Maman cherche conseils …

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 19344 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

2 réponses et 2 participants
Dernière mise à jour par Nanou il y a il y a 6 mois et 3 semaines.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour ,

    C’est la première fois que j’interviens sur un forum et je ne suis pas sûre d’être vraiment légitime ici mais j’ai quelques questions et je pense que peut être vous pourriez m’éclairer.
    Notre fils de 4 ans 1/2 est un enfant plein de vie qui peut s’avérer assez régulièrement difficile a gérer.
    Après une période un peu plus calme , il repart de plus belle dans la provocation depuis 3 sem environ et j’avoue que je me sens débordée et je ne sais plus comment le gérer.
    Ce matin , pour la première fois , mon compagnon a pris les enfants pour les déposer chez les grands parents car je me suis effondrée en larme au petits déjeuner en disant que je n’arriverai pas à les gérer ce matin seule ( papa part qu foot le dimanche matin)
    Mon fils est très suivi depuis sa naissance car il a été hospitalisé pendant 10 jours à ce moment là. Il a eu des rendez vous assez fréquents avec des neuropédiatres pour évaluer son développement et être sûr qu’il n’avait aucun retard. Suite à ces rendez vous il a fait des séances d’orthophonie afin d’améliorer sa prononciation.
    Suite à un des rendez vous effectué à l’hôpital avec les neuro-pédiatres , j’ai souhaité arrêté ce suivi là car les médecins cherchaient simplement à ce que mon fils leur fasse une démonstration de ses capacités sans le prendre en compte lui , sans prendre le temps de “rentrer en contact avec lui” … autant vous dire que ce rendez vous là a été une épreuve très dure pour mon fils et moi même qui était présente. Depuis, il est suivi, de la même façon que les autres enfants , par le pédiatre de ma petite fille , qui est beaucoup plus disponible et , à l’écoute.
    Cela fait longtemps que nous avons remarqué, son père et moi , que notre fils a une grande sensibilité. Une petite frustration peu provoquer une tempête émotionnelle dans sa tête, qui lorsqu’elle est lancée , est très difficile a arrêter. Il a aussi une mémoire incroyable . Il a eu de gros problème de sommeil jusqu’à ses 3 ans environ , maintenant cela va mieux mais ce n’est pas encore parfait. Il a du mal a se poser , il me fait penser à un petit “zébulon” quasi en permanence . Même quand on lit des livres , quand on joue à des jeux de société, à table , il est en permanence en train de bouger.
    Son comportement avec nous est très difficile en ce moment car il est dans la provocation en permanence . Nous avons l’impression qu’il cherche le conflit et il finit par le trouver car, en ce moment nous sommes un peu à bout. ( Nous avons une petite fille de 22 mois qui nous prends aussi beaucoup d’énergie et les nuits sont courtes chez nous ) . A l’école et à l’ALAE c’est complique.
    l’ALAE , qui pendant , des mois , ne s’en occupait presque pas , à décidé de le prendre en charge la semaine dernière. Il a des consignes à suivre , avec un calendrier et si il ne suit pas les consignes , il est puni .
    A l’ECOLE , nous avons vu le maitre , qui, je trouve , à plutôt pris les choses d’une bonne façon, ça à l’air de se calmer un petit peu .
    Il est néanmoins content d’aller à l’école , il aime y retrouver ses copains . Il ne raconte pas trop ce qu’il fait en classe mais le maitre nous a confirmé qu’il était bien “avec” ses copains et pas ” à côté”. Il nous a aussi dit qu’une fois qu’il se penchait sur une activité et qu’elle l’intéressait il l’effectuait, sans soucis rapidement. Par contre , si ça ne l’intéresse pas , il bâcle rapidement pour passer à autre chose.
    J’ai aussi remarqué que lorsqu’il essait de faire quelque chose , si il n’y arrive pas de suite , il s’agace et arrête. Comme si cela ne valait pas la peine. Il ne persévère pas. Sauf pour écrire des lettres , ça ça lui plait. Il commence à s’intéresser à la lecture , souhaite apprendre mais pense aussi que ça peut être fait en 5 min …
    Sur les conseils du pédiatre , nous avons pris un rdv avec une psychomotricienne pour un bilan. Nous l’avons vu vendredi matin .
    J’attendais ce rdv avec impatience afin que mon fils puisse avoir des clés pour apaiser ses émotions, apprendre à se poser un peu et aussi pour avoir un autre avis de professionnel. Le premier rdv était fait pour que nous fassions tous “connaissance”. Durant cette première observation , la psychomotricienne a très rapidement évoqué une possible précocité. Ce n’est pas la première fois qu’on nous en parle et il est vrai que cela fait un bon moment que nous y pensons aussi mais j’ai aussi besoin de la confirmation de professionnels pour passer le cap de l’acceptation . Il est vrai que dans la tête de tout un chacun , la précocité fait penser à ” résultats exceptionnels tout le temps” , hors là , ce n’est pas ce que je remarque.
    Maintenant , je lis beaucoup sur le sujet depuis quelques temps et je me rends compte que ma vision de la précocité était erronée.
    La psychomotricienne , nous a donc dis qu’elle n’allait pas faire de bilan psychomoteur mais vraiment le prendre en charge sur plusieurs séances car mon fils va avoir besoin d’un peu de temps . Elle a aussi mentionné le fait que le faire tester n’était pas une urgence absolue ( mon compagnon souhaite le faire l’année prochaine car le maitre nous a dit que c’était faisable ) Elle m’a semblé très bien et bienveillante , autant avec notre fils , qu’avec nous, ce qui me mets en confiance.
    Tout ce pavé pour dire que depuis ce rendez vous de vendredi , je me pose aussi beaucoup de questions , j’essaie d’appliquer un peu les conseils que je lis , sur des forums ou autre et, en fait , j’ai l’impression de tout faire à l’envers, les idées se bousculent dans ma tête , et j’ai l’impression de faire pire que quand je me posais moins de questions. Je suis certaine que mon fils ( et ma fille ) ressentent ce malaise et que ça n’aide pas, au contraire … Je suis un peu perdue


    Admin bbPress

    Bonjour Nanou,

    Il est possible que la provocation chez votre fils soit une façon de manifester une insatisfaction et un besoin d’être présent, entendu. Pour ces aspects il y a 2 points à vérifier :
    – à l’école, s’ennuie t-il ? Avez-vous une idée de ce qui lui est demandé pour le comparer à ce qu’il est capable et ce qu’il aime faire. Comment s’occupe t-il à la maison ? est ce que ça correspond à ce qu’il fait à l’école ?
    – à la maison : il faudrait essayer de lui trouver du temps juste pour lui, lui proposer un jeu ou une activité que vous ou son papa pourriez partager avec lui, afin qu’il se sente valorisé. Il se peut qu’entre l’école, le périscolaire, le rythme imposé par la vie de famille..et la petite soeur, il n’arrive pas à se poser et fonctionne par “excitation, d’autant plus si le rythme scolaire de l’ennuyer (à verifier).
    Pour les séances de psychomotricité, voyez y un moyen d’y voir plus clair. La psychomotricienne a évoqué la possibilité de la précocité, ainsi elle est à même de travailler avec votre fils de façon à vérifier ou non cette hypothèse et mieux analyser ses réactions. Lorsque nous avions consulté pour notre aîné, sous prétexte de “difficulté motrice”, elle nous a clairement fait comprendre qu’il n’avait pas de souci et avait juste besoin de motivation pour agir. Donc prenez le temps, faites lui confiance et elle vous en dira plus, elle pourra même réussir à l’assagir. De votre côté n’hésitez pas à aller plus loin avec lui en attendant, explorez les domaines qui lui plaisent : lettres et lectures s’il est intéressé, jeux de mémoire (ma fille possède celui-ci, une sorte de mémory mais sous forme de jeu de société, très sympa : https://amzn.to/2PfGEV5, nécessite que quelqu’un joue avec lui), casse-têtes pour jouer seul… La difficulté avec ces enfants est de comprendre l’intensité de leurs besoins, ils sont capables de beaucoup plus que ce que la norme leur demande, dans tous les domaines. Ne vous fiez donc pas trop aux préconisations d’âges sur les livres, jeux… mais attachez vous à l’intérêt que votre fils peut y trouver.


    Participant

    Merci Françoise pour votre réponse.
    Pour ce qui est de l’ecole, je ne suis pas vraiment sûre qu’il s’ennuie. Le maître est assez “nouvelle école” cette année et il essais justement de mettre en place des activités avec différents degrés de difficultés afin que les enfants puissent augmenter le degrés de difficulté si ils en ressentent le besoin. Comme vous le dites, je pense effectivement qu’il a besoin que nous soyions plus présents, il me l’a même formule ce soir, à sa façon. Ce n’est pas toujours facile de trouver le juste milieu entre tout. Je vais tester votre jeu (il adore les jeux de société) et patienter un peu en attendant les premiers retours de la psychomotricienne pour essayer d y voir un peu plus clair. Merci Bonne soirée

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 19344 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris