Aller au contenu
Accueil » L'enfant précoce » Psychologie » L’enfant précoce, fort et résilient

L’enfant précoce, fort et résilient

Dans sa dernière chronique pour le Journal des femmes, Arielle Adda évoque la force qui anime les enfants doués tout au long de leur vie, tant dans leur quête de connaissance que dans les situations plus complexes qu'ils peuvent rencontrer.

Etre un enfant surdoué, atout ou handicap ?

Les enfants précoces sont souvent très sensibles, à tel point que l’on conçoit mal qu’une forte énergie intérieure puisse les habiter. Eux-mêmes ignorent son existence alors qu’ils l’utilisent quotidiennement dans tous types de situations, que ce soit dans l’apprentissage, dans leurs passions ou pour se remettre d’un moment difficile.

Beaucoup d’enfants précoces sont victimes de harcèlement ou de persécutions diverses. Ils en cherchent vainement l’explication logique, incapables de penser que l’on puisse être mauvais par pure méchanceté. Ils sont alors pris au piège de leur propre raisonnement et risquent de se convaincre qu’ils sont trop “nuls” pour trouver la solution, donnant ainsi raison aux harceleurs. Ils n’en sortiront que si l’on prend la peine de leur faire comprendre l’existence du mal pur.

Les enfants se reconstruisent vite grâce à leur vitalité, et cette reconstruction est encore plus solide quand elle a dû s’opérer dans l’urgence et la nécessité au contact d’une réalité qui ne les a pas ménagés. 

Ils en gardent longtemps le souvenir, mais cela leur a permis d’apprendre que tout le monde n’est pas comme eux, ils ont en quelque sorte perdu en naïveté. Il appartient aux parents d’expliquer à leurs enfants que le mal existe et que certaines personnes le font sans raison concrète. Néanmoins, les enfants doués ont tendance à penser qu’ils doivent régler leurs problèmes par eux-mêmes afin de ménager leurs parents.

On ne doit pas oublier que les personnes douées, enfants et adultes, n’ont pas une image très précise d’elles-mêmes : elles se sentent différentes, il n’y a pas d’identification possible, elles errent sans modèle, ou alors prennent comme modèle des héros de légende, difficiles à égaler.

Cette force qui les anime fait partie intégrante de leur nature. Lorsque leur sensibilité leur fait ressentir une souffrance extrême face à l’agressivité des attaques, c’est cette force qui leur permet de rebondir et d’atténuer peu à peu la douleur. En grandissant, l’enfant surdoué fera preuve de plus de réalisme et sera capable de voir venir d’éventuelles attaques ; il pourra ainsi s’en prémunir.

Le souci de se préserver, amplifié par cette force qui combat sans relâche pour conduire celui qu’elle anime vers un accomplissement réellement satisfaisant de lui-même, s’allie à cette force pour amener celui qui le possède à se dépasser.

Propre à l’enfant doué, elle s’exprime aussi au quotidien et pas seulement dans les moments difficiles. Elle prend sa source au plus profond d’eux-mêmes et leur communique un élan souvent créatif qu’ils expriment en pratiquant des activités qui les passionnent, qu’ils sont prêts à poursuivre jusqu’au bout. Une fois adultes, ils seront d’habiles porteurs de projets nouveaux, d’ardents défenseurs des causes qui leurs tiennent à cœur, toujours poussés par cette force et par l’expérience acquise au fil des ans.

Pour clore cet article, je vous propose de retrouver un conseil d’Arielle Adda, dont vous pouvez retrouver la chronique complète sur le site du journal des femmes.

Il est bon de prendre conscience de l’existence de cette force pour l’utiliser en cas de nécessité. Elle est encore vacillante chez les enfants, aussi est-il préférable de les aider à dépasser un moment difficile afin qu’ils n’en gardent pas de traces encore trop douloureusement  vives : elles pourraient être réactivées si une situation similaire survenait à l’âge adulte alors qu’ils sont restés fragiles

Laissez un commentaire





Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes