Aller au contenu

SCOLARISATION LYCEE – CNED

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 27935 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

2 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Hélène I. il y a il y a 4 années et 8 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • Bonjour,

    Bonjour, la solution proposée par un spécialiste de déscolariser mon fils me laisse hésitant.
    Malgré ses difficultés tout au long de sa scolarité (enfant EIP) mon fils ne souhaite pas être déscolarisé pour conserver une vie sociale “normale”. Je suis moi-même hésitant à prendre cette décision. Existe-t-il la possibilité légale d’une scolarisation à mi-temps ou selon horaires adaptés au lycée et scolarisation en parallèle au CNED? Si oui, auriez-vous désinformations sur les modalités à suivre, des témoignages…. Cordialement.

    Bonjour,

    (Je me suis permise de fusionner vos 2 messages afin que tout le monde réponde sur le même).

    Quel serait selon le spécialiste l’intérêt de la déscolarisation, si votre fils n’y tient pas ?
    Je ne sais pas si l’on peut mixer les 2 formules, cela me semble compliqué et risque comme effet de faire faire 2 fois la même chose à votre fils. Vous pourriez prendre certains cours du cned en appoint en cas de difficultés, mais est-ce la démarche souhaitée ?
    Si votre fis souhaite rester en scolarité traditionnelle, je pense qu’il vaut mieux évoquer son souhait et ses difficultés auprès de l’équipe enseignante afin qu’il soit aidé et bien pris en compte par ses professeurs (bilan psy à l’appui).

    Bonjour,

    Il y a 10 jours j’ai pris rdv avec le professeur principal de ma fille, en cinquième dans le public, et je lui ai fait part de mes interrogations, entre autres j’ai évoqué la possibilité de faire école à la maison. Grosse surprise: il m’a proposé que ma fille fasse les cours à la maison pour les cours où elle s’ennuie, où ça ne va pas assez vite ou niveau trop bas pour elle! Cela reste à confirmer par la principale du collège, mais ce professeur avait l’air optimiste sur les chances que cela “passe”. En effet cette déscolarisation partielle est déjà appliquée pour certains élèves en difficulté, qui perturbent trop la classe dans certains cours, alors pourquoi pas pour un enfant précoce?

    L’avantage que je vois est que ma fille pourrait garder sa vie sociale au collège, de son cursus CHAM (classes à horaires aménagés musique). Administrativement elle serait scolarisée donc pas de contrôles de l’inspection. Pour moi, possibilité de conjuguer mon travail à mi-temps et l’école à la maison pour certains cours. Enfin, possibilité de tester l’école à la maison, et si cela marche vraiment bien, de sauter le pas pour une déscolarisation complète si on voit que cela tient la route à la fois pour ma fille, pour moi, pour l’organisation familiale…

    Comme quoi, l’école peut nous surprendre positivement! Enfin, pour l’instant j’attends confirmation que cette solution est acceptée…

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 27935 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris