Et si votre enfant était surdoué ?

Et si votre enfant était surdoué ?

Accueil » L'enfant précoce » Témoignages » Un jeune surdoué mauricien s’exprime au JT

Un jeune surdoué mauricien s’exprime au JT

Je vous parlais récemment de la situation des enfants précoces à l’île Maurice. Aujourd’hui, un nouvel article en provenance de l’océan Indien nous présente le parcours de Michael Angelo Mootoo, jeune garçon précoce d’une dizaine d’années.

Elle savait dès le départ qu’il était «différent». Elle le jure, à à peine trois semaines, raconte Noelette François, son fils Michael Angelo Mootoo l’appelait déjà maman. À deux mois, il commençait à s’asseoir. Il a marché à sept mois. À huit mois, il parlait déjà clairement, pas le gazouillement habituel des nourrissons…

Michael Angelo, qui fréquente l’école RCA Notre Dame des Victoires, à Rose-Hill, interrompt sa mère. Lâche : «Je trouve ça bizarre qu’un enfant ne gazouille pas. Faudrait faire des examens plus approfondis…» En fait, Michael Angelo, 10 ans, a un QI qui s’élève à environ 150. Il est intelligent, très. En est-il conscient ? Oui, répond sa mère, qui est chanteuse. Mais il n’en fait pas grand cas. «Je suis un enfant normal qui connaît plus», dit le petit, simplement.

L’enfant a été invité à s’exprimer au journal télévisé, ce qui lui a valu une renommée instantanée, la vidéo ayant été maintes et maintes fois partagée sur les réseaux sociaux.

A l’occasion de cet article, nous venons de mettre en ligne un nouveau groupe baptisé Ile Maurice Enfants précoces, pour donner à nos visiteurs et membres mauriciens l’occasion de partager leurs expériences et de nouer des contacts entre eux.

Lire l’article en entier sur Lexpress.mu

Administrateur du site et papa de 4 enfants précoces nés entre 1997 et 2012.

Laissez un commentaire





3 enfants précoces


Menons ensemble 10 projets pour aider nos enfants

Informer les écoles et le public

Aider les familles d'enfants précoces

Accompagner les jeunes surdoués