Et si votre enfant était surdoué ?

Et si votre enfant était surdoué ?

Situation catastrophique

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 15651 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

7 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par Zarbi il y a il y a 8 mois et 1 semaine.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour,

    Je reviens à nouveau vers vous car je suis désespérée.
    Petit résumé de la situation : mon fils va avoir 13 ans, l’école est une source de souffrance depuis la maternelle. Ennui morbide en classe, il a fait le pitre durant la maternelle et la primaire, ne s’intéressait pas à ce qui était enseigné, nous étions convoqués régulièrement… Il préférait discuter avec l’instit durant les récréations pour lui faire part de ses recherches sur internet, car, disait-il, il n’avait pas les mêmes centres d’intérêt que ses camarades. Il a été testé au CE1 par le psy scolaire : ininterprétable selon lui, mais vocabulaire ++. Suspicion EIP par le neuro-pédiatre qui a détecté une double dyssynchronie et nous a orientés vers une neuro psy qui l’a diagnostiqué Asperger. Le neuro-pédiatre n’était pas d’accord avec le diagnostic et force est de constater qu’il n’est pas Asperger (compréhension du second degré notamment). Nous avons frappé à bcp de portes sans obtenir de solution. Mon fils se sent différent des autres depuis qu’il est en âge d’exprimer ses sentiments. Petite éclaircie dans sa scolarité : l’entrée en 6ème. Enfin l’autonomie ! Ce fut de courte durée. Aujourd’hui il est en 5ème et il dit s’ennuyer à mourir et ne veut pas retourner au collège. Il a manqué bcp de cours (maux divers jusqu’à suspicion d’appendicite) il a de mauvais résultats car il prétend ne pas pouvoir se concentrer sur des cours inintéressants et répétitifs. Avec son père, on ne sait plus comment lui parler, on a tout essayé. Il voudrait faire son propre apprentissage « en toute autonomie ». On le sent en grande souffrance, mais il n’a pas d’autre choix que d’étudier le programme. Il nous dit qu’il est malheureux, qu’il passe son temps à faire semblant et qu’il n’y arrive plus. Sur les conseils d’une de ses profs qui le pense EIP (avec les pb associés tels dysorthographie, compréhension différente des consignes, pb graphiques…), nous avons rencontré une graphothérapeute. Mon fils n’était pas d’accord au début car pour lui c’était une perte de temps, vu que tous les autres intervenants n’ont servi à rien, mais à force de discussions, il adhère au projet. Enfin quelqu’un qui propose une aide concrète.
    Mais que faire face à son refus d’aller au collège ? Il oscille entre colère et souffrance et je crains qu’il ne se mette en danger… Je ne vois pas quoi faire.


    Participant

    Bonjour, avez vous pensé à une école démocratique ? Nous avons vécu des situations similaires avec ma fille jusqu’à cette année (ennuie, indiscipline, endormissement pendant les cours…). Elle a été diagnostiquée par une psychologue comme étant précoce avec deux ans d’avance. Elle est rentrée dans une école démocratique depuis cette année, que du bonheur !!! Les enfants sont en totale autonomie avec cependant un cadre. Ils peuvent suivre le programme s’ils le désirent, préparer le brevet le bac… accompagnés d’adultes professeurs mais toujours selon leur demande. Ma fille qui devrait être en 4eme est en train de préparer son brevet pour l’année prochaine… c’est elle qui l’a demandé. C’est maintenant une jeune fille épanouie, souriante. Il y a de plus en plus d’école démocratiques en France. Il y en a sûrement une dans votre région. Bon courage,
    Isabelle


    Participant

    Bonjour et merci pour votre réponse.

    Je ne connais pas ce type d’établissement, je vais me renseigner. Nous sommes en région parisienne mais en secteur semi-rural, donc les moyens de transport sont limités.

    Merci encore pour cette piste.

    Murielle


    Participant

    Bonjour,

    Pouvez vous nous donner plus d’info sur ces écoles démocratiques.

    Merci

    Sylvie


    Participant

    Bonjour,

    Pouvez vous nous donner plus d’infos sur ces écoles démocratiques

    Merci

    Sylvie


    Participant

    Je vous donne des détails sur le fonctionnement de celle de ma fille, il y a peut être quelques différences avec d’autres. Son école accueille des enfants de la primaire jusqu’à 20 ans. Il faut que le jeune soit arrivé entre 8h30 et 10h30, il doit faire 5h de présence par jour, venir 36 semaines dans l’année (il peut choisir ses vacances). S’il fait une activité extra scolaire, ses heures sont décomptées de son temps de présence. Le fonctionnement tourne autour de la motivation de l’enfant, ce qu’il veut faire, a t’il une idée de métier… S’il veut passer un examen, l’école met en place les cours ainsi que les matières demandées à l’examen. Par exemple ma fille souhaite préparer son brevet (elle devrait être en 4eme). Ils ont regardé (ma fille et un intervenant professeur) les épreuves demandées, elle choisi la matière qu’elle veut étudier et toutes les semaines un jour défini selon les intervenants elle travaillera sur cette matière. En ce moment elle souhaite pratiquer l’anglais, une intervenante australienne vient faire des conversations en anglais, elle souhaite faire des maths, une intervenante vient en suivant le programme, faire des maths. Par contre elle peut aussi jouer à des jeux de société, regarder un film, lire, écouter de la musique. .. Tous les jeudis, il y a une réunion où sont conviés les adultes intervenants et les jeunes. Chaque membre a une voix, toute décision est soumise
    à un vote. La majorité des écoles démocratiques s’inspire de l’école Sudbury. Pour plus d’informations vous avez pas mal de sites qui vous diront où trouver une école selon votre domicile. Bon courage,
    Isabelle


    Admin bbPress

    Bonjour,

    Il y a aussi la formule de la correspondance (à condition que quelqu’un puisse être à ses côtés) qui lui permettrait effectivement de suivre son programme à son ryhtme sans subir les répétitions.
    Par contre cela suppose beaucoup de volonté, du travail effectif car chaque cours impose un rythme suivi de retour des devoirs et de l’autonomie, effectivement.
    Je vous mets un lien vers notre dossier à ce sujet :
    https://www.enfantsprecoces.info/quels-cours-par-correspondance-pour-ecole-a-la-maison/


    Participant

    Merci pour cette information Françoise.

    Je vais lire attentivement ce dossier.

    Bonne journée

    Murielle

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 15651 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris