Aller au contenu

Depression existentielle

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 30193 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

5 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Kts19360 il y a il y a 2 mois et 2 semaines.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • Bonjour,
    Je suis maman d’un adolescent de 15 ans (il passe en 1ere à Turgot en septembre). Je me sens impuissante face à son mal être grandissant. J’ai la chance qu’il me parle beaucoup mais je n’ai pas de clés à lui fournir pour retrouver du sens à sa vie.
    Scolairement il est brillant, je n’ai rien à dire. Mais il me dit souvent que “l’école lui pourrit la vie”. Il est stressé par les devoirs (qu’il fait toujours mais à la dernière minute se retrouvant face à une masse de travail considérable qu’il se refuse de faire “à l’arrache”), par les notes, par la routine “métro boulot dodo.
    Au quotidien, il est anxieux de se retrouver face à du monde (je dirais même que pour lui cela devient insurmontable). Il s’enferme dans un monde virtuel de jeux vidéo qui est sa seule échappatoire. Il ne trouve aucun sens à tout le reste. En vacances par exemple, il ne trouve aucun sens à aller se promener, ou aller dans une piscine. Tout l’ennuie…. Même ses jeux vidéos l’ennuient maintenant… En fait il ne trouve plus aucun sens à rien et n’a plus goût à rien…
    Actuellement en vacances chez ses grand parents il se retrouve face à l’incompréhension de ces derniers qui le critiquent sur le fait qu’il s’isole constamment et ne se mele pas au reste de la famille. Il a beaucoup de mal à vivre ses critiques mais se retrouve face à son incapacité de faire plus d’efforts qu’il n’en fait déjà…

    Bref, si vous avez des idées de solutions ou que vous avez déjà connu une situation similaire, je suis preneuse. J’aimerais réussir à lui redonner goût à la vie, mais je ne sais pas par quel biais..

    Bonjour avez vous envisagé de l’envoyer en séjour linguistique ou de lui faire suivre une scolarité pendant un ou 2 ans dans un lycée français à l’étranger ?
    Une amie m’avait parlé d’une ado dont la maman ne savait plus quoi en faire car elle s’ennuyait. La maman l’avait envoyé en Irlande et je n’avais pas plus de détails jusqu’au moment où je me suis trouvée confronter aux mêmes problèmes avec mon fils : pas de problème existentiel mais je sentais qu’il n’était pas en phase avec ses camarades. Et il a sauté 2 classes donc je voulais éviter qu’il passe le bac à 16 ans, solution : séjour linguistique en Irlande à la fin de la 1ere, il a adoré le contact avec des lycéens venus de toute l’Europe. A l’issue du séjour il n’est pas rentré, il a décidé d’intégrer le lycée français de Dublin : ce lycée ainsi que 5 autres lycées français a l’étranger, est tenu par convention de recevoir des lycéens de familles non expatriées, n’importe qui peut présenter sa candidature à condition de maîtriser le français. Il y a beaucoup de candidats et peu de places, c’est sur dossier et entretien de motivation si nécessaire. Chaque lycée en France est tenu d’en informer ses élèves de l’existence de ce programme.
    Nous avons dû faire des efforts financiers car ce séjour a coûté près de 18 000€, notre fils était en famille d’accueil, sélectionnée par le lycée . Aucune cohésion avec la famille d’accueil (certaines familles ont parfaitement intégré leur french) par contre, il s’est retrouvé avec des élèves avec qui il était enfin en phase! Des élèves très brillants et le lycée de Dublin est reconnu comme un lycée d’excellence. Ils étaient 35 élèves dont 25 (je crois) sont des enfants de famille non expatriés donc des lycéens accueillis après sélection . Le niveau était très élevé et il a
    eu du mal. L’équipe pédagogique était conforme
    à l’image du lycée. Il avait besoin de challenge et des copains plus en phase avec lui. Cela a été une superbe année et il doit retrouver ses copains qui seront aussi étudiants sur Paris comme lui.
    D’autres élèves étaient à Dublin depuis 2 ans.
    Je ne sais pas si cela répond à votre demande, dans le cas de mon fils, il a toujours voulu partir à l’étranger d’ailleurs il s’engage dans une filière où il aura un échange académique de 6 mois et un stage de 6 mois à l’étranger en fin de cursus.
    Alors qu’il était à Dublin, j’ai su que cette ado dont je parlais au début, avait été scolarisée dans ce lycée, elle y a passé les 3 années de lycée. Elle a retrouvé aussi son équilibre d’après la maman.
    J’espère que vous aurez une réponse appropriée.

    Bonjour, de notre coté, lorsque ce type de mal-être arrive, nous nous installons devant une feuille blanche avec un crayon et nous faisons la liste de ce que nous souhaitons vraiment. En commençant notre liste par “Tout est possible, que souhaitons-nous faire?”. Pour ne pas être centré sur sa personne (et le mettre potentiellement mal à l’aise), chacun fait une liste en discutant avec l’autre. Souvent, j’écris pour lui en fonction de ce qu’il dit pour ne pas le décourager par une approche type “encore un devoir à faire”. Ensuite, nous essayons de voir comment réaliser ces souhaits, de détailler les moyens pour y arriver et de hiérarchiser ce qui nous est accessible pour le moment le plus facilement (encore une fois pour ne pas décourager et encourager la motivation). La société met parfois des barrières invisibles construites par des pressions que nous ne sommes pas toujours obligés de suivre. Avoir un objectif ça aide à avancer.

    Kts 19360, ce séjour linguistique est à réfléchir ! D’autant plus que mon fils est devenu bilingue… (un point positif aux jeux en réseau !) Maintenant je n’ai absolument pas les moyens de payer une telle somme…. Peut être que des aides existent, il faudrait que je me renseigne auprès du lycée. Et à voir si lui, du haut de ses 15ans, se sent de partir loin… J’en suis moins sûre. Aujourd’hui il s’appuie beaucoup sur moi pour le soutenir et être séparés plus de 15 jours est compliqué pour lui…

    Ade, ça j’essaie de lui faire écrire des choses…. Ça fait des années que j’essaie… Mais c’est toujours un échec… Il n’arrive pas à trouver quoi écrire. J’ai essayé de noter à la fin de la journée 3 choses positives qui se sont passées. Et là réponse était toujours la même, “rien”…
    Alors je ne perds pas espoir que cela fonctionne un jour mais pour l’instant ça ne l’aide pas. Mais peut être que cibler sur des objectifs atteignables est une bonne idée. Je vais essayer !

    Oui il y a une bourse fonction des revenus et des notes. Je crois me souvenir qu’il y a 20 bourses pour les 6 programmes=lycées. Il a un camarade de classe qui était boursier. Je sais que la bourse peut-être très importante et la famille pouvait parfois avoir en charge que les billets d’avion, les enfants doivent rentrer pendant les vacances. Mon fils avait opté pour Dublin car c’était moins cher que Londres et point essentiel, Dublin s’occupe de l’hébergement des enfants en famille d’accueil . Par exemple à Vienne et Munich, les enfants étaient placés en internat. A Londres et en Espagne, il me semble que les familles devaient se débrouiller. De plus le lycée de Dublin a une seule classe par niveau et partage ses locaux avec le l’école internationale allemande. C’est donc un tout petit lycée français séparé de l’école primaire et du collège. Expérience très enrichissante et il s’est aperçu qu’il ne pouvait plus être le meilleur et qu’il devait travailler pour ne pas décrocher. Même avec 16 de moyenne au dernier trimestre, la moyenne de la classe était toujours supérieure à la sienne. Ça fait réfléchir.
    Un tel séjour n’est possible que s’il s’agit du projet de votre ado. Le nôtre veut travailler à l’étranger, s’expatrier même s’il vient seulement d’avoir 17 ans.
    Si ce projet prend forme et que vous souhaitez d’autres renseignements, je me tiens à votre dispo

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 30193 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris