Aller au contenu

Activités

  • Nadegenoam a adressé une note au groupe Logo du groupe L’enfant décrocheurL’enfant décrocheur il y a 5 mois et 3 semaines

    Bonjour,
    Mon fils de 15 ans est THPI et hypersensible (mais l’un va t’il sans l’autre?).
    Lors du confinement de 2020, il a scolairement décroché. Il était en 6ème. A la rentrée de 5ème, il a été harcelé par un groupe d’élève et une de ses enseignantes (sa prof principale), qui était nouvelle dans l’établissement, a décidé qu’elle ferait rentrer mon fils dans le moule.
    Je l’ai rencontrée, ainsi que la CPE. La prof m’a informée refuser de lire le compte rendu du psy : THPI, hypersensibilité et séquelles suite aux violences subit du père (on cumule , ça n’est pas simple mais je ne lâche rien).
    Cette prof, disait-je, butée, passait son temps à “virer” mon fils de sa salle de classe jusqu’au jour où il a refusé de retourner à l’école. –> Phobie scolaire
    J’ai réussi à le faire, malgré tout, passer en 4ème dans un autre collège afin qu’il redémarre à zéro, alors qu’il n’a fait qu’une demie 6ème et 1 mois de 5ème.
    Il n’a fait que 4 jours dans ce collège !
    En janvier de l’année suivante, il a intégrer un autre système éducatif et est rentré en MFR (Maison Familiale Rurale) dont le principe est l’alternance entre cours, avec internat, et stages de découverte professionnelle.
    Les cours à la MFR se passent à peu près convenablement (il a déjà eu 2 avertissements pour comportement car il ne supporte guère l’autorité, la frustration, les compromis…ce qu’il faut pourtant en internat) mais il a “planté” tous ces stages (trop de contraintes, pas de liberté, suivre les “ordres”, travail manuel, changement de cadre / rythme / personnes…).
    Il est actuellement en 3ème et n’a, malgré tout, redoublé aucune classe.
    Je vous passe les enquêtes sociales subies à cause de la “déscolarisation”, le manque de formation des personnes des services sociaux sur le sujet et les conséquences sur mon fils de ce genre de chose…
    Depuis peu, il ne veut plus retourner chez son psy car il a l’impression que ça ne lui sert plus à rien (et je constate effectivement que c’est le cas).
    Je cherche des solutions pour la rentrée prochaine, 2 possibilités :
    – il a, malgré tout, son brevet, et je dois trouver un établissement pour la classe de seconde
    – il n’a pas son BEPC. Il refait une 3ème. Je dois trouver un établissement collège/lycée car le changer d’école tous les ans ne va pas être possible.
    Il faut que cette école ait un internat (nous sommes à la campagne, sans transport scolaire), des classes adaptées THPI avec équipe pédagogique formée.

    Désolée pour le roman, mais j’avoue être totalement perdue.
    Merci de votre aide.
    Nadège

    • Bonjour Nadégénoam, quel parcours du combattant….une question : même si votre fils n’a pas le brevet, je pense qu’il peut passer en seconde. A vérifier. Un redoublement servirait à quoi ? Toute la difficulté de votre enfant (et du mien en même temps) est de trouver sa voie. Redoubler si l’école est déjà un calvaire cela ne va peut-être pas être bénéfique ?Et changer de collège, j’en sais quelque chose, va atténuer les choses peut-être au début mais pas à la longue. Il faut trouver un projet qui lui plaise. Avez-vous les moyens financiers de lui faire passer des tests d’orientation avec un cabinet spécialisé ? Si oui, ces tests lui permettront non pas de tester sa culture générale mais ses appétences envers un domaine, un poste etc…et mettrons en avant ses qualités et ses points forts. Ainsi, cela peut lui permettre de prendre confiance en lui et de trouver sa voie; ce qui pourra, peut-être le motiver pour “tenir” au collège afin d’intégrer un lycée qui lui correspondra. Bon courage à vous et à votre fils car il est en souffrance aussi, le parcours est semé d’embûches mais vous allez y arriver. CC

      • Bonjour,
        Merci pour vos mots.
        Je n’avais pas penser au cabinet d’orientation privé, effectivement.
        Bon courage à vous également.
        NH

        • Bonjour à tous,

          Je partage l’avis de CC, un redoublement ne servirait à rien à part accentuer son malaise. Par contre, si je comprends bien, votre fils n’a jamais bénéficié d’accélération de son cursus ? Son malaise scolaire et social ne m’étonne pas trop s’il n’a fait que “subir” sans hpi sans adaptation. Je vous conseillerais comme CC de réfléchir avec de l’aide extérieure à un projet, une voie, et de voir ensuite avec le référent “ehp” de votre académie s’il n’y a pas un lycée ou une structure adaptée pour l’accueillir. Le psy qui le suit met-il en lien ses difficultés avec son haut potentiel ? Je m’étonne en fait qu’il n’ait pas l’air d’être pris en compte, dans ce cas il vaudrait mieux changer d’interlocuteur, qu’il voit quelqu’un qui puisse vraiment l’orienter en fonction de ses aptitudes et travailler avec lui sur le plan moral car sa situation doit être difficile à vivre. Je pense que cette aide est nécessaire mais qu’il faut trouver la bonne personne.
          Vous trouverez sur le site une liste d’établissements accueillant les enfants hp, n’hésitez pas à prendre contact directement avec les établissements et à vous faire aider par le référent académique : https://www.enfantsprecoces.info/ecoles/
          Je peux me tromper, à verifier donc, mais il me semble que l’obtention de brevet n’est pas un critère pour le passage dans la classe supérieure.

          • Merci
            suite à vos conseils à toutes, j’ai contacté l’académie qui m’a renvoyée vers le CIO qui m’a dit ne pas être formé aux HPI donc retour au point de départ. J’ai donc recontacté l’académie et j’attends la réponse.
            Mais le temps presse, nous devoir avoir choisi le lycée avant la fin du mois.
            Malgré tout, le conseiller du CIO a été très à l’écoute et nous avons déjà pu trouver quelle formation correspondait aux attentes de Noam. Il s’agirait d’un Bac Pro CIEL (cyber sécurité informatique et réseau). J’ai donc passé du temps sur le site de l’ONISEP mais je m’y perds.
            Dans la liste des établissements disponibles sur le site, je ne trouve pas de lycée (ou alors je suis tellement embrouillée que je ne l’ai pas trouvée).
            Merci encore pour votre aide
            Nadège