Et si votre enfant était surdoué ?

Et si votre enfant était surdoué ?

Témoignages sur l'école à la maison

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement [user_count] les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

28 réponses et 10 participants
Dernière mise à jour par Annalo il y a il y a 8 mois.

29 sujets de 1 à 29 (sur un total de 29)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour,

    Nous avons 2 enfants : une fille hp en ce2 à qui l’école à proposé 2 fois de sauter une classe mais ça n’a pas été fait (pour la ms, la psy sco trouvait que c’était trop tôt et pour le cp, ma fille ne voulait pas car elle aime être dans la maitrise et a peur de l’échec). Elle est très angoissée, a un suivi avec une psychologue. Cette année, elle va mal car les méthodes de l’instit en gros ne lui conviennent pas, elle le garde pour elle et relâche la pression à la maison, elle rentre parfois contrarié par une injustice à ne pas passer outre. les nuits sont très compliquées.

    Mon fils est en cp et thp tda dyspraxique, avec une maladie auto immune et un traitement lourd. Il est souvent absent et par rapport au handicap malgré un p.a.p, l’instit ne change rien, elle ne peut pas faire du cas par cas d’après elle.

    Depuis la rentrée, se pose la question de l’école à la maison pour mon fils à la base mais mes deux enfants sont demandeurs. Nous avons attendu la fin de cette période pour voir si ce projet était vraiment nécessaire pour le bien être de nos enfants.

    Je viens vers vous pour nous conseiller : cned règlementé pour mon fils sans problème ( il a un dossier mdph) le da sen va suivre mais pour ma fille ???
    L’inscription libre n’est elle pas risqué si un jour, elle veut reprendre le chemin de l’école???

    Y a t-il d’autres organismes dont vous etes satisfaits ?
    Merci par avance pour vos réponses.


    Participant

    Bonjour,
    Pour mon fils qui était en ce1 l’année dernière qui était très mal à l’école (phobie, angoisse pathologique) à cause de son enseignante mais qui adorait être avec ses copains, nous avons opté pour une alternative moitié à l’école et moitié à la maison avec la mise en place en accord avec la direction et l’inspection. Tout ceci pour éviter le décrochage scolaire et les crises à la maison ont été largement diminuées. Cette année avec sa nouvelle enseignante il a voulu y retourner à temps plein.
    Pour info si votre enfant à des préconisations de psy, psychomot, ortho…à suivre à l’école, l’enseignant est obligé de les appliquer, sinon c’est une faute pro et il faut passer par l’inspection pour l’inciter à les appliquer. Nous avons été confronté au problème et l’inspectrice l’a rappelé à l’ordre. Courage à vous


    Participant

    Bonjour Chiniac,
    En ce qui concerne le CNED, il semblerait que le niveau est très élevé donc une personne qui fait les cours CNED en rendant les devoirs a une bien meilleure instruction qu’une personne qui est présente aux cours. Pour ce qui est de l’anxiété et sauter des classes, il faut savoir que le CE1/CE2 ont beaucoup de redites , idem pour la CM1 /CM2. De plus , je pense que l’anxiété de beaucoup de HP ne changera pas même s’ils sont dans la classe de leur âge; car c’est le côté perfectionniste, qui voit ce qu’il manque, ou qui craint que sa réponse ne contienne pas tous les éléments demandés ( ils en sont conscients contrairement aux autres élèves) qui fait qu’ils manquent de confiance parfois. Ceux qui ont moins de ces interrogations se lancent. Souvent les HP connaissent les réponses et ne les donnent pas par peur et ensuite disent , oh! j’aurais du c’est tout ce qu’on demandait (au fait il y a aussi l fait qu’ils cherchent plus complexe que ce que le prof demande). Bref tout ça pour dire, on peut les faire sauter des classes. Par contre au collège , je ne sais pas vu que j’ai ce problème avec mon fils qui semble avoir peur d’arriver plus jeune de deux ans au lycée.
    Pour l’accompagnement, ma fille qui était en avance du CP au CE2 a eu une mauvaise année en CM1, et elle n’entend pas très bien certaines consonnes, on a demandé de la mettre devant, mais après plusieurs demandes rien! Les instits n’y arrivent pas ( ce n’est pas de leur faute le public est parfois dur , n’écoute pas chahute, se battent , s’insultent en cours, donc beaucoup de temps perdu) et donc finiront par vous dire OK je le fais mais ne feront rien, ou alors de temps en temps, et sinon vous mentiront sur les résultats et ça c’est dangereux pour après quand l’enfant arrive au collège ou au lycée avec très peu de connaissances. Cela jumelé avec la lenteur des cours ( répétitions des leçons de CE2 mais aussi CE1!), le bazar dans la classe elle a commencé à ne rien faire. Nous l’avons tout simplement enlevée et là elle est scolarisée à domicile. Nous arrivons à la faire travailler le programme correspondant à son année CM2, et elle est motivée pour finir et commencer le programme de 6e au début ou au milieu de 2018. Elle est très bien à la maison, mais il faut dire que mon mari travaille 3 demi-journées par semaine et moi je cours chez moi faire ma partie du boulot dès que je finis comme ça on partage car c’est prenant par contre! J’espère que cela vous a aidé.
    Ada


    Participant

    Merci pour votre témoignage ada.
    Avez vous choisi le cned? Libre ou règlementé?


    Participant

    Merci pour votre réponse charlie, nous avons les préconisations du neuro pédiatre et le plan d’accompagnement personnalisé du médecin scolaire.


    Participant

    Non Chiniac, je connais quelqu’un qui a fait les cours CNED et qui a réussi mieux. Nous avons juste acheté les manuels et faisons travailler nos enfants , ( un peu d’exos du net etc. en plus) et c’est comme ça que nous avons vu que nous finissons tous les manuels contrairement à ce qui se passe dans les collèges ou lycées.


    Participant

    Bonjour ADA,

    Le niveau du CNED, ce n’est pas qu’il est plus élevé, c’est qu’il correspond au programme. Dans les collèges et les lycées, les profs ne font que les deux tiers du programme.

    Du coup, la méthode qui consiste à découvrir une notion en sixième et l’approfondir en cinquième, etc, ne fonctionne pas.

    Les étudiants du CNED, bien sûr lorsqu’ils travaillent avec assiduité, balaye l’intégralité du programme, ce qui fait qu’ils ont un meilleur niveau que ceux qui sont scolarisés en classe.


    Admin bbPress

    Bonjour,

    Je me joins à la conversation…
    Le cned réglementé peut passer si pouvez démontrer qu’aucune adaptation n’a été possible pour votre fille et qu’elle en pâti. De même vous pouvez argumenter du coup que tant qu’à faire, vous pouvez suivre vos 2 enfants.
    Sinon pour le choix ce n’est pas facile et je pense qu’il faut bien vous interroger sur ce qui pèse à votre fille actuellement : la maîtresse elle même et sa méthode ou plutôt le rythme trop lent et l’ennui. Votre fille est elle scolaire, capable de se concentrer, d’aller plus vite si elle s’ennuie…?
    Les cours du cned sont très structurés, progressifs, logiques… et correspondent strictement au pg de l’En, donc dans ce cas le risque d’ennui reste présent sauf à aller plus vite et compenser par autre chose. Avantage de l’organisation structurée et côté rassurant car effectivement on vous fournit un programme complet.

    Sinon il y a effectivement la méthode ief avec choix du rythme et des méthodes, avec la contrainte par contre que toute l’organisation repose sur vos épaules et les contrôles pédagogiques associés.

    Personnellement nous avons choisi pour le secondaire le cned afin que nos enfants soient bien préparés au passage des examens (lycée cette année pour numéro 3) mais pour numéro 4 qui entrera en primaire l’année prochaine je pencherais plus pour l’ief.


    ➽  Ma réponse vous a été utile ? Aidez Enfants Précoces Info à mettre en oeuvre 10 projets pour soutenir les enfants précoces et leurs familles en 2019.

    Participant

    C’est vrai Syb, on s’habitue tellement à voir des élèves ayant un niveau très bas, qu’on oublie que le programme du CNED est le programme normal! Mais ça se trouve qu’inconsciemment je voulais dire ‘très élevé par rapport aux élèves de manière générale » car je suis professeur au lycée et je vois les dégâts du système d’instruction tel qu’il est. Maintenant, c’est vrai que certains élèves passés par le cursus ordinaire, publique, pas privé et collège ou lycée habituel, sont vraiment très bons.


    Participant

    Tu es professeur dans quelle matière ? Je suis prof dans le supérieur ! Moi aussi je vois les dégâts du système d’instruction, j’ai une majorité de Bac S dans mes classes et le niveau en sciences est déplorable. L’établissement est obligé de plus en plus de faire des cours de soutien en maths et physiques pour reprendre des notions du lycée voire du collège qui ont été oubliées.

    Quand je dis que les établissements publics ne balayent que les deux tiers du programme, c’est une généralité, heureusement qu’il y a quand même de bons élèves qui sortent du lycée. Tout dépend de l’établissement et de l’équipe pédagogique.

    Comme Françoise, nous avons fait le choix du CNED réglementé, pour et du CNED tout cours pour coller au programme. Et je ne me sentais pas du tout de prendre 100 % en charge l’instruction de ma fille, je n’en ai absolument pas le temps.

    Concernant l’ennui, ma fille le rencontre parfois avec les cour du CNED, si elle a bien compris, elle passe plus vite, et si ce n’est pas le cas, nous trouvons des motivations. L’avantage avec la scolarisation à la maison, c’est qui si vraiment un jour elle manque totalement de motivation pour travailler, elle n’est pas obligée de rester en classe, elle fait autre choses et déplace son travail sur le week-end.

    Je lui fait un planning annuel qui lui permet de savoir ou elle en est, si elle a pris de l’avance, ou du retard et d’organiser son planning. Elle en ait conscience, c’est carrément du luxe par rapport aux élèves qui doivent suivre le rythme de la classe !


    Participant

    Bonjour Syb,
    Je suis prof de langues. J’ai travaillé au collège avant le lycée et j’ai remarqué dans les deux cas, plusieurs choses qui expliquent pourquoi on ne peut pas finir le programme. Bruit, indiscipline, manque de moyens ou de soutien pour coller les élève durs, mensonges de collègues qui ne gèrent pas les gamins de plus en plus turbulents et incapables de suivre durant 10 minutes d’affilée ( du coup si vous signalez les soucis, vous passez pour un incompétent ou quelqu’un qui n’arrive pas à intéresser les élèves, … les profs parlent lorsqu’ils arrivent au point de ne pas réussir à faire 15 minutes de cours durant l’heure avec participation et avancement avec les élèves, et non le prof qui avance tout seul car il faut avoir de l’écrit ), mauvaise orientation, manuels ridicules parfois avec des textes et des questions stupides sans aucune réflexion demandée et qui peut-être s’adaptent au public , mais qui du coup rendent leurs cerveaux paresseux , etc. etc. bref, il y a un gros souci et ce n’est pas en tapant sur les élèves , ni sur les profs que ce sera résolu. C’est pour cela que j’ai essayé de demander à mon troisième enfant de faire l’IEF mais elle refuse. Donc je n’ai pas insisté au bout de 3 demandes et pourtant je vois d’après son niveau (qui baisse) que ce ne sera que bénéfique. Mais il est hors de question que je la force.
    Pour le CNED quelqu’un ici disait que maintenant ils font des cours en ligne avec travaux sur écran au lieu de les faire faire sur papier ( ? ) , ce que nous ne voulons pas trop, sans oublier qu’il me semble que c’est assez cher surtout si vous devez débourser le programme de deux ans en une année.
    J’aimerais savoir comment tu organises le planning ? J’aimerais bien le copier un peu en adaptant à mes enfants dont le profil est différent. Mon mari travaille les diverses matières mais ils suivent l’intérêt de mon fils et du coup se trouvent très en avance dans certaines matières, et à un rythme normal ou bon dans d’autres, mais ma seconde est plus « scolaire » alors elle veut un emploi du temps à suivre. Merci si tu peux donner une ou deux indications.
    Ada


    Participant

    Autre question : avec le CNED on peut bien faire sauter une classe à l’enfant même sans explication ( HP etc.) ? Merci.


    Participant

    Pour le planning, rien de bien compliqué, je compte le nombre de séances dans chaque matière et je réparti le tout sur l’année. J’ai fait ce planning sur excell, avec des algorythmes de calcul qui comptent le nombre de séances à faire, le nombre de jours restant avant la fin de l’année et donne le nombre de séances à faire par semaine. Ma fille doit juste rajouter un OK dans la cellule comportant le numéro de la séance lorsqu’elle est fini.

    En plus de ça, tous les dimanches soirs, je lui fais un petit planning sur un post-it en me basant sur son planning annuel, il est donc différent chaque semaine. Elle le met sur son ordi, ça lui permet d’organiser son travail dans la semaine.

    C’est indispensable pour ma fille, et pour nous aussi, pour vérifier qu’elle ne prend pas de retard, la somme de travail à fournir est quand même importante. Ça me permet aussi de vérifier qu’elle avance au même rythme dans chaque matière, ce qui ne serait pas vraiment le cas sans le planning !

    Pour le saut de classe, tu n’a pas ton mot à dire. En janvier dernier, ils ont décidé de faire passer ma fille en cinquième parce qu’elle avait fait les trois quarts de l’année avec un moyenne au dessus de 16. Je n’était pas vraiment d’accord, je voulais qu’elle finisse le programme de la sixième. Ce qu’elle a pu faire jusqu’au dernier exercice, elle a fini fin février et est passé en cinquième début mars. Fin juin, elle n’avait fait que la moitié de l’année, ils voulaient la faire passer en quatrième, là je n’étais pas du tout d’accord, et bien ils ont accepté de lui faire poursuivre sa cinquième jusqu’à fin octobre maxi, avec une correction des devoirs tout l’été. Mi septembre, toujours avec une moyenne de plus de 16, ils l’ont fait passé en quatrième, elle a tranquillement fini sa cinquième jusqu’à début octobre et a basculé en quatrième.

    Pour les cours sur écran, le CNED avait lancé la cinquième en ligne en septembre 2016. Ma fille a essayé pendant 3 semaines, c’était une vraie catastrophe, les pages mettait trois plombes pour se charger, le code apparaissait à la place des formules mathématiques et les exercices étaient bourrés de fautes. Devant ce fiasco, le directeur a été limogé, le nouveau a stoppé net les cours en ligne. Pour la quatrième, les cours sont sur papier (ou pdf) et en maths des exercices sont disponibles en ligne. Ma fille ne veut pas en entendre parler ! Et honnêtement, c’est un enfer pour elle de bosser toute la journée sur un écran et totalement merdique pour réviser, obligé d’avoir une connexion internet.

    Et pour les problèmes de programme, j’en suis arrivée à la même conclusion. Ma fille a une copine en cinquième, dès la sixième elle se tapait deux heures de devoirs tous les soirs, les exercices d’application n’ayant pas pu être fait en classe. Ils avaient seulement le temps faire le leçon en cours à cause de la discipline ! trop fatiguant !


    Participant

    Merci Syb pour cette réponse claire. On fait faire une feuille excel du coup!


    Participant

    Si tu as des questions pour les calculs, n’hésites pas en mode privé, je te donnerai les algorithmes.


    Participant

    Bonjour,
    J’ai une question : doit -on refaire le même dossier( certificat medicaux et, lettre de motivation pour le da sen?) à chaque rentrée scolaire pour une inscription en cned règlementé ?


    Admin bbPress

    Bonjour,

    L’inscription en cned réglementé est soumise à l’obtention de l’avis favorable de l’inspecteur d’académie, document du dossier d’inscription à faire remplir chaque année.
    En principe si les dossiers médicaux…ont été fournis et que rien n’a changé, vous réitérez simplement votre demande par écrit afin de pouvoir continuer si vous le souhaitez.


    ➽  Ma réponse vous a été utile ? Aidez Enfants Précoces Info à mettre en oeuvre 10 projets pour soutenir les enfants précoces et leurs familles en 2019.

    Participant

    Bonjour, Ce n’est pas une lettre motivation mais un courrier expliquant pourquoi nous demandons l’autorisation pour une année réglementée, et effectivement à refaire chaque année. Et pas à la rentrée scolaire, mais fin juin. Le CNED n’est pas du genre véloce pour enregistrer les inscriptions réglementées et envoyer les cours papiers.


    Participant

    Bonjour,
    Merci pour vos réponses, donc je dois bien refaire le dossier chaque fin d’année scolaire mais je ne dois pas renvoyer le dossier médical.
    Ce qui est un peu plus simple comme démarche.
    Bonne journée


    Participant

    Si je pense que tu devras renvoyer le dossier médical chaque année, mis à jour. Les plus casseriez, ce n’est pas l’inspection, c’est le CNED. De notre côté, cette année comme l’année précédente nous avons justifié notre demande par nos nombreux déplacements professionnels, le CNED a bloqué l’inscription parce que l’inspecteur n’avait pas précisé « sur le France » sur le feuillet de demande d’autorisation? j’ai du renvoyer l’intégralité du dossier transmis au rectorat au CNED…


    Participant

    Bonjour à tous, je recherche des parents qui ont retiré leur enfant de l’école traditionnelle et opté pour l’école à la maison. J’aimerais savoir comment cela se passe, combien de temps cela prend , les principales difficultés, ….. Mon fils a 13 ans en 4e, je pense que j’ai déjà trop tardé. J’habite dans l’Indre (36) en région centre. J’aimerais pouvoir disposer d’un réseau de personnes qui affrontent les mêmes difficultés, surtout l’isolement. Je viens de m’inscrire dans ce but.


    Participant

    Bonjour,
    en région centre, il existe la liste yahoo « ief45 » centré sur le Loiret mais qui accueil plus largement. Il y peut-être une liste pour votre département. Il y a aussi un facebook du même nom.
    Vous avez aussi les association nationale d’instruction en famille auprès desquelles vous trouverez informations, aide juridique, soutien et relations :
    Les enfants d’abord (L’EDA) : http://www.lesenfantsdabord.org
    Libre d’apprendre et d’instruire autrement (LAIA): http://laia.asso.free.fr/
    Choisir d’instruire son enfant (CISE) : http://cise.fr/

    Légalement, lorsqu’on choisi de déscolariser son enfant, le parent peut le faire à n’importe quel moment même en plein cours. C’est un droit, il n’y a donc aucune demande, aucune radiation, etc. Vous avez 8 jours à compter du premier jour de déscolarisation pour envoyer vos courrier de déclaration d’instruction en famille à votre maire et à l’inspecteur de votre département (DASEN). Vous recevrez des confirmations de votre déclaration.
    Ensuite, vous aurez la première année puis tous les 2 ans, un contrôle sociale pour recueillir les raisons de votre choix. Ce contrôle est encadré par des textes de lois.
    Vous aurez chaque année, un contrôle par l’inspection pour vérifier que votre enfant est bien instruit et qu’il progresse d’une année sur l’autre. Ce contrôle aussi est encadré par des textes de lois mais demnande tout de même une préparation.

    Pour instruire vous même, il y a ensuite des tas de façons de faire, autant que d’enfants instruits. Vous pouvez aller du plus scolaire (CNED) au moins scolaire (unschooling) et faire des mélanges. Le mieux est alors d’exprimer vos envies, les préférences de votre enfant, votre façon de concevoir l’instruction pour trouver des ressources et méthodes adaptées.
    Pour le temps que cela prend, c’est variable. Mon fils, en 6è, bilexique, travaille entre 3 et 4 heure par jour. Moi, je travaille beaucoup plus !! Mais ça vaut le coup.

    Bonne chance et bienvenue en ief.


    Participant

    Chez nous, nous avons opté pour l’instruction en famille de nos enfants depuis 2 ans. La souffrance était trop importante à l’école. Et franchement, on ne regrette pas. Nous ne suivons pas les cours du CNED par contre…


    Participant

    Bonjour,
    Je commence l’école à la maison pour mes 2 enfants qui sont en 4ème et en 6ème.(11 et 13 ans)
    Ils souffraient trop au collège et je regrette de ne pas les y avoir sorti plus tôt .
    J’habite dans la région toulousaine et j’aimerai entrer en contact avec d’autre famille vivant la même chose.
    Je ne veux pas que mes enfants soient isolés , c’est je pense la principale inquiétude que j’ai.
    Ils sont déjà plus heureux depuis que nous avons pris cette décision ; mais je pense que le chemin sera long parce que ce qu’ils ont vécu les a bien abimés.
    Merci pour vos réponses
    So


    Participant

    J’ai aussi connu cette inquiétude mais plus maintenant. Déjà parce que mes enfants sont plus sereins et donc plus enclins à entrer en relation. Ensuite parce que mon fatigués, ils font plus de sorties. Ils rencontrent des gens différents ce qui leur apprend à s’adapter. Il est important de sortir et de leur offrir des activités. J’étais tombé sur un site qui expliquait cela bien, je crois que l’article était intitulé « L’école à la maison sociabilise mieux les enfants ».


    Participant

    Bonjour,
    Mon garçon a 6.5ans, il est en cp-ce2 côté cp. Tout se passait bien jusqu’il y a quelques semaines. L’école est au courant de sa « spécificité », il est alimenté, mais il doit « devenir un élève » et se conformer. Ecart important entre comportement et capacité (il est en cp…). Bref, face à ce que je qualifierai aujourd’hui d’acharnement, je commence à réfléchir à la pertinence de l’école à la maison. J’aurai 3 questions si vous pouvez m’aider :

    1/J’ai lu que certains d’entre vous mettaient en avant des déplacements fréquents, où des soucis type dys. ou autres. Quel justification apporter à l’inspection académique quand il s’agit seulement d’une rigidité sur les EIP dans l’école ?
    2/Mon garçon est très sociable. Comment gérez-vous la rupture avec les autres enfants ?
    3/Quelle éducation, école, à la maison ?

    Merci à tous et au plaisir de vous lire : Freia


    Participant

    Bonjour Freia,

    Vous aurez beaucoup de réponse à vos questions sur le site http://www.ecole-a-la-maison.com.
    1/ Vous n’avez aucune justification à apporter à l’inspection académique ; l’ecole à la maison est un choix. (mais si votre enfant souffre n’hésitez pas à le retirer de l’école, moi, j’ai trop attendu)
    2/ Pour la rupture avec les autres enfants cela dépend des cas, vous pouvez l’inscrire à des activités les mercredi samedi et dimanche. En ce qui me concerne, cette rupture est bénéfique puisque je l’ai retiré à causes de maltraitances (dû au fait que c’est un enfant précoce).
    3/ c’est à vous de choisir tant que les cours par correspondance suivent le programme et le socle commun (CNED, cours Valin, legendre, EAD, etc….) voir encore http://www.ecole-a-la-maison.com

    Sébastien


    Admin bbPress

    Bonjour Freya,

    Vous trouverez aussi notre dossier sur l’école à la maison ici,
    https://www.enfantsprecoces.info/lecole-a-la-maison-et-enfant-precoce/
    avec notre expérience.

    Au niveau primaire, avec un enfant précoce, le principe de l’école à la maison permet réellement d’aller au rythme de l’enfant et d’aller très vite même pour certaines matières, ce qui laisse beaucoup de temps pour les loisirs, sorties, sport… C’est à mon sens l’avantage, ne pas laisser un enfant s’ennuyer car il doit attendre les autres.
    Ensuite votre choix devra se porter soit sur
    – l’ief : vous faites tout vous même, établissez votre programme en choisissant les supports, les compétences à développer…., cela nécessite un grand investissement et de la préparation.
    – les cours par correspondance : moins de liberté mais un support pédagogique comme guide.
    Personnellement pour mon n°4 , cp l’année prochaine, j’opterai vraisemblablement pour un cours par correspondance pour le cadre que cela offre et aussi la confrontation au regard extérieur et professionnel (devoirs à rendre).
    Dans tous les cas, sauf cned réglementé (avec autorisation de l’inspection académique), vous serez soumise aux obligations légales de déclaration et de contrôle.

    N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.


    ➽  Ma réponse vous a été utile ? Aidez Enfants Précoces Info à mettre en oeuvre 10 projets pour soutenir les enfants précoces et leurs familles en 2019.

    Participant

    Vous n’avez aucun justificatif à fournir à la Direction Départementale des Services de l’Education Nationale (DSDEN). En effet, vous leur envoyez un courrier de déclaration (enfant X résidant à Y suivant un niveau scolaire de Z sera instruit à la maison en date de G). Quand vous aurez les contrôle pédagogique et enquête sociale vous pourrez peaufiner votre argumentaire autour de « besoins spécifiques = suivi individualisé spécifique.

29 sujets de 1 à 29 (sur un total de 29)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.