• Emilieclement a publié une note il y a 3 mois et 2 semaines

    @albertine
    Bonjour,
    J’ai lu que vous aviez réussi à avoir le parcours réglementé du CNED grâce à la musique. A partir de quel niveau est-ce que ça marche? Ma fille a 11 ans et termine sa cinquième. Elle n’a jamais été suivie par un psy, contrairement à son frère, car tout allait relativement bien jusqu’à présent, avec des notes moyennes proches de 20. Là c’est le trop plein, elle réclame sans cesse de faire le collège à la maison. Elle est en cinquième année de violon dans un conservatoire régional et fait partie de l’orchestre à cordes du conservatoire. Est-ce que ça pourrait suffire? L’an prochain, si elle arrive à quitter le collège elle souhaiterais en profiter pour ajouter du piano et de la musique de chambre.
    Je vous remercie.

    • Bonjour. Pour mon fils nous n’avons pas vraiment parlé de niveau dans la demande mais plutôt expliqué que son emploi du temps n’était pas compatible. Nous avons expliqué le temps de travail quotidien, les horaires de solfège, de musique de chambre…. Le prof de piano a fait un écrit reprenant tout ça et si je me souviens bien, il a juste cité le niveau de mon fils, sans entrer dans les détails. Je pense qu’il faut que tu présentes son emploi du temps futur en intégrant des horaires de piano et de musique de chambre ( quels seraient ses horaires si elle faisait tout ça) sans oublier d’insister sur le temps de travail à la maison que ça demande. Mon fils a pu cette année travailler beaucoup plus de musique et aussi faire plus de sport …. bref plus de tout car il prend moins de temps pour le scolaire pur, ce qui correspond parfaitement à son profil. On m’avait déconseillé de présenter sa précocité comme un argument donc nous n’en avons pas parlé, juste dit qu’il n’avait pas de prob scolaire. Je reste à ta disposition si tu veux, avec ma toute petite expérience. J’ajouterais que le CNED a permis à mon fils d’aller à plus de concerts… ( il peut dormir le lendemain…)

      • Bonjour. Merci beaucoup pour cette réponse rapide. Ca me donne espoir, et ça donne espoir à Camille surtout. Je vais procéder de la sorte. J’espère que ça marchera. J’ai demandé un rdv avec son professeur principal. Camille a toujours été une excellente élève. En CE1 sa maîtresse lui avait proposé un saut de classe mais les enseignants étaient tellement fantastiques là-bas qu’il n’était pas possible de s’y ennuyer. Ca s’est gâté quand nous sommes revenus dans le Vaucluse, rentrée en CE2. Là elle a vraiment commencé à s’ennuyer. Sa maîtresse (triple niveau) était incompétente et n’a cessé de nous mener en bateau. Elle a terminé le CM2 avec 19,44 de moyenne, ce qui ne me paraît pas normal à mon sens (bien que j’en suis fière!). On s’est tellement battus pour son frère (deux an de moins) pour qui le saut de classe était une question de survie que Camille est passée à la trappe. Elle est rentrée en sixième cette année et sans que nous ne demandons rien ils lui ont proposé de passer en cinquième en novembre. Bien entendu elle était ravie et très fière. Cerise sur le gâteau: elle a ainsi pu commencer le latin et l’allemand, matières dans lesquelles est s’éclate. Mais elle a très vite rattrapé les autres (même si elle est dans une très bonne classe) et s’ennuie de plus en plus malgré le climat qui règne dans ce petit collège et ses profs très à l’écoute. Elle a de notes excellentes (sauf en sport!) et semble se promener dans les apprentissages. Elle supporte de moins en moins se sentir différentes des autres. De mon côté je suis professeur des écoles à mi-temps et mes parents habitent à 10 minutes de chez nous. Ma maman est prof d’anglais à la retraite, ça aide.
        Pierre, son petit frère, aimerais aussi faire école à la maison, mais pour lui c’est plus compliqué, même si ça vaudrait peut-être le peine d’essayer.Il fait harpe et orchestre. Il déteste l’école! Les relations aux autres sont très difficiles. Il a une année d’avance mais des notes moyennes. Il est lent et, quand ça ne l’intéresse pas il est capable de rendre une évaluation à peine commencée, même s’il mûri ces derniers temps. Il me prend pas mal de temps avec les psy de toutes sortes.
        Notre petit dernier de tout juste trois ans est quant à lui pleinement épanoui à l’école Montessori. Dommage que les deux grands n’aient pas profité de cette école.
        J’ai encore une fois écrit un pavé! Excuse moi, je raconte encore ma vie, mais c’est tellement perturbant une vie avec des enfants hors norme. Quel âge a ton garçon? A-t-il des frères et soeurs? En quelle classe est-il? Pourquoi cette décision d’école à domicile. De quelle région êtes-vous?
        Merci encore pour ce partage.