C'est le dernier jour pour commander votre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel, ne tardez plus  !

Plaquette d'information, couverture provisoire

Dans quelques jours, nous allons expédier notre plaquette d'information sur l’élève à haut potentiel intellectuel à  8 000 établissements scolaires. La liste des destinataires sera close mardi 28 mai à 8 heures.

Jour
Heure
Minute
Seconde

Nous pouvons la faire parvenir à l’établissement ou à l'enseignant de votre choix. Nous pouvons aussi vous l'envoyer pour que vous puissiez la remettre en main propre au professeur de votre enfant si vous le souhaitez.

Ne perdez plus de temps, à la fin de cette semaine il sera trop tard pour profiter de cette occasion unique.

Accueil » L'adulte surdoué » Surdoués, des règles du jeu déséquilibrées à l’école et au travail

Surdoués, des règles du jeu déséquilibrées à l’école et au travail

Comment vivre la différence de son enfant surdoué ?

Le haut potentiel remis à sa juste place, pour une fois ! C’est l’objet de ce coup de gueule, poussé par Aliénor Rouffet, une jeune femme très active et maman d’au moins un enfant à haut potentiel, sur Linkedin, pour tenter de redonner au haut potentiel sa valeur positive.

Haut potentiel et normes restrictives

Son constat est le même pour les enfants dans le cadre éducatif que pour les adultes dans le cadre professionnel. C’est un constat d’incompréhension.

En réalité il s’agit d’une mauvaise interprétation des possibilités liées au haut potentiel, voire d’un manque de volonté de les mettre en avant. Au lieu d’explorer de manière positive les notions d’efficience, de hautes facultés d’adaptation et de compréhension de la personne à haut potentiel, ces points favorables sont mis de côté et estompés pour faire la part belle à une certaine inadaptation de l’individu à haut potentiel.

Inadaptation à quoi ? La réponse attendue est évidemment celle de l’inadaptation aux règles de vie, à l’école, en société, dans l’entreprise.

Car les règles de société et les comportements de la majorité des acteurs de ces règles hyper normées mènent à l’exclusion et la mise au ban des différents.

Le problème est bien entendu cette norme, unique et très restrictive, qui ne permet pas d’aller plus vite ou moins vite, d’être inventif ou créatif, de prendre un autre chemin et qui finalement, à mon sens, correspond peu à un modèle naturel, comme je l’avais déjà exprimé dans un précédent article sur les compétences sociales et langagières des enfants précoces.

Une incompréhension mutuelle

La lecture du point de vue d’Aliénor Rouffet est un vrai soulagement, un petit bol d’air qui nous rassure et nous conforte dans ce que nous ressentons tous les jours, à travers nos enfants ou dans le vie professionnelle :

Harcèlement et maltraitance sociétales à cause de règles immuables, handicapantes et inadaptées, dont les hauts lieux sont l’école puis l’entreprise, peuvent conduire les surdoués, hyper sensibles et hyper efficients, à se recroqueviller, à être en échec et à souffrir.

S’il devait y avoir inadaptation, celle-ci serait au moins partagée et non à sens unique. Il s’agit plutôt d’une incompréhension mutuelle, et, pour équilibrer la balance, lorsque l’enfant à haut potentiel ne comprend pas ce qu’on attend de lui dans le cadre figé qui lui est imposé, les acteurs qui fixent les règles et imposent un cadre ne comprennent pas, eux, les bénéfices qu’ils pourraient obtenir à laisser celui-ci élargir le cadre.

Cette réflexion est tout aussi valable dans le monde du travail, Aliénor Rouffet en donne un exemple frappant :

Et surtout s’il se permet de remettre en question des process et des modes de fonctionnement qui, justement, vont à l’encontre de l’efficacité et de la productivité. Mais ça, ça ne passe jamais. Surtout dans le cadre des Cadres (entreprises, écoles, deux petits exemples anodins…). Même si parallèlement, le travail abattu est loué et reconnu. Paradoxe.

A ceux d’entre vous qui souhaitent approfondir la question sur le monde professionnel ou encourager leurs enfants bientôt sur le marché du travail, je recommande la lecture de cet autre article d’Aliénor en complément, très bien rédigé et très clair lui aussi, dont la conclusion est la suivante :

Il est l’heure, dans notre société en profonde mutation phygitale (physique et digitale), de faire décoller tous les avions de chasse. Non pas pour faire la guerre et prendre le pouvoir, mais bien pour rendre l’entreprise et le collectif plus agiles et plus efficients.

Merci Aliénor pour cette remise en perspective, honnête et courageuse, du haut potentiel qui permettra nous l’espérons d’y porter un regard encore plus bienveillant et favorable. Nos enfants et futurs actifs en ont bien besoin !

Lire “Surdoués, quand les règles du jeu de société mènent à l’échec”

Lire “HPI : ces zèbres qui vous veulent du bien”

2 commentaires

  1. Rouffet sur 19 avril 2019 à 22 h 05 min

    Bonsoir Françoise
    Merci beaucoup pour votre article sur mes écrits à propos des EIP et adultes HPI. Je viens de le découvrir votre site. Je suis touchée. Merci.
    Aliénor

    • Françoise sur 20 avril 2019 à 6 h 29 min

      Merci à vous surtout Aliénor pour cette vision positive dont nous avons tant besoin.

Laissez un commentaire