Aller au contenu
Accueil » L'adulte surdoué » La relation amoureuse chez l’adulte à haut potentiel

La relation amoureuse chez l’adulte à haut potentiel

Le fait d'être une personne à haut potentiel intellectuel affecte t-il la relation amoureuse ? Monique de Kermadec consacre son tout nouvel ouvrage à cette question et évoque des relations souvent compliquées ! Qu'en pensez-vous ?

La relation amoureuse chez l'adulte surdoué

Interrogée par le magasine Marie Claire suite à la parution de son dernier livre, le surdoué et l’amour, Monique de Kermadec analyse les relations amoureuses chez les personnes dites à haut-potentiel, inspirée par sa longue expérience professionnelle de psychologue clinicienne.


« Comment rencontrer l’Amour et faire qu’il dure toujours ? » Cette question éternelle est particulièrement aiguë pour les surdoués. Leur idéalisme, leur perfectionnisme, leur hyper-sensibilité alliés à leur perception particulière du monde, compliquent leur quête amoureuse. L’intimité, le corps, le désir et le plaisir, les jeux de la séduction, sont des champs où les surdoués se démarquent plus largement encore des autres. D’où malentendus,  ruptures,  blessures narcissiques et sensation d’être voué à la solitude.

Touchée par ce sentiment d’échec qui lui est confié lors de ses consultations, Monique de Kermadec, psychologue-clinicienne, psychanalyste spécialiste des surdoués, les aide avec ce livre à éviter les pièges qui les guettent en amour. Pour réussir à former un couple, voire à envisager une  longue et harmonieuse vie à deux. A aimer enfin avec leur tête et leur coeur.


Une fois n’est pas coutume, nous consacrons un article aux adultes. Nombre d’entre vous, parents, ont pu se découvrir à haut potentiel suite à une première identification de leurs enfants. Cette découverte a pu chambouler vos schémas de vie et, parfois, se révèle source de complications dans le couple.

Les questions souvent abordées suite à cette révélation sont : suis-je concerné ? Et mon conjoint ? Les questions d’assimilation à l’un ou l’autre des parents peuvent être très conflictuelles, de nombreuses remises en question peuvent découler de cette découverte. C’est pourquoi aujourd’hui, afin de préserver l’harmonie des familles, la thématique abordée par Monique de Kermadec nous semble intéressante.

Nous avons souvent abordé le fait que les enfants surdoués se reconnaissent entre eux, que cette caractéristique commune facilite la relation à l’autre et les échanges. En est-il de même dans la relation amoureuse ? Est-ce une condition suffisante ou nécessaire pour entretenir une relation harmonieuse ?

A travers son livre, Monique de Kermadec nous apporte un éclairage sur sa perception de l’amour de la personne surdouée :

Celle-ci apparaît différenciée bien sûr en fonction des traits de personnalités prédominants des uns et des unes :

la spécialiste décrypte les comportements amoureux de ces femmes et de ces hommes surdoués (et ceux-ci diffèrent en de nombreux points surprenants) reçus en cabinet.

https://www.marieclaire.fr/femme-surdouee-amour

L’amour serait aussi ressenti comme un défi et une quête, à la recherche pour le surdoué de la personne qui lui ressemble dans son intensité mais aussi qui le comprenne et soit complémentaire pour assurer un bon équilibre.

“Elles sont aussi en quête chez l’Autre d’aspirations similaires, d’échanges culturels, de passions communes. Ce qui me frappe, c’est qu’elles emploient cette même formule : “J’ai trouvé – ou alors je recherche – mon meilleur ami.”

https://www.marieclaire.fr/femme-surdouee-amour

Une partie de l’ouvrage de Monique de Kermadec est consacrée aux écueils, pièges et risques de rupture. La principale difficulté semble être l’incompréhension réciproque de l’autre, associée à un besoin d’entente parfaite (la recherche d’un autre moi ?) pour certains.

Mon impression est que, comme chez l’enfant, l’important est finalement de bien se connaître. Cette fois-ci, il s’agit de réussir à porter un regard “objectif” sur le couple, soit sur deux personnes à la fois complémentaires et différentes afin que chacun respecte l’autre dans son individualité. Il me semble que c’est la leçon à retenir, résumée par ces mots :

Ne décodez pas ses humeurs et ses réactions selon votre propre façon de fonctionner. Et par dessus tout, ne vous comparez pas.

https://www.marieclaire.fr/femme-surdouee-amour

J’ai aussi envie d’ajouter une dernière citation qui m’a fait sourire, et qui, en cas de difficulté dans le couple, se passe de mots et permet de revenir à des choses toutes simples !

Adressez-vous à l’Autre autrement qu’à travers de longs discours qui l’épuiseraient. Les sourires, les délicates attentions, sont aussi des moyens d’expression.

Donnez-nous votre avis à ce sujet : pensez-vous aussi que “l’idéalisme, le perfectionnisme, l’hyper-sensibilité alliés à leur perception particulière du monde” des personnes à haut potentiel représentent une complication dans leur vie amoureuse ?

Lire l’article en entier sur Marie-Claire.fr

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

Laissez un commentaire





Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes