Aller au contenu
Accueil » L'école » Une école Arborescences en Haute-Garonne

Une école Arborescences en Haute-Garonne

Une nouvelle école pour enfants précoces du réseau Arborescences devrait voir le jour en septembre à Colomiers.

Arborescences

France Bleu Toulouse nous annonce aujourd’hui l’ouverture d’une nouvelle école du réseau Arborescences à la rentrée de septembre. Cet établissement, le quatrième du genre en France, sera installé dans la commune de Colomiers, à une douzaine de kilomètres de Toulouse.

Après Noisy-le-Grand, Nantes et Saint-Quentin en Yvelines, cette création s’inscrit dans le projet de développement de l’association Arborescences, qui vise à ouvrir pas moins de 12 écoles pour enfants précoces en France d’ici 2019. Le projet est piloté par Catherine Viès, maman de 2 enfants à haut potentiel.

Catherine Viès a mûri son projet pendant plus de deux ans, et aujourd’hui, c’est officiel : en septembre 2016 l’école Arborescences de Colomiers accueillera les enfants à haut potentiel. Il y aura jusqu’à 30 élèves, deux classes de 15. Les enfants seront accueillis de 5 ans à 11 ans, ils bénéficieront d’un enseignement adapté : apprentissage des fondamentaux le matin avec des méthodes inspirées de la pédagogie Montessori, ateliers créatifs les après-midis.

L’école Arborescences comblera un vide pour quelques dizaines d’enfants qui ne trouvent pas leur place dans le système éducatif traditionnel et sont trop jeunes pour profiter des classes adaptées disponibles dans le privé, qui concernent quasi exclusivement les collégiens.

L’école Arborescences sera donc la première du genre. Pour y entrer il faudra pouvoir attester du QI hors normes de son enfant, et aussi, payer le prix : 6000 euros l’année. En effet, l’école ne sera pas reconnue par l’Etat et sa directrice n’a, pour l’instant, obtenue aucune subvention. Seule l’association nationale, Arborescences, octroiera des bourses. Le prix, peut-être, de cette éducation adaptée.

Voici donc une initiative louable dont on peut espérer qu’elle se généralisera, à défaut d’obtenir enfin qu’une prise en charge adaptée soit proposée par l’Education Nationale elle-même, seule gage d’une équité réelle pour tous les enfants concernés.

Lire l’article sur Francebleu.fr

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

8 commentaires

  1. Anonyme sur 22 février 2016 à 22 h 08 min

    Merveilleux!!!!

  2. stephanie CRUZ sur 23 février 2016 à 19 h 54 min

    merveilleux: oui! mais exorbitant… 6000 euros par ans se n’est pas a la porté de tout le monde 🙁 !

    • Elodie sur 2 décembre 2019 à 16 h 54 min

      Oui, c’est vrai, l’école ne touche aucune subvention publique et donc tout est financé par les parents. Nous lançons régulièrement des appels à des mécènes (L’association est reconnue d’intéret général) pour pouvoir offrir des bourse sous conditions de ressource.

  3. Monalisa sur 24 février 2016 à 2 h 03 min

    c’est une bonne nouvelle mais à quel prix!

  4. Blanc sur 24 février 2016 à 22 h 47 min

    C’est super
    Peut on effectuer une réinscription
    Quel sera l’ordre de prix
    Merci d’avance
    Bien cordialement
    Mme Blanc

  5. Anonyme sur 4 mars 2016 à 11 h 25 min

    Et a quand le lycée pour précoces , car c est bien la qu ils décrochent lorsqu ils se retrouvent dans des établissements inadapté
    Merci

  6. Anonyme sur 5 mars 2016 à 17 h 05 min

    super!!! avec un salaire de 1400 euros et seule avec l enfant ! trouver moi la solution … cordialement

  7. Gabou sur 18 juin 2016 à 9 h 08 min

    Très intéressant, certes… Mais il y a des enfants qui habitent loin… donc des frais supplémentaires… à ajouter aux 6000 euros ! A quand la véritable égalité des chances ? Le public est sensé s’occuper de nos enfants, avec toutes leurs différences… et le privé est trop cher… mais a le mérite d’essayer d’exister… Problématique…

Laissez un commentaire





Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes