Et si votre enfant était surdoué ?

JE FAIS LE TEST

L’enfant provocateur

petite présentation

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces InfoVous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

7 réponses et 5 participants
Dernière mise à jour par SeverineGuy il y a il y a 1 semaine et 6 jours.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages

  • Quinkina
    Participant

    Bonsoir à tous
    Je suis une maman de 2 garçons de 5 et 8 ans.
    L’aîné vient d’être diagnostiqué précoce…. un début après des années d’errance diagnostique…3 psy et 2 ans de cmp où ces derniers ont posé un diagnostic arbitraire de tsa (trouble du spectre artistique) totalement écarté aujourd’hui… j’ai trouvé une psy formidable même si les résultats demanderont probablement du temps .
    C’est le quotidien qui est difficile : nuits hachées depuis 8 ans, hypervigilance constante, provocation récurrente, vengeance, et même vulgarité. .. très compliqué à la maison mais aussi à l’école.
    Son petit frère est je pense aussi précoce, pas sur le mode provocateur heureusement! Mais pas simple non plus.
    Je suis séparée du papa et les gère donc seule la moitié du temps. .. et fini épuisée .
    Mais je ne lâche pas!
    Et je suis ravie de vous rejoindre et pouvoir échanger sans jugement.
    À très vite!


    Sev
    Participant

    Bonjour, je vous conseille vivement le livre qui avait déjà été promu ici « petit décodeur illustré de l’enfant en crise » qui propose des pistes de solutions pour éviter les crises ou les désamorcer. Mon fils de 7 1/2 (diagnostiqué précoce en février dernier) provoque sans cesse à la maison dès que nous sommes 3 – avec son papa – cela peut vraiment aider.
    A 2 souvent épuisés, beaucoup de courage à vous maman solo pour réussir à profiter de ces moments avec vos loulous.
    Une astuce que je voulais partager avec vous : quand il est vraiment en colère, je ne m’énerve pas, il est parfois puni ou pas – le respect c’est la base et il provoque bien sûr sur ce sujet notre petit zèbre- , je lui fais un câlin et lui demande ce qui se passe à ce moment là pour lui. Il nous raconte alors ce qui a déclenché tout ça, de pouvoir l’expri Il se sent mieux, de se savoir écouté aussi et nous ça nous aide à réaliser son fonctionnement et apprendre de cette situation pour une prochaine fois.
    Pas toujours facile à appliquer à chaque fois mais on avance dans cette direction.
    A bientôt !


    Ella56
    Participant

    Bonjour à Sev et Quinkina,
    J’ai un petit garçon de 4 ans et demi qui provoque souvent aussi, mais je ne sais pas si il est précoce. J’avais en tête de prendre rendez vous avec un psychologue, nous venons d’arriver en Bretagne et je ne sais pas à qui je pourrai m’adresser, je n’ai pas envie d’aller voir quelqu’un au hasard et qu’on lui pose un diagnostic fantasque!
    Peut être aussi qu’il est encore un peu jeune, je ne sais pas…
    J’aimerai pouvoir discuter avec vous.
    Merci d’avance pour vos conseils.


    Sev
    Participant

    Bonjour Ella56
    Le test a été réalisé quand Sylvain avait six ans il était en CP, par la psychologue scolaire qui nous a dit que c’était déjà un peu jeune pour pouvoir faire le test de précocité, toutefois cela lui a paru évident. La psychologue qui le suis nous avait été conseillée par la pédiatre – elle pouvait faire le même test mais pas de prise en charge –
    L’école s’intéresse, s’interroge, est à l’écoute des pistes de l’ergothérapeute.


    Ella56
    Participant

    Merci Sec pour votre réponse!
    Je crois que je vais attendre encore un peu. Ça a l’air de mieux se passer à l’école depuis une semaine. Il était peut-être tout simplement perturbé à cause du déménagement, et le décès de son papy cet été. Ça fait beaucoup de choses en même temps pour un petit garçon!
    Ce qui m’interpelle quand même, c’est qu’il fait très souvent le pitre, il a fait plusieurs écoles suite à plusieurs déménagements et il ne passe pas inaperçu,
    Il parle aussi très facilement à des enfants plus âgés et adultes dont il apprécie davantage la compagnie.
    Voilà, merci pour vos retours.
    Ella56

    Bonjour à toutes et à tous!
    Alexis a 4 ans et demi et sa maîtresse dès l’an dernier nous a conseillé d’aller faire le test de précocité car elle pensait qu’il était précoce.
    Nous nous en doutions depuis sa naissance en fait car plein de personne autour de nous ayant déjà des enfants nous disait qu’il était différent, extrêmement éveillé et faisait des choses très avancées pour son âge.
    La psy a refusé de faire le test l’an dernier et cette année aussi car selon elle il était trop top.
    Je ne l’ai vu que 2 fois et à chaque fois en octobre et j’ai réalisé que cela coïncidait à chaque fois avec la rentrée des classes tout simplement…
    Nous pensons qu’Alexis est un hypersensible et provocateur…
    J’ai eu 2 désaccords sur les sujets et solutions apportées par la psy pour aider dans le quotidien la dernière fois donc j’ai prévu d’aller voie quelqu’un d’autre au moment où j’en aurai besoin.
    Le papa est peu présent car travaille à 1h de l’an maison et à pas mal de déplacements pro.
    Je suis à nouveau au chômage après 3 CDD de 6 mois… mon moral influe beaucoup que les attitudes de mon fils surtout que je suis proche de lui.
    J’essaye d’être à son écoute et de ne pas céder à tous ses caprices et demandes il est exigeant et excellent négociateur depuis qu’il sait parler (1 an et demi).
    Lui apprendre l’autonomie et à jouer seul est clé.
    Sa maîtresse fait du montessori/Celine Alvarez depuis la rentrée donc cela nous aide énormément.
    Je vis sur la région bordelaise donc n’hesitez pas à me contacter si vous avez besoin d’une adresse de psy on m’a recommandé récemment une neuro-psy qui sait être à l’écoute sans juger et fait ses consultations à la demande selon les besoins des parents aussi car il ne faut pas nous leurrer nos enfants sont des éponges et quand on va mal ils le sentent et sont souvent plus compliqués encore dans ces moments là car ils ne comprennent pas que leur référent soit chamboulé en fait…
    Les 2 séances chez la pedo psy ont été autant pour moi que pour lui au final😇
    Bon courage à tous et merci aux créateurs de ce blog de nous permettre de réalisé qu’on n’est pas tout seul et de relativiser notre situation et trouver des clés en partageant!
    Céline


    Ella56
    Participant

    Bonjour Céline,
    Ç’est une chance que l’école de votre fils pratique ces méthodes!
    Quand nous vivions au Havre, j’emmenais mon fils à des ateliers Montessori le mercredi, et cela lui plaisait vraiment alors qu’en temps normal, il n’aime pas qu’on lui impose quelque chose ( ce qui est problématique avec l’école classique!)
    J’ai vite compris que ce qu’il lui plaisait ç’était qu’il pouvait choisir ses activités et les arrêter quand il voulait pour passer à autre chose, seul impératif: ranger le matériel à chaque fois.
    J’ai remarqué aussi que la musique pouvait canaliser ses émotions: alors qu’il n’était encore qu’un bébé, nous sommes allés à un concert de musique classique( nous étions près de la sortie au cas où il se serait mis à pleurer) il ne dormait pas, il est resté les yeux grand ouverts et il n’a pas émis un seul son!
    Même chose devant des concerts de classique sur ARTE le dimanche après-midi!
    Cette année je l’emmène à des cours d’éveil musical, ça a l’air de lui plaire (sauf quand il faut danser et chanter!), l’animateur ne le force pas, il a compris, et apparemment il ne perturbe pas le cours.
    Cela me fait écho aussi quand Séverine parle de provocations à trois (avec le papa), et oui Quinkina vous ne devez pas manquer de courage seule avec vos deux loulous!

    Bon courage à toutes, merci de partager vos expériences.


    SeverineGuy
    Participant

    Bonjour à tous,
    C’est vrai que les méthodes comme Montessori plaisent beaucoup à nos enfants car en général, les éducatrices Montessori pratique l’éducation positive. Et en éducation positive, les enfants sont forcément moins provocateur car on ne peut être provocateur que dans le cadre d’une relation où il y a un décideur et un exécuteur. L’éducation positive nous permet de sortir de ce mode de relation pour rechercher la collaboration de nos enfants. Les occasions de provoquer deviennent donc beaucoup moins fréquentes dans ce mode de relation. Vous l’aurez compris, bien que le psys peuvent grandement aidés nos enfants lorsqu’ils souffrent, je veux croire que nous avons nous aussi parents des outils et des moyens de parvenir à mettre en place une éducation de qualité pour nos éducation et c’est alors ce mode d’éducation qui sera aidant aussi bien pour les parents épuisés que nous sommes que pour nos enfants.
    Bon courage à toutes, maman solo ici aussi 😉

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement les 9381 membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces InfoVous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.