Aller au contenu

Difficultés petite section

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 30446 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

3 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 2 mois et 1 semaine.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • Bonjour,
    Je suis maman d’une petite fille de 3 ans et demi (née en janvier) qui vient d’entrer à l’école maternelle.
    Mais nous rencontrons des problèmes…
    Voici le principal : ma fille ne dort plus la journée depuis 1 an et demi sans que cela ne joue sur son comportement ni son sommeil nocturne. Hors l’école ne veut rien savoir, ma fille est couchée dans un lit dans le noir complet pendant au moins 1h sans dormir… Je trouve ça dur et cruel. Résultat je la récupère énervée, en trop plein d’énergie, d’émotion, de colère, je ne l’avais jamais vu comme ça… Et en prime elle retire cette heure de son sommeil nocturne dont elle a en revanche besoin.
    J’ai proposé de lui donner des livres, impossible car noir complet dans le dortoir. J’ai proposé de lui laisser sa fabrique à histoires, impossible parce qu’ils ne sont pas assurés. J’ai proposé de la mettre avec les moyens, la maîtresse refuse de décloisonner l’après midi…
    Je me sens bloquée, incomprise, prise de haut.
    Ma fille parle comme une adulte, connait l’alphabet, compte jusqu’à 30, dessine détaillé, bonne motricité et motricité fine, mais sollicite beaucoup et a besoin d’être stimulée pour être bien.
    Que puid je faire, ça ne fait que 2 semaines et c’est déjà la cata 😔

    Bonjour, je suis touchée par votre message. J’ai 4 filles aujourd’hui âgées de 16, 17, 19 et 20 ans et je ne me rends compte qu’aujourd’hui pleinement des traumatismes liés à leur scolarité “classique”, y compris dès la première année de maternelle pour la petite dernière. Je ne voudrais pas faire de parallèle ou ne vous souhaite pas que vous rencontriez les mêmes difficultés, mais je peux vous dire de suivre votre cœur de maman. Si l’école est une souffrance alors il faut le faire constater par un médecin ou le psychologue scolaire, et réclamer une scolarité adaptée. Certains enseignants sont plus sensibles et plus adaptables sur d’autres, et permettent naturellement à votre enfant de s’épanouir au mieux des contraintes collectives, et d’autres sont fermés et psycho rigides, et ils font beaucoup de tort aux profils neuro atypiques. TSA de haut niveau, hyperactivité, TDA, hauts potentiels émotionnels, sensibles ou cognitifs, troubles dys ou trouble de l’impulsivité. On ne se développe pas forcément comme le cadre de l’école actuelle le prévoit, ni avec la maturité ou le contrôle social ou émotionnel qui va bien. Mes filles ont fini par être en école à la maison. Deux vont bien, et deux ont été durablement “détruites” et sont en reconstruction après des diagnostics tardifs qui étaient camouflés par leur haut potentiel intellectuel. Elles ont compensé, puis se sont effondrées à 13 et 17 ans. On a mis 2 ans à comprendre que ce n’était pas une dépression, mais une crise autistique. Je vous souhaite d’avoir plus de bonheur que nous dans les aménagements de scolarité que vous demanderez : pouvoir lire des livres, pouvoir dessiner, pouvoir rêvasser en regardant par la fenêtre (quand on a déjà compris le cours et fini l’exercice), pouvoir aller à son rythme sont autant de moyens de faire que ça se passe bien pour l’enfant précoce. Bonne chance.

    Merci pour votre retour.
    J’ai eu un vrai rendez vous avec la directrice ce matin, j’ai exposé tout l’historique Cléo, j’ai pris les coordonnées de la psychologue scolaire pour discuter avec elle, qu’elle vienne observer Cléo en classe, qu’elle puisse faire un retour…
    Et j’ai finalement obtenu que Cléo soit levée au bout de 30mn si elle ne dort pas et soit en activité autonome en classe… J’espère que ça va se faire et que ça ira mieux.
    (parce que j’ai appris qu’en vrai le couché au dortoir était à 13h et le levé à 15h 😱 donc elle restait dans le noir à rien faire pendant non pas 1 mais 2h !!! 😤)…
    Bref j’espère vraiment que des choses vont bien être mises en place et je ne resterai pas les bras croisés c’est certain !

    Bonjour,

    Profitez de votre entrevue avec la psychologue scolaire, si elle est ouverte, pour parler du rythme de votre fille (sommeil, éveil mais aussi apprentissages).
    Vu son mois de naissance elle est aussi proche en termes d’évolution des petits de février que des moyens de décembre, ça peut être un argument aussi !

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 30446 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris