussi enrichissantes.

Dans son planning, elle a 4 h 30 de sport hebdomadaire qui lui ont permis de gérer son hyperactivité…

ourlittlefamily.fr

Une meilleure relation avec son enfant

L’instruction en famille permet de s’adapter à l’intégralité des besoins de son enfant surdoué : besoins de savoir mais aussi besoins affectifs (gestion des émotions), physiques (respect du rythme biologique et quotidien de l’enfant, besoins de calme, de repos, de défoulement…). Elle permet aussi de réagir avec moins de stress et de pression à certains problèmes que l’enfant pourrait rencontrer, en s’entourant le cas échéant de professionnels compétents.

Certains enfants précoces sont des enfants adorables à l’école, mais une fois à la maison font des crises de nerfs car leur cerveau a dû se formater et gérer des tas d’émotions pendant 8 heures d’affilée.

ourlittlefamily.fr

Finalement, il s’agit d’une occasion formidable de créer un lien très fort avec son enfant et de le connaître sur le bout des doigts.

L’instruction en famille, une instruction différente, adaptée au haut potentiel

Ce témoignage est positif et rassurant dans le sens où cette maman a su porter un regard objectif sur son enfant, accepter les différences qu’elle pressentait et trouver pour sa fille une solution unique adaptée à son profil, à son rythme pour en faire une enfant pleinement épanouie.

C’est dans cette optique que l’instruction en famille doit être envisagée si elle faite pour répondre aux besoins de l’enfant à haut potentiel. Il ne faut pas hésiter à sortir du cadre habituel et normé, c’est la plus grande difficulté, et Olivia l’a très bien compris et assumé.

Quand l’inspectrice a demandé à ma fille si elle voulait aller à l’école, elle lui a répondu que oui à condition qu’on utilise les manuels et cartes de nomenclature de maman, l’inspectrice lui a dit que c’était impossible.

ourlittlefamily.fr

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes options qui s’offrent aux familles envisageant de pratiquer l’école à la maison, nous avons publié un dossier complet sur EPI.

Que ce soit un choix de vie, un souci d’adaptation, une solution temporaire pour permettre à un enfant de souffler et de se ressourcer, sachez que l’instruction en famille est une possibilité qui peut changer radicalement, enrichir et alléger la vie des enfants, et tout particulièrement celle des enfants à haut potentiel. Ce choix n’est évidemment pas anodin pour l’organisation familiale, mais, une fois les difficultés pratiques surmontées, il offre une vraie alternative crédible à la scolarisation traditionnelle.

Et voici une petite vidéo bonus, non pas pour critiquer l’école mais pour dire qu’il y a aussi d’autres voies vers l’épanouissement !

N’hésitez pas à prolonger la discussion sur le groupe dédié à l’instruction en famille : https://www.enfantsprecoces.info/groupes/lecole-a-la-maison/

Lire le témoignage d’Olivia en entier sur Ourlittlefamily.fr

2 commentaires

  1. Linou sur 2 avril 2019 à 7 h 38 min

    Bonjour,
    je comprends très bien le travail de cette maman. J’ai fait la même chose cette année. Mon fils est entré en 6°, plein d’espoirs, « je vais enfin travailler, apprendre », c’était sa vision du collège. Mais cela ne s’est pas passé ainsi. Au bout d’un mois, il était épuisé de se contrôler, d’attendre et de devoir rester silencieux en classe. Tout va bien à la maison, le programme scolaire est rapidement vu et nous travaillons sur de l’enrichissement et approfondissement sous forme d’exposé. Il aime chercher! Mon fils est plus calme, plus motivé. Je n’ai qu’un seul regret: ne pas avoir sauté le pas avant.

  2. armine77 sur 3 avril 2019 à 6 h 39 min

    Bonjour,
    Solution qui peut en effet sembler interessante, encore faut-il pouvoir se le permettre.(temps, organisation, capacité)
    Cependant quand je lis:

    « elle lui a répondu que oui à condition qu’on utilise les manuels et cartes de nomenclature de maman »,

    J’ai du mal à voir du positif, et plus un sujet à questionnement.
    J’ai parfois le sentiment que sous caution de différence, on voudrait tout adapter à l’enfant précoce, en oubliant que cet effort d’adaptation de l’ enfant (précoce ou pas d’ailleurs), fait partie de son developpement.

Laissez un commentaire





Informons ensemble toutes les écoles françaises sur l'élève à haut potentiel

Participez à notre grande campagne d'information !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

Avec votre aide et pour que tous les élèves à haut potentiel puissent bénéficier d'un enseignement adapté à leurs besoins, nous allons envoyer un exemplaire de notre plaquette d'information à tous les chefs d'établissements de France. Cela représente environ 65.000 destinataires. Découvrez sans tarder comment soutenir cette campagne sans précédent !

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes