Aller au contenu
Accueil » L'enfant précoce » La créativité, une simple question de QI ?

La créativité, une simple question de QI ?

Quels sont les facteurs nécessaires et favorables à l'expression des idées ? Faut-il voir la créativité comme un talent ?

Aider chaque enfant à développer son potentiel

Cet article paru sur Slate.fr, suite à la parution du livre de Jules Zimmermann intitulé “Dans la baignoire d’Archimède, faut-il être un génie pour avoir de bonnes idées“, tombe à point pour compléter notre article de la semaine dernière sur le sujet de la créativité.

La créativité : une compétence à explorer sous un angle différent

Jules Zimmermann aborde le sujet en lien avec les grands inventeurs les plus connus, dans le but certain de reconsidérer la question en tenant compte des évolutions de nos modes de vie, de réflexion et d’expression.

En effet selon le dictionnaire Larousse, la créativité est une capacité d’imagination, d’invention. Est encore dite créative une personne capable d’imaginer quelque chose de nouveau, d’original. Or cette notion même d’originalité ou de nouveauté n’a pas le même sens aujourd’hui, dans un monde beaucoup plus complexe, dense, fouillé, à l’intérieur duquel les idées fourmillent. Il faudrait qu’émerge du lot une proposition véritablement hors du commun pour qu’elle soit dite créative et reconnue comme telle.

C’est peut être ce rapport à l’idée de génie flagrant qui contribue à l’associer de façon plus ou moins fondée à une intelligence hors norme et entretient encore, à tort, un lien direct entre génie et haut potentiel.

Vous n’avez peut-être jamais eu, comme eux, l’idée d’une technologie révolutionnaire ou développé de grands projets artistiques… Pour autant, la créativité s’invite chaque jour dans notre quotidien, de l’éducation de nos enfants à l’accommodation des restes de nos placards. Et, bonne nouvelle, elle se travaille !

Jules Zimmermann, Dans la baignoire d’Archimède

Todd Lubart l’exprimait dans la vidéo que nous avons relayée, chacun exprime à son niveau une forme de créativité tous les jours, réorganise sa vie en fonction de ses besoins, à plus petite échelle.

Même si les compétences ne sortent pas du lot, elles existent.

Sans doute y a t-il aussi lieu de les travailler plus longuement, profondément, afin qu’elles émergent et deviennent des sources d’accomplissement personnel. Ces questions concernant une forme de singularité et les conditions de son expression étaient posées dans notre article évoquant les notions de talent, don, créativité.

L’intelligence suffit-elle à l’expression de la créativité ?

Les questions restent ouvertes, différentes théories coexistent.

S’il existe bien un lien statistique entre QI et créativité, il est trop faible pour que la créativité s’explique seulement par le niveau d’intelligence.

http://www.slate.fr/story/208616/bonnes-feuilles-dans-baignoire-archimede-julien-zimmermann-arkhe-creativite-niveau-qi-intelligences-multiples

Dans le cas des enfants à haut potentiel par exemple, nous évoquions la difficulté à passer à la réalisation, le talent créatif se situant souvent au stade de l’imaginaire.

La recherche de satisfaction ou de rendement immédiats peuvent être vécus comme des freins à la mise en oeuvre d’une démarche créative méritant plus d’attention, de soutien, d’efforts.

Le fonctionnement intuitif et fulgurant des enfants à haut potentiel accentue encore cet effet d’instantanéité qui ne les habitue pas à mettre en place des processus inscrits sur la durée. Ils ont donc besoin qu’on leur propose des projets complexes, à plus long terme, qui leur permettent de mûrir une idée, de la développer et de la réaliser concrètement et complètement.

Plus globalement, nos rythmes de vie, dans l’instant présent et très minutés, donnent peut être une place insuffisante à des processus qui demandent plus de disponibilité, de temps.

Vous apprendrez pourquoi il est souhaitable d’aller au-delà de vos premières intuitions; d’adopter un juste usage de la critique; d’enquêter sur un problème en remontant à ses racines; d’accorder à vos idées une «présomption de pertinence»; de rebondir sur les hasards et les opportunités et surtout… de prendre votre temps.

http://www.slate.fr/story/208616/bonnes-feuilles-dans-baignoire-archimede-julien-zimmermann-arkhe-creativite-niveau-qi-intelligences-multiples

Et si la créativité était aussi mue par le besoin avec un grand B ou par l’intérêt ?

Elle peut être vue comme une capacité à s’adapter à son environnement et donc à répondre à un besoin urgent ou immédiat. Or si les besoins de base sont comblés, pourquoi faire des efforts ?

L’enfant qui a de quoi s’occuper ira au plus simple et au plus efficace. Nous avons tous du mal à extraire nos enfants de leurs consoles, téléphones et tablettes qui les aident à passer leur temps sans grand effort. Que deviendrait leur créativité sans ces appareils ? A méditer !

Puissions-nous obtenir des pistes dans le livre de Jules Zimmermann.

Plutôt que de considérer la créativité comme un talent, il semble préférable de l’envisager comme un savoir-faire que nous pouvons développer par l’expérience et avec l’aide de méthodes appropriées.

Lire l’article en entier sur Slate.fr

Comment parvenez-vous à soutenir la créativité de vos enfants ? Vos idées de réalisations et projets sont les bienvenues !

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes