Aller au contenu
Accueil » L'enfant précoce » L’hypersensibilité, une caractéristique dont il faut tenir compte chez l’enfant précoce

L’hypersensibilité, une caractéristique dont il faut tenir compte chez l’enfant précoce

L'hypersensibilité est un trait de caractère souvent associé aux enfants précoces et vous êtes nombreux à faire le constat de la grande sensibilité de vos enfants. Un dossier du journal La Croix revient sur ce sujet avec des spécialistes et des parents d'enfants hypersensibles.

Comment vivre la différence de son enfant surdoué ?

Dans une enquête intitulée “Mon enfant est hypersensible“, le journal La Croix évoque l’évolution de la prise en compte de la notion d’hypersensibilité chez les enfants.

Cette question nous intéresse tout particulièrement dans la mesure où bon nombre d’enfants à haut potentiel sont considérés comme hypersensibles par leurs parents et leur entourage.

D’après le dictionnaire Larousse, la sensibilité est l’aptitude d’un individu à réagir à des sollicitations et des excitations externes ou internes. L’hypersensibilité est donc caractérisée par une façon plus intense de réagir aux informations données par les cinq sens.

Phénomène de mode ou non, certains s’interrogent ?

Élodie Crépel, médiatrice familiale, spécialiste de hypersensibilité, se demande s’il n’y a pas aussi « un effet de mode » conjugué à « un effet barnum », cette tendance à se reconnaître dans les descriptions d’une personnalité. « Comme pour l’hyperactivité, le haut potentiel ou les troubles DYS, l’hypersensibilité est parfois un terme fourretout, mais c’est souvent un passage obligé lorsqu’une nouvelle notion émerge. »

https://www.la-croix.com/Famille/enfant-hypersensible-2020-10-06-1201117954

Peut-on lier l’hypersensibilité au haut potentiel intellectuel ? Pourrait-il y avoir une hyper-acuité plus générale qui favoriserait ce type de réactivité ? Scientifiquement la question reste posée mais toujours est-il que ces états émotionnels sont très souvent constatés chez l’enfant à haut potentiel, d’où la nécessité de les prendre en considération.

L’image donnée par Marie, maman de deux fillettes, me parle et je la rejoins dans la belle image qu’elle donne de l’hypersensibilité.

Asiri est une petite fille avec un sens artistique développé, elle chante et danse très bien, elle est aussi très observatrice et va par exemple remarquer le moindre changement dans les tenues vestimentaires. En revanche, elle ne supporte pas les changements d’ambiance. Lorsqu’on va chez ses grands-parents ou si un ami arrive à l’improviste à la maison, c’est tout de suite le drame. Pourtant, au quotidien elle est plutôt joyeuse et tranquille. Si on ne la stresse pas, tout se passe bien. »

Il reste toutefois difficile de se faire une idée, dans la mesure où l’on parle de ressentis et qu’il faut se garder de tirer des généralités d’expériences personnelles.

La notion d’hypersensibilité englobe aussi parfois des aspects plus gênants au quotidien, tels une extrême sensibilité aux bruits, aux odeurs, aux changements brutaux mal supportés, comme c’est le cas pour la fille de Marie par exemple. Certains professionnels les associent plutôt à des traits autistiques lorsqu’ils deviennent de réels freins à l’épanouissement des enfants.

Peut être que cette faculté à saisir de façon intense ce que nos sens nous disent a été jusqu’ici mal comprise, mal interprétée, sous-évaluée ?

Finalement, c’est sur la capacité de notre environnement à accompagner et laisser s’exprimer les sensibilités différentes. qui devrait être interrogée.

Très réceptifs, les enfants et les adolescents hypersensibles se sentent souvent malmenés dans une société où tout va très vite. « Ils se fatiguent plus facilement que les autres, note Saverio Tomasella. Et lorsqu’ils sont trop stimulés ou stressés, ils connaissent un phénomène de saturation. »

Il semblerait que la compréhension de l’hypersensibilité progresse et que son image change, tant mieux !

La Croix nous propose de lire deux articles différents. Ces articles sont réservés aux abonnés mais le site autorise la lecture de quelques publications aux simples visiteurs.

Mon enfant est hypersensible

Si tous les enfants sont sensibles, certains ressentent les émotions de manière beaucoup plus intense. Une hypersensibilité aujourd’hui à la fois étudiée et reconnue.

Des spécialistes du sujet livrent leur point de vue sur l’hypersensibilité et la signification qui lui est donné. aujourd’hui. Saverio Tomasella, auteur du livre “J’aide mon enfant hypersensible à s’épanouir” nous donne quelques pistes pour mieux en maîtriser les effets chez l’enfant.

Un enfant hypersensible déstabilise souvent la famille

Il y a autant d’hypersensibilités que d’hypersensibles. Ce trait de caractère, aujourd’hui reconnu comme une spécificité, dépend beaucoup de l’histoire personnelle.

Dans cet article, Chloé, Jahel et Angélique, trois mamans d’enfants hypersensibles, nous font part de leur témoignage et de leurs solutions.

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes