Aller au contenu
  • dedey270686 a répondu au sujet Désemparée dans le forum Logo du groupe L'enfant provocateurL'enfant provocateur il y a 7 mois et 2 semaines

    Merci à tous les deux pour votre réponse.
    Hier, encore, crise, elle a décidé de ne plus manger, terminé, parce qu’elle est punie de téléphone portable et qu’aujourd’hui c’est l’anniversaire d’une de ses copines, que du coup elle ne pourra pas lui souhaiter.
    Je veux taper fort, je ne veux pas laisser passer son comportement, il est hors de question que je mange dans la main de ma fille de seulement 11 ans, si je ne réagis pas fort maintenant, alors qu’elle a l’épée de Damoclès sur la tête depuis Septembre déjà, qu’Est-ce que ça va être à 15 ans??? Alors, j’ai pris la décision de tout changer dans sa vie, cherchant encore une explication à tout cela, ai-je pêché quelque part? ai-je trop ou pas assez fait ceci ou cela? sont-ce ses fréquentations? Du coup, terminé le collège dans lequel elle faisait sport-étude, terminé le foot, terminé le portable et de fait, terminé les copines qui, à mon sens, ont une mauvaise influence sur elle. Du coup hier, crise en me demandant (harcelant?) encore, comme elle sait le faire, à peine mis un pied chez moi, si elle pouvait avoir son portable le lendemain (aujourd’hui) pour l’anniversaire de Lilou, je lui répond pas la négative, mais Margot qui n’aime pas le NON, qui ne le comprend pas, qui ne le supporte pas, a soufflé, crié à l’injustice, pleuré, hurlé, est montée dans sa chambre claquant ses pieds dans les escaliers, claquant sa porte de chambre. Elle a refusé de manger le soir, elle si gourmande, de plus burger maison, j’ai pas compris, et en allant me coucher vers 23h, elle était dans mon lit, devant la TV, évidemment je râle mais gentiment, je précise que je me lève à 6h demain et qu’il est temps de me laisser la place, elle décide qu’elle est en droit de finir son épisode, qu’elle en a marre, je la dégage donc de ma chambre et elle revient à l’attaque (coriace hein) avec le téléphone portable qu’elle n’a plus pour le message à la copine demain, je réitère que non elle ne le récupérera pas, il était à 23h30, elle a pleuré, hurlé dans son oreiller pendant 1h45. Je suis à bout de nerf. Ai-je la bonne méthode? Dois-je maintenir la punition ou la lever mais auquel cas, elle aura encore gagné. C’est intenable.

