Accueil » L'enfant précoce » Psychologie » Toute personne talentueuse n’est pas surdouée

Toute personne talentueuse n’est pas surdouée

Dans un article récent pour le HuffingtonPost, Tanya Izquierdo Prindle nous rappelle la nécessaire distinction entre surdouement et talent.

Tous les enfants surdoués sont différents

Le haut potentiel intellectuel, qualifié aussi de surdouement, précocité (pour les enfants) ou douance est un concept qui, par méconnaissance ou par souci d’élargissement, est parfois confondu avec le talent.

Tanya Izquierdo Prindle, qui a publié le livre « Univers surdoué« , précise dans une article paru sur Huffingtonpost.ca, les lignes qui séparent le haut potentiel du talent.

Il faut distinguer les capacités et l’expression des capacités par un talent particulier

Le mythe voudrait qu’une personne douée soit reconnaissable dans l’expression manifeste d’un talent particulier, comme par exemple Einstein. D’ailleurs l’expression « petit Einstein » pour qualifier la personne surdouée s’entend souvent.

Or, si le haut potentiel permet de développer ou d’accentuer un talent, les capacités de l’individu concerné ne se limitent généralement pas à un domaine en particulier.

Un enfant ou un adulte n’a pas une douance «dans» quelque chose. Tout comme l’autiste n’est pas autiste en math ou en français. L’autisme, comme la douance, est une condition.

Selon l’auteur, le surdouement réside dans un fonctionnement cognitif différent et engendre un décalage global par rapport à la norme. Celui-ci peut se manifester dans tous les domaines de la vie en fonction des intérêts et de l’environnement de la personne concernée, sans toutefois être visible de manière « exceptionnelle ». Par ailleurs le contexte joue un rôle favorisant ou non et, pour les enfants, le cadre scolaire ne remplit pas toujours un rôle positif. D’où la difficulté à les repérer à l’école ou à accepter le constat de précocité quand certains enfants ne montrent rien de flagrant.

Ils peuvent développer des talents, selon leurs aptitudes naturelles ou intérêts personnels, en étant propulsés par leur haut potentiel (douance), mais rien ne garantit que ce ou ces talents s’exhiberont dans le contexte scolaire.

La douance est une particularité globale

De la même façon que le haut potentiel peut ne pas être marqué par un don particulier, un don particulier, en sport par exemple, n’est pas forcément synonyme de haut potentiel car il affectera une compétence précise, acquise et travaillée, sans impacter les autres domaines de la vie par une intensité particulière.

C’est précisément sur les termes de décalage permanent et d’intensité de perceptions, en général, que l’on distingue le haut potentiel par rapport au don unique.

L’idée ici est de sensibiliser au fait que la douance est un fonctionnement cognitif qui diffère qualitativement de la norme et qui n’est pas uniquement lié à l’apprentissage. L’enfant doué aura aussi des hypersensibilités sensorielles qui peuvent le rendre irritable à l’école.

Cette ambiguité entre talent et haut potentiel vient très certainement aussi de l’emploi du mot surdoué, qui véhicule l’image du don à entretenir, un peu comme le talent. Le débat sur la terminologie à employer existe encore ce qui prouve la difficulté à expliquer ce que revêt réellement la « douance ».

A cet égard, l’utilisation de l’outil de mesure qu’est le QI reste le plus efficace à mon avis car il marque, pour les enfants en particulier, un décalage global par rapport à la norme âge en fonction de laquelle ils sont censés évoluer. Nous pouvons aisément comprendre qu’un enfant de 6 ans par exemple qui raisonne globalement comme un enfant de 10 ans aura du mal à se situer, scolairement parlant, sachant qu’il a le corps d’un enfant de son âge et la réflexion de celui plus âgé de quatre ans.

On ne parlera pas dans ce cas d’un enfant talentueux mais d’un enfant hors norme. Cela me semble plus juste et plus compréhensible par tout un chacun.

Lire l’article en entier sur le HuffingtonPost

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

Laissez un commentaire





Informons ensemble toutes les écoles françaises sur l'élève à haut potentiel

Participez à notre grande campagne d'information !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

Avec votre aide et pour que tous les élèves à haut potentiel puissent bénéficier d'un enseignement adapté à leurs besoins, nous allons envoyer un exemplaire de notre plaquette d'information à tous les chefs d'établissements de France. Cela représente environ 65.000 destinataires. Découvrez sans tarder comment soutenir cette campagne sans précédent !

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes