Aller au contenu
  • Melli77 a commencé le sujet Comment s'en sortir avec l'école ? dans le forum Logo du groupe Orientation scolaire des enfants précocesSCOLARISATION ENFANTS PRECOCES il y a 1 an et 3 mois

    Bonjour à tous et à toutes !!
    Je suis maman d’un grand garçon de 8 ans (2011), diagnostiqué HP il y a bientôt 2 ans.
    Il a sauté la classe de CE1 en septembre de cette année scolaire, les premiers mois se sont plutôt bien passés en CE2,
    mais depuis quelques temps, il s’ennuie encore beaucoup, il fait le fou en classe, perturbe tout le monde, en gros il ne tient pas en place.
    Surtout que sa classe de CE2 est très compliquée, beaucoup d’enfants surexcités, qui font bêtises sur bêtises.
    Il rentre avec des punitions (copier 50x des lignes) des 04/20 en comportements.
    J’ai tout essayé , les carottes, les punitions, la psy, la kinésiologue, rien n’y fait, il n’arrive pas à s’adapter à l’école, et pourtant quand je lui ai dit que je pensais sérieusement le changer d’école, il s’est mis à pleurer et m’a fait un dessin ou il mon montre clairement qu’il refuse. Tout comme son père d’ailleurs qui ne veut pas en entendre parler. Pour lui le changement d’école ne changera pas le problème.
    J’avais quelques pistes en tête
    – ne pas le mettre à l’école deux 1/2 journée par semaine, qu’il puisse se reposer et se concentrer sur d’autres choses.
    – Essayé un passage en CM2 mais du coup j’envisage mal la rentrée en 6ème bien qu’il soit beaucoup plus à l’aise avec les grands.
    – ou lui faire l’école à la maison, (l’idée la moins raisonnable quand on voit les crises pour faire les devoirs)

    Et vous qu’avez vous fait ? Ca devient source de disputes permanentes avec mon conjoint, j’essaye de ne pas me focaliser sur le comportement, mais c’est tellement incessant que c’est très difficile.

    Je vous remercie de m’avoir lue.

    Et j’attends vos retour avec grande hâte car je suis complètement perdue,

    Merci par avance.

    • Bonjour, je viens de vous lire (5mois après votre publication) j’ai un enfant qui va avoir 8 ans en janvier donc il est actuellement en CE1. La neuropsy et le pédiatre ont demandé un passage en CE2 des que possible, la réponse de la maîtresse “il n’est pas prêt, il est passif en classe”
      Nous sommes toujours au même point bloqué avec des gens qui ne nous comprenne pas. Son comportement à la maison est catastrophique, il a une petite sœur c’est la guerre… Avec nous c’est conflit sur conflit, même sur des choses simples ou tout devrait bien se passer. Je suis usée de tout ça
      A l’école il prend tout son temps pour faire les exercices demander ou ne les fait pas ‘, il n’ à pas de copain…
      Il pleur pour aller à l’école et en sortant également. Les cauchemars ont commencé il y a 2 mois…
      Nous allons forcer le passage en CE2 mais sera t il mieux ? J’en doute et encore plus en vous lisant.
      Je ne comprends pas que nous ne soyons pas plus suivi que cela ou aider,
      Je ne sais pas comment réagir avec lui et du coup notre fille en souffre.
      Je ne sais pas ce que ça donne pour vous au jour d’aujourd’hui.

      • Bonjour,
        Désolée de vous répondre si tard, comme je vous comprend, ce désarroi, cette impression de ne rien pouvoir faire pour lutter contre la souffrance de votre enfant.
        De mon côté il a également sauté le CM1, il est donc aujourdh’ui en CM2 à 8/9 ans, mais tout va très bien depuis ce saut de classe, et tout cela grâce à la directrice qui a pris mon fils sous son aile. C’est elle qui l’a bousculé en lui disant de sauter encore une classe, c’est elle qui a poussé ses collègues à accepter mon fils. Mais aussi nous sommes allé à la CMP (centre médicaux psychologique pour enfant) de ma commune, et nous avons été reçu très bien, enfin une psychologue a pris le temps de l’écouter, de le comprendre, à la maison c’est encore un peu compliqué mais ce n’est rien par rapport à ce que nous avons traversé, mais à l”école il a de bonnes notes de comportement et enfin 2 copains !
        Je ne sais pas si ça peut vous aider, tout ça, ce qui est sur, c’est qu’avec des enfants précoces j’ai appris à prendre beaucoup de recul, sur le jugement des autres, sur son comportement, sur notre façon de faire en tant qu’adulte, que parent. Nous allons voir les professeurs tous les jours, ils voient que nous sommes derrière. Après vous pouvez proposer une semaine d’essais ? ça ne coute rien ?
        Avoir des personnes autour de nous qui nous comprend nous a beaucoup aidé, nous avons pour projet de déménager pour qu’il aille dans un établissement plus spécialisé, il est ravi.
        N’hésitez pas à me donner de vos nouvelles, bon courage, votre fils est merveilleux, c’est ça l’essentiel !

        • Bonjour, j’ai les larmes aux yeux à vous lire, je suis soulagé que votre petit bout aille mieux. Et contente de lire que des solutions se trouve.
          Pour nous toujours bloqué j’attends un dossier pour pouvoir prendre rendez vous avec la directrice et la maîtresse. Nous sommes tellement stressé de tout ce cirque. Tellement mare d’être pris pour des CO…
          Je vais parler de votre histoire à mon fils j’espère l’aider à passer un cap.
          J’ai regardé pour des écoles spécialisé car nous déménagerons dans le futur et du coup nous voulions être pas très loin d’une école mais je ne trouve rien.
          Merci de m’avoir répondu, je vous envie d’avoir repris le dessus. Je ne vais pas baisser les bras, nous allons nous battre pour son bien.
          Je vous souhaite beaucoup de bonheur à vous et votre fils. Et vraiment Merci.

          • Surtout oui, ne baissez pas les bras, aimez et accompagner votre enfant c’est le principal !
            Nous nous étions aussi posé la question de l’école à la maison, mais pour mon fils c’était hors de question, et heureusement car pour nous ça n’aurait pas été facile ^^
            Je vous envoie tout mon courage, et je suis sure que des solutions vont s’ouvrir à vous, mon fils nous l’avons bousculé, il ne voulait pas sauter de classe mais avec le dialogue il a compris que c’était pour son bien. Nous avons pris la décision de déménager près d’un colège qui pourra l’accueillir l’année prochaine en Bretagne. J’ai passé des heures au téléphone avant de trouver l’Ecole ! en appelant les académies, les écoles mais ça a abouti, il faut être solide , mais le jeu en vaut la chandelle !!! Bon courage !!! et tenez moi au courant 🙂

      • Sylvie44 a répondu il y a 8 mois

        Bonjour, je ne sais pas si votre situation a évolué. En tout cas voici la notre : nous avons notre fils qui vient d’avoir 8 ans en janvier 2020, il a été détecté HP en début de grande section. A la rentrée de septembre 2019, entrée en CE1/CE2, nous avons été contacté pour des problèmes de comportement diverses et variés. Nous avons discuté avec la psy libérale et nous a expliqué que tout était lié, HP, comportement etc…Elle nous a conseillé de faire une demande de raccourcissement de cycle. A savoir, faire le programme de CE1/CE2 cet année et le faire passer en CM1 à la rentrée de septembre 2020. Et donc nous avons commencé le parcours du combattant. Rendez vous avec la directrice et la maîtresse qui refusaient la demande d’avoir une équipe éducative pour statuer sur le cas de notre fils. L’excuse était qu’il n’était pas assez mature par rapport aux autres enfants. En faisant des recherches sur le site de notre académie, nous avons trouvé qu’il existait un service qui s’occupait de la prise en charge des enfants précoces quand il y avait un blocage entre les parents et l’école. Nous avons écrit sur le site de l’académie. Nous avons eu un retour (assez longtemps après). Le référent académique des enfants précoces allait prendre contact avec la directrice, pour faire avancer la situation, sans portant avoir une autre action pour l’instant. Nous avons eu un nouveau rendez vous d’heure avec la directrice et la matresse il y a 4 semaines. La semaine dernière, notre fils rencontrait le médecin scolaire, la semaine prochaine, il rencontre la psy scolaire. Et avant les vacances de février, nous aurons un rendez vous avec le médecin scolaire. Bon courage à tous

        • Tifenn a répondu il y a 8 mois

          Bonjour, alors notre situation a un tout petit peu évolué, mon fils est en double niveau (avec beaucoup de mal car la maîtresse n’était pas d’accord au départ en me répondant qu’il n’était pas capable et puis lors des résultats QI tout change “oh mais biensur il est capable sa maturité ses capacités…” grrrr.
          Donc passage en semi CE2. Mon fils en rentrant de l’école me dit ” elle m’a rien donné de CE2 aujourd’hui.”
          Je ne dit rien mais j’en pense pas moins, Nathan l’a pris en grippe et elle ne supporte de devoirs faire des efforts pour un enfant.
          J’ai rendez vous la semaine juste avant les vacances, elle va me dire que Nathan ne fait pas d’effort qu’il ne montre pas de quoi il est capable. Je ne sais pas ce que je dois répondre, je n’y arrive plus, je me bats dans tout les sens mais pour quoi ???
          Nous passons pour des imbéciles car notre fils est buté (je ne lui en veut pas) et puis nous n’avons pas envie de nous fâcher: peur de représailles.
          Alors aujourd’hui nous sommes dans le flou.
          Tenez nous au courant des prochains rdv. Bon courage à vous et votre loulou.

        • Melli77 a répondu il y a 8 mois

          Bonjour , que c’est compliqué, on n’a souvent l’impression de se battre contre des moulins à vent. Mais vraiment ça en vaut la peine. et un changement d’école c’est possible pour vous ? pour votre fils ? Le problème c’est que certains professeurs ne comprennent pas les HPI, ils pensent qu’ils savent tout et testent tout le temps les enfants, pas facile. Déjà c’est compliqué mais en plus quand le personnel encadrant ne veut rien savoir ça doit l’etre encore plus. Si ça peut vous rassurer, après deux ans de batailles pour nous tout va de mieux en mieux, nous avons pris la décision de déménager vers Vannes, là ou il y a une école spéciale pour lui, et lors de la réunion de présentation nous avons rencontré beaucoup de parents exactement dans la même situation que nous. Nos enfants ne sont pas des ovnis, je vous assure, tous ces parents nous ont partagés les même craintes, les mêmes parcours du combattant, il faut surtout garder confiance en son enfant, on sait ce qui est bien pour eux, c’est en nous, alors courage !! 9a en vaut le coup, mon fils n’a plus de violence, la directrice m’a même dit “il a trouvé sa place d’écolier”. Les autres peuvent toujours nous faire douter, mais vraiment c’est vous qui savez quoi faire. La psychologue a beaucoup aidé mon fils aussi, et la dame de l’éducation nationale m’a dit que pour les HPI c’était très important d’être “suivi” car ils ont des angoisses souvent cachées, la psychologue a beaucoup aidé mon fils à se confier.
          Enfin tout ça pour vous dire de ne pas lâcher, surtout si vos enfants sont en souffrance, un jour, tout ça portera ses fruits !! Courage !