Informez les enseignants de votre enfant sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l’élève à haut potentiel intellectuel

Au mois de mai, nous allons expédier notre plaquette d'information sur l’élève à haut potentiel intellectuel à  8 000 établissements scolaires

Nous pouvons la faire parvenir à l’établissement ou à l'enseignant de votre choix. Nous pouvons aussi vous l'envoyer pour que vous puissiez le remettre en main propre au professeur de votre enfant si vous le souhaitez.

Ne tardez pas, il ne reste que quelques jours pour bénéficier de cette opportunité unique.

Enfant 14 ans en décrochage (discussion Valou)

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 18616 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

12 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par valou il y a il y a 1 an et 2 mois.

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Auteur
    Messages

  • Admin bbPress

    Personnellement je pense qu’il sera très difficile voire déconseillé de lui faire suivre une scolarité à distance si personne n’est présent en journée pour s’occuper de lui.
    Le cned nécessite énormément de travail malgré tout et si votre fils est déjà découragé, il risque d’avoir beaucoup de mal à se mettre au travail et n’aura pas beaucoup d’aide en ce qui concerne la méthodologie… Et en dehors de ça, laisser un ado seul toute la journée ?
    Je pense que son cas nécessite une réelle prise en charge et si son école ne fait rien, essayez de passer par le référent eip en expliquant votre situation, ou par un psychologue qui pourra donner des préconisations scolaires et médicales (à peaufiner mais style mi-temps thérapeutique…).
    S’il peut tenir l’année il y a les pistes pro qui pourraient lui convenir mieux, tous les eip ne sont pas scolaires et certains ont besoin de produire avec la tête et avec les mains. Allez voir les conseillers de scolarité qui pourront vous aider et vous renseigner sur d’autres voies à suivre. L’important est qu’il ne soit pas livré à lui même et se sente compris.


    Participant

    Bonjour,

    (voir mon message précédent, la situation est quelque peu similaire) Je compatis.
    Situation: dépistage hp suite à un redoublement qui n’avait pas lieu d’être (notes qui ont chuté en deux périodes), consultation d’un centre spécialisé pour HP (business en option) aucune piste probante, passage chez une psychologue (durée de l’entretien 15 min, il n’avait rien à dire), consultation chez le médecin traitant (il a expliqué en avoir marre de l’école, ne veut plus y rester, ne sait pas trop quoi faire, pas d’idée d’avenir),mise en relation avec le centre PMS de l’école, mise au point avec personne extérieure accompagnant les HP en coaching scolaire (il n’a pas bénéficié de l’aide car vu l’état d’esprit impossible),
    Pour les cours à distance, j’ai essayé en début d’année qu’il s’y accroche et que cela vienne surtout de lui. Il s’est inscrit aux cours à distance mais n’a pas répondu aux messages des professeurs expliquant le travail à effectuer. Comme il suivait déjà les cours à l’école et que cela était pénible, je n’ai pas insisté car le but premier était de retrouver la motivation (avec à la clé de pouvoir laisser tomber à l’école les cours qui l’ennuyaient le plus), l’objectif n’était pas atteint.
    L’heure des bilans scolaires est arrivée en décembre. Le premier jour il n’est pas entré à l’école, on l’a récupéré trempé et frigorifié. Il avait passé la matinée dehors.
    Suite à cela il a été déscolarisé une semaine avant les 15 jours de vacances, on lui a fait comprendre la nécessité d’arrêter pour son bien mais j’ai glissé aussi l’idée qu’il n’était pas utile qu’il aille à l’école s’il n’était pas capable d’avoir un comportement correct, adéquat (propos à manier avec prudence) . Il ne fallait pas que ça lui donne l’idée d’avoir tout gagné. Heureusement qu’il ne s’agissait que d’une semaine, car elle n’a pas été facile et je ne voudrais pas la revivre. Ici, il y avait du monde dans la maison car plusieurs enfants en examens, mon mari enseignant en secondaire était présent aussi à certains moments de la journée, donc il ne devait être seul que très peu de temps. Je lui avais fait un planning de petites choses à effectuer dans la maison pour qu’il soit un peu occupé. La veille au soir, j’en parle avec lui, il marque son accord: oui maman, pas de problème! Le lendemain,il parvient à s’absenter de la maison en vélo, se rend chez son papa et lui dit que j’étais ok. Chez moi, personne ne sait où il se trouve,ne répond à aucun sms ou appel. Bien entendu le but était d’éviter les tâches à effectuer. Les choses ont été remises au point. (Quelle misère!)
    Le première semaine de vacances, il se trouve chez son papa. Il m’appelle un jour à 0.30 sur le téléphone fixe! Je décroche stressée. L’histoire est longue,je ne vais pas étaler ça ici mais en fait il était la victime d’un manipulateur, un “ami” en décrochage scolaire (et oui, lui aussi ) qui lui racontait plein de choses à mon sujet. Il était parvenu à me discréditer, à lui mettre en tête que je répandais plein d’histoires négatives et fausses à son sujet. J’ai exigé qu’il nous mette en communication avec ce garçon que j’ai ainsi pu confronter à ses mensonges. Et bien quel soulagement! Depuis, il a perdu un “ami” (qui s’est grillé tout seul) mais il a surtout retrouvé le sourire. ( Il m’a dit: je lui faisais confiance!) Il s’est coupé les cheveux très courts, et ne fuit plus le regard ni les conversations (ouf!!! pourvu que ça dure). Aujourd’hui, il est retourné à l’école. On verra ce que ça va donner, ce n’est pas encore gagné. Il m’a dit que ça s’était bien passé mais a expliqué à l’une de ses soeurs aînées que la prof de français lui avait donné son bilan en lui disant: tu n’es pas obligé de le faire, j’aurai plus facile à le corriger.
    Il aurait répondu: ha ça va! et aurait dormi sur le banc. (Il a répondu à la provocation par la provocation) J’espère qu’on évitera l’escalade… Il y a encore du boulot


    Participant

    bonjour ,TEDDY résiste pour l instant ,mais il doit rentrer aujourd ‘hui à l école ,après trois semaines (2 semaines de vacances +une de maladie ).
    j ai eu le droit à une crise hier soir .il m avait promis de réviser ses devoirs ,de faire son sac d école ,et d internat .
    quand je suis rentrée et que rien était fait ,je me suis un peu ennervée !! grosse erreur !!.Je le sais ,mais suis tellement épuisée !!.J ai fait appel à une
    enseignante pour 1 h le samedi matin ,pour l aider à faire ses devoirs .il a accepté au début puis maintenant ,me dit qu il n en a pas besoin .Teddy n a pas qu une phobie scolaire ,il a peur de tout ,je crois .Comment l aider à s épanouir ?? .J ai vu qu il existait des colonies de vacances spécifiques EIP ?? qui connaît ?
    ou si vous avez d autres solutions .Autre chose ,mon fils trouve du réconfort dans les jeux vidéos et devient une autre personne quand il joue .je l entends hurler de sa chambre ,disant des “gros mots “aussi .Quand ,je lui fais la remarque ,me dit que ce n est pas vrai !!.J ai du prendre rdv aussi pour ce fameux PAP ,au casa ,un centre de soutien psychiatrique pour ado .JE me demande si tout ce que l on fait pour eux est bien utile ,si je n en fais pas de trop .Il en a marre et moi aussi .Comme dirait sa psy clinicienne ‘ce n est pas un rat de laboratoire ‘il faut le laisser tranquille !! oui ,mais non !! il est en 3 eme .je ne veux pas et ne peux le laisser être en situation difficile et l education nationale n y comprends rien ,forme des élites et les autres ….pfffff à l abattoir !!


    Participant

    Bonjour,

    Il est en internat la semaine, le problème des jeux vidéos se pose aussi là-bas? Sinon, le matériel informatique ne pourrait pas partir en révision justement le w-e ou encore trouver une raison pour faire une activité tous les deux? Je sais, il faut encore pouvoir l’emmener. Pour quelques heures, une journée, une soirée l’éloigner de l’ordinateur et trouver une activité qui suscite de l’intérêt sans discuter des soucis actuellement rencontrés.
    Pour ce qui est de l’école, c’est difficile à dire car on sait la place qu’elle occupe mais est-ce si important? Disons que celui qui passe à côté ne choisit pas le chemin le plus facile et expose ses parents à la pression sociale et autres. Mais si on leur fait confiance,qu’on croit en leurs capacités, ils devraient y arriver. Le plus inquiétant c’est leur mal-être et c’est ça qu’il faut parvenir à enrayer. 🙁


    Participant

    bonsoir Cath !! amusant ,comme j attends vos réponses et conseils avec impatience .Je suis très satisfaite de ce site ,et n en connaît pas toujours le bon fonctionnement. Le temps que cela me prend pour vous écrire et merci de me répondre car je trouve en vous un réconfort .je viens de regarder votre ancien message et oh surprise Teddy mesure aussi 1.m86 !!.Depuis la petite section de maternelle ,j ai entendu ,il est le plus grand ,il doit donner l exemple ..pfff n importe quoi !! .De plus son père est militaire ,donc devrait avoir une éducation exemplaire !! ben voyons !!. Parce que bien-sûr étiqueté ‘perturbateur ‘.Il est interne dans un collège privé ,régulièrement puni .Ses journées sont longues ,deux heures d études apres sa journée et le maitre de l internat en a fait son souffre douleur .Teddy voulait retourner dans ce collège ou il était scolarisé en 6 eme et 5 eme ,quand son père en avait la garde .Il était aussi régulièrement puni ,mais son père trouvait cela normal .Lorsque nous nous retrouvions devant le pédopsychiatre qui le suivait ,mon ex ,lui disait ‘tout va bien je gère ‘.Alors quand il a demandé sa mutation pour la vendée ,et que j ai récupéré TEDDY, pour sa quatrieme ,les ennuies ont vraiment commencés .Décrochage scolaire pendant un trimestre ,a se planquer sous le lit ou caché dans un placard .Il était alors scolarisé dans un collége public ,de mon secteur .Teddy ,n en pouvait plus ,il me disait qu il y avait trop de bruit pour qu il puisse se concentrer et très fatigué .Il est passé en 3 eme de justesse et à sa demande est retourné à st jacques . Un essai peu concluant !!Le privé forme des élites .Le médecin scolaire a refusé tout aménagements. Je sors à l instant de la dsden pour faire un recours .La secrétaire ne sait même pas de quoi je parle !!! c est effarant .
    bref !! le temps passe et je dois m estimer heureuse ,que Teddy aille à l école tous les jours !! mais que faire ?? pour l année prochaine ?? Il est en echec scolaire .


    Admin bbPress

    Réponse à “bonjour ,mon fils est en troisième ,passe son brevet cette année .eip ,est en echec scolaire .demande de pap refusé par le médecin scolaire .rien est fait au niveau du collège privé .il recommence à décrocher !! que faire pour l année prochaine ,le faire redoubler ?? passage en seconde avec 6 de moyenne générale ?? pas de projet ,pas de motivation .il est plutôt en phase colère ,provocateur etc .difficile à vivre quand on est seule . qui connaît un lycée qui adopterait une classe charniére pour les eip avec équipe pédagogique à la clé .je ne voudrais pas l inscrire dans une voie fermée .

    Je pense que vos ne devez pas rester seule face au décrochage de votre fils, et qu’il faut y impliquer son établissement. Il n’est pas normal qu’ils ne fassent rien. Je vous mets un lien vers la page concernant le décrochage scolaire de l’académie de Dijon, pour que vous y trouviez des informations sur les dispositifs et possibilités existantes :
    http://www.ac-dijon.fr/pid29494/lutte-contre-le-decrochage.html
    Je vous conseille de prendre rendez-vous dans l’établissement de votre fils, leur parler de ses problèmes réels et de vos inquiétudes, quitte à les “menacer” de passer directement par l’inspection académique au cas où ils ne réagissent pas. Les structures d’aide sont là, elles existent, il est malheureux que la plupart du temps il faille faire du “forcing” mais s’il n’y a que ça qui marche !
    Par ailleurs il pourrait être utile de revoir un pro avec votre fils, pour savoir exactement ce qui le fait lâcher : est-ce le programme, le manque de méthode, la relation aux autres, l’internat ?…S’il ne se confie pas à vous il pourrait se confier à un psychologue compétent qui pourra faire un point sur ses besoins ?


    Participant

    bonjour

    je sors du collège st joseph à Auxerre .le professeur vient d expliquer à teddy ,qu avec ses notes ,il ne pourra suivre en seconde .teddy m a répondu ‘c est mort ‘ !!.pourtant je lui explique régulièrement que s il ne se met pas à travailler sérieusement et s il ne remonte pas ses notes ,ce sera difficile pour lui .il me répond souvent ,ne t inquiète pas ,je vais y arriver ou bien je vais y aller ‘au talent ‘!! .comment lui faire comprendre que s il ne travaille pas et n apprend pas ses leçons ,il ne pourra pas y arriver .
    autres problématiques qui se greffent : teddy recommence à décrocher ,cela fait une semaine qui ne va plus à l école !! et me demande sans cesse ‘la clé’ !! oui !! cette clé !! qui est devenue source de conflit entre nous !! il le dit lui même !! il se transforme, je ne le reconnais plus ,j ai même peur de lui et ne veut plus rentrer chez moi .cette clé ouvre la porte à ses jeux vidéos !! .il joue en ligne .je viens de me rendre compte que son système de récompense est devenu plus que cela !!.il me dit que lorsqu il joue ,il ne pense plus à rien !.
    quand il ne joue pas ,il est sans cesse sur son portable .il passe des jeux vidéos ,au portable ,ou maintenant se balade avec son casque ‘sans fil ‘ sur les oreilles ‘acheté par son père ,à écouter de la musique .il est coupé du monde ,sans cesse dans sa bulle !! .
    j ai rdv avec le ‘casa’ d Auxerre vendredi ,un centre d accueil pour ado en décrochage scolaire .je sais qu il peut être hospitalisé !! j ai peur que l on m enlève mon fils !! ,qu il soit placé ?? notre relation est très fusionnelle et mes 2 filles me disent souvent que l on fonctionne comme un couple !! non !! je suis sa maman ! mais notre relation est très compliquée depuis qu il est tout petit .avec son père ou tout autres personnes masculines ,cela se passe mieux . il a vécu avec son père pendant 2 ans ,je le voyais un week -end sur 2 et quelques mercredis ,teddy disait que c était très bien comme cela .son père ‘militaire ‘a eu la bonne idée de partir en vendée ,sans se demander les conséquences de sa mutation .résultat ……..depuis 2 ans ,c est la descente aux enfers et je ne peux que regarder ,mon fils en train de sombrer .. je n ai plus de vie sociale ,et ne vis et respire que pour lui .je veux que mon fils réussisse et s épanouisse !!.


    Admin bbPress

    Bonjour Valou,

    Je pense que dans la mesure où la situation vous échappe et que votre fils ne semble pas avoir envie de s’investir, il vaut mieux effectivement solliciter l’aide de structures qui ont l’habitude des adolescents. J’espère qu’ils pourront reprendre votre “dossier à zéro, n’hésitez pas à apporter tous vos documents, demandes de démarches effectuées…
    Même si tout cela est très très difficile, il sera sans doute bénéfique qu’un tiers, professionnel, intervienne pour vous expliquer (à votre fils surtout) ce qu’il est possible de faire pour qu’il ne finisse pas en marge de la société. Peut être cela provoquera t-il un déclic chez lui aussi. Bonne chance pour vendredi.


    Admin bbPress

    Bonjour Valou,

    Je pense que dans la mesure où la situation vous échappe et que votre fils ne semble pas avoir envie de s’investir, il vaut mieux effectivement solliciter l’aide de structures qui ont l’habitude des adolescents. J’espère qu’ils pourront reprendre votre “dossier à zéro, n’hésitez pas à apporter tous vos documents, demandes de démarches effectuées…
    Même si tout cela est très très difficile, il sera sans doute bénéfique qu’un tiers, professionnel, intervienne pour vous expliquer (à votre fils surtout) ce qu’il est possible de faire pour qu’il ne finisse pas en marge de la société. Peut être cela provoquera t-il un déclic chez lui aussi. Bonne chance pour vendredi.


    Participant

    Bonjour, je me reconnais dans votre témoignage et le profil de Teddy est similaire à celui de mon fils Thomas.
    Il a 18 ans, est en terminale après avoir redoublé sa 1ere…décrochage et mal être fin de seconde, pire en 1ere avec signes de dépression flagrants et menaces de suicides…
    pour faire court, je n’ai pas eu d’autre choix que de contacter un jour le médecin du samu qui a décidé d’envoyer les pompiers. Hôpital, pedopsy qui décide l’hospitalisation. Mon fils était suivi par un psy en ville (avec le recul, incompétent). Puis son état ne s’améliorant pas après 8 jours, les médecins ont proposé un transfert au Caasa de Montreuil. Son père dont je suis séparée et avec qui les relations et la communication sont très mauvaises, a signé, je n’avais plus le choix face à l’equipe médicale et le père, mon fils a intégré le centre pour 3 semaines. Évidemment il n’a pas poursuivi sa première annnee de 1ere et a redoublé. La 2eme année a mieux commencé mais, le séjour au Caasa a laissé des traces, énormes…dévalorisation ,baisse d’estime, mon fils pensait qu’il portait une étiquette de malade et de fou et a fini par décrocher encore. Nous l’avons mis en internat, petits effectifs, pour le couper des tensions familiales et du milieu social dans lequel il ne s’assumait plus. Ce qui l’a aidé ce sont des rencontres : un médecin qui nous a orienté vers un professeur psychiatre, chef de service à l’hôpital saint Antoine à Paris. Celui ci a enfin pris le temps de comprendre Thomas, de discuter avec lui, de le considérer. Il s’avere que mon fils est un enfant précoce non diagnostiqué, qui a développé une manière à lui d’echapper à la réalité (renfermement, jeux vidéos, films). Grâce à son fort potentiel et son intelligence, il a su passer les années scolaires. Mais il est d’une profonde fragilité intérieure, alors que de dehors, il mesure 1m95 donc il reflète une image de costaud…
    Ce psy l’a mis sous traitement en retirant anti dépresseurs et anxiolytiques qui avaient été donnés par le psy de ville, et le Caasa, et quelle erreur…ça ne correspondait pas à ses besoins et cela a même entraîné un problème hépatique important…
    Le traitement mis en place est celui donné aux enfants hyper actifs avec déficit de l’attention. Thomas n’est pas hyper actif mais n’arrive pas à canaliser ses pensées et son cerveau qui est en perpétuelle activité. Et cette façon de s’enfermer dans les jeux ou le sommeil lui permettent de se mettre en pause car il est tout le temps fatigué de cette agitation. Étant très intelligent il a conscience de son état et de ses faiblesses, et n’accepte justement pas l’echec.
    Cette année de terminale il a choisi de vivre chez son père, qui l’a inscrit dans un lycée public. Tout nouveau tout beau, l’annee a bien démarré puis re décrochage…et surtout dépression réelle cette fois.
    Je le soutiens et l’encourage au mieux de loin. Son psy a mis en place un traitement. L’infirmiere scolaire mise dans la boucle va faire un aménagement de cours avec les profs afin que Thomas suive le principal et prépare son bac sans stress et tension.
    L’experience avec son père n’est pas aussi positive que ce qu’il imaginait (pere souvent absent, peu impliqué, peu empathe) et il se sent très seul. Mais il s’est mis au défi de finir cette année chez lui.
    Je m’apercous que de m’etre informée sur les enfants précoces et leurs émotions, il m’est plus facile de gérer les prises de tête et les crises qui ne sont en rien contre moi, mais l’expression du mal être de mon fils. Il doit être considéré comme différent mais avec tout le potentiel pour réussir à conditions de suivre le chemin dans lequel il se sent bien, et d’etre aidé par les bonnes personnes. Lui apporter une vision de la vie positive et dédramatiser les échecs sont essentiels pour qu’il conserve et construise sa confiance et son estime de lui.
    Il est important aussi de vous faire aider, vous, maman et accompagnante. On ne peut pas tout porter et tout supporter. Si on ne va pas bien, les autres ne peuvent pas aller bien.
    C’est d’aileurs le médecin acupuncteur que j’ai consulté pour moi qui m’a orienté enfin sur le bon psy pour mon fils. Et qui 2 ans après, continue à m’aider personnellement, et à gérer au mieux les hauts et bas de Thomas, et aussi d’avoir l’attitude rassurante envers sa sœur de 14 ans qui a été prise elle aussi dans cette tempête familiale.
    Je vous souhaite du courage et surtout de l’optimisme. Ne lâchez rien. Suivez votre instinct de maman aussi s’il y a des décisions à prendre. Croyez en vous et en Teddy.
    Et rappelez vous que ce n’est pas grave s’il redouble, s’il a besoin de plus de temps pour avancer que les autres. Il n’y a pas de normalité. L’essentiel est que Teddy grandisse et devienne un homme le plus épanoui possible quelque soit le chemin qu’il prendra.
    Bien à vous.


    Participant

    bonsoir skorp ,quel genre de psy ?? et traitement ?? teddy a rdv au casa vendredi ,pas envie qu on lui donne un traitement .il a juste besoin qu on le soutienne et qu il comprenne qu il est addict aux jeux vidéos .


    Participant

    Bonjour, désolée de vous répondre un peu tardivement.
    Concernant le psy, nous avons « galéré » car beaucoup mettaient le mal être de Thomas sur le compte de la crise d’ado. La psychologie scolaire a été d’une grande aide et soutien. Puis une psychothérapeute comportementale, et surtout ce médecin psychiatre chef de service de l’hopital Saint-Antoine à Paris. Au Caasa, ils n’onr pas apporté ce que Thomas attendait. Au contraire. Maintenant il s’agit aussi de tomber sur le bon médecin responsable de centre je suppose…
    Thomas a été mis sous traitement même avec le psy de saint Antoine mais c’est un traitement très précis contrairement aux anti dépresseurs donnés par les autres. Il agit plus sur la concentration et la canalisation des émotions. L’objectif étant de le soutenir pour sa scolarité moralement et mentalement. Ce n’est pas facile tous les jours, mais mon fils a pu sortir de son enfermement et retrouver une vie sociale et scolaire plus épanouie.
    Il existe des Psy et des lieux d’aide pour ados spécialisés dans les addictions dont les jeux vidéos. Mais le fond du problème est rarement l’addiction, c’est plutôt la conséquence du problème…
    Bon courage


    Participant

    bonjour SKORP ,je reviens vers vous , quel traitement a été mis en place pour Thomas ?? . Je travaille en pharmacie et aimerais vraiment savoir quel est ce médicament miracle ?? car Teddy a le même soucis que Thomas ,mais à part la ritaline et le quazym récemment prescrit par le casa ,on nous propose rien d autres .
    bon dimanche .

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 18616 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris