Aller au contenu
  • Samisw a commencé le sujet Besoin d’aide et conseils dans le forum Logo du groupe L'enfant provocateurL'enfant provocateur il y a 2 mois et 1 semaine

    Bonjour,
    Notre fils a 5 ans et est en grande section.
    Quelques semaines après la rentrée, nous voilà déjà convoqué toujours sur le même sujet: le comportement très provocant de notre fils.
    Nous vivons cette situation depuis ses 2 ans, la crèche nous convoquait déjà laissant supposer à demi mots une « hyperactivité », une « précocité »…Notre fils se démarquant énormément sur tout ce qui a trait à la provocation, à l’artistique (des constructions poussées en lego à l’âge de 2 ans que la crèche n’avait jamais vu avant, le
    Chant, le dessin et la danse), l’obsession sur certaines activités et sujets (les dinosaures dont il a retenu très jeune tous les noms compliqués, la mort, les monstres…), une propension terrible à faire des blagues et à chercher à se faire rire lui-même en taquinant perpétuellement les autres enfants, la recherche constante de la compagnie des autres enfants mais souvent une incapacité à savoir s’y prendre et des difficultés en collectif, des excès de grandes colères et violences, il ne sait pas accepter qu’il a tort et répond en permanence, négocie pour tout …). A côté de ça, ça reste un gros bébé en grande demande d’affection et qui a du mal à jouer seul longtemps. Il a des nuits très agités depuis bebe (il a eu de sérieux troubles du sommeil et ne fait jamais de nuits complètes) et qui veut toujours dormir avec nous (il
    Parle énormément, se bat dans son sommeil, on dirait que son cerveau ne fait jamais de pauses)…très sensible, très actif (une tornade dans la classe et la maison, cascadeur) et soucieux depuis tout jeune que nous vieillissons et mourrions…Dès qu’on est quel avec lui et que toute l’attention est portée sur lui, il se calme nettement.
    Enfin très très curieux, il nous pose de plus en plus de questions a mesure qu’il grandit. Il y a aussi eu l’épisode d’un pédiatre quand il avait presque 3 ans, consultée pour un rhume, mais qui nous a tout de suite branché sur le sujet de la précocité sur lequel elle avait fait sa thèse en nous disant qu il en présentait toutes les caractéristiques (en insistant lourdement sur son côté fin stratège et manipulateur).
    Nous avons été frappés à plusieurs portes depuis (psychologue, pédopsychiatre…), mais rien de concret n’en est ressorti du fait de son jeune âge, on nous a a chaque fois demandé d attendre qu’il grandisse. Notre question était toujours la même : notre enfant avait il un problème avec le cadre du fait de carences éducatives ou autres et lesquelles ou y avait il quelque chose d’autre ? S’agissait il d’un enfant tyran (premier enfant et petit enfant des 2 cotés extrêmement au centre des attentions) ou autre ? Nous n’avons jamais eu de réponses.
    Maintenant il a 5 ans et nous nous apprêtons à revivre en boucle les rdv scolaires et à revivre tous ces remises en question sur notre façon d’éduquer notre fils, ce poids qu’on connaît tous (« qu’est ce qu’on a raté ? Comment l’aider à se sentir mieux, à être accepté? »). Est ce que ça peut être héréditaire (mon conjoint et moi n’avons pas été diagnostiqués mais c’est aussi quelque chose qui a été évoqué pour chacun sur notre parcours d’enfants et d’ado).
    Que pensez vous de notre cas ? Est ce qu’il est possible de faire tester notre enfant avant ses 6 ans (j’ai appelé pas mal de spécialistes qui me disaient qu’il était trop jeune) ? Avez vous en MP des adresses Sérieuses sur la région parisienne ? Une amie m’a conseillé d’essayer des séances chez un psychométricien, qu’en pensez vous ?
    Navrée de toutes ces question…Merci d’avance mille fois de votre écoute et retours d’expériences car nous sommes perdus.
    Bonne journée à tous

    • Je vous remercie pour votre témoignage car nous vivons exactement la même chose avec notre fils de 4 ans et nous sommes déjà amenés à rencontrer le corps enseignant, connaissant bien le milieu pédopsychiatrique en comparant les enfants et mon enfant il n’y aucun lien. Nous avons pu pendant le confinement faire la classe à la maison et les exercices demandés par sa maîtresse étaient fait en une demi matinée, hors je me suis aperçue qu’il demande sans arrêt de l’instruction, de la connaissance, de la découverte, il joue du piano il adore la lecture les jeux de plus de 4 ans, donc j’ai pu lui faire des exercices d’enfants de grande section et de cp sans problème, il est trés curieux retiens très vite.Nous avons au sein de notre famille de nombreux scientifiques et mon fils adore être avec eux il adore les sciences, la mécanique,
      . Je suis très inquiète car mon enfant ne fait aucun copain à l’école car je cite mon enfant “les enfants m’ennuient” ( ceux de 4 ans), il est à la garderie du soir avec des CP et il préfère réellement être avec eux car ils commencent à savoir lire écrire compter. Hors la maîtresse pointe du doigt mon enfant comme l’élément déclencheur de perturbations dans la classe.
      Un exemple: mon enfant qui joue du piano je rappelle a eu un cours de musique mercredi dernier avec sa classe la maîtresse a demandé si un élève connaissait les instruments mon enfant tout content de voir qu’il connaissait a voulu le dire elle lui à dire de se taire résultat il a mis le bazar en classe.
      L’année dernière le problème s’est posé avec la petite section, le confinement est arrivé je ne n’exerce pas du tout au sein de l’éducation nationale cependant j’ai pu donné des exercices à mon enfant pour qu’il s’épanouisse.
      Je transmets ma passion pour l’alimentation la bonne alimentation à mon enfant et le goût de la cuisine il adore cuisiner vraiment, mélanger la matière transformer les ingrédients pour en faire une plat ou un dessert et le montrer.
      Il souffre d’allergies alimentaires à l’oeuf résultat la maîtresse ne lui donne pas le goûter comme les autres la compote il y a pas droit, encore une mise de côté, pour y remédier j’ai transmis des compotes pour qu’il ne soit pas mis à l’écart.
      Nous cherchons des solutions pour une école adaptée à ses demandes l’année prochaine, il est malheureux dans cette école, faut il une école Montéssori?

      • Merci de votre témoignage. J’ai trouvé un psychologue qui accepte de dépister les enfants avant l’âge de 6 ans si cela peut vous intéresser en MP.
        Par ailleurs, les publications de Langelot sur cette publication sont vraiment intéressantes (cf nos échanges de vidéos) et m’aident sur ma route du questionnement…
        Beaucoup de courage à vous.

    • Bonjour Samisw, Ma fille de 5 ans a été testée cet été sans problème. La psychologue nous a d’abord reçu une 1è fois ensemble. Ce rdv m’a permis d’expliquer les raisons de notre venue.pendant ce temps elle a demandé e Romane de réaliser un dessin puis lui a posé quelques questions. A la vue de dessin ( très abouti pour son âge paraît-il) et des mes remarques, elle a jugé bon de la tester. Ceci nous a permis de confirmer ce qu’on pensait depuis longtemps. Elle est HP avec un profil homogène. Depuis bébé elle a eu un dvt très rapide : elle me souriait dès les 2 premières semaines d evie ( elle est pourtant née avec 1 mois d’avance!), elle se retournait à 2 mois, marchait avant ses 1 ans, parlait de manière très fluide et étonnante à 2 ans et se passionnait de livres dès ses 1 an. Arrivée à l’école elle avait hâte, elle y a commencé à 2.5 ans. Lors d’un rdv avec sa 1è maitresse je lui ai fait remarqué qu’elle savait compter et connaissait son alphabet à 3ans. Les TPS/PS était avec un groupe de MS. Puis elle a changé d’enseignante en MS et était avec le GS l’année dernière. Dès le mois d’octobre j’ai remarqué qu’il se passait quelque chose. Romane nous disait que l’école était nulle, et tous les matins elle se plaignait de douleurs au ventre. J’en ai parlé un matin à sa maitresse en disant qu’il devait y avoir un problème ou qu’elle devait s’ennuyer. Sa réponse : on verra cela en fin d’année!! . A partir du mois de décembre, Romane a commencé à faire des colères à se rouler par terre, taper contre les murs, sans raison évidente à la maison. Pendant le confinement, j’ai pu voir qu’elle maitrisait tous les concept de la Moyenne section, j’ai alors commencé à faire les devoirs de la Grande section puis du CP. J’en ai à nouveau parlé à l’instit : pas de réaction. En juin, nous avons reçu les évaluations de fin d’année dans lesquelles cette même instit a mis en notation à Romane au niveau de vocabulaire : partiellement atteint! Idem pour compter juqu’à 6!! ( pendant le confinement elle comptait au delà de 100!) C’est précisément ce qui m’a poussé à la faire dépister et les résultats m’ont conforté dans l’idée que : ou Romane s’était complètement effacée dans sa classe ou l’instit ne connaissait pas ses élèves! Nous l’avons changé d’école en septembre et celle-ci a bien accepté de la faire intégrer le CP ou lieu de la GS. Elle s’éclate!! Selon elle une journée passe en 1 seconde:)