Et si votre enfant était surdoué ?

Et si votre enfant était surdoué ?

Diagnostic dysgraphie

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 15651 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

7 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par Sarah G il y a il y a 6 mois et 3 semaines.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour,

    Mon fils de 7 ans,en Ce1, a entamé un suivi avec une ergothérapeute pour des problèmes de graphisme (écriture lente, difficilement lisible…);il se concentre tellement lorsqu’il écrit qu’il bloque sa respiration, ce qui le fatigue beaucoup.
    Il a déjà fait un bilan psychomoteur, un bilan psychométrique chez une neuropsychologue, une consultation chez l’orthoptiste, chez l’ophtalmologiste et un bilan ergothérapique.
    Quel professionnel faudrait-il encore consulter pour établir le diagnostic et faut-il faire un dossier MDPH?
    Merci pour vos réponses!


    Participant

    Bonjour,
    Mon fils souffre également de dysgraphie depuis son plus jeune âge, dès les premiers pas de l’écriture. Nous avons consulté tous les professionnels de santé et rien n’y faisait. Un jour, nous avons eu la chance d’être orienté par la psychologue vers une graphothérapeute. Cela a changé radicalement. Elle pratique durant ses séances le yoga du rire ppour redonner confiance à l’enfant. En effet, c’est un métier encore peu connu. Dans les pays anglo-saxons ce dernier est reconnu et remboursé. Ce qui n’est pas le cas en France. Nous avons constitué grâce au médecin traitant et avec les rapports de tous les professionnels de santé un dossier MDPH et mon fils a pu bénéficier depuis le CM1 d’un AVS et d’un pc mis à disposition par l’inspection académique. Bon courage. VP.


    Participant

    Bonjour Malije,
    De quel diagnostique parlez-vous ? Dysgraphie, haut potentiel ? Vu des professionnels que vous avez déjà rencontrés vous devez avoir les diagnostiques. Maintenant, pour la MDPH, voyez avec votre médecein traitant ou avec l’école de votre fils. Mais surtout faites reconnaitre sa dysgraphie (avec un bilan) car un fois adulte, même jeune adulte, c’est extrêmement compliqué. Ma fille de 21 ans qui est en études supérieures se bat depuis un an pour faire reconnaitre ses troubles dys car ils n’ont pas été évalués pendant son enfance. Jusque là, son haut potentiel dévouvert tard, a masqué le handicap. Courage, même si c’est un combat, nos enfants sont merveilleux.


    Participant

    Bonjour,

    Merci pour vos réponses.
    Vaf, je parle du diagnostic de la dysgraphie. Il est HP avec un profil hétérogène (bilan de 2017, après 3 années de maternelle chaotiques…).Effectivement nous avons déjà consulté quelques professionnels, l’ergothérapeute dit qu’elle seule ne peut pas établir le diagnostic, la pédiatre me dit qu’il faut compléter avec un bilan orthophonique. J’avais également contacté une graphothérapeute qui m’a dit que ce n’est pas elle qui diagnostique la dysgraphie. L’autre problème, c’est de trouver des professionnels qui ont encore de la place pour le prendre en charge, ils sont tous saturés.
    Vixtahiti, il est vrai que d’associer la relaxation à la thérapie est une bonne chose, c’est clairement ce qu’il faudrait à mon fils, son anxiété s’accentue quand il écrit ou doit dessiner. J’ai aussi pensé à la sophrologie, l’idéal serait bien sûr de trouver une personne qui fasse la rééducation en écriture et la relaxation! Je vais contacter des associations qui ont peut-être un carnet d’adresses!

    Pour ce qui est de la MDPH, après quelques lectures, je me rends compte que c’est indispensable, rien n’est mis en place à l’école sans cette reconnaissance, même si le problème évident.


    Participant

    Bonjour,
    Pouvez vous me dire de quelle région êtes vous ? Si vous êtes dans le Poitou Charente je vous communiquerai les coordonnées de la graphothérapeute que mon fils a consulté. Bien cordialement. VP.


    Participant

    Bonjour,
    Je suis en Alsace.
    Combien de temps a duré la rééducation de votre fils?
    Cordialement,MB.


    Participant

    Bonjour, les séances ont été d’environ une vingtaine. Elles ont été réalisées en fonction des besoins et des progrès. Une séance toute les deux semaines en moyenne. Vous habitez la région qui m’a vu naître. Très belle région au demeurant.


    Participant

    Bonjour, Je confirme la nette amélioration de l’écriture pour ma fille grâce à la graphothérapie (1 séance par semaine puis espacées pour en faire 10 au total). Elle a compris le besoin de bienveillance pour ma fille, harcelée à l’école avec finalement un diagnostic d’HP en classe de CE1, et même s’il n’y avait pas de relaxation, il y avait des petits jeux. Elle nous a aussi orienté vers l’orthoptiste car elle avait bcp de moyens mais pas de méthode visuelle pour être finalement efficace (dysorthographie, trouble de la copie, lenteur…). Et une thérapeute sur les réflexes archaïques l’aide sur le plan motricité et relation des sons qu’elle entend mais qu’elle ne retransmet pas correctement…
    A ce jour, elle se met à écrire volontairement et crée ses propres poèmes. Elle va avoir 9 ans 😉
    PS : le diagnostique de dysgraphie a été porté par le neuropsychologue. pas de MDPH pour l’instant, nous sommes allés en école montessori pour lui redonner confiance en ses capacités

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 15651 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris