Soutenez notre campagne d'information à destination des enseignants !

Des parents se rassemblent pour agir en faveur d'une meilleure prise en charge des élèves à haut potentiel intellectuel à l'école. Découvrez comment les rejoindre maintenant.

écoles informées
Accueil » L'enfant précoce » Psychologie » Pourquoi l’enfant à haut potentiel est-il souvent plus mûr et plus responsable que les autres ?

Pourquoi l’enfant à haut potentiel est-il souvent plus mûr et plus responsable que les autres ?

La dernière chronique d'Arielle Adda aborde le sujet de la maturité et du sens des responsabilités, des qualités qui se manifestent souvent avec beaucoup d'acuité et d'une façon particulière chez les enfants précoces.

Autisme et haut potentiel, quel lien ?

Cette semaine, la chronique d’Arielle Adda porte sur le sens des responsabilités des enfants précoces. On les dit fréquemment immatures mais la réalité est en fait bien différente : pour être reconnus comme des personnes à part entière, les enfants surdoués font souvent preuve d’un grand esprit de responsabilité qui étonne leurs parents et leurs proches.

Le simple fait de pouvoir très tôt dialoguer avec son entourage renforce l’enfant à haut potentiel dans l’idée qu’il est aussi important que les autres. En outre, sa capacité à comprendre et ressentir les émotions environnantes entraîne une grande maturité. Plus que les autres, il est ainsi capable de rendre service de façon totalement désintéressée, simplement parce qu’il considère qu’il lui appartient d’aider son prochain et de se montrer responsable.

Cependant, la moindre contradiction peut provoquer chez l’enfant précoce une tension extrême, voire une violente explosion émotionnelle. S’entendre rétorquer qu’il est « un grand garçon » en réponse à ce qui est, souvent à tort, ressenti comme un caprice alors qu’il n’arrive tout simplement pas à maîtriser ses émotions peut générer chez l’enfant précoce une vive incompréhension : être un « grand garçon » est source de responsabilités, et il n’est pas sûr de pouvoir y faire face, d’être à la hauteur des attentes de ses proches.

Être un « grand garçon » signifie être chargé de toutes sortes de responsabilités, confuses et abstraites dans son esprit, mais qu’il sait complètement hors de sa portée.

A contrario, un enfant moins porté sur le sens des responsabilités ou simplement moins intéressé sera honoré d’être qualifié de « grand garçon ». C’est pour lui la preuve qu’il grandit en âge et en maturité. Pour autant, il ne cherchera pas à assumer plus d’obligations, considérant cette assertion comme acquise à jamais. Il n’est plus un bébé et il sait bien qu’il ne peut pas le redevenir.

Ce grand sens des responsabilités de l’enfant surdoué peut parfois avoir des conséquences délicates. C’est par exemple le cas de l’enfant qui ne parle pas de peur de déplaire. Les enfants précoces en général écoutent beaucoup ce qui se passe autour d’eux, souvent plus qu’on ne le pense. Sachant comprendre ou interpréter ce qu’ils entendent, certains feront en sorte d’éviter les sujets sensibles. Ils parviennent alors à une forme d’auto-censure afin de réduire au maximum les risques de désaccords au sein de la famille. Ajoutons à cela leur tendance disproportionnée à envisager souvent les pires scénarios et l’on comprend aisément cette attitude particulière. Pour eux, protéger l’harmonie familiale passe avant tout, quitte à ce que l’on pense autour d’eux qu’il ont un retard de langage ou ressentent des difficultés à s’exprimer.

Dès son plus jeune âge, il a été dépositaire des secrets de ses parents, il savait d’instinct ce qu’il ne fallait pas dire.

Les enfants à haut potentiel ont donc généralement un très grand sens des responsabilités qui, associé à une maturité souvent précoce, les guide dans leur vie familiale, scolaire, et ne les quittera pas en grandissant, en faisant bien souvent des adultes sur lesquels les autres pourront compter.

Comme à son habitude, Arielle Adda termine sa chronique en donnant quelques conseils aux parents que je vous invite à lire sur le journal des femmes et dont , pour ma part, je retiendrai tout particulièrement celle-ci :

Garder présent à l’esprit ce sérieux propre aux enfants doués quand ils se trouvent mêlés à des conflits entre adultes.

https://www.journaldesfemmes.fr/maman/enfant/2536770-le-sens-des-responsabilites-des-enfants-doues/

Et vous, qu’en pensez-vous ? Votre enfant fait-il preuve d’un sens des responsabilités inhabituel chez les autres enfants ? N’hésitez pas à partager votre expérience en laissant un commentaire à la suite de cet article.

2 commentaires

  1. Knabbel sur 27 juin 2019 à 6 h 37 min

    Bonjour,

    Effectivement cela me parle. Mon enfant semble avoir des difficultés pour s’exprimer (soit dans ses pensées soit subissant une forte émotion). Néanmoins il m’a déjà dit de ne pas rentrer dans le détail d’une situation par peur que je me fâche. Je remarque qu’il ne dit pas certaines choses justement pour me préserver. Le fait de comprendre ça, me fait sourire en fin de route.

  2. Marie sur 1 juillet 2019 à 12 h 54 min

    Je n’avais jamais pensé à la précocité pour cet aspect-là. Je pensáis plutôt en une question de caractère. Tant moi que mon fils sommes très responsables depuis notre plus jeune âge.
    Mon fils a 3 ans, cela fait pourtant depuis un an au moins mais avec plus de détails à mesure que son âge monte, il est très diligent des règles de sécurité, la sécurité routière en est un exemple flagrant.
    Il respecte tout et se plaint contre ceux qui ne la respecte pas: piétons, cyclistes, conducteurs de voiture, tout et tous!
    De même dans la vie de tous les jours, règles de savoir-vivre à table, règles d’hygiène, à l’ecole, etx! Il ne pardonne aucun à-côté, et si je l’invite à sauter une règle, je lui explique pourquoi cette exception est valable.
    Il est aussi depuis toujours conscient des dangers, il me demande avant d’essayer de nouvelles cabrioles (c’est un enfant, n’oublions pas) afin de s’assurer qu’il n’y a pas de gros dangers. Et lorsqu’il connaît les risques, il donne même des indications aux autres enfants, même plus âgés, comme s’il voyait que tous n’ont pas cette même conscience.
    Pour ma part, mes souvenirs me viennent depuis cette période aussi et ma maman a pu confirmer plusieurs fois que j’étais des plus faciles et respectueuses de règles, consciente des risques, des conséquences de mes actions et de celles des autres.

Laissez un commentaire





Informons ensemble toutes les écoles françaises sur l'élève à haut potentiel

Participez à notre grande campagne d'information !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

Avec votre aide et pour que tous les élèves à haut potentiel puissent bénéficier d'un enseignement adapté à leurs besoins, nous allons envoyer un exemplaire de notre plaquette d'information à tous les chefs d'établissements de France. Cela représente environ 65.000 destinataires. Découvrez sans tarder comment soutenir cette campagne sans précédent !

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes