Et si votre enfant était surdoué ?

Et si votre enfant était surdoué ?

Conflit au sein de la famille

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 12196 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

1 réponse et 2 participants
Dernière mise à jour par Chek il y a il y a 1 an et 1 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour,
    Je suis la maman d’un petit garçon de 6 ans et demi qui a été diagnostiqué un petit peu avant ces 6ans soit moins d’un an. A ce jour, la scolarité est en dents de scie au niveau comportement mais il a de bons résultats (il est en CP) et a tendance à vite s’ennuyer et il est peu avoir un comportement qui semble insolent voire agressif envers certains adultes et enfants, il est surtout pas le dernier pour faire une bêtise.
    Mon gros problème se situe au sein de la famille, avec les grands parents paternels, sa grand mère maternelle et des fois son père, en fait la seule qui a aucun souci avec lui c’est moi ! Je fais bcp de choses avec lui mais je peux être aussi très sévère, en fait j’ai l’impression que je suis la seule en qui il fait confiance à qui il parle et se livre, je peux lui demander ce que je veux il le fera en général sans rechigner.
    Le problème, c’est qu’il est comme ca qu’avec moi, il est très dur avec son père (qui lui même n’est pas assez autoritaire c’est pas faute de lui dire!!), il l’écoute quand il en a envie ou pas intérêt, profites de mon absence pour lui faire les pires bêtises et entraine sa sœur, par contre dès que j’arrive, il s’arrête et il écoute.
    Avec les grands parents, c’est pire, il ne supporte pas d’y rester plus de 2h (ils sont assez stricts…), il leur parle très mal (voir insultant parfois) et quand il y a des repas de famille c’est une vrai catastrophe, on dirait qu’il fait tout pour se faire détester. Avec sa grand mère, qui est plutôt cool, c’est un peu pareil, il veut bien y aller en vacances mais au bout de 2 ou 3 jours, ils commencent à mal lui parler ou lui répondre et lui faire des grosses crises.
    Je ne sais plus quoi faire car on me reproche qu’il n’en voie que par moi et qu’il n’écoute que moi, mais d’au autre coté quand il y a un souci les adultes m’appellent à moi pur le régler. Je ne sais vraiment plus quoi faire, avez vous eu déjà ce problème.
    Merci
    Delphine


    Participant

    Bonjour,

    Je suis la maman de deux garçons de 12 et 7 ans. J’ai le même souci avec mes garçons et surtout avec l’ainé car « il était notre premier essai » pour enfant précoce.
    Et oui, ils sont tous les deux précoces et nous les parents, aussi.
    Contrairement à vous, mon mari est assez strict. Je sers de « tampon » entre mon mari et mes fils, c’est usant.
    Il y a eu des problèmes relationnel avec sa grand -mère car elle ne comprenait la précocité et j’ai du batailler pour lui faire comprendre. Mon fils ainé le ressentait et il lui rendait bien en la faisant réagir. il a fallu beaucoup d’explications des deux côtés pour trouver un équilibre. Mes fils aiment beaucoup quand leur grand parents parlent de nous lorsque nous étions enfants car ils trouvent des similitudes et cela les rassurent.
    Avec mon mari, ça a été plus délicat…il souffrait de voir que j’étais la seule à pouvoir parler avec mes fils. Alors nous avons décidé qu’il interviendrait seul pour certains sujets avec mon soutien visible aux enfants.
    Nous avons compris avec l’aide d’une psychologue pour enfant que l’agressivité de mon ainé venait de son inquiétude face aux adultes – à l’environnement familial, et de la jalousie envers son jeune frère maintenant.
    Mes fils ne sont pas suivi par une psychologue mais un peu d’aide lorsque on en peux plus c’est bien.
    Mais je dois bien avouer que se remettre en question tout le temps et être le « pilier » est fatiguant.
    J’ai commencé à me détacher et à partager les responsabilités avec mon mari en expliquant à chaque fois à mon fils le pourquoi et le comment.
    c’est un combat de tous les jours mais je ne suis plus toute seule dans la famille et il y a maintenant de la compréhension et de l’acceptation.
    Cela fait du bien de partager!!!
    J’espère que j’ai amené quelques réponses ou pistes.

    Bonne journée

    Anne

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 12196 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris