Skip to content

Précocité, échec scolaire et…épuisement

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 21241 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

2 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Karine44 il y a il y a 1 année et 8 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • Participant

    Bonjour,

    je suis la maman d’Abel 12 ans. Abel est en grand échec scolaire » malgré le fait qu’il ait intégré un collèges à petits effectifs et à pédagogie spécifique. Cela n’est en réalité pas du tout adapté. Abel semble dans le refus des apprentissages formels. Il est comme empêché et aux prises avec ses émotions, notamment ses frustrations.Il se réfugie dans son monde et peut être en difficulté dans le lien à l’Autre. Abel a été suivi très tôt en CMP d’un point de vue psychologique, psychomoteur puis orthophonique.I bénéficie également d’une AVS depuis l’âge de 7 ans.Mais aucun dysfonctionnement précis n’a été détecté. Abel est toujours un peu de ci un peu de ça. Pour autant, Abel a de nombreuses connaissances et des raisonnements très intéressants . Il a passé un test WISC-IV en 2014. Les résultats faisaient apparaitre un profil hétérogène caractérisé par une performance importante au niveau de l’indice de compréhension (supérieur à 100% / résultats des enfants de son âge), une très très bonne performance en raisonnement perceptif (résultats>97% / enfants de son âge), un score moyen en termes de mémoire de travail (> 79% des enfants de son âge) et des résultats moyens faibles au niveau de la vitesse de traitemenb(>10% des enfants de son âge).

    Ce décalage peu commun entre l’indice de compréhension verbale et l’indice de raisonnement perceptif ajouté à une faiblesse importante au niveau de la vitesse de traitement avait amené la psychologue à suspecter un trouble de type dyspraxie dysgraphique ou visuo spatiale.Abel est en effet dysgraphique, présentait alors un trouble visuo-spatial qui semblait se résorber mais était capable de produire des constructions avec des matériaux ludiques relativement complexes et précises (à condition qu’il n’y ait pas de modèles) . Or, Abel venait juste de cesser son suivi psychomoteur et rien de tel nous avait été dit. Aujourd’hui je me demande si Abel a passé ce genre de test lors de cet accompagnement. J’avoue également que j’étais tellement épuisée que j’ai pris une pause et que je n’avais plus la réactivité nécessaire. Séparée, mère de 3 enfants et éduc en horaires d’internat, je ne parvenais plus à faire face. Cela arrive.

    Quoi qu’il en soit ce test avait émis l’hypothèse qu’Abel était doté de capacités supérieures à très supérieures par rapport à son âge (128, intervalle de confiance 120-133). Je n’aime pas trop ces termes mais ce sont ceux de sa psy.les résultats de ce test n’ont jamais réellement été pris en compte par les équipes pédagogiques.

    Aujourd’hui son collège fait part de son impuissance à suivre Abel et suggère un Sessad itep ou une UPI. Ils laissent entendre que les capacités cognitives d’Abel se seraient amoindries mais ils nous laissent le soin de chercher et de nous renseigner.
    Abel a rendez vous avec un pédopsychiatre en mai afin qu’il y ait un compte rendu qui pourrait permettre une demande de la sorte.

    Je suis perdue. Abel est dans le refus d’apprendre. Je ne suis pas sure du tout qu’un établissement pour EPI lui conviendrait tellement son opposition est forte. Ses résultats scolaires sont catastrophiques.J’ai fait une demande de bilan complet auprès de cogitoz également. Son insatisfaction permanente et ses angoisses ont une grande influence sur la vie à la maison. bref…

    Je viens ici pour savoir si des personnes connaissent des situations similaires, s’ils ont des conseils à prodiguer……
    N’hésitez pas!!!

    Emmanuelle

    Admin bbPress

    Bonjour Emmanuelle,

    Je vous suggère d’attendre le résultat du bilan complet auprès de Cogitoz, et de leur parler des propositions scolaires qui vous ont été faites, avant d’entreprendre quoi que ce soit à ce niveau. Il serait dommage que votre fils soit mis dans des circuits ayant des connotations « médicales » si son probl »m » relève d’une précocité mal comprise ou mal gérée. S’il s’avérait être précoce, il aura certes besoin de se reconstruire, mais de se reconstruire avec une image de lui positive.

    Participant

    Bonjour, je sais que votre message date d’il y a un an mais en lisant son contenu j’ai vu la description de mon fils (pour l’instant les résultats ne sont pas problématiques mais pourraient le devenir…) avec même parcours CMP et médecins sans que rien ne soit trouvé…

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 21241 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris