N'attendez plus, informez maintenant l' enseignant de votre enfant sur l'élève à haut potentiel et ses besoins !

Plaquette d'information, couverture provisoire

A la fin du mois de mai, nous allons expédier notre plaquette d'information sur l’élève à haut potentiel intellectuel à  8 000 établissements scolaires

Nous pouvons la faire parvenir à l’établissement ou à l'enseignant de votre choix. Nous pouvons aussi vous l'envoyer pour que vous puissiez la remettre en main propre au professeur de votre enfant si vous le souhaitez.

Ne perdez plus de temps, dans quelques jours il sera trop tard pour profiter de cette occasion unique.

Accueil » L'enfant précoce et l'école » Lucie et Victoria, future et ex plus jeunes bachelières de Normandie

Lucie et Victoria, future et ex plus jeunes bachelières de Normandie

bac-2018

C’est l’époque du baccalauréat et les articles sur les candidats atypiques fleurissent ! Découvrons aujourd’hui l’histoire de Lucie, 15 ans, la plus jeune candidate de Normandie.

Lucie est un jeune fille surdouée dont la scolarité a dû être adaptée pour tenir compte de son profil particulier. Elle a sauté trois classes et se présente aujourd’hui, en compagnie d’élèves de 18 ans, aux épreuves du baccalauréat en toute confiance.

L’adolescente assure ne jamais travailler chez elle. « Mais là, pour le bac, quand même, je fais un effort », sourit-elle.

Si sa scolarité s’est bien passée jusque là, malgré quelques obstacles qu’elle a surmontés, la difficulté pour la suite réside dans on jeune âge qui ne lui permet pas de satisfaire à diverses conditions administratives pour la poursuite d’études supérieures :

Et puis, je n’ai droit à aucune aide, aucune bourse, je ne rentre dans aucune case ! » C’est compliqué financièrement pour mes parents le fait que j’aille à Rouen, j’ai trois sœurs et comme je n’ai pas 16 ans, je ne peux même pas travailler pour les aider un peu…

La question de la scolarité et de l’adaptation du système scolaire aux enfants “en avance” reste  entière.

Nous souhaitons à Lucie une belle réussite malgré tout et de pouvoir poursuivre dans la voie qu’elle se sera choisie !

Lucie pourra se rassurer en découvrant la belle expérience de Victoria, qui fut plus jeune bachelière de France à 13 ans et poursuit aujourd’hui ses études en deuxième année de Master mention Métiers de l’International, guidée par sa passion pour les langues (elle en parle 15).

Lire l’article en entier sur Actu.fr

Laissez un commentaire