Skip to content
Accueil » L'enfant précoce » Psychologie » « L’enfant surdoué s’épanouit lorsqu’il se sent compris »

« L’enfant surdoué s’épanouit lorsqu’il se sent compris »

Dans sa chronique mensuelle pour le journal des femmes, la psychologue Arielle Adda insiste ce mois-ci sur le besoin de compréhension et de reconnaissance qu'éprouvent les enfants à haut potentiel.

Une mallette pédagogique pour enseigner aux EIP

Ce besoin d’être compris est bien entendu commun à tous les enfants. Il revêt cependant une acuité toute particulière pour l’enfant précoce car celui-ci, du fait de ses spécificités et de son haut niveau d’intelligence, ne rencontre pas toujours des adultes capables de le comprendre dans toutes ses particularités et donc de répondre à ses attentes.

Pour que l’enfant surdoué s’épanouisse pleinement, il a besoin d’être instruit, d’être accompagné vers de nouvelles découvertes et autorisé à exprimer sa créativité. L’enseignant a évidemment un grand rôle à jouer en ce sens.

C’est exactement ce qu’ils attendent des grandes personnes qui les entourent. Ils savent bien que leurs parents ne peuvent pas tout leur apporter. Il leur a fallu un peu de temps pour admettre que ces parents, si savants soient-ils, étaient complètement ignorants dans certains domaines. Ils étaient obligés de renvoyer leur enfant à une encyclopédie ou bien ils l’accompagnaient dans ses recherches sur Internet. 

Mais ce n’est pas toujours le cas et la simple bienveillance, certes nécessaire, n’est parfois pas suffisante pour nourrir l’enfant dont les besoins réels sont ignorés.

Certes, la maîtresse est « gentille », attentive aux progrès des enfants, mais elle ne s’occupe pas particulièrement de celui qui est si calme et discret. C’est un bon élève, il n’y a rien de plus à en dire. D’ailleurs, elle se montre extrêmement surprise si on suggère un saut de classe. D’elle-même, elle n’y aurait jamais songé. On voit bien que cette gentille maîtresse n’a pas du tout perçu la spécificité de son élève doué.

Parfois, cependant, la magie d’une rencontre opère et l’enfant surdoué se retrouve pleinement pris en compte par un adulte qui lui donne toute son attention.

Un jour, par hasard il se trouve en la compagnie d’un adulte dont il sent immédiatement la qualité du regard. Il n’a pas fallu beaucoup de temps ni beaucoup de paroles pour que passe un courant inhabituel. Tout à coup, l’enfant doué se sent compris, il n’a pas eu besoin d’expliquer ses pensées, ses idées, ses émotions, son interlocuteur les comprenait et en tenait compte le plus naturellement du monde.

La chronique d’Arielle Adda se termine comme d’ordinaire avec quelques conseils parmi lesquels je retiendrais plus particulièrement celui de permettre à l’enfant de rencontrer des adultes compréhensifs, notamment à travers les activités extra-scolaires.

Lire la chronique d’Arielle Adda en entier sur le Journal des femmes

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

3 commentaires

  1. Sonia sur 18 septembre 2019 à 20 h 42 min

    Mais parfois l’enfant surdoué n’est pas calme. Il s’ennuie tet du coup aquine et fait des « bêtises ». Il énerve franchement ces pairs….

  2. Demarais sur 20 septembre 2019 à 5 h 31 min

    Je lis souvent beaucoup d’articles dans votre rubrique. Mais qu’en est t’il des enfants précoces qui sont en difficultés scolaires ? Qui ne rentrent pas dans le « moule «  de l’éducation nationale ? Qui ont du mal à gérer leur hypersensibilité ?

  3. Anne-claire Morange sur 23 septembre 2019 à 8 h 03 min

    Quelles activités extra scolaires justement peuvent les alimenter? Nous rencontrons justement un souci d’ennui de notre fils à l’école, 8.5 ans en cm1, a déjà sauté 1 classe, fait 2.5 h de foot / semaine, 1h de solfège et 30 min de percussions…. nous avons rencontré l’institutrice, compréhensive et qui va y être attentive mais peu expérimentée et 1 peu démunie face à cette situation nouvelle pour elle…. cette rentrée est compliquée, nous souhaitons que notre fils, insatiable, soit bien dans ses baskets et depuis le 2 septembre il est démotivé…. nous cherchons des solutions alors si vous avez des idées nous sommes preneurs!
    Merci à vous pour ce que vous faites !
    Anne-claire

Laissez un commentaire





Informons ensemble toutes les écoles françaises sur l'élève à haut potentiel

Participez à notre grande campagne d'information !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

Avec votre aide et pour que tous les élèves à haut potentiel puissent bénéficier d'un enseignement adapté à leurs besoins, nous allons envoyer un exemplaire de notre plaquette d'information à tous les chefs d'établissements de France. Cela représente environ 65.000 destinataires. Découvrez sans tarder comment soutenir cette campagne sans précédent !

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes