Et si votre enfant était surdoué ?

Et si votre enfant était surdoué ?


Notice: bp_is_group_forum est obsolète depuis la version 3.0 ! Utilisez legacy forum support removed à la place. in /home/enfantsp/www/wp-includes/functions.php on line 3853

Insultes

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 13730 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

5 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par Thythy72 il y a il y a 2 mois et 2 semaines.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour à tous,

    après quelques semaines d’accalmie, mon fils de 8 ans redevient très agressif envers moi, il ne supporte aucune frustration et me parle très mal.

    Il est suivi par un centre spécialisé et ce sont toujours ses difficultés à gérer les émotions qui ressortent mais je m’épuise…

    Est-ce que vous pourriez me témoigner de vos expériences et des évolutions ?

    Mon fils a beaucoup de mal à se faire des amis également, il est toujours dans la compétition et dans la confrontation.

    Merci,

    Julie


    Participant

    Bonjour Julie,

    Je me reconnais bien là mon fils me provoque tout les jours et il a 8 ans aussi, pas si tard qu’hier il jouait à la tablette et je lui autorise qu’une heure par jour ( peut être que certains me diront que cela est très restreint mais si je le laisse trop y jouer il en devient encore plus exécrable ) arrivé le moment qu’il éteigne la tablette je vais le voir et lui dire il te reste 4 minutes à jouer, ça va être le moment de calme pour pouvoir s’endormir calmement. Et bien au lieu de l’éteindre il la jeter par terre, et il est allé dans sa chambre en claquant la porte et quand il a entendu que j’éteignais la tablette et il est venu me voir en me disant tu m’as faire perdre des jetons vu que tu as arrêté ma partie, et là est sortit de sa bouche  » pétasse « . Donc je vous rassure vous n’êtes pas la seule. Il a du mal avec les émotions aussi. Quand il est contrarié, il m’insulte et me fait une crise à en vouloir me taper dessus. Mais je le laisse dans sa chambre posé sur son lit pour qu’il se calme. Et quand je lui parle, que je vais prendre rdv avec une psychologue pour qu’il puisse parler de ce qu’il ne va pas c’est là qu’il me dit : prends rdv si tu veux mais si je n’ai pas envie d’en parler avec toi, je lui en parlerai encore moins. Donc je suis fatiguée moralement, je n’en peux plus mais je ne me laisse pas faire étant maman solo.


    Participant

    Je vis aussi seule avec mon fils Céline et on me dit que c’est certainement là le problème. D’ailleurs dès qu’il y a une tierce personne, un ami, ça va mieux. Je n’ai jamais vécu en couple depuis mon divorce, je n’ai même jamais eu de relation suffisamment convaincante pour en parler à mon fils. Puis-je vous demander (c’est indiscret…) si vous avez vécu cette expérience? Car je pense que ce sera encore une épreuve…

    Pour le suivi, j’ai la chance d’avoir eu une proposition au centre Tanit pour un groupe d’enfant afin de travailler autour de leurs interactions. Comme ils font des jeux, il est plutôt très partant. Moi je suis tombée face à des professionnels très convaincants donc il suit. Je ne sais pas ce que je ferai sans eux…

    Merci Céline


    Participant

    je n’ai jamais refait ma vie depuis, n’ayant pas eut de relation assez stable je ne voulais pas le perturber. Quand j’ai du monde à la maison que soit hommes et femmes il fait son intéressant, il aime faire le clown et essaye de se mêler des conversations d’adultes au point que je suis obligée de lui répéter va dans ta chambre 50 000 fois… Il lui arrive de me faire des crises comme hier, mais après il se calme quelques jours. Après une amie psychologue m’a dit que c’était normal pour son âge qu’il teste les limites, étant seule à l’élever. Je ne saurais l’expliquer, car j’essaye d’en parler avec lui mais à chaque fois il me dit qu’il ne veut pas en parler.


    Participant

    Bonsoir,
    Je vis exactement les mêmes choses avec mon fils de 9 ans et pourtant le papa est présent. Lui comme moi se fait insulter dès qu’on lui impose quelque chose. Nous aussi limitons le temps passe sur les jeux vidéo (tablette, console…), il n’a pas le droit d’y jouer la semaine et seulement de façon limitée le WE. Son comportement lorsqu’il joue à ces jeux me fait penser à celui d’un toxicomane, il est incapable de s’arrêter et devient très agressif lorsqu’on le dérange ou lui demande d’arrêter. Comme vous, la tablette a volé la dernière fois qu’il était l’heure d’arrêter. Nous avons donc supprimé le problème : il n’y a plus de tablette!une fois la tempête passée, nous arrivons à discuter avec lui, il regrette ses gestes violents et ses paroles, cette impulsivité le rend triste. Lorsqu’il nous insulte (« ta gueule »), nous gardons notre calme (pas facile), l’isolons dans sa chambre), puis revenons discuter lorsqu’il est calmé…
    Pas facile, mais que faire d’autre?
    Je comprends vos difficultés, mais ne culpabilisez pas, ce n’est pas forcément parce que vous êtes seule qu’il réagit ainsi. Si vous avez trouvé la solution, je suis preneuse ! Bon courage


    Participant

    Bonjour, nous aussi nous vivons en couple , épuisées, depuis 15 ans, donc très stable. Le n’est pas (tout) le problème. C »est gérer la frustration et les émotions et sentiments qui pose problème avec les zèbres souvent hypersensibles.
    Nous sommes traités de presque toutes les gros mots possibles et n’avons pas encore trouvé de bon façon à réagir: comment isoler un garçon de 9 ans qui ne veut pas partir dans sa chambre ou autre part? Il est là direct dans la recherche d’un conflit, d’attention négatif?! C’est le conflit sans fin, puisque c’est allé trop loin j’en pense. Si on n’a pas réagi de la même facon régulier prévisible et compréhensible depuis longtemps, nos enfants sont un peu perdus je pense et cherche d’AVantage à étre rassurer. MAis ne savent pas pourquoi ni comment.
    Il faut sortir du cercle vicieux. Comment? Difficile à dire, j’attends les conseils de notre psy qui vo’t suivre les tests que notre fils va faire dans une semaine. Mais en attendant je cherche et j’ai trouvé quelques idées:
    *écrire sur grande feuille les rythmes de la journée, ensemble pour éventuellement expliquer les raisons et intérêts de se ‘programme’. C’est créer de la structure dont ils ont si besoin! Oui, même à leur âge!!
    *Puis passer un contrat sur les conséquences des gros mots (pas des punitions!!!), par exemple, temps de réflection obligatoire dans sa cabane d’un jardin/balcon , puis excuses.
    *limiter énormément le temps’ sur les écrans!! Notre fils lui même a réfléchit après une grosse crise et constaté que c’est à chaque fois après un temps d’ecran que les crises sont les pires !; il a le sentiment de ne Plus avoir le temps de vraiment Faire quelque chose, ennuie et des fois ce moment qu’il ne Sven tu plus quoi faire après l’ecran (ça rend pas très créatif quelque part… d’un certaine façon c’est un « activité » passif)
    *abbonnement de bibliothèque pour un apport régulier en livres/bd/documentaires etc
    *apport d’idees/activités qui peuvent le changer d’idees (trouver ce q’il Aime vraiment Faire)
    * tâches a la maison (passer aspi dans chambre; couper légumes 2fois par semaine etc) pour se sentir utile, pour sortir de sa tête et pour se sentir faire part de la famille et apprécier les choses’ simple, passer du temps calme ensemble. Même si c’est un peu dur, ça commence à marcher car het nous semaines! Il est fier… et ça avec peu d’estime de soi est vraiment de très grande valeur!

    Je reviendrai pour voir vos idées (quoi faire après un gros mot comme connasse??? Quand mon contrat marche pas)
    et, j’ESPere , avec les conseils de notre psy et le groupe de pArole pour parents que j’essaie de créer dans notre commune (il y a en moyenne’ 1 enfant zèbre par classe…nous ne sommes pas seuls ☺️.

    Bonne courage etn’oubliez pas de s’asseoir sur ses mains et compter à 20si ça ne va pas. Et pensez à vous, prenez du temps calme pour vous, même s’il le linge attend etc etc. C’est le meilleur exemple du calme et votre enfant pourrait même vous joindre pour lire ensemble côté a cote. On prend trop peu de temps de réflection et de calme pour nous.
    Bonne courage!

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 13730 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris