Soutenez notre campagne d'information à destination des enseignants !

Des parents se rassemblent pour agir en faveur d'une meilleure prise en charge des élèves à haut potentiel intellectuel à l'école. Découvrez comment les rejoindre maintenant.

écoles informées
Accueil » L'adulte surdoué » J’ai toujours caché que j’étais surdoué

J’ai toujours caché que j’étais surdoué

Depuis l'enfance, Nathan se sentait différent. Il a tout mis en oeuvre pour cacher son profil hors norme.

Quand être trop intelligent devient un handicap

Le site suisse Femina nous livre le témoignage intéressant de Nathan, 35 ans, qui nous raconte comment il a passé sa vie à cacher son haut potentiel intellectuel à sa famille et à son entourage. Un récit qui éclaire d’une lumière particulière le profil trop méconnu de l’enfant précoce discret.

J’ai pris conscience de ma différence très tôt. J’ai maîtrisé la lecture à 4 ans, résolu des équations simples à 5 ans. Quelques années plus tard, je me souviens être en train de dévorer Kant. Pour mes parents, je passais certes pour un petit garçon très éveillé, mais ils n’ont jamais cherché plus loin. Mon grand-père, avec qui j’entretenais une relation spéciale, semblait lui, au contraire, avoir détecté la chose.

Dans son témoignage, Nathan avoue qu’il était terrifié à l’idée d’être identifié comme surdoué par ses proches. Il était donc prêt à tout pour dissimuler sa différence, notamment à l’école où il se contentait de résultats honorables et évitait de poser des questions trop pertinentes à ses professeurs. ce sont là des caractéristiques très répandues chez l’enfant discret qui rendent sa détection difficile.

Aujourd’hui encore, alors qu’il commence à s’assumer en tant que surdoué, Nathan ne s’explique pas réellement son comportement : peur de l’abandon, de devoir grandir trop vite, d’être vu comme différent par les autres, les explications possibles sont nombreuses et peut-être multiples.

Je vous invite à lire le témoignage de Nathan sur Femina.ch pour mieux comprendre ce qui peut se passer dans la tête d’un enfant qui refuse, consciemment ou non, sa différence.

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

4 commentaires

  1. Anonyme sur 3 octobre 2018 à 1 h 39 min

    Intéressant! Perso je me cache plus! Et j emmerde ceux qui me vois différent

  2. Caroline sur 3 octobre 2018 à 14 h 40 min

    Mon HP a été détecté dès mon jeune âge, le collège et le lycee ont été difficiles.
    Puis post bac, j’ai accepté ma différence puis les études ont été faciles. Mais la relation avec les camarade ; très compliqués (encore aujourd’hui, même adulte je trouve mes collègues niaiseux. ..)
    Contrairement à eux, je m’adapte très rapidement à de nouvelles situations, j’aime changer, actuellement je suis dans la finance …
    Mon HP est orienté vers le profil synthétique.
    Mon conjoint est aussi un HP, il a remarqué qu’il n’est pas comme ses collègues. .. pareil, il comprend et analyse rapidement les choses.
    Il a été détecté récemment, il a un profil : analytique
    Nous avons 2 enfants, et les 2 le sont aussi. … à la maison , on ne s’ennuie jamais. …

  3. Bluelagoon sur 3 octobre 2018 à 22 h 40 min

    Comment peut on connaître ce qu’il existe pour les EIP dans l’Yonne car je ne vois jamais rien et je me sens seule face à une enfant de 7 ans qui ne supporte pas le système scolaire et rêve d’une école où toutu le monde se comprend. Elle a été déclarée arborescente à la maternelle…
    Merci de votre aide.

Laissez un commentaire





Informons ensemble toutes les écoles françaises sur l'élève à haut potentiel

Participez à notre grande campagne d'information !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

Avec votre aide et pour que tous les élèves à haut potentiel puissent bénéficier d'un enseignement adapté à leurs besoins, nous allons envoyer un exemplaire de notre plaquette d'information à tous les chefs d'établissements de France. Cela représente environ 65.000 destinataires. Découvrez sans tarder comment soutenir cette campagne sans précédent !

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes