Aller au contenu
  • NadGau a adressé une note au groupe Logo du groupe Auvergne Enfants PrécocesAuvergne Enfants Précoces il y a 2 mois et 3 semaines

    Bonjour, j’écris en tant que maman d’un petit garçon de presque 7 ans, identifié HP a l’âge de 4-5 ans, suivie par une psy depuis. Malheureusement son état psychologique et son comportement (a la maison quand ce n’est pas à l’école) ne s’améliorent pas, se degradent même. Je suis au bout et je recherche des parents qui sont dans la même situation (qui pourraient donc le comprendre) juste pour échanger nos vécus, nos expériences, nos trucs et astuces. Notre fils est tout le temps mal, en colère, agressif, puis dépressif, il en vient à se faire du mal et à se détester. Nous faisons tout notre possible pour l’aider mais souvent, il n’y a personne pour écouter les parents qui se prennent des décharges émotionnelles très puissantes. L’objet de mon post est juste de trouver un groupe/une association locale qui soutienne les parents. Nous sommes dans le Puy-de-Dome. Merci d’avance si vous avez des bons contacts. Une maman fatiguée.

    • Bonjour
      je sais qu’il y a des ateliers de CNV avec Delphine Bardon sur clermont et alentour qui devrait peut etre pouvoir vous aider. http://www.delphinebardon.com/ en passant par des associations d’école, ça permet d’avoir les séances pour environ 40€. Après elle n’est pas spécialisée en HP, mais les outils fonctionnent aussi.

      • Bonjour, merci pour cette recommandation. J’ai participé à un atelier de CNV dans le cadre du travail, c’est vrai que cela peut être utile, mais je n’ai pas approfondi la méthode. Par contre, mon conjoint ne l’a jamais faite. Merci.

    • Bonjour,

      Tout d’abord oui, les échanges entre parents et occasions de rencontres entre enfants sont salutaires afin de ne pas se sentir trop seuls.
      Sinon par rapport à son état psychologique et son suivi psy, la première des choses qui améliore souvent le tout est la prise en compte réelle de ses besoins (scolairement et en dehors), surtout chez le jeune enfant qui peut se sentir “mal”, “frustré”, “incompris”, sans savoir pourquoi au fond. Ils vivent juste des moments (sur le plan scolaire mais relationnel aussi) qui ne leur apportent pas ce qui leur ferait du bien, se contiennent souvent en extérieur et explosent quand ils le peuvent (souvent à la maison !).
      Parfois il vaut mieux une accélération ou un accompagnement spécifique qu’un long suivi psy ou autre.

      • Bonjour, merci pour vos conseils. Nous avons pris RV avec un pedopsychiatre, j’espère que nous allons trouver une formule qui réponde à ses besoins. Il est clair que l’école aujourd’hui ne répond pas à ses besoins, nous devions partager avec l’école sur la situation avant le confinement mais la crise COVID ne nous a pas aidés. En dehors de l’école, il est demandeur de beaucoup d’attention, incapable de s’occuper seul, s’ennuie alors que sa chambre déborde de jeux, et nous avons du mal à répondre à toutes ses attentes même si nous avons toujours des moments privilégiés le soir et le WE. Bien qu’il adore son petit frère, il peut être très jaloux et d’un coup le “détester”… Et il n’accepte aucun “refus”. Il lui en faut toujours plus… Nous allons donc essayer d'”accélérer”. Merci pour votre réponse, cela fait du bien de pouvoir prendre du recul.