Accueil » L'adulte surdoué » Surdoué, de quoi parle-t-on ?

Surdoué, de quoi parle-t-on ?

Cécile Bost, auteur des livres Différence et souffrance de l’adulte surdoué et Surdoués : s’intégrer et s épanouir dans le monde du travail a publié un article intéressant sur son blog pour faire le point sur la notion de « surdoué » et ce qu’elle recouvre.

Après un rappel historique sur la définition de l’intelligence, Cécile Bost liste les termes utilisés pour qualifier les personnes  concernées et leurs implications.

J’ai un jour proposé azertyuiop (traduction anglaise : qwertyuiop).
Ca ne signifie absolument rien, mais c’est facile à écrire (première ligne du clavier d’un ordinateur) et ça permet de nommer en un seul mot tout un ensemble de caractéristiques et surtout ça me semble rester très politiquement correct, car je note que dans une société qui se clive toujours plus, le politiquement correct semble être l’ultime recours pour tenter de se parler.

Si le sujet du haut potentiel est maintenant régulièrement abordé et relativement connu pour les enfants, il reste parfois problématique individuellement pour nombre d’adultes qui méconnaissent leur état.

La grande médiatisation des enfants précoces/surdoués a fait avancer la connaissance sur le sujet. Pas forcément dans le bon sens hélas. Médiatisation rimant avec généralisation, maintenant on sait que s’ils ne sont pas des génies heureux, les surdoués peuvent être des enfants en échec scolaire et suicidaires.

D’où le fait que le mot Haut Potentiel devienne le qualificatif le plus employé : il met en avant que ce n’est pas parce qu’on est surdoué que pour autant, on réussit brillamment dans la vie (réussir au sens : avoir fait de brillantes études, être bien inséré dans la société, avoir une vie affective épanouie, et produire des résultats remarquables). Une vision qui, je trouve, laisse bien peu de place à une vie simple dans laquelle on se sent avant tout serein(e) parce qu’équilibré(e), et qui met une forte pression à tous ceux qui se découvrent surdoués à l’âge adulte…

L’auteur termine en rappelant à juste titre que  » Le surdon n’est pas et ne fait pas tout »,  une remarque qui ne va pas toujours de soi mais que nous faisons nôtre sur Enfants Précoces Info.

Lire l’article en entier sur Talent différent

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

Laissez un commentaire