    • bonjour dédey,
      moi aussi je sais ce que tu vis car ma fille me fait vivre la meme chose que toi depuis plusieurs années. elle a 13 ans maintenant mais a commencé jeune, vers 10 ans. je ne l’ai pas fait testée mais je pense qu elle est précoce. Et je te rassure, enlève toi de la tete que tu fais ce qui ne faut pas ou que tu as raté qqchose. tu as fais certainement bcp mieux que tout spécialiste externe aurait pu le faire, car toi tu es toujours là , présente 24H/24 à coté de ton enfant que tu continues à aimer malgré le calvaire qu’il te fait vivre au quotidien. Il ne faut jamais céder car cela ne fera qu’empirer encore plus. ce type d’enfant recherche et souhaite qu’on leur impose des limites, sinon ils pourraient pas s’opposer à leurs parents et vouloir tout commander dans la maison, or c’est cela qu’ils aiment. moi aussi j’ai tout tester depuis 3 ans et j’ai souvent était au bord du gouffre. depuis son CM2, je l’ai prévenue que si elle continuait ainsi, elle irait en internat. et j’ai tenu promesse même si pour ce faire j’ai été obligée de passer deux fois par le jaf car son père était contre. Cette année, je lui ai laissé une chance et je l’ai mise en demi-pensionnat dans le privé en lui disant bien que c’était un test pour voir si elle pouvait arriver à vivre avec moi et ses 2 sœurs sans crise, menaces et surtout sans m’insulter et me taper (oui elle estime avoir le droit de lever la main sur moi et me menace d’appeler la police et de dire que je la frappe pour me faire mettre en prison….) et qu’elle accepte de voir un psychologue. le dernier rdv que j’avais obtenu avec un psy, c’était soldé par une fuite de la voiture et elle était rentrée à pied à la maison: et je me suis retrouvée seule devant un psy qui m’a dit: “comment, vous n’êtes pas capable d’emmener votre fille de 11 ans à un RDV médical ?” . tout pour se sentir mal , trés mal…. les crises ont continuée au premier trimestre, donc je l’ai remise en internat dés janvier 2020. Elle n’y croyait pas. c’est vrai que les places d’internat de collège sont très rares dans mon département, mais j’avais bien anticiper la “rechute” en la mettant dans le privé, car là il y avait un internat mais il coute la peau des fesses. Mais bon, la vie, notre vie à moi et à mes 2 autres filles n’ont pas de prix……; elle allait finir par tous nous détruire…… elle m’a même dit que je ne méritais pas de vivre…….. et maintenant avec le covid , nous sommes toutes les 4 à la maison confinées. Et j’ai trouvé un moyen pour que cela se passe bien même si je sais que rien n’est gagné et qu’il ne faut jamais céder. l’internat n’a pas été une solution en soi, il a juste permis à la famille de revivre au quotidien car tout le monde appréhender la rentrée au domicile lorsqu’elle est là car le combat est permanent, elle m’a même défoncé une porte quand je lui ait demandé d’aller dans sa chambre se calmer …. et que j’ai fermer à clé ….. pour qu’elle n’aille pas taper ses soeurs ou moi de rage……
      Donc maintenant, j’ai fais les démarches pour une inscription en collège militaire, donc interne même durant les petites vacances, même si au niveau logistique , cela sera très compliqué car il n’y en a que deux en france. Et ce n’est pas pour me débarrasser d’elle comme elle me le dit, mais pour qu’elle puisse évoluer dans un environnement plus en adéquation avec sa quête effrénée d’équité: tout le monde sera logé à la même enseigne: même montant d’argent de poche, même habits, même règlements internes, même chambre, même trousseau, même sortie……..; même conditions d’hébergement (l’internat pour tous) …… seule différence 1 h e soir , l’usage du smartphone, que je refus absolument de lui donner tant qu’elle ne me respectera pas et continuera à trouver “normal” de lever la main sur moi.
      désolée, j’ai été un peu longue: tout cela pour te dire:
      1; Tu n’as rien manqué et tu n’as rien fait de mal
      2. Cela va encore durer plusieurs années
      3. Continu à imposer des limites
      4. Ne rétropédale pas: si tu as décidé d’enlever sports études à cause des mauvaises relations, tiens toi y. Réfléchis seulement à l’origine du mal: est-ce le cursus qui pose problème ou les fréquentations ?
      5. protège toi , toi et tous les autres membres de la famille, qui risque de se “retourner” contre toi car tes décisions “pourrissent” leur vie: “mais pourquoi tu le gardes, c’était mieux pendant l’internat, on était au moins tranquille ”
      6. Ton amour pour ton fils te fera toujours choisir la meilleure solution pour lui et toi…….. car l’essentiel, n’est ce pas de lui donner les meilleurs bases pour qu’il s’intègre au mieux dans la société……… même si cela passe comme pour moi par devoir l’éloigner de moi et le mettre en internat…….
      Courage…….

    • désolée dedey, c’est de ta fille que je parlais, de margot

    • Bonjour dedey ainsi qu’a tous les participants,

      Vous faites ce qu’il faut il ne faut pas se sentir coupable ou se dire que vous l’abandonner en mettant votre enfant a la pension parfois c le seul moyen de les mettre au pied du mur face a leur comportement et surtout retrouver un bien être familiale, vous avez essayer tellement de chose vous vous battez pour que votre enfant ai le meilleur et être heureux.
      Malheureusement bous les mamans ont est celles qui reçoivent les cries, les reprochent et les coups parfois… ont est en première ligne
      Les psy scolaire franchement (pas tous mais bon) il sont grrrr
      Avez-vous penser au saut de classe ? Si cela ne va pas assez vite dans la classe actuel peut être que sa l’aidera.
      Niveau comportement je ne peu hélas pas vous aidez je suis moi même en conflit permanent avec mon fils de 8 ans (il a 21mois d’écart avec sont grand frère) ils se dispute tout le temps je n’en peu plus, j’ai peur de ce que va être l’adolescence, il y a une fois ou il a exceptionnellement était dormir chez ma mère 3 jours,ce qui est rare car personne ne veut le prendre trop arrogant et crie en permanence, il veut décider de tout et autoritaire
      Et bien quand il était pas là les 3 jours,mon grand ma dit olala maman sa fait du bien pas de crie, pas de colère même toi maman tu est zen
      C vrai que c’était calme sans lui mais il me manquer quand même,du coup g pris le temps de souffler de m’occuper d me moi et même si ce n’était que 3 jours sa ma fait du bien.
      En tout cas vous faites tous ce qu’il faut vous tenez bon, vous tenez les punitions et vous protéger votre famille.
      Essayer de lâcher prise parfois de dire stop,de la laisser crié et de l’ignoré la laisser sans lui répondre pour voir si cela marche.
      Je comprend comme vous êtes a bout je suis dans le même état le matin j’ai peur quand je me léve je e demande comment va encore ce passer cette journée il ma tellement changer je ne suis pas la mère que je voulais être, en allant le chercher a l’école je me demander a chaque fois qu’est ce qu’il a fait aujlurd’hui, il est autoritaire et nous dis que nous on est nul et on ne comprend pas donc sa l’énerve. On verra avec le temps mais je ne sait pas du tout comment gérer je pers patience de jour en jour.

      Si vous avez du temps aller faire un tour sur mon profil vous verrez le parcours de mon loulou qui n’a pas était simple depuis la moyenne section avec des professionnel scolaire tellement méprisant.
      Je lis et lis les message sur les forum pour me rassurer et me dire que je suis pas seul mais c dur dur

      • Lili, vue l age du fiston, tu peux peut être essayer de l ignorer tout simplement: ne pas lui parler, ne pas lui répondre, ne rien lui demander… faire tout comme si tu étais seule avec son frère… même pour le repas, tu ne l appelle pas. S il vient pas spontanément à table, tant pis tu commences à mangé avec son frère et s il arrive ensuite tu ne le sert pas et tu ne dis rien du tout … tu peux parler à ton autre fils mais lui ne méritera ton attention que lorsqu’ il se confirmera à un minimum de savoir vivre ensemble dont il connaît très bien les attendus même s il te dit le contraire!!! Nul besoin de re’expliquer! C est très très très dur à faire pour nous les mères qui aimons nos enfants mais cela fonctionne plutôt bien. A utiliser immediatement après une “joute.
        Essaye une fois
        Et surtt n oublie jamais que le plus important dans l histoire, c est toi, pas lui! Car sans toi, qui va pouvoir s occuper de lui ?

        • Bonjour,
          Ne pas lui parler je peut mais ne pas l’appeler pour manger ou autre,j’ai peur peur car il se sent déjà pas a sa place, il me dit que je préfère sont frère et sa soeur, pourquoi je l’ai fait,il me dit qu’il voudrait être au paradis 😭 entendre ça d’un enfant de 8ans sa me tue, j’ai peur.
          Je ne sait pas si j’aurais la force de faire ça. Mais il faut tapper fort des fois et il faut que j’essaye tout pr qu’il s calme cette attitude ne peut pas durer,je ne sait jamais comment il va réagir,comment sera sa réaction si je fait ça ou si je dis ça.
          C dur pour les parents et quand on a aucun soutien c difficile.
          Parfois je hurle tellement fort, j’ai envie de me mettre la tête dans le mur.

          • Lili, c est pareil pour moi, c est très dur. Je suis seule avec 3 enfants. Pour tout te dire, je l ai fais une fois de ne pas l appeler pour manger a cause d elle et quelques autres fois a causes de toutes les filles qui mettaient trois plombe pour venir a table. Cela marque l esprit et te repositionne en tant qu adulte gérant la maison. Il ne faut pas en abuser mais juste l utiliser au moment ou on ne sait plus quoi faire et au on est a bout. Tu verras cela fait alors un bien fou de manger seule sans dispute.
            Pour le reste ma fille est exactement pareille que ton fils: Jalousie, propos extrême de menace de mort etc… Mais sache que de toute manière sa difficulté a trouver sa place dans la famille restera quoi que tu fasses car dire qu on préfère un autre enfant a eux et relier tous nos actes entre eux pour arriver a remontrer que c est la vérité, c est ça qui les maintien debout!

          • Parce que s opposer a nous c est démontrer qu ils existent !

            • Alors qu ils ont un tel manque de confiance en eux, qu ils se sentent obligés de demander une relation exclusive avec toi, parce qu ils ne sont pas surs d être mieux que leurs frères et soeurs et ne veulent pas risquer d être abandonné. La mort fait peur aux parents, donc appuyer sur ce point sensible leur permettre de prendre le contrôle de nous, car a ce mot, forcement notre comportement change, moi je fais toujours un très gros effort pour continuer sans rien laisser paraître mais je suis comme toi, j ai peur…. Surtout que mon aînée a déjà fait une ts…

            • Courage a toi, ah oui ils savent nous faire culpabiliser, dur dur , le chantage affectif, il s’y connaisse, j’essaye parfois de pas laisser parraître cette peur mais cela reste dur.
              Je lui répéte que je fait tout pr qu’il soit bien et qu’il ne a tout pour être heureux mais lui me répéte sans cesse qu’il s’ennuie qu’il sert a rien et que de toute façon on fait rien pr arrêter ça.
              Ce n’est pas ma faute si la psy scolaire a bâcler sont test que l’école ne le prend pas en compte!!
              J’en peu plus.
              Je me demande se que sa donnera plus tard comment va t’il être comment va se passez les études aura t’il les basés