Aller au contenu
Accueil » L'école » Le collège en 3 ans, une solution pour les élèves à haut potentiel ?

Le collège en 3 ans, une solution pour les élèves à haut potentiel ?

À Brest, le collège Jahouvey a fait le choix de s'adapter pour permettre l'accélération sans saut de classe pour les élèves qui ont besoin d'avancer plus rapidement que leurs camarades. Un exemple à suivre et à généraliser ?

10 idées simples pour bien accompagner les enfants précoces à l'école

Parmi les multiples possibilités d’aménagements pour les enfants à haut potentiel à l’école, le collège Javouhey à Brest a récemment décidé de permettre à ses élèves de faire les années de 5ème et de 4ème en un an. Après le collège de l’Institution Notre-dame à Bordeaux dont nous avions déjà parlé, cet établissement propose donc à son tour un système de collège sans classe.

Cela devra permettre aux élèves une certaine flexibilité en fonction de leurs capacités et de leurs connaissances. Dans le cas précis des collégiens à haut potentiel intellectuel, la possibilité d’accélérer sans pour autant opérer de réel saut de classe est une avancée non négligeable, ne serait-ce que pour éviter l’ennui sans être en complet décalage avec ses camarades.

Je vous propose donc aujourd’hui de retrouver ci-dessous un court reportage ponctué de témoignages d’élèves et d’enseignants et sa transcription.

Mieux respecter les rythmes d’apprentissage des enfants. À Brest, le collège Javouhey de Recouvrance expérimente le collège sans classe. Il s’agit de permettre aux élèves qui avancent vite d’effectuer leur 5ème et leur 4ème en une seule année scolaire. Un projet éducatif encore très rare en France. Seuls trois établissements l’ont mis en place à ce jour.

Ce matin, cours de français au programme pour les 4ème du collège Javouhey. Parmi eux, deux élèves au parcours différencié. Ils sont inscrits en 5ème et suivent certains cours de la classe supérieure.

Dimitri, élève de 5ème et 4ème : les maths, l’anglais, le français et les sciences, je suis avec les 4ème parce qu’en 5ème ont fait des révisions. En arts plastiques, en musique et en technologie, là on ne fait pas de révisions, je suis avec les 5ème.

En 6ème, l’équipe enseignante repère les capacités et les facilités d’apprentissage de Dimitri et Claire-Marie. Mais faire deux années en une nécessite une bonne adaptation.

Claire-Marie, élève de 5ème et 4ème : moi, au début de l’année, la difficulté c’était surtout de m’organiser. Après, je ne trouve pas que c’est forcément difficile mais c’est surtout quand on fait des erreurs qu’on apprend.

Françoise Daniélou, professeur de français : ce sont des élèves qui vont très, très vite. Ce sont des élèves qui sont très adaptables. C’est à dire qu’ils ont une curiosité naturelle qui va faire que, ce programme de 4ème, ils s’y sont fondus de manière absolument spontanée et naturelle.

Le collège en trois ans est un dispositif flexible car les enfants ne sautent pas de classe. En cas de difficultés ils pourront revenir à 100 % dans leur classe de 5ème. En histoire, ils bénéficient d’un tutorat personnalisé pour suivre les deux programmes en même temps mais ils reçoivent aussi un accompagnement un peu plus spécifique.

Marie Geoffroy, directrice adjointe du collège Javouhey : c’est un accompagnement un peu plus global, par une enseignante spécialisée et là on est sur un travail de coaching pour que ces enfants justement puissent grandir et vivre cette expérience positivement et être, c’est vraiment notre philosophie, heureux dans ce dispositif.

L’établissement réfléchit à élargir l’expérimentation pour les classes de 4ème et de 3ème.

Voir la page du projet sur le site du collège Javouhey

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

1 commentaire

  1. Neakson Devilien sur 24 novembre 2021 à 19 h 24 min

    Je suis enseignant et père de deux fille, précoces à mon humble avis, j’y trouve grand intérêt. Merci

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes