• Idrissia a adressé une note au groupe Logo du groupe Orientation scolaire des enfants précocesOrientation scolaire des enfants précoces il y a 1 an et 2 mois

    Bonjour,
    J’aimerais savoir si vous connaitriez une solution a mon problème. Je suis une “enfant” HP et je suis actuellement en première scientifique avec option science de l’ingénieur, je n’es pas du tout la même sensibilité que les autres et je suis également plus mature se qui m’isole de toute communications. Je ne supporte plus les cours, j’ai comme l’impression d’être enfermé et ils m’ennuient énormément. Si la décision n’était que mienne, je serais déjà dès lors entrain d’étudier par moi même. J’ai comme l’impression qu’il manque tellement de chose aux cours que parfois je reprend mes professeurs et complète leurs cours. J’ai l’impression qu’ils répètent sans arrêt les mêmes choses et que l’on avance pas, et je me désintéresse alors très vite à leurs cours. J’ai néanmoins quelques soucis qui ne sont jamais réglés puisque ce sont des choses qui ne se trouvent pas chez les autres “enfants”. Auriez vous quelque conseil pour mon orientation scolaire qui est pour le moment vouée à une déscolarisation?

    • Bonjour Idrissia,

      Je comprends votre souci, ce n’est pas simple de se sentir seule et différente. L’avantage cependant est que vous êtes consciente malgré tout de l’origine de votre différence et capable de faire la part des choses. Vos professeurs sont-ils informés de vos particularités (plus les soucis éventuelllement liés que vous mentionnez) ?

      • J’en suis peut être consciente mais les seuls éléments qui me poussent à croire, que je suis une enfant HP sont, les conseils d’un écrivain, qui ma d’ailleurs montré se site et dont le test fût exécuté par une personne de ma famille, ainsi que les différentes descriptions que j’ai pus lire qui me corresponde presque comme si on me décrivais tout simplement. Mes demandes pour passées des testes plus concret pour savoir qui je suis réellement, n’ont malheureusement pas eu de suites. J’ai essayé d’informer un de mes professeur mais il ne m’a pas compris, il semblerait que se concept d’enfant HP n’es pas forcément connus. En effet pour eux on est simplement bon ou mauvais en cour, la question ne se pose pas. Pour eux ce ne sont que des excuses.

        • Et vos parents, sont-ils opposés au fait de vous emmener consulter un psychologue ?

          • Non loin de là, mais ils ne le feront pas pour au tant. J’ai déjà pensé à demander à un proche mais le problème c’est que la consultation est payante et que je n’es pas les moyens pour y avoir accès …

            • Si c’est quelque chose qui vous empêche d’avancer sereinement (toute en étant prête à admettre les résultats quels qu’ils soient), je pense que vous devriez en discuter sérieusement avec vos parents pour qu’ils comprennent votre sensation de décalage et votre besoin de comprendre.
              Ensuite sur le plan scolaire vous pourrez chercher s’il n’existe pas un établissement ouvert à la précocité dans votre secteur, ou encore assumer une part d’ennui en compensant par ailleurs, en approfondissant les sujets qui vous plaisent, en trouvant une activité autre qui puisse vous satisfaire (l’école n’est pas tout même si elle vous prend beaucoup de temps), en vous focalisant sur un projet à moyen terme qui vous donnera le courage de supporter un certain manque. J’ai récemment écrit un article à ce sujet qui pourra peut être vous aider :
              https://www.enfantsprecoces.info/ecole-et-enfant-precoce-comment-eviter-la-frustration/
              Encouragez vos parents à se renseigner avec vous sur la question, à vous accompagner à des conférences ou sorties organisées par des associations comme l’afep ou l’anpeip, cela vous permettrait aussi de rencontrer d’autres adolescents qui vivent les mêmes choses que vous.

    • Bonjour,
      Mes filles HP compensent en faisant d’autres choses en dehors du système scolaire.
      Mon aînée (en terminale S, non testée mais HP sans aucun doute, et également avec un mutisme sélectif ce qui n’aide pas) se passionne pour les maths et l’algorithmique, elle participe à des stages, concours etc organisés par des associations nationales (et du coup doit s’absenter régulièrement du lycée pour y participer, ce qui n’est pas pour lui déplaire ;D) et s’est fait des copains et des amis un peu partout en France grâce à cela; ils partagent les mêmes intérêts qu’elle (et sont HPI pour une bonne partie !). Elle a aussi trafiqué sa calculatrice pour y charger des jeux et du coup s’occupe avec ça quand elle s’ennuie en classe. Elle s’est cette année rapprochée d’un groupe qui organise des soirées hebdomadaires “jeux de société”, commence à se passionner pour l’univers Tolkien et s’est trouvé une association nationale autour du monde Tolkien…
      Ma plus jeune est HP, testée car justement elle s’ennuyait ferme et se sentait en décalage, cela nous a permis d’adapter un peu la scolarité avec le soutien du collège, en 4ème et aussi cette année en 3ème (elle a déjà bénéficié d’un glissement de classe plus petite, mais nous ne connaissions pas vraiment le haut potentiel à ce moment-là). Elle s’ennuie un peu moins et cette année ça va à peu près, elle garde sa bonne humeur et dort bien, ce sont mes repères. Pour le lycée elle va démarrer sans adaptation a priori (c’est son choix), on verra bien. Par contre elle aussi fait des choses à côté: elle aime beaucoup l’escalade, et elle se passionne pour une langue (le chinois) qu’elle étudie à l’école mais approfondit +++ à côté, elle a par ex passé un examen (HSK) en organisant ça elle-même, elle fait aussi des recherches +++ en chimie et physique, avec internet et elle a pris contact avec un laboratoire de recherche universitaire en chimie, là aussi en se débrouillant toute seule, au départ dans le cadre de son stage de 3ème… Elle lit 1 à 2 livres par jour aussi, dont une partie en classe avec certains profs qui l’autorise, sinon elle travaille son écriture des caractères chinois pour passer le temps.
      Tout ça pour te (je me permets le tutoiement ?) donner des exemples, dans des domaines très différents pour mes 2 filles, chacune selon leurs centres d’intérêts dominants (parce qu’il y en a d’autres, et ça évolue régulièrement !).
      Peut-être peux-tu toi aussi trouver des motivations et des plaisirs en dehors du milieu scolaire, qui feront que le temps scolaire sera moins pénible ? En plus tu arrives au bout du cursus le plus pénible, dans une grosse année tu pourrais passer à des études moins scolaires et plus enrichissantes, il faut garder en tête que le bout du tunnel est très proche.
      Si tes parents pouvaient te soutenir et t’encourager ce serait idéal.
      Je te souhaite plein de bonnes choses.

      • Merci beaucoup pour toute ses idées. Je ne peux malheureusement pas sortir je suis interne dans mon lycée et pour ce qui est du soutient de mes parents je n’ais absolument aucune aide … On ne se parle pas à par pour des papiers important mais rien de plus … et encore ils ne les remplissent pas forcément …

        • Compliqué en étant interne et sans trop de soutien, c’est sûr 🙁 . Et des groupes FB de discussion entre zébrés ? une de mes filles avait bien accroché avec un forum mais qui n’est plus très actif, mais il y a moyen de trouver des pages où discuter avec d’autres personnes HP. Peut-être aussi trouver qqun au lycée (un prof dont tu serais plus proche ? un administratif ? au niveau de la santé scolaire ?) à qui expliquer tout ça ? Allez, accroche-toi, tu n’es pas toute seule.

          • Merci beaucoup, pour votre soutient sa me touche énormément. Vous devez être une Maman exemplaire… Vos filles ont de la chance de vous avoir. Merci encore, je vais suivre attentivement vos conseil ^^ .