Informez les enseignants de votre enfant sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l’élève à haut potentiel intellectuel

Au mois de mai, nous allons expédier notre plaquette d'information sur l’élève à haut potentiel intellectuel à  8 000 établissements scolaires

Nous pouvons la faire parvenir à l’établissement ou à l'enseignant de votre choix. Nous pouvons aussi vous l'envoyer pour que vous puissiez le remettre en main propre au professeur de votre enfant si vous le souhaitez.

Ne tardez pas, il ne reste que quelques jours pour bénéficier de cette opportunité unique.

Accueil » Détecter l'enfant précoce » Identification » Les signes caractéristiques chez l’enfant précoce

Les signes caractéristiques chez l’enfant précoce

Les signes caractéristiques que vous trouverez ci-dessous doivent faire penser à la précocité intellectuelle. Il est rare qu’un enfant précoce présente conjointement toutes les caractéristiques listées, mais il est aussi rare qu’il n’en présente aucune. S’interroger objectivement sur son enfant en ayant cette liste de signes à l’esprit permet de faire le point sur sa personnalité. Il faut cependant éviter de tomber dans le travers qui consisterait à “picorer” dans un inventaire les signes qui pourraient s’appliquer à l’enfant en question et en déduire qu’il est forcément précoce ou surdoué. Nombreux sont les enfants dans la norme qui peuvent présenter une ou plusieurs des caractéristiques énumérées. C’est la concordance avec des faits troublants constatés par ailleurs (apprentissages précoces, maturité du raisonnement..) qui doit amener à envisager avec plus d’attention l’hypothèse d’une éventuelle précocité intellectuelle.

Un inventaire d’identification ne saurait donc nullement remplacer la passation d’un test de QI auprès d’un psychologue compétent. Cette étape reste indispensable, tant pour quantifier la différence que pour la qualifier. Elle vous permettra également de bien comprendre quels sont les points forts et faibles de votre enfant. En attendant, vous pouvez également essayer le test d’identification de l’enfant précoce que nous avons mis en place pour vous aider. Nous vous invitons à laisser vos commentaires ci-dessous pour nous aider à améliorer cette liste.

La lecture

Nombreux sont les EIP qui apprennent à lire avant l’âge “légal”, souvent seuls. Dès qu’ils savent lire ils s’intéressent tout particulièrement aux dictionnaires et encyclopédies. Ils sont nombreux à dévorer tout ce qui est à portée de leur main. Par contre, beaucoup d’entre eux rencontrent des difficultés importantes quand il s’agit d’écrire. C’est plus particulièrement le cas des garçons.

Les facultés d’apprentissage

L’enfant précoce apprend et surtout comprend très vite. Sa compréhension est globale et synthétique et il n’apprend pas à analyser. Il déteste la routine et les répétitions. Supportant très mal l’échec, il manque de ténacité face aux difficultés. Cet aspect des choses peut être très pénalisant dans sa vie scolaire et est à la source de nombreux problèmes.

La curiosité

L’enfant précoce est très curieux. Il profite de chaque occasion pour étancher sa soif d’apprendre. Il s’intéressera fréquemment à des sujets qui ne semblent pas de son âge. La mort, les origines de la vie, l’espace, sont autant de sujets de discussion qui le passionnent, souvent très jeune. Si votre enfant de 3 ans vous demande sans cesse “pourquoi ?”, interrogez-vous sur ses autres traits de caractère.

Le langage

Bien sûr, on a tous entendu parler de “petits génies” qui parlaient à quelques mois. Mais paradoxalement, les enfants précoces ne parlent pas souvent plus tôt que les autres enfants. Par contre ils s’expriment généralement avec beaucoup d’aisance et construisent leurs phrases sans forcément passer par la phase du “parler-bébé”. Les conversations avec les adultes les intéressent et ils les mettent à profit pour utiliser un vocabulaire riche et varié.

La solitude

L’enfant précoce est rarement celui autour duquel les groupes se forment. Il perçoit sa différence comme un défaut et a du mal à s’insérer socialement. Ne voulant pas se faire remarquer, il peut aller jusqu’à s’automutiler psychologiquement et jouer un rôle de composition, même très jeune (dès les premières années de maternelle). Cela le rend souvent indétectable par des enseignants non formés.

Le perfectionnisme

L’EIP est souvent perfectionniste, ce qui se traduit par moments par une certaine lenteur à exécuter des tâches qui paraissent simples aux autres.

L’hypersensibilité

L’enfant précoce est fréquemment hypersensible. Il ne supporte pas l’injustice qui lui semble illogique, que ce soit à son encontre ou vis-à-vis des autres. Il fait souvent preuve d’altruisme. Son sens esthétique est très développé, qu’il s’agisse d’art ou d’environnement, auquel il attache une grande importance.

La dyssynchronie

Les enfants précoces surprennent par le décalage entre leurs remarques pertinentes et les maladresses dont ils font preuve dans certaines activités. Par conséquent, leur comportement est souvent perçu comme puéril et négatif par les autres.

Le sang-froid

Dans les situations d’urgence, l’enfant précoce fait généralement preuve de beaucoup de sang-froid. Il cède rarement à la panique car son esprit de synthèse évalue rapidement la situation. Il s’en veut souvent, à posteriori, de ne pas être intervenu alors qu’il estime qu’il aurait dû le faire. Mais sa grande timidité l’empêche trop souvent d’agir.

La distraction

Dès qu’un sujet l’ennuie, l’enfant précoce s’évade par la pensée. Il se crée alors des univers à lui où il s’évade quand il en ressent le besoin. Il donne alors l’impression qu’il est attentif, mais son esprit est ailleurs. L’ami imaginaire joue aussi un grand rôle dans cet spect des choses. Quand le sujet l’intéresse, il est cependant capable d’une grande concentration.

L’humour

Fréquent et précoce, le recours à l’humour permet à l’EIP d’adopter une position distanciée par rapport aux évènements. Plus que tout autre, il a besoin de ce regard d’observateur, comme s’il était étranger à son entourage.

L’esprit critique

L’enfant précoce voit rapidement les failles d’une personne, même adulte, ou d’une démonstration, même complexe, et n’hésite donc pas à les dénoncer. Il est également très habile pour justifier ses propres actes à posteriori.

Les centres d’intérêt

Les EIP sont souvent attirés très tôt par l’univers, la préhistoire (les fameux dinosaures), l’astronomie, les origines de l’homme. Ils adorent aussi les jeux compliqués, qui peuvent leur apporter quelque chose. Ils détestent les efforts vains. Les enfants précoces ont des passions mais peuvent en changer rapidement, dès lors qu’ils estiment en avoir fait le tour.

En conclusion

Nous avons mis en place un test d’identification de l’enfant précoce qui à travers quelques questions vous permet d’évaluer la probabilité que votre enfant soit concerné. Par ailleurs, que cette liste vous ait permis de confirmer vos doutes ou que ces derniers subsistent encore, nous vous invitons à échanger vos impressions ou vos questionnements sur le forum du site ou à vous rendre sur la page d’accueil pour y retrouver toutes les informations utiles au sujet des enfants intellectuellement précoces ou surdoués.

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

457 commentaires

  1. marysel sur 24 février 2011 à 18 h 51 min

    Bonjour C
    cela me chagrine que tu ne puisses pas en parler à tes proches mais tu sais le psy scolaire pourra t’aider et si tu lui dis que tu ne veux pas qu’il en parle à tes parents et il respectera ta décision il est là pour aider les collègiens qui ont des doutes, des angoisses des questions sur tout, il est là pour vous rassurer c’est son job n’hésite pas à le contacter cela te fera peut être manquer un cours mais tu pourras rattraper et tes parents ne le sauront pas. Tu sais on peut être bien et avoir besoin de réponses à ses interrogations Ne restes pas avec tes questions
    Mon fils a 14 ans il se pose aussi bcp de questions sur sa vie, son avenir, je suis là pour l’écouter l’aider mais il va aussi voir la conseillière d’orientation qui est aussi psychologue scolaire de son collège Ses amis ne se posent pas ces questions mais tant pis il va consulter. si tu en as besoin fais comme lui essaies
    courage

  2. caroline sur 26 février 2011 à 0 h 34 min

    bonjour
    mon fils killian va etre testé mercredi prochain. est ce que quelqu’un peut medire comment l’y preparer en douceur (il a 5 ans). merci d’avance pour vos reponses! caroline

  3. PY sur 4 mars 2011 à 14 h 30 min

    bonjour,

    je viens me renseigner, car j’ai un petit garçon de 3 ans, qui se prénome Maxence. Depuis la rentrée en septembre en petite section, rien ne va plus. Il ne s’intégre pas avec les autres enfants. La maitresse n’arrive pas le faire tenir en place, son cahier d’exercice était très mauvais. J’ai demandé un rendez-vous avec elle pour faire le point. Elle m’a dit qu’il fallait voir un psychologue pour comprendre son comportement car à la maison il est adorable et joue tranquillement à la maison. Aprés avoir dit à Maxence que j’aimerai qu’il fasse mieux les exercices tout a changé, le cahier était presque parfait. Je lui ai dit que c’était bien, il m’a répondu “c’est bien ce que tu voulais?”. Quand je le dispute avec sa soeur, il me dit que c’est injuste, il est très calin avec moi et adore quand je dessine. Quand je lui demande de dessiner il me dit qu’il ne sait faire que des gribouillages. Et le soir il me parle de ses grands-parents est me demande quand est-ce qu’ils vont mourir. Jusqu’à maintenant j’ai toujours su qu’il était différent mais je pensais à un problème psychomoteur car il arrive tout juste à faire un rond alors qu’il fait des pulzzes de plus 50 pièces. Bref, cette semaine j’ai parlé des mes soucis avec Maxence à une connaissance qui m’a dit avoir eu le même soucis avec son fils précose! Je viens de voir votre présentation et je vois beaucoup de similitudes avec Maxence sauf qu’il ne reste pas dans un coin, ils joue à côté des enfants mais pas avec eux, et quand je lui demande s’il a des amis à l’école, il me dit non et me donne les prénoms de l’ensem et de la conductrice du bus. Ca me fait vraiment mal au coeur que les enfants ne jouent pas avec lui.

    je ne sais pas quoi faire.

    Merci d’Avance

    Mélanie

  4. caroline sur 5 mars 2011 à 10 h 01 min

    ca y est test qi effectués sur killian. la psy a dit que c’est plus qu’evident qu’il est precoce. il a fait des exercices en moyenne de 9-10 ans. (il en a 5). maintenant reste a savoir comment l’aider a s’epanouir. si vous avez des idees merci de me les communiquer!!!! caroline

    • Beaufils sur 23 mars 2019 à 16 h 55 min

      Bonjour
      Ma fille a 6 ans et demi et est en CP. Elle a appris à lire seule l’année dernière et est donc entrée en CP avec un niveau de lecture d’adulte. Elle a toujours été un peu plus lente au niveau moteur. Beaucoup de difficultés à apprendre le vélo (toujours avec les petites roulettes parce qu’elle se trouve nulle à une pas réussir sans), une passion pour l’art ( elle connaît par coeur les bio de SCHIELE, les Impressionnistes… Par exemple.) Dès qu’un sujet la passionne, elle veut tout lire dessus. Elle apprend par cœur les dates de naissance et de mort des personnages historiques quelle trouve dans le dictionnaire et fait des rapprochements entre eux suivants le moment et l’endroit où ils vivaient. Bref, la pédiatre le dit depuis la PS que Nina est très en avance intellectuellemrnt. Je ne l’ai pas faite diagnostiqué par peur du résultat. Elle est aussi hyper emotive. Par exemple, elle mesure 1m11 pour 15 kgs parce qu’elle a toujours eu du mal à manger, je pense par sensation d’une perte de temps pour elle. Sa grand mère et certains camarades de classe disent donc qu’elle est petite. Ce qui la touche au point de pleurer et de me dire qu’elle est nulle et qu’elle ne grandira pas ni qu’elle n’aura assez de force pour faire du velo par exemple. Tout ça pour demander de l’aide : que dois je faire pour qu’elle se sente bien ? Dois je la fairectester et où : nous habitons le sud des Hauts de Seine

  5. hugon sur 9 mars 2011 à 12 h 58 min

    Bonjour
    Je suis une jeune maman et j’ai une petite fille de 3 ans qui présente un comportement troublant depuis son plus jeune age elle a marché correctement à l’age de 9 mois et n’a jamais su marcher à quatre pattes et commence à peine à parler
    A l’école elle n’a pas d’amis sauf sa maitresse et l’assistante me dit-elle et refuse de manger à la cantine c’est la crise de larmes à chaque fois mais elle a son explication “je suis un bébé et les bébés ne mangent pas à la cantine” dit_elle surement
    Ce qui m’impressionne le plus c’est sa mémoire elle se souvient par exemple des habits de sa grand-mère portés l’année précédente lors d’un événement bien précis
    elle s’enerve pleure quand elle n’y arrive pas- faire ses lettres par exemple-
    Que faire dois-je me diriger vers un spécialiste mon conjoint n’est pas vraiment pour

  6. Christina sur 12 mars 2011 à 10 h 38 min

    Bonjour,

    Je suis la maman d’un petit garçon prénommé Ilyan et qui a fêté ses 5 ans le 20 décembre dernier. Il est actuellement en grande section de maternelle. Sa maîtresse nous a informé cette année qu’Ilyan n’a toujours pas son statut d’élève, c’est un enfant qui ne trouve pas sa place au sein de sa classe, qui est isolé, qui n’a pas de copains et surtout qui est constamment dans la lune. Au jour d’aujourd’hui, il n’a pas de retard aux niveaux des compétences mais à une légère avance, il commence à bien déchiffrer les mots et donc la lecture. Il nous dit qu’il s’ennuie, que la maternelle c’est pour les bébés et que tous les enfants sont des bébés, qu’il veut aller au COLLEGE ???? Il déteste profondément toutes les activités graphiques (découpage, collage, coloriage et le dessin qui pour lui, ne servent à rien !)… Il m’a de lui-même confirmé qu’il n’avait pas de copains et que ça le rendait triste. L’école ne répond pas à ces attentes pour l’instant et en plus c’est nul, parce qu’il n’a même pas de copains, d’où son refus d’aller à l’école depuis Janvier. Il a bcp de symptômes psychosomatiques à savoir mal au ventre, mal à la tête, bruxisme (grincements de dents), difficultés à l’endormissement… Ca fait bcp ! Jusqu’à présent, il a réussi à nous cacher son mal-être mais maintenant tout explose en même temps et on sent qu’on le perd. Ce enfant qui a créée son univers autour de l’adulte, il n’aime qu’eux, ces “amis” sont les animatrices du centre aéré par exemple. D’ailleurs, pour l’aider à s’intégrer, j’ai proposé à Ilyan d’organiser un goûter d’anniversaire à la maison avec ses copains “il m’a dit, tu comprends rien Maman, je t’ai déjà dit, que je n’avais pas de copains, ni de copines ni d’amoureuse et là-dessus, m’a demandé si on ne pouvait pas invité plutôt des adultes que des enfants !!!”. Bien sûr, nous avons entamés des démarches à savoir, nous avons consulté une pédopsy dans un centre CMPP, qui nous a lâché au bout de deux séances, qu’Ilyan était vraisemblablement un enfant précoce dysharmonique avec un grand besoin d’affection… J’ai fait des pieds et des mains pour obtenir un rdv d’urgence avec la psy scolaire pour avoir le point de vue de l’école et après un entretien de 2 heures, elle a décidé de lui faire passer un test psychométrique hier matin. Je n’ai pas encore le compte-rendu, mais le résultat m’importe peu, j’ai demandé surtout qu’on nous apporte un conseil et une adaptation au sein de sa classe. On veut qu’il se sente bien dans ses baskets et qu’il ne soit pas en échec scolaire, on veut le préparer convenablement à son entrée au CP. C’est dur en tant que parents de trouver une place, on se sent jugés par les autres, par le corps enseignant et nous, on veut retrouver notre petit garçon et sa joie de vivre…
    Je vous tiens au courant des suites du tests, à savoir si son éventuel précocité est confirmé ou non.

    Merci à tous de m’avoir lue,

    Christina

  7. marysel sur 15 mars 2011 à 15 h 31 min

    BONJOUR CHRISTINA
    je comprends que cela soit dur lorsque l’on a un enfant différent, maintenant les enseignants (hélas pas tous) sont un peu plus au courant et essaient d’aider les enfants mais surtout employez le mot précoce et non surdoué comme l’on disait avant votre enfant me rappelle un peu le mien il s’ennuyait en classe jouait, s’évader dans son monde (il le fait encore aujourd’hui il a 14 ans) l’école ne semble rien lui apporter alors pourquoi aller à l’école…. Pour aider votre enfant rassurez le, soyez à son écoute, aider le mais s’il ne veut pas laisser faire seul, encourager ses passions, partager ses jeux soyez disponible il faut qu’il puisse s’épanouir avec vous
    En primaire tout s’est bien passé il avait de bonnes notes mais au collège (avec la dure loi qui y règne) comme il est hyper sensible et n’a pas les mêmes jeux, discours, passions que les autres il s’est souvent senti incompris et rejeté, il a meme été la cible de moqueries…et autres tracas et ses notes ont chuté il est cependant dans la moyenne
    je l’ai fait suivre par un pédopsy, psychomotricien, ….j’ai été voir les enseignants
    cela a été dur, il faut souvent faire le deuil du 1er de la classe, et être fier de lui pour tout le reste
    Quand je lis que ses amis sont les anim des centres aérés pour le mien c’était pareil il s’est toujours entouré d’adultes il a cependant quelques amis de longue date mais pas de copains dans sa classe et cela le peine car il ne comprend pas pourquoi les autres le rejette
    les années collèges se finissent puisqu’il est en 3e l’an prochain il veut faire un bac pro en alternance comme cela il y aura moins d’école et plus sur le terrain avec des adultes
    avez vous eu le résultat de ses tests? s’il est précoce il y a des écoles où des classes réservées aux précoces dans certaines écoles comme il n’a pas de copains en maternelle si ce genre d’école est prés de chez vous inscrivez le là
    sinon ne vous inquiétez pas ce sont des enfants intelligents et même si le scolaire n’est pas au top ils s’en sortiront dans la vie
    soyez beaucoup à son écoute et expliquez lui qu’il a une intelligence différente et que les autres ne le comprennent pas toujours
    il a soif de connaissances allez dans son sens l’astronomie, les dinausaures, les échecs…… organisez des loisirs vers ses préferences et donnez lui beaucoup d’amour
    bon courage ce sont des enfants passionnants

  8. kadid94 sur 16 mars 2011 à 17 h 37 min

    Bonjour,

    Jai un enfant de 2 ans et je me demande s’il n’est pas surdoué, il m’a frappé à l’age de 18 mois, quand il arrive le matin à la garderie il ouvre la porte de la salle des enfants tout seul, il veut surtout pas que je l’accompagne et quand il arrive, on a l’impression qu’il y a marqué “fermez tous vos gueules” sur son front, silence absolu, personne ne joue avec lui.

    Qu’est ce vous en pensez?

  9. celine sur 21 mars 2011 à 23 h 03 min

    bonjour
    Je suis la maman d un garcon de 9 ans.Mon fils a été diagnostiqué precoce au debut de son cp.Evidemment je sentais bien qu il n avait pas un comportement classique.Depuis son plus jeune age ,au fond ,je le savais,mais etant moi meme precoce et sachant les difficultés que j ai pu rencontrée(impression d etre differente et le camouflant du mieux possible je ne me suis jamais vraiment epanouie,preferent me mettre en accord avec les personnes m entourants),je esperais que mon petit garcon n est pas a vivre ca.Aujourd hui,il presente de grandes difficultés de comportement.L injustice lui fait perdre tout ses moyens,il rentre alors dans une crise sans nom,il se permet des reflexions aux adultes du corps enseignant et periscolaire,difficilement acceptables.Je ne suis pas entendue,j ai la boule au ventre le soir en le recuperant apres le travail,peur de ces discutions sans fin ou onme reproche tout aussi bien d etre trop proche de mon enfant que d etre trop stricte,de ne pas lui temoigner assez d affection que d etre trop laxiste,…Je suis allée differents proffessionnels:pedopsy,psychologue,psychologue scolaire,therapeute.Mais aucun n a pu trouver le malaise et l aide dont mon fils a besoin.Je crois que le plus dur pour une maman est de sentir son enfant en detresse e de ne pas savoir comment l aider a s epanouir.L environnement scolaire ne m est d aucune aide ,bien au contraire,il m assene de conseils aussi divers que variés et le sentiment de ne pas etre une bonne mere est perpetuel.Il est ereintant de se battre contre ces sentiments là mais mon fils ne peut pas avoir une maman qui montre sa non confiance en elle alors qu il a tant besoin d etre rassuré.Il a fait beaucoup de progres,à son rythme,et malgre les crises j ai espoir qu il s epanouisse et qu il soit enfin bien dans sa peau.

  10. Ossebi sur 27 mars 2011 à 14 h 42 min

    Bonsoir!

    J’aurai souhaité que les mamans ayant déjà passé le test de qi puissent m’informer de l’endroit ou se fait ce genre de test. En effet mon fils Yohan 8 ans, dévorent tout le dictionnaire, la bible, les sciences de la nature, le précis de conjugaison, les cartes de métro, il me fait des cours sur les séisme du japon avec les carte à l’appui… il a du mal à se faire des amis, il roule à quatre pattes dans la classe. malgré le fait qu’il a sauté le CP il s’en bien sorti intellectuellement parlant, il comprend vite, mais très immature coté comportement, il ne peut respecter les règles de vie à l’école.

  11. marysel sur 28 mars 2011 à 15 h 24 min

    bonjour Ossebi
    pour passer un test de QI il faut aller chez un psychologue qui sait les faire et les évaluer il faut compter environ 150 à 200€ il y a peut etre des centres “médicosocial” qui le font mais il faut vous renseigner
    c’est certain dans le cas de votre fils il faudrait mieux le faire tester pour savoir quel voie prendre pour lui permettre de s’épanouir au mieux de ses possibilités
    cordialement

  12. Ossebi sur 28 mars 2011 à 20 h 18 min

    Merci pour cette info

  13. Naouel sur 29 mars 2011 à 13 h 04 min

    Bonjour,
    Voilà j’ai une enfant de 9 ans, je me demande et cela fait très lontemps que je me pose la question de la précosité. A l’école pas de problème de dicipline, très très bonne élève. enfant très autonome pour son âge. à une conversation d’adulte et surtout des questions (elle attend toujours des réponses) je suis souvent à lui dire d’arrêter. tout le monde me dit souvent qu’elle très mur pour son âge (j’ai l’impression d’avoir à faire à une ados de 16 ans) et il m’arrive souvent de lui dire que c’est moi l’adulte. Sachant que leur père a été déclaré enfant précose. que dois je faire? je suis un peu perdue?

  14. emrissa sur 6 avril 2011 à 9 h 47 min

    bonjour,
    Je voudrais vous faire part de mon désespoir mon fils agé de 9 ans (grand prématuré) est très intelligent il a une facilité hallucinante depuis tout petit il parle comme un adulte depuis l’êge de 2 ans mais il a un comportement différent des autres enfants il est très exité il èxagère tout (un exemple je lui dit que je fais un gratin de pomme de terre il hurle de joie comme si je lui avais annoncé que l’on partait à euro disney toute ses émotions sont quintuplés) il intervient dans des discussions d’adultes se mêle de tout ce qui entraine un rejet complet de la maîtresse ,de la directrice et des autres élèves je ne sais plus quoi faire ce n’est pas un enfant violent ou impoli c’est un enfant “différent” des autres j’ai cherché sur internet pour avoir des enfants qui sont dans la même situation que le mien car je sais qu’il souffre de la situation il a redoublé son cp pour aucune raison parce qu’il a complètement laché prise en cours d’année la il est en ce1 il est né en janvier donc cela lui fait un retard monstrueux.
    Je le trouve super mature dans des discussions et super immature en général je n’arrive pas à mettre le doigt sur son problème je demande de l’aide toute la maison tourne autour de lui il est sans cesse entrain de chercher de l’attention alors qu’il en a à revendre il pose des questions inutiles pour se faire remarquer pour que l’on sache qu’il est la qu’il existe cela devient difficile pour tout le monde à l’école cela se passe mal de plus en plus, à la maison c’est pareil, il a très peu de copain car il est “épuisant” pour les autres il veut toujours que l’on fasse les choses à sa manière on m’a dit de lui faire passer un test de qi mais je n’y crois pas mais je suis prête a tout pour le sortir de cette souffrance dont je ne connais pas l’identité

  15. jean claude sur 7 avril 2011 à 9 h 41 min

    bonjour
    un enfant précoce…super…146 de QI quelle joie
    la physchlogue ayant testé notre fils m’a vite fait déchanter en me disant clairement que cela n a pas que des joies…mais aussi des peines.
    effectivement notre fiston de bientôt 14 ans même s’il nous donne énormement de satisfactions nous use…
    Les autres enfants de touts ages depuis la maternelle ressentent les diffèrences et , ne le ménage pas
    bagarres… même s il est dans son coin on vient le provoquer
    intélo…ben oui..pose toujours des questions…
    léve toujours son doigt pour répondre ….se met toujours en avant…souvent avec pertinence
    pose des questions pointues et même quelques fois domine sur certaines matières le sujet enseigné par le professeur la mytologie par exemple
    donc bête noire d une partie de la classe entrainant l autre partie derrière elle ..
    les professeurs ne sont pas tous préts à aider cet enfant qui dérange.
    et , ils ne comprennent pas la blessure profonde qu il ressent en permanence et qui ne se referme jamais du moins pour l instant .
    que faire…être à l’écoute ,lui témoigner beaucoup de confiance..ce qui n exclut pas le contrôle .
    et de l amour beaucoup d amour il a besoin d être rassuré en permanence caliné même à 14 ans c’est un grand bébé mais combien adorable.
    il a besoin d être en contact permanent même un téléphone dans la poche à 1000 km de nous le rassure il n est pas coupé de nous et sait pouvoir nous joindre même simplement pour nous faire la bise (biz )
    par contre il ne supporte pas l injustice aussi bien pour les autres que pour lui
    donc un conflit en classe ou dans la cours et bien sur il intervient combien de fois lui ai je dit mêle toi de tes affaires…
    il ne se passe pas 15 jours sans que je ne sois obligé de me rendre au collége pour le défendre, les surveillants ne sachant jamais qui a fait quoi et , se raliant à la majorité..
    vous allez me trouver trop protectionniste…si c est le prix à payer pour son bonheur et son équilibre ..alors oui
    Il nous use nous sommes son univers nous devons être disponible 24h/24
    mais bon…et pourtant un fichu caractère à la maison…pas mal de conflits mais qui ne durent pas ..pour ensuite finir dans nos bras pardon Maman pardon Papa
    donc en conclusion une bonne dose de courage pour un grand moment pour vous et surtout une présence rassurante sur qui pouvoir compter pour lui
    bon courage pour les parents qui ont des enfants dans ce cas et surtout écoutez les rassurez les aidez les ils en ont besoin même s ils tentent de ne pas le montrer
    bonne journée

  16. emrissa sur 7 avril 2011 à 9 h 56 min

    merci pour ton temoignage jean claude mais mon fils est different du tien car il a été “détecté” enfant précoce moi je ne sais pas ce qui se passe dans sa tete je voudrais avoir des temoignages de personne qui vivent ma souffrance qui se ressemble dans mon témoignage quelqu’un qui va m’éclaircir voir même “sauver mon fils” de cet engrenage je souffre tellement de la situation merci

  17. jean claude sur 7 avril 2011 à 12 h 10 min

    re bonjour emrissa:
    mon fiston vers cet age était comme le tien donc testes a droite
    à gauche iper tout ce que l on veut donc pour moi accrochage avec les enseignants deuis qu il est scolarisé c est en permanence..même encore maintenant la il y a 10 mn
    donc vers l age de ton fils la directrice de l’école m a dit il a tout d un enfant précoce
    consulation chez une psychologue qui l a detecté .
    toutes les semaines pendant 6 mois chez cette psychologue ensuite psychomotricienne bien sur rien n est pris en charge …mais bon il y a des resultats
    et fait une bonne scolarité j avais même envisagé de lui faire l’école à domicile
    bonne journée et courage surtout entoure le bien

  18. emrissa sur 12 avril 2011 à 13 h 25 min

    merci jean claude ça me fait chaud au coeur d’avoir du soutien de gens que je ne connais pas et de voir que l’on est pas seul au monde moi les soucis deviennent de plus en plus ce matin encore la directrice m’a appelé pour me dire que deux mamans avaient appelé pour se plaindre de mon fils elle m’a dit je ne sais plus quoi faire de lui cette phrase m’a mit hors de moi je ne sais plus quoi faire j’ai envisagé comme toi de le descolarise j’attends avec impatience les vacances (alors que tous le monde trouve qu’il ya trop de vacance moi c’est le contraire) si je pouvais je l’enlèverer de l’école je souffre de le voir souffrir face à ces autres qui l’attaquent je n’en peux plus j’ai rendez vous au CMPP jeudi mais en ce qui concerne le faite qui peut etre précoce je le trouve trop immature pour qu’il soit précoce je ne sais pas mais jean claude je voudrais savoir qu’elle est le comprtement exacte de ton fils et si tu as des exemples à me donner pour que te dise si c’est exactement les même comportement que mon fils merci infiniment

  19. fabienne sur 12 avril 2011 à 16 h 47 min

    Bonjour,
    Mon fils a bientot 4 ans et je ne cesse de me poser la question quant à une possibilité de précocité. C’était un bébé qui faisait tout avant les autres (les parents de la crèche m’arretaient le soir pour me faire part de leur étonnement sur telle ou telle capacité qu’il avait niveau motricité), il parle très bien depuis ses 2 ans et a un vocabulaire très riche et varié, je me souviens d’un jour où sa tante et moi nous voulion slui faire prononcer le mot catastrophe afin de “rire” un peu (c trop mignon un petit qui ne prononce pas bien certains mots), losrque nous lui avons dit de dire catastrophe, il nous a répondu “fik”, surprises nous lui demandons de répéter et la il nous dit catastrophique… je vous laisse imaginer notre tête, tel est pris qui croyait prendre… Il n’a pas eu de problème de prononciation tel que spectavle, crocodile, aéroport ou autre mot du genre… Il est très autonome, participe aux taches ménagères et a une réflexion des plus pertinentes en tout sujet… Depuis ses 3 ans, j’ai le droit à maman tu es nulle, c’est nul à la maison, je vais partir, aller quelque part où on ne me soule pas…(texto, si si), Je le reprend évidemment. Il parle beaucoup de la mort toujours depuis ses 3 ans que j’en suis venue à lui dire que lorsque ses petites voitures ont des accidents, les gens ne meurent pas forcément… On dit partout qu’un enfant ne peut pas tout faire en même temps mais mon fils a tout accumuler que ce soit motricité ou language (se retournait à 3 mois, se mettait assis à 4 mois 1/2, était debout à 7 mois,g pu retarder la marche jusqu’a ses 10 mois, propre à 2 ans et pour la nuit à ses 2ans 1/2 presque 3 ans kan mm! et niveau language bah pareil il connait les couleurs, sait compter depuis qu’il a deux ans, il joue aux dominos (les vrai…) depuis qu’il a ses 3 ans et j’en passe. Niveau comportement : il est très excessif à la maison, très maman… un peu trop même, on est très fusionnel et en même temps il me rendre dedans bien comme il faut, mais à l’école rien à voir, la maîtresse me dit qu’il faut qu’il prenne confiance en lui, et parfois elle le trouve triste… et biensur vive les dinausores, les animaux et son dictionnaire 3/6 ans qu’il a comme livre de chevet. Je ne veux pas me faire d’idées et désolée pour ce loooong récit mais j’ai besoin d’un avis clair et expert, parce que je ne veux pas me persuader de quelque chose qui n’existe pas, mais je le ressent depuis toujours, que dois-je faire? qu’en pensez-vous? Ais-je raison de me demander si mon fils est précoce? Merci à vous pour vos réponses

  20. caroline sur 15 avril 2011 à 6 h 56 min

    ca y est killian a fait les test qi et a obtenu un total de 135 . ca explique pas mal de choses mais helas la maitresse ne veut pas en tenir compte!

  21. Sylbla sur 15 avril 2011 à 20 h 59 min

    Maman d’un enfant de 5 ans, je me pose beaucoup de questions à son sujet depuis son entrée en maternelle. Les 4 maîtresses qu’il a (a eues) et ses 2 monitrices de ski ont toutes le même avis: d’après elles, c’est un élève atypique. Il vit dans son monde, se crée ses histoires qu’il verbalise à voix haute (d’où une gène en classe pour les copains). Malgré cela, lorsque la maîtresse l’interroge, pour essayer de “le coincer”, il répond toujours à bon escient.
    Dans la cour, il joue toujours seul. Il est apprécié par les enfants de sa classe mais ne s’intègre pas à leurs jeux.
    Il a parlé assez tard (vers 2 ans) mais s’est tout de suite exprimé comme un adulte, il n’a jamais “parlé bébé”. Son vocabulaire a très vite été très riche.
    Ce comportement m’avait donc déjà alertée mais depuis quelques mois, il me semble que l’écart avec les enfants de son âge se creuse: à 5 ans, il sait déjà lire les nombres à 7 chiffres, il sait les écrire sous la dictée, les ranger, les comparer, dire celui qui est juste avant, celui qui est juste après. Tout cela, il l’a appris seul. Je m’en suis rendue compte en l’entendant lire les plaques numéralogiques des voitures!
    Il sait calculer une addition en colonnes.
    Il comprend et sait résoudre des problèmes mathématiques de fin de CP.
    Actuellement, il est entrain d’apprendre à lire seul. Je me contente juste de le reprendre lorsqu’il prononce mal un son compliqué (“ein”, “oin”…)
    Par ailleurs, il s’interesse aux jeux de grands: il sait jouer, entre autres, au tarot et aux échecs.
    Sa perception du temps est aussi très évoluée: il connaît les jours de la semaine, les mois par coeur, sait dire quel jour on sera le surlendemain ou quel jour on était l’avant veille, quel mois on sera le mois prochain ou quel était celui d’avant (y compris pour le passage de décembre à janvier).
    De plus, il pose des questions qui me semblent ne pas être celles d’un enfant de son âge. Par exemple: dans 4 milliards d’années, lorsque le soleil va grossir jusqu’à la terre, que deviendront les humains? Ou encore: la toute première femme sur terre, elle avait bien une maman, elle aussi?
    Il aime suivre les discussions des adultes, donne parfois son avis, ses explications. Lorsque la réponse à une question ne lui convient pas, il insiste pour en avoir une autre.
    Pour finir, il est relativement maladroit (à table surtout!)

    Que pensez-vous de tout cela? Que me conseilleriez-vous?

    J’ai été un peu longue mais j’ai l’impression de ne pas être écoutée par les personnes qui m’entourent.
    Merci pour vos réponses!

  22. maenice sur 16 avril 2011 à 19 h 08 min

    Bonjour a tous,
    Je suis tombe sur ce site parce que je me pose pas mal de question. Mon fils, Maël, de 5 ans(décembre) n’a jamais été comme son frère ainé, qui lui est dysphasique. Il évoluait (pour moi )”normalement” puisque Enzo lui avait beaucoup de retard. Et puis l’année dernière on était chez une amie qui a un enfant précoce, et elle me dit: “tu sais quand je regarde Maël je trouve qu’il a beaucoup de similitude avec Pierrick!, je pense qu’il est précoce lui aussi!” bon. On en reste là. C’est vrai que c’était un BB qui ne dormait pas beaucoup en journée, micro sieste de 15 min, il observait tout autour de lui, par contre il a fait ces nuits à 3 semaines. Trotteur à 4 mois (il s’ennuyait sur son tapis d’éveil), il arrivait même a trainer son frère de 20 kilos. Il a fait du 4 pâtes à 7 mois, marché à 12 et en 2 jours s’il vous plait. Savait taper à la volée dans un ballon à 15 mois. Cascadeur à tend perdu (se coupe un morceau de saucisson tout seul à 2 ans). Par contre n’a pas parlé tôt, vers 3 ans sans passer par langage bb, à l’étonnement des instit. qui avaient peur d’une dysphasie, à la fin de la PS ne parle pas ou peut, et a la rentrée parle correctement et même en employant des mots complexes. Propre pipi, caca, jour et nuit d’un coup à 2 ans 1/2. Voilà en gros son évolution. C’est en enfant actif il faut qu’il fasse au moins 2 choses à la fois, jouer à la DS et suivre un dessin animé à la télé, jouer dans sa chambre et réciter la poésie que je suis en train de travailler avec son frère dans la cuisine, enfin les exemple sont multiple. Fait des puzzle de 100 pièces,joue aux jeux de son frère de 3 ans son ainé. Il adore écrire, connaissait son alphabet en MS, écrivait tous les prénoms des élèves de sa classe, répond aux questions sans qu’il soit interrogé,( ça énerve la maîtresse), alors j’en discute avec Maël:” mais maman ils sont trop nul, ils comprennent rien”…Savait écrire en lettre cursive son prénom en Octobre de GS. Il commence à lire et est en demande alors avec l’autorisation de la maitresse j’ai acheté un cahier de lecture pour les 5 ans. Mercredi on va en forêt il a lu tous les panneaux des noms des arbres, il butte encore sur les sons complexes (en, an, au, ou,on…) mais ca vient. Il a des réflexion sur ces copains (parce qu’à la différence de beaucoup de vos commentaires Maël est adoré voir idolâtré par certains, d’ailleurs “ca me soule maman” ) qui sont bleuffantes, par contre il lui arrive de poser des questions complétement stupide juste pour ce faire remarquer, il est très câlin, voir pot de colle. Les réprimandes finissent régulièrement par des crises de nerfs qui n’en finissent pas, parce qu’il ne comprend pas toujours pourquoi c’est lui qui ce fait gronder. Donc avec tout ça je me pose beaucoup de questions, est ce que mon amie n’avait pas raison, et… Il y a quelques semaines à la visite médicale de l’école beaucoup de question sur Maël de la part du médecin. Tous les exercices proposés sont fait avec entrain mais aussi avec la gigotte. Il a posé des questions du pourquoi et du comment, a eu des réflexion très pertinentes enfin tout pour encore une fois me dire que peut-être…. Le jour suivant l’institutrice, m’appelle, je me suis dit ayez qu’est ce qu’il a encore fait, et non elle me fait par qu’il vont demander au psy scolaire de venir voir Maël, ” oui parce que vous comprenez il ne faudrait pas passer a coté d’un enfant… qui a des capacités” j’attends le rendez vous, en espérant que ça ne traine pas de trop. Je m’aperçois que le mot précoce n’est jamais prononcé, comment si ça portait malheur… qu’est ce que vous en pensez?
    Pour le moment mon fils est bien dans sa classe et surtout dans ses baskets, mais comment sera demain?
    Désolée de la longueur mais fallait que je vide mon sac, parce qu’on ne peut pas toujours en parler sans passer pour des mères vantardes.
    Merci

  23. Karine sur 17 avril 2011 à 17 h 41 min

    Ah, très intéressant…
    Je vais faire un témoignage direct, petite j’étais ce qu’on appelle un enfant “précoce”. Aujourd’hui j’ai 17 ans mais il m’a fallu tout ce temps pour obtenir de mes parents des informations que j’ignorais jusque là, en somme il y a un an encore j’ignorais tout simplement que je faisais partie de cette catégorie. Ma relation à l’école n’a peut-être pas été assez conflictuelle pour que cela pose un problème de taille à mes parents et les force à aller chez le psy… J’ai appris à parler et à marcher avant mes 1 an. Je suis allée à l’école à 2 ans parce que j’étais du début de l’année et jugée tout de même apte à y aller ( A l’époque, je ne sais pas si c’est toujours le cas, on faisait patienter un an les enfants jugés trop jeunes), en particulier paraît-il pour une très bonne connaissance des couleurs. Je n’étais pas du tout agitée et je finissais les choses très vite, un peu trop même. Je n’ai ensuite fait qu’une demi grande section car je savais déjà lire et un test de lecture m’a fait passer en CP en plein cours d’année. Ce CP s’est passé sans problèmes. Un peu plus tard j’avais pour sujet de prédilection les dinosaures, mon père m’avait offert une encyclopédie rassemblant toutes les races de dinosaures en 2000, j’avais donc 6 ans. Je me souviens de m’être amusée à réciter les ères géologiques par coeur, du silurien au crétacé. Parfois j’essayais d’inventer des jeux de société et je passais des heures à m’imaginer des histoires, que j’écrivais et qui faisaient une vingtaine de pages. Mon école avait crée une classe spéciale de CE2-CM1 pour élèves doués dont je faisais partie, mais qui avait fermé l’année suivante sous la pression des parents la jugeant trop élitiste.( Il y a quelques années encore la mentalité était différente concernant cela) En 6e, une de mes profs m’avait annoncé que je m’ennuierais dans ma scolarité, ce qui a été le cas jusqu’aujourd’hui. Dans l’ensemble je suis restée quelqu’un d’assez solitaire, qui regarde avec méfiance les autres adolescents qui parlent de chouille et de soirées en boîte, ce qui ne m’a jamais franchement attiré. En septembre je rentre dans une école d’art graphique, ce qui prouve peut-être que les enfants précoces ne sont pas nécessairement fâchés avec le dessin ?

  24. dana sur 18 avril 2011 à 15 h 16 min

    bonjour, je reconnais ma fille de presque 4 ans en petite section dans vos témoignage sauf qu’elle joue avec un ou deux camarades en classe. J’ai l’impression qu’elle fait tout pour me rendre folle en me disant je ne sais pas faire alors qu’elle sait Je ne sais pas comment parler de mon désir de lui faire passer des testes sans passer pour la maman prétencieuse car j’arrive dans ma région alors je ne voudrais pas me faire remarquer.
    Pourriez vous m’aider à savoir comment en parler.

    merci

  25. jean claude sur 26 avril 2011 à 6 h 53 min

    Bonjour enrissa
    escuse ce long silence mais les vacances …
    il va te falloir pas mal de courage car les difficultés commencent seulement avec le corps enseignants pas ou mal préparé pour nos enfants précoces.
    il ne passe pas 15 jours sans que je me batte pour defendre mon fiston . Mais bon il ne faut rien lacher
    Il est entrain de lire dans un coin cela ne plait pas aux autres…il discute avec un de ses copain , les autres arrivent pour mettre la zizanie..un intelo..
    il dérange. Les enseignants bien sur vont croire la majorité..ben oui..les normaux..
    ils ne s imaginent pas les dégats qu ils peuvent faire sur nos enfants qui , ont besoin d ‘être entouré et , se sentir en sécurité pour pouvoir s épanouir.
    donc entoure bien ton fiston et écoute le les conseils ne sont pas facile mais bon..
    je te donne mon mail au cas ou tu souhaites en discuter avec moi
    jean-claude.souvay @wanadoo.fr
    je ne suis pas un spécialiste…mais un père d enfant précoce
    le résumé d introduction relate tout à fait les signes avant courreurs de nos enfants
    et aux parents d enfants précoces ne lachez rien surtout pas vos enfants qui ont besoin d être entourés , aimés et se sentir en sécurité
    13 ans d age réel 16 ou 17 ans dans la tête 10 ans en affectif et calinss et bisouss
    bonne journée à tous

  26. emrissa sur 26 avril 2011 à 13 h 15 min

    merci jean claude……….

  27. marysel sur 30 avril 2011 à 11 h 12 min

    bonjour Jean Claude
    vous avez défini tout à fait ce qu”est un enfant précoce le mien à 14 ans mais 17-18 dans la tete et toujours 10 en affectif et ce déséquilibre leur crée bien souvent des problèmes avec les autres
    par contre si cela peut interésser certain il y a une association PREDYS c’est une association de soutien aux parents d’enfants précoces et/ou présentant des troulbles d’apprentissage (tous les dys….dyslexie dyspraxie…)
    elle a été crée sur Nice des des parents d’enfants précoces le site est -” predys.canalblog.com “- je ne sais pas si il y d’autres assoc dans les autres régions mais ils vous renseigneront
    à Nice ils organisent aussi des colloques avec des médécins spécialisés pour les enfants précoces et c’était très interessant je pense que sur le site il doit y avoir le compte rendu du dernier colloque en mars 2011
    bon week end

  28. L sur 30 avril 2011 à 17 h 10 min

    Bonjour à tous,
    j’ai 13 ans, et j’ai été “diagnostiquée” (à croire qu’il s’agit d’une maladie..) enfant précoce lorsque j’avais 4 ans.
    j’ai commencé l’école à 2 ans et demi, j’ai su construire des phrases très tôt, et le corps enseignant m’a fait sauter ma grande section de maternelle, car je savais déjà lire et compter.
    J’ai ensuite sauté ma classe de ce1 quand un psychologue m’a fait faire des test de QI (supérieur à 140 mais il ne nous a jamais donné le chiffre exact, de peur que mes parents me traitent ensuite comme un petit singe savant) puis la directrice de l’école a proposé à mes parents de me faire sauter ma classe de cm2, ils ont refusé.
    Aujourd’hui, je suis en 3ème, et j’ai 16 ans autant physiquement, qu’intellectuellement et affectivement. Le seul petit bémol à cela: le 1998 inscrit sur ma carte d’identité, qui fait que je suis considérée comme l’intello de la classe.
    J’ai lu les commentaires de Jean Claude, Marysel.. et pourtant je ne me reconnais absolument pas dans ces descriptions de l’enfant précoce.
    Comme je vous l’ai dit précédemment, j’ai 16 ans dans tout les domaines, sauf sur ma carte d’identité. J’ai une moyenne excellente, je suis première de la classe, j’ai des amis, et une grande gueule, je ne suis pas timide pour un rond.
    Comme quoi nous sommes tous différents!
    Lorsque je lis les commentaires de parents inquiets à propos de leur petit de 4-5 ans, probablement précoce, j’imagine la peur qu’ils doivent avoir de savoir que dans un futur proche, leur enfant sera rejeté/sans amis/incompris/en échec scolaire/timide/ source de problèmes/ DIFFÉRENT.
    Mon avis personnel, c’est que chaque enfant, différent ou non, doit être traité comme tout le monde.
    C’est ça qui dérange les gens dans un précoce: la différence.
    Comme un château de cartes, plus on avance, plus on construit nos bases, notre avenir, notre comportement social et plus on essaie d’être comme tout le monde, ne plus être différent donc.
    La chose à ne pas faire, c’est rappeler les différences, donner une ampleur considérable au phénomène de la précocité, sinon le château solide s’effondre et se transforme en un tas de cartes insignifiantes.
    Quand on est précoce, il faut aussi être solide, parce qu’il ne faut pas se leurrer, c’est très dur. Etre couvé par les parents ne fait que fragiliser la personne, et le jour où à l’école des personnes pas très sympas font un
    coup vraiment très méchant, appeler papa-maman pour faire punir les personnes en question, ça donne une belle réputation de balance et de gamin.
    Enfin bref, je pense qu’il faut élever les enfants normalement et pas comme des petites choses fragiles qui nécessitent sans cesse de l’amour et de la protection, sinon ils finiront par le devenir vraiment.
    Mes parents ont fait cela, et je les en remercie du fond du coeur, car aujourd’hui je n’ai plus aucun problème et je sais me défendre toute seule, j’ai des amis, une vie affective, je sort, je vis.
    En ce qui concerne la timidité, il ne faut pas avoir peur d’aller vers les autres, plus on se fait d’amis, moins il y a d’histoires.
    J’espère avoir rassuré les parents inquiets,
    bonne soirée : )

  29. Eljie El sur 2 mai 2011 à 17 h 20 min

    bjr , c avec bcp d’ attention ke g lu les commentaires , j’ai un fils de 9 1/2 ,il au CM1 . L’année dernière son instit est venu me faire du pt ” problème” k’il pouvait avoir , après avoir assister à un colloque sur des enfants précoces , il voyait les symptomes évoqués collés à la personalité de mon fils , du style , très distrait voir quasi ds les nuages , difficulté en écriture , il ne s’interesse à la matière k’il lui plait ,niveau sport , il était plutot malhabile … C vrai ke je le trouvait depuis tt pt différent de mes autres enfants , il “bizzare” ds sa manière de penser , tjrs en train de rêvasser , me posant à 5/6 des questions sur les risques probables d’une éruption volcanique ( on vit dur une île volcanique !! ) en me faisant part de ses réflexions et sur ses solutions, plutot ct les fameuses questions existensielles … Depuis près de 9 mois j’essaie de lui faire passer un test de QI ,à la demande de son ancien instit pr être fixer , par le biais d’un psy scolaire !!!! A chaque j’ai l’impression qu’on me prenait pour une folle ,ou que cela chambouler leur programme de metter en place le test , avec le médecin scolaire , elle à fait tt sorte de test : audio ,visuelle , orthophonique ,elle m’a même demander de me rendre chez un optoptiste pour une évaluation de coordination oeil/main !!! j’ai perdu plusieurs mois et là dès que je déménage le psy de son ancien école me téléphonne mais hélas ! Ce mat j’ai rencontrer la nouvelle psy de son nouveau école , bis répétita !!!!!! ki pourra me donner kelke conseil ???

  30. Estelle sur 3 mai 2011 à 16 h 56 min

    Mon fils va sur ses 8 ans, il est au CE1.Il a tjs eu des difficultés d’adaptation à l’école.
    Tous les apprentissages sont compliqués:il hurlait sur son vélo qd il ne voulait pas apprendre(“j’ai le vertige”) puis a appris en 1 fois à 7 ans qd il s’est décidé. Apprendre à lire:il a su en fin de CP sous la menace de le mettre en école privée. Ecrire, découper, colorier, utiliser un couteau à table, courir, faire du sport en général,goûter de nouveaux aliments:que de difficultés!!! Et là, il doit apprendre à nager:8 séances inutiles l’été dernier ( il vomit à chaque fois). On va essayer les cours particuliers, car il faut tjs être derrière lui.
    Il faut tjs être derrière lui pour tout.
    Il fait mine de ne pas être attentif à l’école: le + gros reproche pour le moment.Il ne travaille que qd il l’a décidé.Mais pour tout ce qui l’intéresse, il peut y passer des heures(lecture de BD, dinosaures, DS, dictionnaire, atlas,géologie pourvu qu’il y ait des images pour illustrer…).Dès qu’il pense que c’est trop difficile, il refuse de faire.
    Il déteste être dehors, se promener(trop fatiguant), il préfère rester seul à l’intérieur dans des activités intellectuelles.
    Il préfère se passer de manger plutôt que de se forcer.
    Tjs dans son monde, parle de choses complètement hors contexte.Il a de moins en moins de copains, il se met dans des positions pour être celui qu’on embête.
    Perfectionniste: il peut réécrire 4,5 fois le même mot,raturer mais répète tjs les mêmes erreurs car n’accepte pas d’avoir tord.
    Dyssynchronie: épatant et énervant à la fois.
    En bref, il est épuisant pour ses parents et ses instituteurs.
    Nous avons fait un test de QI au CP(au RASED): soit disant “ininterprétable car trop de différences entre les domaines recherchés”:120 en connaissances générales, 80 dans d’autres domaines.
    Résultat: 1 an de RASED, coupé de l’école chaque semaine, et cette année CMP: en gros,il faut trouver un problème psy, on ne peut rien pour lui à l’école.Bilan psychomotricité nl, bilan orthophoniste: au-dessus de la moyenne.
    En bref, notre fils n’est pas diagnostiqué précoce (mais il y ressemble bcp et pas que pour moi), alors on cherche à le taxer de “malade mental” et bien sûr qui d’autre que sa mère peut en être responsable(sous des faux semblants de sourires et on ne vous veut que du bien.
    Je suis un peu amère car j’ai l’impression qu’ on nous balade.
    Enfin on fait le point dans qq temps avec la pédo psy , elle ne l’aura vu que 3 fois en tout et pour tout, c’est une infirmière s’occupe de lui.

  31. Lou sur 26 mai 2011 à 18 h 38 min

    Bonjour, je m’appelle Lou, j’ai 14 ans et je suis en seconde. Alors que je parlais avec ma mère d’un de mes cousins diagnostiqué précoce elle m’a dit que je l’étais aussi, je suis donc venue me renseigner. En effet, je me reconnais totalement dans ce descriptif. J’ai sauté une classe, la grande section. Ma primaire s’st très bien passée.J’ai toujours eu beaucoup d’amis, pas trop de problèmes au niveau social: je m’intégrais très bien, un peu timide mais une fois que je me sentais bien dans mon environnement tout allait bien, j’étais même très bavarde. Je suis entrée en 6eme dans un très bon établissement, j’ai toujours étais plus forte, j’ai même étais traité d’intello ce qui ne me plaisait pas et je me forçais parfois à ne pas participer en classe, à ne pas aller faire un exercice au tableau presque évident pour moi. Ma scolarité avançant j’étais très forte dans les matières scientifiques et en langues grâce peut être à cette fameuse mémorisation en revanche j’avais de grosses lacunes en français: je n’avais pas cet esprit d’analyse, de synthèse, cela m’ennuyait alors je n’écoutais pas. On m’a parfois reproché un manque de maturité. Ce qui m’a profondément blessée, j’ai toujours été la petite Lou toute mignonne car je ne suis pas très grande, la petite Loninette que l’on trouve trop chou et à présent je n’arrive pas à me défaire de cette image. Quel garçon voudrait sortir avec le “bébé” de la bande.
    J’ai remarqué aussi que j’avais une très forte intuition et que j’arrivais à déceler les problèmes familiaux. J’ai un caractère très marqué et je suis très rancunière. J’ai aussi une mémoire qui retient des choses très précises.
    Cette année en seconde, cet écart en français s’accroit et je n’éprouve aucun intérêt pour les auteurs classiques.J’ai eu une chute des notes avec des accident dans mes matières fortes , j’ai réussi à avoir 7 et 9 en maths alors que j’étais plutot habitué au 15.J’ai remarqué que sans volonté et sans avoir bien compris l’énoncé je ne pouvais rien faire. Je dois etre dans un environnement calme pour travailler sinon je m’énerve.
    Et aussi j’apprends bien mes cours ce que certains professeurs ne comprennent pas.
    Merci beaucoup d’avoir tout lu.
    Lou

  32. LovaGoddess sur 30 mai 2011 à 20 h 28 min

    Salut à tous.
    Que de problèmes;que de difficultés!Beaucoup de questions et,malheureusement,si peu de réponses..
    Je suis confrontée à un “cas” similaire,compliqué par ma propre histoire..
    Étant handicapée(un Spina Bifida),j’ai -suite aux opérations-été suivie dans un CMPP en internat. Il semble que les enfants SB présenteraient un léger retard mental;j’ai donc été considérée comme “normal” jusqu’à l’arrivée de mon dossier scolaire: très bonnes notes;curiosité sans fin;intéressée uniquement par les jeux solitaires(casse-tête/puzzles/Scrabble-eh oui!ça aussi on peut le jouer en solo!surtout si personne ne veut jouer avec Mme ou mr-je-sais-tout)Caractère difficile;associal voire agressif.Horreur!Tout cela est inscrit dans mon dossier scolaire!!Le psy décide-pour mon plus grand malheur-de me faire passer des tests de QI.Verdict:”votre enfant a des capacités hors norme pour son âge,surtout dans son état!”avec un petite mou de désapprobation(?)”Que va-t-on pouvoir faire d’elle?”Traduction:enfant handicapé=débile;enfant surdoué/précoce=erreur de la Nature;enfant handicapé Et surdoué/précoce=bête de foire.C’est ainsi que j’ai été considérée jusqu’à aujourd’hui(demande à ta copine-la-grosse-tete si elle ne peut pas nous donner un coup de main pour ce dossier)..Malheureusement(un malheur n’arrive jamais seul),mon fils est né.Il a été sous surveillance d’un pédopsy qui souhaitait confirmer/infirmer une hyperactivitée(on avait détecté un “trop plein d’énergie” chez moi LOL),pour finalement lui faire passer des tests de QI;se rendre compte à 3ans qu’il est “très dynamique,mais souffre d’un déficit de l’attention(moi aussi,et alors?),a un QI supérieur à celui des enfants de son âge(moi Aussi!et Alors?),et présente des difficultés d’ordre affectif.Il est emotionnellement immature(bon.dites moi quelque chose que je ne sais pas,Dr)J’essaie de vous dire que votre fils et vous n’êtes pas sortis de l’auberge!La fin du parcours du combattant,c’est pas pour demain!(ah.)”Fin de la séance.Aujourd’hui,je suis à nouveau maman(petit bonhomme a 1mois).Je me demande comment je vais réussir à gérer tout ça:la bête de foire qu’est maman,le “cas”qu’est le grand frère..j’oubliais le génie informatique-associable qu’est le père du second petit!Sans amis(2 c’est assez dans ma situation?),la famille qui pense comme la grande majorité des gens..Oui,Vraiment.Comment vais-je m’en sortir si petit bonhomme est comme nous 3? 🙁

  33. Julie sur 15 juin 2011 à 9 h 02 min

    Bonjour,
    Je recherche un centre ou psycholgue dans la région de Lille pour mon fils Kilian, 7ans, qui a été détecté précoce en début de Cp (test QI à 145 de moyenne avec une note en écriture/rapidité qui a fait baissé cette moyenne).
    Si une personne peut me donner des conseils car il a passé une très mauvaise année de CP.
    Il n’a pas sauté cette classe car il avait ce retard en écriture et la psycholoigue qui l’a diagnostiqué n’était pas favorable car il a du mal a accepté l’échec.
    Le problème c’est qu’il lit comme un adulte et il est très bon en math, il s’est donc ennuyé toute l’année, à commencé a perturber la classe, faire des réflexions aux enfants et enseignants !
    Depuis les vacances de Paques, il est démotivé et se contente de faire le minimum.
    Les enseignants ne savent pas à ce jour si il passe en CE1 ou CE2, je voudrais donc avoir des avis, sachant que le saut de classe réglera le problème de l’ennui mais pas celui de son comportement qui devient également ingérable à la maison, à cause de ces réflexions et sa façon de trouver des excuses à tous ce qu’il fait.
    Merci pour votre aide.
    Julie

  34. c ;marie sur 15 juin 2011 à 22 h 56 min

    bonjour jean claude mes enfants ont tous un QI tres elever , je les reconnaient tres bien dans votre temoignage ils sont tous surdoués et dyspraxie

  35. cathy sur 17 juin 2011 à 14 h 12 min

    merci,
    a la maison je lutte pour que lise ma fille de 9 ans sois juste heureuse.mon angoisse grandissante de voir ma fille souffrant de toc,souffrant d’injustice permanente,difficultés a trouver des amis,souffrant de peur nocturne,remplissant l’espace de gestes et de bruits,souffrant d’hyper sensibilité,ne pouvant s’empêcher d’intervenir sur tout et rien sans pouvoir l’arrêter,mon diagnostique de mère angoissé était fait ,lise a de vrai problèmes psychologiques avec une paranoïa avancé.mais en me promenant sur le net pour voir le profil d’un paranoïaque,je suis tombée sur ce site et j’ai lu vos commentaires de tous vos enfants a différents ages.et la j’ai pleure javait oublié combien lise faisait ma fierté j’avais oubliée le nombre de personne m’ayant dit”combien elle était intéressante et en avance pour son age” j’ai oublié ces grands débats sur c quoi la vie pourquoi la vie du haut de c 4ans j’ai oublié sa mémoire hors norme,j’ai oublié son humour incroyable,j’ai oubliée son parcours solaire en toute petite section elle connaissait toutes ses couleurs elle compté jusqu’à 20 et elle connaissait son alphabet et savait lire quelque syllabes et quelque mots ,j’ai oublié les gens qui mon dit depuis c 3ans jusqu’à c 6 ans tu devrais lui faire passer un test de QI……(je n’ai pas était asse prétentieuse pour les écouter) …………
    J’AI OUBLIE MA FILLE!!!!!!!!!! alors peut-être que cela m’arrange de croire quelle ressemble a vos enfants en tout cas ce soir je ne la regarderait pas comme hier.et je vais retourner la faire suivre. merci

  36. c.marie sur 20 juin 2011 à 16 h 54 min

    CATY je viens de lire ton commentaire je vais te raconter en quelque ligne la vie de mon plus jeune fils les difficultee ont commencer quand il avait neuf mois gros trouble allimentaire , terreur nocturne, il a sus parler courament a 1 ans et demi il a marcher qu a deux ans ,propreter a troix ans angoissser en permanence a peur de se tromper, a l ecole les cahiers sont vide il et en ce1 ,donc un jour j en ai eu marre des reflections des instit j ai demander un bilan chez l hortophoniste , phycomote et chez horthoptiste de la ils ont diagnostiquer avec un QI tres elever. En septembre mon pt garcon sort du systeme de l ecole public et rentre en ecoles pour enfant precoce je tien quand meme a signaler que ca suis les fratries j ai plusieurs enfants dans le meme cas , je peux vous dire que se met pas facile tous les jours

  37. cathy sur 21 juin 2011 à 13 h 11 min

    merci, marie! toute une fratrie? je ne sais pas si je dois te dire “toutes mes félicitations d’avoir su donner un bonne éveil a tous tes enfants ou bonne chance pour réussir a les suivre “.moi je suis encore réfractaire a l’idée de faire passer un test de QI pour lise.j’ai peur qu’elle ne comprenne pas l’interprétation des résultats.si il s’avère qu’elle est précoce j’ai peur a une estime d’elle démesure et si c l’inverse j’ai peur qu’elle se dévalorise encore plus.car c deux trait de caractère sont très présent chez lise.tout cela est très tourné sur moi et mes interrogations et mes peurs ,j’ai surtout envie de trouver un bon professionnel capable de mettre lise en confiance(même si en individuel avec un adulte elle est vraiment extra-ordinaire.avec sa psy lise a réussi a retourner la situation car c’était elle qui posé des questions sur la vie de sa psy qui sans distance répondait donc je payait pour que ma fille la soigne.sa psy la trouvé incroyable mais lise ma dit qu’elle n’avait rien a lui dire et qu’elle voulait arrêter. c bon non!) donc je cherche mais je crois que j’ai trouve mais elle est complète pour l’instant.cela me laisse le temps de vous demander comment vous en avez parlé a vos enfant: le avant test ,la situation a la maison,qu’il va falloir qu’elle suive une thérapie car le test ne soigne pas.que peut être ce n’ai pas la bonne piste……répondez moi svp merci.

  38. cmarie sur 22 juin 2011 à 0 h 38 min

    j ai expliquer a mes enfants qu ils sont differeent des autre enfants avec des mots tous simple que le cerveau a deux cotee est qu un cotee a grossis plus vite et que tout le savoir aller dedhans et que la motricitee fine, les maladresses vont dans le pt cotee donc s est pour cella que papa et maman ont decider ensemble que tu aller voir une personne qui va te faire lire ecrire raconter et a la suite de cella on saurra quoi faire pour t aider voila en quelle mots se que nous leurs avons dit .je dit bien nous car il ne faut pas de conflie entre les parents, du pour ou contre de ses testes sinon les enfants ceux voient en echec
    ils vivent normalement ,ils sont tres currieux, friand de nouvelles decouverte se lance dans des expliquations assez pointu .ses vrai y a pas de remede une fois mais enfants tester quelle bonheur il se sont epanouie ils avait tous simplement un mots sur leurs mal etre ;Sa restent des enfants certe differens mes des enfants et souvent les parents l oublie et pour la phy franchement ma fille en a fait 4 ans sa ma rien changer. Le seul probleme ses les devoirs j ai du mal a suivre j espere avoir repondu a tes questions

  39. cmarie sur 22 juin 2011 à 0 h 48 min

    j aimerai bien savoir si dans les temoignages il y a des parents qui ont plusieurs enfants et si il sont tous precoce j ai entendu dire que s est tres rare une fratrie entiere de precoce je dit precoce car j aime vraiment pas le mot surdouer

  40. Annie sur 27 juin 2011 à 13 h 59 min

    Bonjour,
    Nous avons depuis longtemps des doutes pour notre fille, bébé tonique,à 6 mois elle commencait a parler, à 8.5 mois elle marchait,entre 13 et 17 mois son language évolue très vite, à 18 mois elle s habille et se déshabille seule, à 2 ans elle demandait d’oter son lange (propre jour et nuit direct), à l’ecole reste seule dans son coin maintenant elle est en 2ième primaire et elle n’arrive plus a supporter les autres élèves de sa classes, elle est triste dans le fond d’elle même, elle se sent obligée de faire comme les autres pourtant elle sent qu’elle est différente (je ne suis pas comme les autres, …) elle à un ami imaginaire avec qui elle discute tous les soirs et pendant la journée, elle est souvent dans son monde.
    Que doit on faire de plus en plus de personne nous dise que nous devons la faire tester, est elle hp oui ou non?…
    merci

  41. Maya sur 10 juillet 2011 à 20 h 26 min

    Bonsoir,

    Enfant précoce, je suis maman de deux enfants précoces; je m’en suis vite rendu compte et cela a été confirmé pour l’aîné dès son entrée à l’école; le petit frère me semble de réaction plus vive encore que son aîné, je pense donc qu’il suit le même chemin… Je voudrais dire que pour moi peu importe la performance, mes enfants ont marché tard, ont parlé vers deux ans; par contre, ce qui surprend c’est ce qu’ils expriment à l’âge qu’ils ont, et ce qui inquiète plus que leur niveau de connaissance scolaire, -après tout ils y arriveront puisqu’ils ont les capacités-, c’est comment ils vivent ces pensées qui ne correspondent pas à leur maturité affective… Difficile d’aborder des problèmes hautement philosophiques avec un enfant de trois ans même s’il est apte à les comprendre, car s’il comprend les mots, que fait-il après de ses angoisses??
    C’est le plus grand problème que j’ai rencontré dans ma précocité et que mon aîné rencontre, car pour le reste, tous les enfants précoces ne sont pas des asociaux nés, même s’ils ont quelque difficulté à s’adapter à l’univers des autres enfants…
    Et il faut quand même admettre que c’est rassurant pour un parent de savoir que son enfant peut y arriver, non???

    Maya

  42. delas sur 28 juillet 2011 à 21 h 41 min

    bonsoir je suis la maman d’un petit bonhomme nommé enzo il est agé de 4 ans.mon fils est nés en étant trés tonique(les docteurs l’ayant mentionné dans son carnet de santé et passant leur temps a me dire qu’ils étaient “impressonné” par sa facon de se débrouillé,d’évolué;a la naissance il tenait sa téte bien droite et essayé déja de se lever,il était assis a méme pas 6 mois ,a marché a 9 mois ,en gros ne pas laisser le temps de dire ouf qu’il savait déja faire tout ca.ayant eu la chance d’avoir des enfants du méme age exact en contact régulier avec nous j’ai effectivement pu voir son avance sur les autres a ce sujet.je le stimulé quand je voyais son envie de découvrir ,d’apprendre mais en douceur a son rythme.puis leur de la rentrée a l’école a sonné;en 1ére année de petite section la maitresse m’avait dit que ct un bon éléve qui été moteur de la classe,ensuite il a eu un accident qui l’a imputé de trois mois d’école.a son retour il faisait attention aux autres et a lui car il craignait de se faire mal,au niveau scolaire la maitresse a souhaiter me contacter pour m’expliquer que enzo ,a ses yeux,était éléve parfait trés concentrer ,perfectionniste,qu’il lui faisait pensait a un enfant de cp.a la fin de l’année elle ma dit qu’il s’était réintégrer correctement.a la rentrée en 2éme année petite section,il a changer de maitresse,il c’est trés bien intégrer,mais au niveau scolaire il refuser de faire les brouillons(par exemple faire des traits sur une feuille en suivant les lignes pour créer un portrait avec un ephoto au millieu et entre la photo et lebord de feuilles il devait faire ses fameux traits,lors du rdv avec la maitresse elle m’a donc expliqué ca et m’a ensuite montrer son portrait les traits était parfait bien droit et égal entre eux.elle a été surprise.mais l’année ne c’est pas forcément bien passé ,la maitresse ayant du mal a le cerner(ce sont ces prores mots)le petit refusant de faire 2 fois des exercices préférant le concret du travail,il ne fait pas si il a peur de pas réussir du 1er coup.il a des discussions trés intérressantes,comprend trés vite le comportement des adultes(par exemple lors de disputes ou déssacord)me demande de lui expliqué des situations complexe ou d’ailleurs je lui répond franchement sans trop en dire.il sait écrire papa maman sans modéle,les lettres l’intrigue (par exemple un moment ct le H ou le U.il connait toutes les lettres.je ne sais que en penser ,si il fait partie des enfants qui peuvent étre précoce ou si c notre éducation et ma facon de lui apprendre la vie,les loisirs…si quelqu’un se trouve dans une situation similaire j’aimerai votre avis.merci

  43. blondel sur 5 août 2011 à 17 h 59 min

    Bonjour, voilà j’ai ete voir la definition d’un enfant precose et je pense en etre un.
    J’ai 24 ans et je ne sais pas si on peu determiner que j’en suis unn j’aimerai savoir ou je peu peu allez pour me renseigner, sa pourrais expliquer beaucoup de chose même si je n’ai pas vraiment de doute, ainsi je pourrais trouver des personnes qui pourront m’aider a exploiter mon potentiel

    Merci pour vos reponses

  44. Melonade sur 19 août 2011 à 13 h 00 min

    Bonjour 🙂
    Juste un petit message pour tenter de rassurer les parents d’enfant précoce. Je n’ai pas lu tous les messages de ce forum mais dans la plupart on ressent la forte angoisse des parents.
    Je suis moi même un enfant précoce, j’ai 16 ans et ayant sauté deux classes je suis étudiante en deuxième année de médecine. Malgré quelques (rares) moments difficiles socialement (je me souviens particulièrement de ma classe de troisième dans laquelle je me suis trouvée en réel décalage avec les autres sur le plan de la maturité, ce qui n’a par bonheur pas duré) aujourd’hui tout va bien pour moi. J’ai de très bon amis, je réussis dans mes études etc.
    En primaire mes parents ont remarqué que je m’ennuyais en cours, que je n’avais plus envie d’aller à l’école… Et m’ont fait passer un test de QI. J’ai donc sauté une classe en primaire, une au collège et depuis plus de problème ni pour moi ni pour eux.
    Voilà, j’espère que ça pourra rassurer des parents d’enfant précoce, ou éventuellement des personnes elles même précoces. On peut être en avance intellectuellement sans être exclus sur le plan social. Pour moi c’est un plus, pas une tare 😉

  45. thierry sur 30 août 2011 à 19 h 28 min

    Bonjour,
    Un petit coucou positif pour parents angoissés.
    Mon fils de 7 ans est très précoce (saut de classe après changement d’ecole…”MONsieurje suis directeur depuis 25ans et jamais un enfant n’a sauté de classe dans MON ecole…,passons…),lit Harry Potter et Everword et fait des math de 5eme.
    et bien, il est très bien intégré en classe fait du charme aux petite filles et râle pour manger ses légumes.
    Rien que de très normal.
    Etre doué est une chance pas une tare,et il faut le vivre positivement…

  46. Aliénor sur 1 septembre 2011 à 19 h 43 min

    Bonjour

    Moi-même enfant précoce, je me suis toujours trouvée plus à l’aise auprès d’adultes que d’enfants. Je suis passée directement en primaire sans faire la GS puisque sachant déjà lire, écrire, compter. Aucun souci scolaire précis en dehors du fait que j’avais des centres d’intérêts très différents de mes camarades de classe, avec un goût prononcé pour la lecture et notamment celle des dictionnaires et encyclopédies ;). J’ai assumé ouvertement mon statut ‘d’intello’ en me disant que je n’avais besoin de personne pour vivre même si cela me faisait très mal. donc effectivement, je ne pense pas que ce soit forcément ‘une tare’. Cependant, j’en arrive à m’inquiéter….

    En effet, je suis aujourd’hui maman de deux petites filles de 2 et 4 ans (mon mari aussi était précoce). J’ai réalisé très rapidement que l’ainée me ressemblait particulièrement. Elle a marché à 7 mois, à 8 commençait à parler et depuis l’age d’un an et demi, parle absolument couramment avec un champ lexical étonnamment élaboré pour son âge. Elle est ultrasensible, une oreille musicale très aboutie. Suite à plusieurs demandes de sa part de ne plus aller en classe car elle s’ennuyait, puis d’une grêve dont elle a été l’instigatrice en PS il y a quelques mois, j’ai suivi le conseil de la maitresse et emmené Cassandra effectuer des tests cette semaine. Elle a effectué l’ensemble des tests en 40 min au lieu de l’heure prévue à cet effet, et la psy m’a annoncé qu’elle était très précoce. je récupère son bilan demain afin de pouvoir faire le point avec l’école et la passer en GS dans les deux mois à venir.

    Je suis assez inquiète car je la sens très fragile dans sa relation avec les autres avec un besoin de se fondre dans la masse et de s’abêtir… elle adopte parfois un comportement enfantin et un langage bien inférieur à l’accoutumée alors même qu’elle en est très loin. Non seulement elle a un raisonnement abstrait très au dessus de la norme, mais également une précision dans ses gestes au dessus d’un enfant de son âge et une acuité affective inhabituelle. du coup, j’ai peur qu’elle vive très mal cette situation.

    Je vis dans un DROM qui ne bénéficie pas de classe spécifique pour les EIP et je ne sais trop vers qui me retourner pour nous accompagner…
    Derrière, ma seconde me semble encore plus en avance et la psy souhaite la voir début janvier.

    Mon cas n’est clairement pas isolé mais j’avoue que je n’ai personne à qui parler de tout cela… merci de toute façon pour ce forum qui permet de s’exprimer !

  47. Aliénor sur 10 septembre 2011 à 2 h 07 min

    bonsoir

    eh bien, le résultat est tombé et ma petite chérie est à 146… le psy conseille très fortement donc un changement de classe. a priori pas de place donc je ne sais trop comment m’y prendre. elle m’a proposé d’accompagner cassy dans ses souhaits, notamment l’aider à apprendre à lire. j’essaye d’avancer avec la méthode boscher…

    bonne soirée

  48. JOSEPH sur 23 septembre 2011 à 10 h 08 min

    Bonjour, Mon fils 7 ans, a été traite à la ritaline pendant 3 mois, échec, car on pensait qu’il avait des problèmes d’attention. Lorsque je lis les caractéristiques des enfants précoces, mon fils fait partie de toutes, sauf celle de la lecture. En effet il rencontre des problèmes à ce niveau et je suis constamment interpellée par les instits qui m’indiquent que mon fils à un problème mais ne savent pas lequel et moi encore moins car il a passé une batterie de test à l’hopital et chez l’orthophoniste. Il ne veut plus d’aide personnalisée, plus de RASED, il dit qu’il en a marre et le leur fait savoir car en plus il a du caractère. Je suis assez désemparée face à cette situation. clic

  49. clemence sur 23 septembre 2011 à 15 h 07 min

    bonjour , j ai une petite fille de qui vient d avoir 16 mois c’est vrai que c’est un peu jeune surment pour parler de precocite mais certaine chose dans son comportement me laisse dire que ce n’est pas un bebe comme les autres : exemples elle tenait sa tete seule a la sortie de la mater , assise a 3 mois et debout a 4 mois , faisait du quatre patte a 5mois et marchait a 8mois , au jour d’aujourd hui elle fait du coloriage en essayant de ne pas depasser , elle connait toute ses parties du corps depuis qu elle a 1an mais surtout fait la difference entre les siennes et les miennes , elle connait parfaitement sa droite de sa gauche elle connais toute ses couleurs , et est tres interresser par les livres , fait de grande tours avec ses legos puis ne joue qu avec des grand a la garderie voici quelques exemple c’est ma premiere petite puce alors je suis un peu perdu si quelqu un pouvait m aider merci

  50. clemence sur 23 septembre 2011 à 15 h 41 min

    j ai oubliee de preciser que c’est une enfant tres caline . une cascadeuse qui adore m aider dans les tache du quotidien , qui s interesse dans toute les visite au aquarium , et zoo ….. ET A peur de rien voila si quelqu un peu m aider merci

Laissez un commentaire