Aller au contenu
Accueil » L'adulte surdoué » Les adultes à haut potentiel et les neurosciences

Les adultes à haut potentiel et les neurosciences

On parle souvent des enfants à haut potentiel, et bien moins fréquemment des adultes. Au cours de ses études, Anna Schmitt a pu mener de nombreuses recherches sur ces derniers.

Votre enfant surdoué est-il complexe ou laminaire

Anna Schmitt, doctorante et chercheuse au sein de l’Institut de recherche “Cognitive Science and Assessment” à l’Université du Luxembourg, a choisi de faire porter ses travaux sur le sujet de l’adulte à haut potentiel intellectuel et la compréhension de son fonctionnement.

En pratiquant une approche interdisciplinaire mêlant psychométrie et neuro-imagerie, la chercheuse a pu déterminer comment identifier les adultes à haut potentiel et tenter de comprendre leur fonctionnement cérébral, notamment en étudiant leur activité face à un défilement d’images. Pour ceux qui s’y intéresseraient, un article récent en anglais emploie la même combinaison de techniques pour étudier l’activité cérébrale d’une population.

L’objectif était en premier lieu de savoir à quelle vitesse les individus à HPI traitaient ce type d’informations par rapport à une population contrôle : non HPI. En deuxième lieu, il était question de déterminer les zones cérébrales impliquées durant le traitement visuel chez les adultes à HPI, en comparaison aux non HPI.

Une fois les questionnements issus de la littérature scientifique confirmés ou invalidés, il est important de s’interroger sur les utilisations possibles de tels résultats au niveau de l’apprentissage et de l’éducation, et sur le respect d’une certaine éthique.
Le haut potentiel intellectuel est un sujet dont on parle beaucoup et sur lequel il faut constamment démêler le vrai du faux.

Il y a plusieurs années en arrière, il était de coutume de penser que les enfants à HPI n’avaient pas vraiment besoin d’aide au niveau scolaire. Puis, la tendance s’est inversée et certains ont considéré qu’avoir un haut QI était problématique

Plusieurs chercheurs estiment aujourd’hui que le haut potentiel intellectuel n’est pas forcément source de problèmes. Par ailleurs, les études et les discussions concernent souvent les enfants et les adolescents, beaucoup plus que les adultes. L’observation de ces derniers serait une réelle avancée dans la mesure où tout les enfants HPI sont devenus ou deviendront adultes. Produire plus de résultats scientifiques permettrait de limiter l’apparition de mythes et de biais dans la caractérisation des adultes à haut QI.

Pour autant, il faut éviter que de telles études, plutôt que de servir à la compréhension et au bien-être de l’adulte HPI, soient utilisées à des fins de discrimination positive ou négative.

Il est capital que les résultats sur les HPI ne soient pas détournés, voire mal interprétés, pour servir un recrutement, une évaluation ou tel ou tel projet, sous couvert d’une bonne intention.

Charge aux chercheurs de propager une parole raisonnée et réaliste scientifiquement et éthiquement via les médias, mais aussi par la discussion avec la population en général voire la sensibilisation dans les milieux de la santé et de l’entreprise.

Vous pouvez retrouver l’article entier sur le site de l’Usine nouvelle. Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à en discuter en commentaire ou sur les forums.

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes