Aller au contenu

Difficulté avec le directeur pour un saut de classe MS à CP

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 23431 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

2 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Syb il y a il y a 1 année et 2 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • Particulier

    Bonjour,
    Mon fils a 5 ans, il est en MS.
    Il s’ennuyait à l’école et nous nous posions des questions. Nous avons vu une psy libérale en octobre qui l’a diagnostiqué EIP et qui a préconisé un passage anticipé en GS. Ce qui ne posait pas de soucis car il est en double niveau MS/GS. Le directeur a refusé, nous indiquant qu’il était contre les passages anticipés. En février, son maître nous” convoque” et nous informe qu’il a passé notre fils en GS (pas officiellement), car il a remarqué qu’il s’ennuyait et qu’il savait lire, compter, écrire en script… et cela tout seul!) Au final ce que nous avions fait remonter en décembre!
    Il demande le passage en CP pour la rentrée prochaine.
    A ce jour, fin mai, le psy scolaire n’a toujours pas vu notre fils, alors que nous avons fait la demande en octobre et je crois savoir que c’est obligatoire pour un saut de classe. Le directeur qui est contre bloque notre dossier.
    Plusieurs interrogations : le psy scolaire peut-il être en désaccord avec le psy libéral ? Et si oui qui a le dernier mot ? (car le psy scolaire est très proche du directeur et j’ai “peur” qu’il n’influence ce dernier!)
    Quelle sont mes “recours” si le directeur refuse le saut de classe demandé par le maître, la psy libérale et par nous?

    Pour mon fils, il est passé chez les GS donc l’an prochain, il est persuadé d’aller en CP. J’appréhende car déjà là en GS il me dit qu’il veut lire à l’école et écrire.
    Comment expliquer à un enfant que le maître l’a mis chez les GS mais qu’il sera peut être encore en GS l’an prochain, alors qu’il lit mieux que la plupart des GS. Bref, je suis un peu désemparée et redoute la décision du directeur. Je ne comprends pas que le directeur, qui est un profesionnel de l’éducation puisser se baser sur ces propres convictions et non sur des faits, à savoir le bien être d’un enfant de 5ans.

    Je suis perdue. Merci mille fois pour votre aide et pour les réponses que vous pourrez m’apporter.

    Particulier

    Bonjour
    En cas de difficultés pour monter dossier saut se classe : faites courrier inspection académique et expliquer situation. Une commission pédagogique peut alors s’organiser sorte de concertation…
    Nous avons vécu situation plus ou moins similaire.
    Perso je vois passage discret non officiel en GS comme une façon de dire ‘J’ai’ constaté et non je réponds à la demande des parents…. bref une façon de s’approprier finalement le déroulé du saut de classe. Je suppose que votre fiston est comme un poisson dans l’eau en GS. L’année prochaine il sera en CP si direction est cohérente dans sa démarche. Autrement prenez les choses en main… car délais a respecter pour dossier.
    Nous cela a était laborieux : passage accepté en nov car enseignante bloquait et n’avait pas constitué dossier puisqu’elle changeait d’école
    Bref galère…
    Et vous, discussions possible avec directeur par rapport au ressenti et résultats de votre fils ?
    Courage. Et tenez nous au courant

    Particulier

    Bonjour,

    Même chose pour nous, le glissement d’une classe à l’autre s’est fait en primaire avec son enseignant, pas de psy libéral, pas de psy scolaire. La majorité des enseignants n’ont pas la moindre envie de s’investir pour un enfant en particulier, surtout s’il a une haut potentiel, ça demande plus de travail. Et même si l’enseignant suit, le comportement des autres enfants peut entraîner un mal être, le premier de la classe n’est souvent pas le plus apprécié, d’autant plus si l’enseignant s’en occupe plus que les autres.

    Il n’y a pas de recourt, c’est à vous de chercher la meilleure solution, soit rester dans cette école, soit une autre école, soit un enseignement à distance, si le directeur est contre ce saut de classe, le forcer n’apportera qu’une mauvaise ambiance et une mise à l’écart de votre fils.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 23431 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris